1984

Ce qui se cache derrière la fin du cash Par Henri Feng ( Avec vidéo Olivier Delamarche)

Ce qui se cache derrière la fin du cash 

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a fait, récemment, le point sur l’état du paiement numérique dans l’Hexagone : « Le paiement par mobile, qui était annoncé comme devant peut-être se substituer rapidement au paiement par carte, reste en fait extrêmement marginal : moins de 1 % des paiements sans contact ». Il a indiqué également : « Les paiements sans contact représentent maintenant 21 % des paiements de proximité et, ce qui n’était pas forcément écrit il y a quelques années, il s’agit pour l’essentiel de l’usage de la carte. (…) La carte reste la moyen de paiement ultra-majoritaire [en France], y compris avec le sans contact » (propos recueillis par Le Figaro avec l’AFP, le 9 juillet). Faut-il en conclure que les Français restent des irréductibles Gaulois quand il s’agit de leurs portes-feuilles ? Rien n’est moins sûr : la pression en faveur de la numérisation absolue des transactions ne fera que s’accélérer au nom du projet globaliste mondial : il s’agit de standardiser tous les modes d’échanges pour les fluidifier au dernier degré possible. Alors, pourquoi cette tendance ? Et, surtout, pourquoi est-ce inéluctable ?

La disparition programmée de l’argent liquide ne fera qu’accélérer la liquéfaction des échanges. Parce que le capitalisme, en tant que système économique prônant le développement des richesses à l’aune de la propriété privée des moyens de production, devait se financiariser afin de continuer à générer des profits. À partir de la deuxième moitié du XXème siècle – la crise de 1929 passant par là –, l’économie se refonda sur l’unique principe de la spéculation, dont le ressort essentiel est la confiance. Dès lors, le crédit avait vocation à être exponentiel dans un marché boursier de plus en plus dépendant des technologies de l’information et de la communication. Et le capital ne peut être ce qu’il est sans de quoi asseoir sa puissance. In fine, les machines-outils et les containers sont voués à être remplacés par les data (données informatiques), telles des nouvelles devises.

Lorsqu’il s’agissait de critiquer les idées métaphysiques, pour en faire uniquement des objets de croyance, et non plus de connaissance (notamment celle de Dieu), Emmanuel Kant avait écrit : « Cent thalers réels [le thaler est l’ancêtre du dollar] ne contiennent rien de plus que cent thalers possibles ». Et ce, pour conclure : « (…) nul homme ne saurait, par de simples idées, devenir plus riche de connaissances, pas plus qu’un marchand ne le deviendrait en argent, si, pour augmenter sa fortune, il ajoutait quelques zéros à l’état de sa caisse ». Mais, aujourd’hui, les dollars possibles tendent à être plus réels que les dollars réels… Le moyen se mutant en fin, le technologique déborde largement l’économique.

Précisément, toute forme d’épargne entrave la multiplication des transactions (la montée actuelle des cours de l’or n’est pas due au hasard). De plus, les banques centrales, jouant perpétuellement leur tête, veillent au grain pour que personne ne soit le véritable propriétaire de son argent : elles peuvent fermer un compte comme on éteint la lumière d’une pièce, rien ne reposant sur rien dans un monde où ne s’érigent que des châteaux de sable. En définitive, la fin (progressive) du cash ne signifie ni plus ni moins que le début d’une surveillance généralisée. Le marché financier, ou le nouvel ordre métaphysique.

En Suède, des milliers de personnes se font implanter des puces électroniques futuristes dans la peau pour effectuer leurs activités quotidiennes et remplacer les cartes de crédit et l’argent liquide.

Plus de 4000 personnes ont déjà reçu entre les mains les puces de science-fiction, de la taille d’un grain de riz, et les pionniers prévoient que des millions de personnes se joindront bientôt à eux dans l’espoir de prendre le virage mondial.

 » C’est très ‘Black Mirror’ « , a déclaré le scientifique suédois Ben Libberton à The Post à propos de la similitude avec la série télévisée qui met en avant des scénarios futuristes.

Tout comme les montres à microprocesseur, les puces aident les Suédois à surveiller leur état de santé et même à remplacer les cartes-clés pour leur permettre d’entrer dans les bureaux et les bâtiments.

Ils ont particulièrement bien compris, cependant, en permettant aux propriétaires de payer en magasin d’un simple coup de la main, ce qui est important dans un pays tourné vers l’avenir qui s’achemine vers l’élimination de l’argent liquide.

Les micropuces ont été mises au point par l’ancien performeur Jowan Österlund, qui appelle cette technologie un « moonshot » – et qui a déclaré au magazine Fortune qu’il avait été frappé par des investisseurs plein d’espoir « sur tous les continents sauf l’Antarctique ».

Le fondateur de Biohax International a déclaré au magazine : « La technologie s’installera dans le corps. » « J’en suis sûr. »

Österlund insiste sur le fait que la technologie est sûre – mais cela n’a pas empêché les signaux d’alarme de sonner, certains craignant un lien avec un doublement de la cybercriminalité dans le pays au cours de la dernière décennie.

