Art de la guerre monétaire et économique

La Réflexion du Jour : Le métier d’économiste consiste à dire la messe que les  pouvoirs veulent entendre ! L’exemple de l’inflation

Le métier d’économiste consiste à dire la messe que les  pouvoirs veulent entendre ! L’exemple de l’inflation

La question de l’inflation est un colossal détournement d’attention.  On vous fait regarder du côté des prix des biens  et services alors que l’inflation se manifeste ailleurs, dans la hausse continue du prix des biens patrimoniaux.

Ci dessous les anticipations d’inflation à 5 ans aux USA et en Europe. C’est un critère essentiel pour la politique des banques centrales et les marchés obligataires, Même si il n’ y a plus de ce que l’on appelait avant les bonds vigilantes ». Ils ont prix leur retraite!

Note: le fait que les mesures alternatives de l’inflation, celles qui existent aux USA comme Shadowstats et autres, le fait que ces mesures alternatives donnent des hausses prix bien plus importantes que les chiffres officiels ne perturbe personne.

L’économie n’est pas une science , c’est une pratique bidon du type incantation et les soi disant économistes n’ont pas accès à la réalité, ils font joujou avec des données que les pouvoirs leurs donnent selon le consensus et surtout ils ne les critiquent pas.

Le métier d’économiste consiste à dire la messe que les  pouvoirs veulent entendre. Il n’y a pas de dissidence. Les alternatifs sont relégués. La règle si on veut dire quelque chose d’intelligent et adéquat est de ne pas contester les chiffres officiels mais de les triturer de façon différente ? Si on ne le fait pas est paria.

Le fait que l’inflation réelle aux USA  soit  de l’ordre de 5 à 6% soit du triple des chiffres officiels  se traduit néanmoins dans la réalité économique, puisque pouvoir d’achat au lieu monter baisse sans arrêt et que pour compenser les ménages sont obligé s de s’endetter, rien que pour maintenir leur niveau de vie. Le signe que les chiffres d’inflation sont bidons se trouvent là, dans le besoin de s’endetter rien que pour maintenir son niveau de vie.

BRUNO BERTEZ

ci dessous, les anticipations d’inflation à 5 ans.

EN BANDE SON :  

3 réponses »

    • Sauf que manifestement vous faites un contre sens car ce n’est pas de l’inflation des biens et services (pas plus que celle transmise par les augmentations salariales, robotisation et immigration oblige) dont parle Bruno Bertez puisque à ce niveau-là c’est une tendance historique déflationniste qui s’opère à laquelle s’opposent les Banquiers centraux en inflatant artificiellement via des taux d’intérêt trop bas biens immo, patrimoniaux et autres asset d’actifs… On a donc déflation d’un coté et inflation de l’autre et au global un endettement croissant pour maintenir la bicyclette en équilibre…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s