Ecologie

Fausse vertu, bonne conscience et optimisation écologique : Les pays riches externalisent leurs émissions de CO2 et exportent leurs déchets plastiques vers les Economies émergentes

Fausse vertu, bonne conscience et optimisation écologique : Les pays riches externalisent leurs émissions de CO2 en Chine et en Inde et exportent leurs déchets plastiques vers les Economies émergentes

A l’heure actuelle, le monde appartient aux imbéciles, aux agités et aux sans-cœur. On s’assure aujourd’hui le droit de vivre et de réussir par les mêmes moyens, pratiquement, que ceux qui vous assurent le droit d’être interné dans un asile : l’incapacité de penser, l’amoralité et la surexcitation. — Fernando Pessoa, Le livre de l’intranquillité

Le fait que les émissions mondiales de CO2 continuent d’augmenter malgré toutes les bonnes intentions n’est pas vraiment nouveau. Selon les chiffres du Global Carbon Budget Project, on devrait constater une augmentation globale de 2,8 % en 2018 par rapport à 2017.

D’où proviennent ces émissions ?

Un graphique établi par Gregor Aisch (Datawrapper) montre que la Chine et l’Inde sont les principaux responsables, bien que la Chine ait enregistré une stagnation des émissions entre 2013 et 2017.

Le graphique montre également que les émissions de CO2 en Chine ont triplé depuis 2000, alors qu’elles ont plus que doublé en Inde.

Bien que les émissions de CO2 aux États-Unis et en Europe aient diminué depuis 2013, pratiquement aucun progrès n’a été réalisé au cours des cinq dernières années.

Mais… un fait important est souvent négligé : le fait que les pays riches ont pour ainsi dire « externalisé » leurs émissions de CO2 vers des pays tels que la Chine et l’Inde. En effet, ces pays produisent massivement des smartphones et des vêtements bon marché que nous achetons ensuite.

Les principaux exportateurs mondiaux de déchets plastiques

Notre pays bénéficie toujours des lacunes dans la législation des économies émergentes pour nous débarrasser de nos déchets plastiques. La France est le cinquième plus grand exportateur de déchets plastiques dans le monde.

Les chiffres du World Wildlife Fund (WWF) montrent qu’environ 300 millions tonnes de plastique sont produites chaque année. Une partie importante de ce stock se retrouve dans les océans après utilisation. Sur la totalité du plastique qui a été produit depuis le milieu du siècle passé, seulement près de 9 % auraient été recyclés.

(Le graphique ci-dessous liste les plus grands exportateurs de déchets de plastique du monde, et indique les quantités de déchets qu’ils ont exportés en 2018 en tonnes).

EN BANDE SON :

2 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s