Libberton, un scientifique britannique basé en Suède, a fait l’éloge des effets bénéfiques potentiels « tout à fait excitants » sur la santé de mesures précises de la santé prises de l’intérieur du corps.

« Pensez si l’Apple Watch pouvait mesurer des choses comme la glycémie », a-t-il dit au Post.

Mais il craint aussi la masse de données hautement personnalisées et la façon dont elles pourraient être utilisées.

« Le problème, c’est à qui appartiennent ces données ? », a-t-il demandé. « Est-ce que je reçois une lettre de ma compagnie d’assurance disant que les primes augmentent avant que je ne sache que je suis malade ? Si j’utilise la puce pour acheter le déjeuner, aller au gym et aller travailler, est-ce que quelqu’un aura toutes ces informations à mon sujet ? Est-ce que c’est stocké et en sécurité ? »

Il ne s’agit pas seulement de la puce, mais de l’intégration avec d’autres systèmes et du partage des données.

Et il craint que les Suédois ne réfléchissent pas suffisamment aux dangers potentiels.

« Les gens ont montré qu’ils étaient heureux de renoncer à leur vie privée pour des raisons de commodité », dit-il. « La puce est très pratique, alors pourrions-nous accepter que nos données soient partagées très largement avant de connaître les risques ? »

Cette tendance coïncide avec la marche de la Suède vers le sans numéraire, les billets et les pièces ne représentant que 1% de l’économie du pays. Dans le même temps, le pays a connu une baisse spectaculaire de certains crimes – avec seulement deux vols de banque l’année dernière contre 110 en 2008.

Source : Nypost.com

https://www.crashdebug.fr/high-teck/16263-les-suedois-ont-des-implants-dans-les-mains-pour-remplacer-l-argent-liquide-des-cartes-de-credit-new-york-post

EN BANDE SON :

1 réponse »

  1. Soyons très clair : La Fin de la monnaie (papier/pièces), le fameux « cash », c’est la fin de la démocratie ou de ce qui nous en reste encore, ceci est une certitude !!!.
    Demain avec une monnaie « tout électronique », non seulement vous ne posséderez plus rien du tout, mais vous n’aurez absolument aucun contrôle sur votre « argent » (euphémisme…),
    Et surtout si pour une raison d’opinion divergente vis à vis du Pouvoir en place, ou de critique du « Système » , ou de refus de se plier à telle ou telle directive étatique, ou de se soumettre à la « Pensée unique » édictée par le « Pouvoir » en place, ce dernier pourra donner « ordre » de mettre tous vos comptes à Zéro à la seconde mème, ou de les bloquer Ad-Vitam partout, et ainsi vous ne pourrez même plus vous acheter une bouteille d’eau potable, ni aucune nourriture, ni prendre le moindre bus, il ne vous restera plus qu’à crever dans un angle mort « comme un rat »,
    ils vous auront « tué socialement » entrainant ainsi votre mort physique sous quelques jours.
    Ne rêvons pas, après la « monnaie électronique » dans une puce , celle ci servira bien sur à vous localiser partout, mais avec l’avènement de la politique Macronienne du « Tout privatisé à la Margaret Thatcher », même la santé et la sécurité sociale ou ce qu’il en reste va devenir « privée », De fait avec une puce neutralisée par le Pouvoir en place vous ne pourrez même plus vous soigner nulle part, là encore aussi ils vous condamnent potentiellement à mort.
    En clair une uniformisation contrainte et forcée des comportements et consciences des citoyens va se mettre en place, avec au sommet un « Pouvoir Politique » tout puissant allié en tandem avec les Banques et qui décidera de ne laisser survivre que des citoyens « passés dans le moule »,
    et qui décidera de même d’éliminer tout citoyen qui ne se conformera pas à ‘L’Ordre Établi »
    ( on pourrait même die « L’Ordre Nouveau »….). Tout celà n’est qu’un « Fascisme Soft » pour lequel
    il n’y aura pas besoin de fusils pour contrôler la population, mais un simple ordre et une simple commande à distance pourra tuer et anéantir tout citoyen réfractaire.
    Une « Élimination Naturelle » en quelque sorte sans sang sur les mains, discrète et noyée dans le décor.
    La réalité dépassera tous les films d’anticipation que vous auriez pu voir, car l’État se donnera le pouvoir de tuer socialement et par corolaire physiquement qui il souhaitera, comme celà en un seul « clic », et je ne parle même pas des dérives et restrictions possibles vis à vis de populations ciblées (personnes âgées, ect …).
    C’est pour celà qu’il faut dire « NON » à la disparition du cash, car sinon celà revient à se passer soi-même aux mains et aux pieds, les chaines de notre mise en esclavage définitif.
    « L’État » n’est pas notre allié, et il le sera encore moins le jour où toute liberté d’acheter ou d’agir sera définitivement contrôlée par « Le Système ».

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :