1984

Divide and Conquer : L’Islam vecteur de division dans des populations majoritairement judéo-chrétiennes en vue d’imposer un ordre supranational européen Par Le Lupus

Divide and Conquer : L’Islam vecteur de division dans des populations majoritairement judéo-chrétiennes et de culture gréco-latine en vue d’imposer un ordre supranational européen et de créer ainsi le socle à l’avènement d’un homme nouveau !

La Dialectique  nietzschéenne des paradoxes moteur de l’histoire ne s’applique pas qu’aux seuls Etats-Unis attelés désormais à l’Empire du Milieu, elle touche bien évidement  le vieux continent européen et au travers de ce dernier l’Allemagne et son jeu habile de pouvoir et  de contrepouvoir…Dialectique des contraires devenu au fil du temps  et à partir de l’après 2eme guerre mondiale le véritable moteur de la construction européenne  pour donner naissance à ce qui constitue aujourd’hui  un véritable quatrième Reich….Le Royaume Uni  cheval de Troie des Anglo-Saxons assurant la protection des intérêts vitaux des Américains…

La construction européenne s’est d’abord appuyée sur le tandem France/Allemagne avec la mise en concurrence de deux modèles de développement économiques…concurrent mais aussi partenaires comme c’est le cas au sein de la CHIN-America entre le Etats-Unis et la Chine…

Avec la chute du mur de Berlin en 1989 et la réunification allemande qui s’en suit c’est l’Allemagne qui a progressivement pris avantage sur son concurrent/partenaire français et lui impose son modèle ordo-libérale sur le plan économique et plutôt libertaire sur le plan sociétal : Une régionalisation multiculturelle européenne sous l’égide de l’Allemagne fonctionnant par regroupement ethnique et religieux à l’image des Fédérations russes, chinoises ou américaines. Cette régionalisation fédérative permettant au final un bien meilleur contrôle des populations et application des décisions du Gouvernement central (au moyen de gouvernements locaux affiliés sorte de franchisés politiques) que le modèle d’intégration français autour de l’Etat-Nation.

Afin de favoriser leur agenda du toujours plus d’Europe les Elites européennes  toujours d’accord sur le fond et quelque fois juste opposés quant à la forme, ont fait monté artificiellement  par des jeux électoraux pervers des partis dits populistes tel que le Front National en France et l’Alternative fur Deutschland en Allemagne…Les partis Populistes permettant de drainer le mécontentement de populations soumises à la férule européenne et de donner l’illusion à ces mèmes autochtones  que les choses peuvent encore changer et les flux migratoires  être inversés !  

Pangermanisme et islamisme : les liaisons dangereuses

La seule vraie opposition en Allemagne c’est l’AFD (alliance d’une partie de la CDU avec les LGBT) qui l’incarne au travers de son opposition à l’islamisme nazi conquérant, pour le reste au sein de la coalition Merkel (ex RDA) ce n’est qu’opposition de façade et désaccord sur la distribution des postes et des prébendes…

Plus important donc à suivre que des élections aux résultats plus ou moins bidonnées  c’est l’union plus ou moins objective en Allemagne de l’idéologie Pangermanique et de l’islamisme…L’objectif pour Merkel et sa technostructure est d’abord économique et démographique en vue de recréer en Allemagne une sorte de lumpenprolétariat visant à contenir toute velléité de hausse de salaire et d’affaiblir du même coup et les pressions syndicales quant à d’éventuelles négociations dans ce sens  et d’écarté tout risque d’inflation véritable obsession allemande, Weimar oblige…

…. Mais plus important encore que l’économique l’invasion musulmane vise à affaiblir le voisin français et son Etat-Nation hyper centralisateur, véritable obstacle à une régionalisation de l’Europe et plus particulièrement obstacle  à une régionalisation de la France (jacobine) sur une mode similaire à celui de l’Allemagne fédérale et qui a déjà fait ses preuves lors de la réunification allemande…

Le projet Allemand et donc par conséquence européen, une sorte de quatrième Reich qui ne dit pas son nom, c’est purement et simplement une « libanisation », une « yougoslavisation » de la France avec partition des territoires et guerre de religion à la clef…

La France déjà plongée en état de choc et d’urgence se voit aujourd’hui directement menacée et sous le joug d’un terrorisme islamique aveugle sans foi ni loi autres que celles d’un pseudo prophète, mais aussi voit ses juridictions embourbées par le procès constant et interminable fait à sa laïcité ! Une situation « moyen-orientale » se met donc progressivement en place sur le territoire national qui contribue peu à peu à la fragilisation du pays France dans son ensemble…Le cas Syrien et le bourbier qui s’en est suivi semble avoir servi de laboratoire à ce qui devrait être appliquée par la nomenklatura européenne à l’Europe dans son ensemble et à la France en particulier…

Les méchants islamistes tuent parce qu’ils veulent imposer la Charia par la force. Les gentils Islamistes veulent imposer la Charia en utilisant la démocratie et ses lois faiblardes contre le fascisme islamique. Les islamistes gentils et les gauchistes vont ensuite vous expliquer que si les islamistes méchants tuent c’est parce que vous ne respectez pas leur volonté d’imposer la Charia par la douceur, et puis vous les discriminez en tant que musulmans, alors ils vont sortir un mot un peu savant pour impressionner les gogos défaillants par 30 ans d’éducation nationale en naufrage en vous parlant d’intersectionnalité.

