Art de la guerre monétaire et économique

Souriez vous êtes scannés : L’enfer est « made in China » et nous sommes au purgatoire US !

L’enfer est « made in China »

Depuis dimanche, tous ceux qui achètent un smartphone en Chine doivent accepter de se faire scanner le visage afin que les images puissent être exploitées pour la technologie de reconnaissance faciale. Avec 200 millions de caméras actives dans les rues, la Chine est le leader mondial absolu de la technologie de reconnaissance faciale. Ce nombre devrait passer à 2,78 milliards d’ici 2022, soit 2 caméras par Chinois.

Fin septembre, des scientifiques chinois ont annoncé qu’ils avaient mis au point une super caméra qui peut reconnaître un visage dans une masse de plusieurs dizaines de milliers de personnes avec une précision parfaite. Il s’agit d’une caméra avec une résolution de 500 mégapixels, qui est cinq fois plus détaillée que la résolution de 120 millions de pixels de l’œil humain.

Lundi, on a appris que les entreprises technologiques chinoises participeront à l’élaboration des règles internationales en matière de reconnaissance faciale et de vidéosurveillance de l’Union internationale des télécommunications (UIT). Cet organisme de réglementation des Nations Unies pour les télécommunications est extrêmement influent auprès de 193 États Membres. Actuellement, l’organisation met en place de nouvelles normes internationales pour la reconnaissance faciale, la vidéosurveillance et la surveillance des villes.

Le fait que la Chine espionne massivement ses citoyens n’est pas vraiment nouveau, mais maintenant que le pays va également exercer son influence dans un organisme de réglementation de l’ONU, tout cela devient terriblement inquiétant, selon les observateurs de la vie privée.

Pendant ce temps, une vidéo circule sur les médias sociaux montrant un homme interrogé par la police chinoise après avoir posté des commentaires critiques sur les actions de la police locale sur les médias sociaux. L’homme avait fait un commentaire sur WeChat à propos de la police de sa ville, qui avait confisqué des motos. La vidéo montre l’homme menotté sur une chaise métallique répondant aux questions de deux policiers.

Les géants chinois de la tech co-écrivent les normes internationales en matière de reconnaissance faciale

02/12/2019 | Audrey Duperron | 2 min de lecture Express.be

Les entreprises de technologie chinoises aident à définir les règles internationales sur la reconnaissance faciale et la vidéosurveillance, écrit le Financial Times sur base de documents divulgués.

ZTE, un fabricant chinois d’équipements de télécommunications, Dahua Technology, un fabricant de caméras de sécurité, et China Telecom, une entreprise publique chinoise, ont une idée derrière la tête: proposer de nouvelles normes internationales à l’Union internationale des télécommunications (UIT).

En fait, une entreprise qui peut contribuer au respect des normes et des règles de qualité internationales en tire un avantage. Elle peut établir des règlements conformes aux spécifications de sa propre technologie.

Ces dernières années, les entreprises chinoises ont systématiquement accru leur influence au sein d’organismes de réglementation internationaux tels que l’UIT et l’ISO. Les ambitions mondiales de la Chine continuent donc de croître. Notamment en termes de reconnaissance faciale.

Dans le cadre de l’initiative Belt and Road, un projet d’infrastructure mondial de grande envergure lancé par le gouvernement chinois, Pékin fournit des équipements de surveillance de haute technologie aux pays en développement d’Afrique et du Moyen Orient.

L’Afrique

Les normes fixées par l’UIT sont régulièrement adoptées en tant que législation par les pays africains. Souvent, ils n’ont pas les moyens d’élaborer leurs propres normes.

Les données des pays africains, par contre, sont d’une grande valeur pour les entreprises technologiques chinoises. Elles veulent améliorer leurs algorithmes de reconnaissance faciale et passe par l’Afrique.

Source: Financial Times

https://businessam.be/fr/les-geants-chinois-de-la-tech-co-ecrivent-les-normes-internationales-en-matiere-de-reconnaissance-faciale/

Bienvenue aux Etats-Unis! Souriez, votre visage va être scanné…

04/12/2019 | Audrey Duperron | 3 min de lecture

Washington projette d’introduire en juillet prochain une loi obligeant tous les voyageurs aux Etats-Unis à se faire scanner le visage à l’entrée ou à la sortie du territoire américain.

