Cela se passe près de chez vous

La Réflexion du Jour : Après les touristes, l’équipe de nettoyage…

Après les touristes, l’équipe de nettoyage…

« […] Tomorrowland : laisser des déchets derrière soi est une tradition, et là aussi, une équipe de nettoyage se mettra en branle de bonne humeur quand filles et garçons seront rentrés chez eux. Et maintenant, les images de la plage de la mer du Nord nous parviennent après le premier week-end d’été : 25 tonnes de déchets y sont nettoyées, les gens laissent tout derrière eux. Des amendes sévères ? Non, on préfère ne pas faire ça. Parce que, dit le maire Daphné Dumery (N-VA) de Blankenberge : les gens viennent ici pour le plaisir, nous ne voulons pas de police sur la plage, tout au plus une sensibilisation.

[…] En substance, l’Himalaya, le Tommorowland ou Blankenberge ont tous le même effet pervers : du fait qu’il existe une équipe de nettoyage, on pense qu’on peut laisser des déchets, ce qui ne fait qu’intensifier le phénomène.

[…] Cela m’amène également quelques considérations sociopolitiques, par exemple à propos de l’État providence, auxquelles je ne m’attendais pas moi-même. L’aide aux chômeurs attire-t-elle les chômeurs ? Le CPAS crée-t-il de la pauvreté ? Le remboursement des visites chez le médecin et des médicaments entraîne-t-il une surconsommation de médicaments ? Theodore Dalrymple a déjà apporté des éclaircissements à ce sujet. Son jugement est difficile : plus l’État est prudent, plus le citoyen se comporte comme un enfant paresseux et gâté. »

L’essayiste Johan Sanctorum, sur Doorbraak.be

EN BANDE SON :

1 réponse »

  1. Le gaspillage et l’irresponsabilité quotidienne sont encouragés a priori. L’inverse demande un effort, éventuellement ridiculisé ou condamné.
    Ne pas recourir systématiquement et « parfaitement » aux « services de la santé », pour reprendre ce domaine, se demander si une radio – jamais anodine selon moi, est bienvenue dans le cas d’un accident de la vie courante avec visiblement peu de lésions (en dépit d’une prescription du médecin) va par exemple faire vivre de sales heures intimes (oui, non, conséquences), et si les choses tournaient mal, le haro, là où la responsabilité de fond et de charges est en vérité parfaitement codifiée et lourde contre le rebelle…
    SI habile système.
    (Mon exemple n’est pas forcément le meilleur, mais généralisable à d’autres sinon toutes les facettes de la vie moderne organisées, soit managées pour reprendre Baptiste RAPPIN, celles encore en friche ou spontanées étant en voie d’être conquises par le mal. Cf le projet pour les pauvres de France aidés d’office avec contrepartie de leur part — le vice merveilleux du stratagème, que l’UE saura harmoniser, tant il est valable, à la suite de Buzyn.)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s