Art de la guerre monétaire et économique

Douce France – Gilets Jaunes : Vive les Forcedelordres!

Vive les Forcedelordres!

Ils font beaucoup, à BFM-TV pour l’évolution de la langue française. Nous avons pu assister, hier, en direct, à la naissance d’un nouveau synonyme de « flic ». Désormais grâce au dynamisme linguistique du medium en question, il faut dire  » force de l’ordre ». Ainsi apprenons nous que ce Samedi de nouveau déferlement gilet-jaunesque donna lieu à la mobilisation de « quatre-vingt-neuf mille forces de l’ordre dont huit-mille à Paris« . Tant qu’on y est on pourrait carrément dire « un forcedelordre », comme, voilà un sacré bout de temps, nos ancêtres remplacèrent peu à peu les « gens d’arme » par les gendarmes, autorisant ainsi un singulier dont certains auteurs inspirés firent leurs choux gras…oui, je fais notamment allusion à la fameuse – pour les très vieux, en tout cas- chanson de Fred Adison (diable, ça nous remet loin, ça) reprise plus tard par le papa de l’ex-député socialo Raimbourg, je veux dire le fabuleux autant qu’inoubliable Bourvil. C’était au temps où l’on prenait la vie du bon côté sans chercher de complications parasites, au temps, surtout, où nous étions encore entre nous…quand on voulait rigoler, on y allait sans état d’âme, jugez plutôt:

Quand un gendarme rit
Dans la gendarmerie,
Tous les gendarmes rient,
Dans la gendarmerie.
Le premier brigadier
Se met à rigoler
A gorge déployée
Avec le prisonnier,
C’est un endroit charmant
Tout rempli d’agréments,
Quand on y a goûté on en reprend!

Je vous fais grâce des couplets, à contrecœur parce qu’ils valent leur pesant de bonne humeur sans prétention. Cela n’atteint sans doute pas le niveau de Stromaé, le génie de Papa où t’es, mais il y a plus de paroles…et peut être aussi de contenu, finalement. Mais c’est beaucoup moins cher.
Reste que « gendarmes » ça vient bien à la bouche, comme leurs homonymes harengs. « Forcedelordre » manque un peu de souplesse… Vous verriez vous « Quand un forcedelodre rit dans la forcedelordrerie… »?  Non, décidément ça ne le fait pas, je doute que le néologisme Bfmtévien connaisse un avenir fructueux, mais bon, on ne sait jamais, de nos jours les plus grosses couillonnades font parfois florès, c’est  souvent le cas, d’ailleurs, dans les sociétés décadentes.

Toujours est il qu’il en ont encore sacrément sué, ce Samedi, nos braves Forcedelordres. Comme les sbires de Castachose avaient jugé opportun de bien protéger les Champs, et surtout l’Arc de Triomphe -transformé la semaine dernière en Arc de Déroute- ça a tout bêtement pété à côté. Les Grands Boulevards, tout ça…et puis en Province, chez le vieux Juppé, par exemple, qui ne décolère pas qu’on lui salope ses beaux-quartiers, mais aussi à Marseille, à Toulouse, enfin un peu partout. Avec une mention spéciale pour Saint Etienne qui s’en est pris plein la musette vu l’absence quasi-totale de Forcedelordres, lesquels se trouvaient à Lyon afin de protéger la « Fête des Lumières », chère à Gnafron le Sénile, et dont il n’eût plus manqué qu’elle fût perturbée par d’infâmes prolos en furie, assistés de Chancepourlafrances toujours prêts à faire les courses vespérales à prix-casseurs.
Du coup, on commence tous à se demander quand ça va s’arrêter, cette plaisanterie. Avec l’allocucu télévisée de Présipède demain soir? Permettez moi d’en douter. Il va lâcher pas mal de lest, le petit coquin, mais sans doute pas assez, et probablement un peu à côté de la plaque. Faudrait déjà bien comprendre ce qu’ils veulent, les Gilets, et je doute que les conseillers élyséens en soient capables. Bon, en gros ces derniers se sont construit une idée du problème: les fins de mois calamiteuses qui commencent dans le meilleur des cas aux alentours du 10. D’accord mais ça c’est la cause initiale, pas la revendication…alors c’est quoi la revendication?…Ben c’est compliqué! Ils veulent la revalo du SMIC, certes… oui…les smicards…les autres n’en ont rien à foutre, ou pas grand chose. Chacun voyant midi à sa porte, nous sommes en face d’un phénomène polymorphe qui semble ne comporter qu’un seul dénominateur commun: le rétablissement de l’ISF! Forcément! Des types qui payent l’ISF ancienne formule, parmi les Gilets-Jaunes vous n’en trouverez sûrement pas un seul. Par conséquent, cet impôt ne touchant que les sales riches, apparaît comme une mesure propre à satisfaire nos revendicateurs jaunes…et c’est probablement le seul lest qu’il ne pourra lâcher, Macrounette, vous vous rendez compte, ça ressemblerait carrément à la capitulation sans condition, avec armes et bagages, sans préjudice du sac de cendres sur la chetron! La honte absolue! Et en plus ses commanditaires de la Haute-Finance lui feraient la peau! Sauf que le Populo, lui, il lui faut des satisfactions sonnantes et trébuchantes, certes, mais aussi morales: qu’on aille chercher le pognon là où il se trouve en abondance, pas dans les poches désertiques des propriétaires de vieilles diesel pourries. Toujours le concept fumeux de « justice », sociale ou fiscale, ou les deux, comme vous voulez. En revanche, le discours qui consiste à démontrer l’intérêt qui s’attache à encourager l’investissement pour renouer avec la croissance, on n’en a pas vu les effets, ni dans le panier de la ménagère, ni dans le réservoir de la Clio à Kévin…donc, ou il remet l’ISF en vigueur, Manu, ou c’est la démission…et l’idéal ce serait les deux, vu que le Président des Riches, personne n’en veut plus… à part, peut être, les riches: raison de plus pour le virer! Parce qu’au fond c’est surtout ça qu’il exige, le bon peuple des rond-points, la tête de Macron…certains, même, au sens littéral de l’expression, au bout d’une pique!

