Art de la guerre monétaire et économique

Douce France : Les Gilets jaunes s’attaquent à la finance

Les Gilets jaunes s’attaquent à la finance


2015-08-11_11h11_54Par Russia Today − le 10 janvier 2019 − Source rt.com

Le pire cauchemar des officiels : les Gilets-Jaunes espèrent déclencher une ruée bancaire par une manifestation financière.

‘Officials' worst nightmare’: Yellow Vests hope to trigger bank run with financial protest

Les manifestants des Gilets jaunes espèrent déclencher une ruée monétaire par le retrait coordonné d’argent à l’échelle nationale. Les manifestants affirment qu’en menaçant le système financier, ils veulent forcer le gouvernement à adopter pacifiquement leurs réformes.

«Si les banques faiblissent, l’État s’affaiblira immédiatement», a déclaré Tahz San, «sympathisant» de Gilets jaunes, sur Facebook«C’est le pire cauchemar des élus.»

Les manifestants prévoient de vider leurs comptes bancaires samedi, retirant le plus d’argent possible de manière à saper la capacité des banques françaises à honorer les demandes de retraits de leurs clients – ce qui pourrait même affecter l’Euro. Le plan consiste à «coincer légalement l’État sans violence», pour que le gouvernement adopte le Référendum d’initiative citoyenne revendiqué par le mouvement des Gilets jaunes, ce qui permettrait aux citoyens de proposer et de voter de nouvelles lois.

«Nous allons récupérer notre pain … vous gagnez de l’argent avec notre pâte, et nous en avons marre», a déclaré le manifestant Maxime Nicolle dans un message vidéo partagé surYouTube.

Une action financière bien coordonnée pourrait potentiellement mettre le système bancaire français – et par extension l’euro – à genoux, car les banques, de manière permanente, ne détiennent qu’une fraction des fonds qui paraissent sur les comptes de leurs clients. La plupart des banques limitent les retraits aux Distributeurs automatiques à un montant relativement faible, ce qui signifie que les clients devront faire la queue à l’intérieur des banques pour retirer le reste de leur argent, ce qui laisserait à l’État suffisamment de temps pour imposer des restrictions aux retraits – et qui déclencherait, sans doute, d’autres protestations.

La manifestation financière est un nouveau moyen de contourner la proposition de répression contre les «manifestations non autorisées» du Premier ministre Edouard Philippe annoncée plus tôt cette semaine après un week-end d’affrontements particulièrement violents avec la police anti-émeute armée, et notamment la surprenante détention provisoire en attente de comparution en justice, de l’ancien boxeur Christophe Dettinger. Le Premier ministre, Édouard Philippe a promis que 80.000 membres des forces de sécurité seraient déployés pour la prochaine manifestation.

Pendant ce temps, il y a des tensions au sein du mouvement lui-même, certains anciens leaders de la manifestation réclamant une solution politique.

Manifestation de femmes gilets jaunes © Reuters / Gonzalo Fuentes

Le gouvernement a demandé aux manifestants de faire entendre leur voix lors d’un débat national, au lieu de manifester dans les rues comme ils le font depuis deux mois. Le débat, prévu pour la semaine prochaine, porterait sur le changement climatique (Sic!), les «questions démocratiques» (Sic!), les impôts (Sic!), et les services publics (Sic!).

Traduit par Alexandre, relu par jj pour le Saker Francophone

http://lesakerfrancophone.fr/les-gilets-jaunes-sattaquent-a-la-finance

« Le 12 janvier, on retire ses sous à la banque en espèces ! Opération utile?» L’édito de Charles SANNAT

By Charles Sannatinsolentiae.com janvier 10, 2019

C’est l’un des gilets jaunes, Maxime Nicolle alias « Fly Rider », qui a lancé cette idée, me semble-t-il, de retirer ses sous des banques en espèces le 12 janvier.

Est-ce une bonne idée économiquement ?

Je vous répondrais ni par oui, ni par non, mais… cela n’aura aucun impact ! Ou pour être plus précis, ce n’est pas en retirant vos sous en espèces que cela fera tomber le système, mais cela aura tout de même un autre effet indirect sur le système qui, lui, sera également plus « subversif ».

Explications.

Rétablissons d’abord quelques petites vérités sur la masse monétaire et la place que les espèces peuvent tenir dedans.

En gros, en France, la masse monétaire dite M3 (c’est compliqué, mais en fait, on s’en fiche des « agrégats »), c’est environ 2 300 milliards d’euros… Cela ne prend pas en compte tout plein d’autres choses, mais c’est un autre sujet.

En gros, les espèces en circulation, c’est 150 milliards d’euros.

En gros, c’est 6,5 % de la masse monétaire qui est en espèces, en cash !

En gros, pas de quoi donc faire tomber le système en retirant vos sous !

Dans une société où toutes les transactions sont tracées, les espèces… restent anonymes !

Et c’est évidemment là l’effet subversif des espèces.

Le cash permet évidemment l’économie informelle ou la renforce.

C’est la raison pour laquelle l’État, dans son besoin compulsif de tout contrôler, cherche par tous les moyens à limiter les espèces et leur utilisation, tout en évitant de les interdire purement et simplement.

Or même si « nous n’avons rien à nous reprocher »… imaginez un instant un monde ou il n’y aurait aucun secret. Imaginons que vos proches saches tout sur vous. Je dis bien TOUT. Absolument tout. Je sais vous êtes parfait, mais avouez que souvent un peu de secret ne nuit pas aux bonnes relations de tous avec chacun.