Cette mesure, dévoilée à la lecture de l’agenda réglementaire de l’administration Trump, s’imposerait à tous les voyageurs, y compris aux citoyens américains.

Le projet de loi devrait être émis par le Département de la sécurité intérieure, et faire partie d’un ensemble de mesures plus vaste. Son but est de permettre au gouvernement américain de suivre les personnes se rendant aux Etats-Unis à leur entrée comme à leur sortie du pays.

Les défenseurs de la vie privée vent debout

Mais ce projet ne ravit pas tout le monde, et suscite déjà l’opposition des défenseurs de la vie privée. ‘Les voyageurs, y compris les citoyens américains, ne devraient pas avoir à se soumettre à des examens biométriques invasifs comme condition pour exercer leur droit constitutionnel de voyager’, affirme par exemple Jay Stanley, un politologue de l’American Civil Liberties Union.

L’administration Trump rétorque que le plan est destiné à lutter contre l’utilisation de faux-papiers pour se rendre aux Etats-Unis, tout en contribuant à l’identification des criminels et des terroristes potentiels.

Le système déployé presque intégralement d’ici 2023

En 2006, l’institut de recherche Pew avait conclu que 45% des immigrants sans papiers résidant aux États-Unis étaient entrés dans le pays avec un visa valide. Ils étaient devenus clandestins en s’abstenant de partir à l’expiration de celui-ci.

La U.S. Customs and Border Protection (CBP), le Service des douanes et de la protection des frontières américain, a déjà procédé à l’essai des technologies de collecte de données biométriques sur des voyageurs étrangers. Un rapport publié en avril indique que dans 4 ans, le système sera suffisamment déployé pour permettre de scanner 97% des visages des passagers en partance dans les aéroports américains.

Source: Reuters

https://businessam.be/fr/bienvenue-aux-etats-unis-souriez-votre-visage-va-etre-scanne/

EN BANDE SON :

8 réponses »

  1. CAF et impôts en France, même tabac en cours d’usinage, non ?
    Sur la Chine, par un observateur très peu critique :

    J'aime

  2. La technosphère s’étends inxeorablement et profite de nos faiblesses humaines. La Chine s’organise comme une armée « économique » et à ce titre le crédit social est redoutable. Les autres seront obligé de s’aligner ou faire mieux sous peine d’être vite largué. La disruption n’est plus très loin.

    Aimé par 1 personne

  3. A reblogué ceci sur brunobertezet a ajouté:
    je soutiens depuis longtemps que la Chine en tant que système d’oppression tyrannique et rigoureusement non démocratique est notre avenir ;la Chine est notre caricature future.
    Pourquoi?

    Parce que en Chine tout est faux, comme en Union Soviétique et pour faire tourner un système avec des valeurs fausses il faut utiliser le contrôle et la coercition.
    Chez nous tout est en train de devenir faux à cause du capitalisme financier monopolistique d’état et de banque centrale réunis;
    Si nous suivons la Chine dans la constitution d’un monde faux, les mêmes causes produiront les mêmes effets ;
    donc surveillance, contrôle et coercition.
    Macron est l’un des premiers à avoir compris et utilisé cette évolution.

    Aimé par 1 personne

  4. A reblogué ceci sur Chez Dcembreet a ajouté:
    Washington projette d’introduire en juillet prochain une loi obligeant tous les voyageurs aux Etats-Unis à se faire scanner le visage à l’entrée ou à la sortie du territoire américain.

    J'aime

  5. Et la reconnaissance faciale expérimentée en France
    Avec l’argument ahurissant : il ne faut pas être en retard, nos industries doivent être à jour !

    Le camp de concentration s’étend sensiblement

    J'aime

  6. Some of them want to use you
    Some of them want to get used by you
    Some of them want to abuse you
    Some of them want to be abused.…
    Eurythmics 1983

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s