Cependant, l’avez vous remarqué? Pas un seul mot dans toute cette affaire sur la question migratoire, les conséquences de l’immigration, les difficultés des braves-gens à coexister avec les populations importées, bref toutes choses dont les porteurs de gilets jaunes ont forcément gros sur la patate, puisque le vulgum pecus, son problème numéro un c’est souvent celui-là. Outre qu’ils voient Mohamed et Mamadou éponger allègrement les subsides arrivant de la Sécu, des Alloc, du RSA et autres « transferts sociaux » issus en droite ligne des prélèvements réalisés sur les revenus de ceux qui bossent, ils constatent également que les « jeunes » en cause leur pourrissent la vie tout en les prenant ouvertement pour des buses. Quelle n’est pas ma surprise de n’entendre pas un seul mot de protestation sur un pareil sujet. Pourtant quand vous causez avec des clampins du genre de ceux qu’on voit dans les défilés ou sur les carrefours, en général ils vous en parlent, spontanément, et pas du tout en bien. Cependant, depuis le début de la grosse protestation antimacronienne, silence total à ce propos. Pas la moindre allusion, pas la plus petite remarque, pas une once de rouspétance à caractère nauséabond! On vous montre juste quelques drapeaux bretons, ou vendéens, voire frappés du casque lacédémonien des Identitaires, histoire de prouver la présence de « l’extrême-droite » au sein des manifs, mais rien de plus, zéro pour la question. Ou alors, allez savoir, si ça se trouve ce seraient les media qui écraseraient le coup? Cela s’est déjà vu, n’est-ce pas…
Et en effet, on peut lire de ci de là, au gré des petites info clandestines qui circulent, quelques récriminations du style « y en a marre de payer pour la racaille » et autres observations explicites du même tonneau. Toutefois nous restons dans le underground, rien ne remonte à la surface, laquelle reste lisse et dépourvue de toute vague malodorante.
Personne ne parle, singulièrement, de ce fameux pacte de Marrakech dont la signature est prévue pour la semaine prochaine; personne si ce n’est pour dénoncer « l’intox à caractère fasciste » dont le truc en question ferait l’objet. La seule chose que le lecteur attentif de la presse aura pu apercevoir reste que Macron ne fera pas le déplacement au Maroc, il envoie un sous-fifre, enfin un obscur Secrétaire d’État, aussi inconnu que la plupart de ses petits collègues du Gouvernement Barbapoux. En revanche, la France signera le traité, c’est une certitude confirmée mordicus par toute la Bien-Pensance Folliculaire et même par l’Elysée…mais à voix basse et sans en rajouter.
Alors, de quoi s’agit-il? Bof, simplement d’un texte visant à consacrer l’immigration africaine, légale autant qu’illégale, comme un droit absolu. Les clauses du traité imposent aux Occidentaux d’accueillir tous les intéressés à bras ouverts, en leur donnant accès illimité à tous les services sanitaires, sociaux et de sécurité-sociale. Il nous appartiendra aussi de faire toute la place qu’elles méritent à leurs « cultures »… surtout la Charia, si vous voyez… Donc, en gros, un suicide pur et simple qu’un tas de pays raisonnables refusent avec force: les États-Unis, l’Australie, l’Autriche, l’Italie, la Suisse, la Pologne, la Hongrie, la Tchéquie, Israël, la Bulgarie, l’Estonie, la Lettonie, la Croatie, la République Dominicaine…et je crois que j’en oublie. Tous ces gens-là sont de sales cons, bien sûr, puisque ledit Pacte n’est « pas contraignant », comme disent tous les gens comme il faut et qui pensent convenablement. La France, donc, s’empressera de le ratifier, donnant ainsi à ses Juges un outil juridique de première bourre pour nous imposer une submersion migratoire dans laquelle nous ne manquerons pas de nous dissoudre à jamais. Merci Macron, voilà qui pourrait apparaître comme le couronnement de votre carrière dévastatrice.
Mais nous en parlerons le moins possible, pas vrai? Des fois que les Gilets-Jaunes viendraient à s’en offusquer…

A bientôt, amitiés générales et vive tous les Forcedelordres!

Et merde pour qui ne me lira pas.

https://nouratinbis.wordpress.com/2018/12/09/vive-les-forcedelordres/

4 réponses »

  1. bonsoir
    c’est faux, les gilets jaunes parlent énormément de ce pacte pour le refuser voir le référendum en cours qui demandent le ric pour justement permettre au peuple de s’exprimer et d’abolir des lois qui ne conviendraient pas à la majorité (groupes facebook)
    lp

    J'aime

    • Non ! c’est vrai, ce qui est dit dans l’article c’est que les gilets jaunes en parlent beaucoup mais que c’est très peu relayè ensuite ! Il est évident que la ponction qui est faite sur la classe moyenne en majorité blanche va et sert déjà à financer l’invasion migratoire.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s