Je peux vous dire que, si à partir du 12 janvier, des millions de Français cessaient d’utiliser leurs cartes bleues et les paiements sans contact (forts pratiques il faut bien le dire) au profit des bons vieux billets, et que le mouvement était massif, l’État serait vite très inquiet que des impôts lui échappent.

Pensez donc, pour nos mamamouchis, les espèces riment avec fraude à la TVA et travail au noir, autant de délits très graves qui permettent d’éviter et d’échapper à l’impôt !

En ce qui me concerne, et d’un point de vue économique, il y a en économie la « vitesse de circulation de la monnaie ». Un billet de 20 euros circule beaucoup plus vite que la même somme en euros numériques sur un compte en banque.

Une économie ne peut pas et ne doit surtout pas être contrôlée à 100 %, sinon vous avez un système qui étouffe, et c’est exactement ce qui se passe dans notre pays qui croule sous les lois, les règles, les règlements, les normes, taxes et impôts. Plus rien ne devenant possible… plus rien ne se fait ! Votre taux de croissance tend vers 0, ce que nous vivons.

Libérer les énergies, cela veut dire globalement foutre la paix aux gens tant que ce qu’ils font n’est pas dommageable aux autres.

La conclusion ?

Retirer votre argent de la banque en espèces ne fera pas faire faillite aux banques, mais cela va clairement embêter l’État qui aura peur de pertes fiscales potentielles.

C’est donc un bon moyen, subversif et pacifique, d’emmerder les mamamouchis qui en veulent à vos sous!!

C’est également parfaitement légal si vous respectez scrupuleusement les règles de limites de paiement en espèces.

Refuser des espèces est même passible de 150 euros d’amende !

« Le fait de refuser de recevoir des espèces est puni d’une amende de 150 € »…

https://insolentiae.com/le-12-janvier-on-retire-ses-sous-a-la-banque-en-especes-ledito-de-charles-sannat/?fbclid=IwAR0P1AedplOOTrvCHJlNDKSir7PQpVSLRJgEhAH2MbAkkDP8i28fnfkW4ns

EN BANDE SON : 

7 réponses »

  1. Payez en cash,demander aux artisans si il veulent du cash,une prothèse dentaire peux coûter bien moins chére en cash
    Idem médecin piur certains actes
    pas hésiter a proposer.
    Cash cash cash!

    J'aime

  2. C’est très bien parce que c’est quelque chose.

    Et si pas grand chose, toujours mieux que rien et déjà un début.

    Nous avons gagné la bataille de l’opinion, en moins de deux mois.
    En soi, c’est un exploit.

    La bataille des moyens

    (financiers) nous prendra dix ans, mais, au plus la bataille sera longue, au plus tôt il est préférable de la commencer.
    D’ailleurs, nous l’avons déjà commencé avec les radars et les péages.

    Pour asseoir ces victoires, il faut maintenant engager la bataille des symboles.
    Nous choisir NOTRE drapeau et NOTRE hymne
    Ne voter qu’à nos élections : pas les leurs.
    Ne regardez que nos medias, pas les leurs.
    Ne plus voter a leurs éléctions!
    Consommez chez nos commerçants pas sous leurs enseignes.
    Boycott enseignes!
    Consommer direct ne plus passer par leurs enseignes
    Il y a eux et nous désormais

    J'aime

  3. Gilets jaunes,bankrun,shutdown,brexit.Le piège est en train de se refermer.
    N’allez pas retirer votre argent,si les banques ferment,c’est le peuple qui paiera in fine,n’allez plus manifester car inévitablement des violences apparaissent en général provoquées par la police du régime.Ils vont etablir de nouvelles lois repressives afin de protéger leur future spoliation massive.Dettinger en prison,en revanche tous les policiers qui ont frappés à plusieurs au sol des manifestants les mutilant parfois à vie n’ont rien eu alors que selon la loi ils devraient être placés plusieurs années en prison.La loi n’est pas respectée par le système et ses collaborateurs sauf quand cela les arrange.C’est la définition d’une dictature.
    Ne retirez pas votre argent,arrêtez de manifester ou manifester uniquement pacifiquement,faites des réunions entre vous,travaillez sur vous même afin d’être moins egoistes et plus conscients des problèmes qui ne vous concernent pas directement.Le jour viendra peut être ou vous pourrez participer à changer les choses directement.Ce jour n’est pas venu

    J'aime

  4. Je pense que le plus efficace est de revenir à une vie frugale, sans superflus, sans loisirs payant, sans dépense sortant de l’ordinaire.
    Boycotter la culture (cinéma, théâtre,)devenu merdique… et s’en tenir à la lecture qui a l’avantage de pouvoir enrichir l’esprit (si on est sélectif dans le choix de ses livres).
    Consommer le moins possible en dehors du nécessaire…

    J'aime

  5. Cela me rappelle quelque chose 😉 :
    « Il y a un truc hallucinant dans cette émission quand un « gilet jaune » à 1:44:04 répond au sujet des violences :
    « C’est normal qu’on gaze nos grands-mères ».
    Mme R. Elkrief le reprend et lui dit : « Vous ne pouvez pas dire ça… »
    Et pourtant une vidéo de BFM s’intitule « On se fait gazer dès qu’on arrive. ». Avant de faire la morale aux autres… 😉
    https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/gilets-jaunes-sortir-de-la-crise-revoir-la-soiree-speciale-de-bfmtv-1123068.html

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s