Art de la guerre monétaire et économique

Le Grand Remplacement : Le fléau mondial des rats

Le fléau mondial des rats

De Seattle à Buenos Aires en passant par Bruxelles, le nombre de rats dans les villes du monde entier est en augmentation – de 15 à 20 % au cours de la dernière décennie. On voit de moins en moins les animaux charismatiques comme les éléphants, les ours polaires et les lions, mais dans nos villes, il semble impossible de contrôler la population de rats.

Un nid de 9 bébés rats peut générer 270 rejetons en seulement 30 semaines, ce qui porte à 11 907 le nombre phénoménal de rats nés de ces géniteurs à la fin de l’année.

Les rats sont sexuellement matures après 12 semaines et ont une période de gestation de 21 à 23 jours. Les portées sont composées de 2 à 14 rejetons.

La reproduction est fortement influencée par l’environnement, mais la règle d’or est la suivante : plus il y a d’abris, de détritus et de nourriture, plus les rats sont nombreux.

Tant que les villes ne contrôleront pas leur gestion des déchets, les rats gagneront.

Plus d’informations dans National Geographic.

https://www.nationalgeographic.com/magazine/2019/04/rats-are-an-inescapable-part-of-city-life/

MÉTIERS D’ANTAN : ATTRAPEUR DE RATS

« Les attrapeurs de rats étaient engagés en Europe pour contrôler la « population » de ces rongeurs » métier dangereux vu risques d’infections 

1901 Paris déjà organise un concours pour éliminer les rats

EN BANDE SON :

5 réponses »

  1. Quand il y aura (comme toutes les nouvelles joyeuseries de maladies importées)
    la LEPTOSPIROSE (maladie infectieuse grave transmise par les rats) en grand nombre de cas gravissimes et mortels, peut etre alors nos polytocards incompétents se diront ils qu’ils ont raté un épisode de l’Histoire, mais il sera hélas trop tard….

    J'aime

    • Malheureusement non, ça n’arrivera jamais. Ils diront « sipamafot moi j’ai tout fait tout bien, mon coeur est pur, et votez pour moi, jélasolution ! »

      En fait, plus il y a de problèmes, plus les politiciens ont de solution. Mais jamais ils ne s’attribuent la responsabilité des problèmes. Jamais. Au pire, ils l’attribuent à leurs prédécesseurs, mais souvent, même pas, car ils naissent des même idéologies en faillites.

      Non, il faudra boire la coupe jusqu’à la lie.

      J'aime

    • Les « polytocards » passent leur temps à tout salir, à tout rater. Et comme d’habitude dans leur médiocrité complaisante, ils se dédouaneront « on ne pouvait pas le savoir » puis seront très contents de pouvoir agir politiquement et de montrer qu’ils sont des cadors.

      J'aime

  2. En 1984 Taxi girl chantait Paris disant que c était juste une grande poubelle et qu elle deviendrait encore plus pourrie avec l age

    Chanson tout à fait d actualité

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s