Les négociations de la coalition d’Angéla Merkel se sont effondrées quand le chef du FDP est sorti en déclarant « Il vaut mieux ne pas gouverner que gouverner mal ».

Leurs positions sur la migration sont irréconciliables et les différences d’énergie entre les quatre partis ont conduit à un effondrement des pourparlers de coalition de Merkel . La chancelière Angela Merkel a deux options désagréables: former un gouvernement minoritaire ou de nouvelles élections.

Des pourparlers exploratoires visant à former le prochain gouvernement de coalition en Allemagne se sont effondrés peu avant minuit, dimanche, lorsque le Parti libéral démocrate (FDP) pro-business a quitté les négociations marathon.

« Les quatre interlocuteurs n’ont pas de vision commune de la modernisation du pays ou une confiance commune », a annoncé le leader du FDP, Christian Lindner, après que les quatre partis aient manqué plusieurs échéances pour résoudre leurs différends en matière de migration et de politique énergétique.  » Il vaut mieux ne pas gouverner que gouverner mal. « 

La migration est apparue comme un problème politique litigieux en Allemagne suite à la crise des réfugiés, quand 1,2 million de migrants sont entrés dans le pays en 2015-16. La réaction contre la décision de Merkel de maintenir ouvertes les frontières de l’Allemagne a abouti à la création d’un parti d’extrême droite, l’alternative anti-réfugiée Alternative für Deutschland, pour la première fois depuis plus de 50 ans.

Dans les discussions de la coalition à Berlin, la CDU, la CSU et le FDP ont surenchéri l’un et l’autre en demandant une ligne plus dure sur les contrôles de migration.

Les Verts réclament une réduction de la puissance générée par le charbon de 8 à 10 gigawatts, tandis que les partenaires potentiels de la coalition ont exprimé leurs préoccupations concernant les pertes d’emplois dans les secteurs de l’énergie et de la fabrication.

Les pourparlers semblant maintenant terminés, Merkel pourrait chercher à former un gouvernement minoritaire, soit avec le FDP ou les Verts, et recueillir le soutien d’autres partis sur les votes politiques individuels.

Un gouvernement minoritaire, de nouvelles élections et une coalition à quatre seraient des résultats sans précédent.

La Reine des coulisses échoue

Le quatrième règne d’Angela Merkel est maintenant dans la tourmente.

Le plus grand revers de Merkel depuis qu’elle a remporté la chancellerie en 2005 fait suite à des discussions exploratoires exceptionnellement controversées. Les désaccords politiques sur l’immigration, le climat et l’énergie se sont révélés tellement ancrés que même Merkel, autrefois surnommée « la reine des coulisses », ne pouvait pas les combler.

Lindner a déclaré que le projet d’accord pour entrer dans des négociations formelles de coalition était criblé de «contradictions innombrables», incitant son parti à sortir.

Pic Merkel

Le Pic Merkel est arrivé il y a longtemps, en pratique avec la crise des réfugiés.

Elle ne peut pas survivre à ce gâchis. Si les Verts et la CSU n’arrivent pas à s’entendre, de nouvelles élections allemandes pourraient être en préparation.

Bon débarras

Et nous en sommes là. L’influence et le pouvoir de Merkel viennent de mourir. La transaction « Reine des coulisses » a échoué.

Sa politique de réfugiés innée couplée à une hypocrisie flagrante sur l’énergie et l’environnement a finalement compté.

La réponse n’est pas « plus d’Europe ».

La politique d’immigration de Mme Merkel a conduit à la montée de l’AfD, qui à son tour a conduit à ce résultat.

L’Europe souffre puissamment des règles, des règlements, des taxes et de l’hypocrisie «Plus d’Europe».

Bon débarras, hypocrite.

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-la-coalition-de-merkel-s-effondre–elections-prochaines-.aspx?article=11798836932H11690&redirect=false&contributor=Mish.

EN BANDE SON : 

5 réponses »

  1. Ping: Anonyme
  2. Sur les rapports entre la France et l’Allemagne, un visionnaire.
    Un mois avant la signature, le 25 mars 1957, du Traité de Rome instituant la Communauté européenne (CEE), Jean Duret écrivait : « le Marché commun ne peut conduire qu’à une hégémonie de plus en plus écrasante de l’Allemagne ». En effet, « dès les premières étapes, se feront sentir les effets néfastes de la domination des cartels allemands sur l’Europe des Six ». « La suppression des mesures de protection [douanière] à l’intérieur du Marché commun aboutira au triomphe des plus forts et des mieux adaptés », car « si on laisse librement jouer les forces économiques, on arrive fatalement à une aggravation des distorsions existantes ». Dans ce contexte, « si certaines régions s’épanouissent économiquement, cela se fera au détriment d’autres » en dépit des mécanismes de « compensation » prévus « dont l’efficacité sera illusoire ».
    http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/l-allemagne-paiera-ou-l-europe-74410

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s