1984

Privation de Liberté French Touch, Noir c’est Noir ! Un Éclair De Lumière !

Privation de Liberté French Touch, Noir c’est Noir ! Un Éclair De Lumière !

On nous dit que le confinement est nécessaire pour sauver des vies. Non, la vie n’est pas la valeur suprême, la valeur suprême,

C EST LA VIE LIBRE QUI EST LA VALEUR SUPRÊME

« C’EST LE DEVOIR QUI CRÉE LE DROIT ET NON LE DROIT QUI CRÉE LE DEVOIR »

L’erreur du parti républicain, l’illusion du parti légitimiste sont l’une et l’autre déplorables, et dépassent la démocratie et la royauté : le premier croit que la violence est le seul moyen de succès ; le second croit que le passé est le seul port de salut.

Or, il y a une loi morale qui règle la société, une légitimité générale qui domine la légitimité particulière. Cette grande loi et cette grande légitimité sont la jouissance des droits naturels de l’homme, réglés par les devoirs ; car c’est le devoir qui crée le droit, et non le droit qui crée le devoir ; les passions et les vices vous relèguent dans la classe des esclaves.

La légitimité générale n’aurait eu aucun obstacle à vaincre, si elle avait gardé, comme étant de même principe, la légitimité particulière.

François-René de Chateaubriand – Mémoires d’outre-tombe (1848)

En Allemagne, pays moins imprévoyant, il n’y a pas de confinement. Il y a simplement une interdiction de sortir à plus de deux. C’est la distanciation sociale. Il est possible de voyager, d’aller d’une vile à une autre. Nous sommes à mille lieux de la situation française.

il est sidérant de voir à quel point des privations essentielles de libertés sont passées avec fort peu de résistances. Dans une « société » (à défaut de dire une nation, car sommes-nous encore une nation ?) dans laquelle le libéralisme a voulu nous libérer de toute contrainte, quand une certaine discipline est nécessaire – et elle l’est avec ce virus – il n’y a plus d’autre solution que la privation des libertés les plus élémentaires. Que beaucoup se résignent à une telle privation de libertés est très inquiétant. D’autant que cela s’accompagne d’un contrôle social, d’un traçage des faits, gestes et déplacement qui est tout simplement un totalitarisme accompli. Quel Albert Camus nous en dira le haut le cœur ressenti par tout honnête homme ?

Dans le même temps, des camionnettes passent dans les rues, appelant au confinement, avec des mots d’ordre en langue de bois : gestes barrière, etc. Un conditionnement social s’installe avec une force inouïe : c’est « une journée particulière » comme celle d’Ettore Scola, mais étendue à des semaines ou des mois!

Un véritable processus de sidération collective est en place, avec les médias télévisuels en boucle (et le faible nombre de kiosque à journaux). De plus en plus de gens vivent dans un monde de plus en plus artificiel, « un monde de murs vitrés, de plexiglass, de cellophane, qui les isole de leur peine et des mortifications de la vie, – monde d’illusionnistes professionnels entourés de leurs dupes crédules », écrit encore Lewis Mumford.

On nous dit que le confinement est nécessaire pour sauver des vies. Non,

la vie n’est pas la valeur suprême, . C’est cela qui fait que les Espagnols ont résisté à Napoléon en 1808, c’est cela qui fait qu’il y a eu des Résistants, ou des gens qui ont risqué leur peau, dans un camp ou dans un autre, à toutes les époques, pour leurs idées, ou pour une certaine conception qu’ils avaient de l’honneur, etc. Or, la facilité avec laquelle les libertés les plus élémentaires ont été supprimées laisse pantois

. Ces libertés seront-elles toutes rétablies après la crise du coronavirus ? Ce n’est pas du tout certain.

L’état d’urgence (un mot bien facile), ici l’urgence sanitaire, l’état d’exception peut être appliqué à bien d’autres domaines. En outre, on constate que le confinement est proportionnel à l’impuissance et à l’imprévoyance de notre Etat. En Allemagne, pays moins imprévoyant, il n’y a pas de confinement. Il y a simplement une interdiction de sortir à plus de deux. C’est la distanciation sociale. Il est possible de voyager, d’aller d’une vile à une autre. Nous sommes à mille lieux de la situation française.

Nous avons donc les inconvénients d’une société policière, alors que nous avons depuis des décennies tous les inconvénients d’une société ouverte. La cause en est que, en dernière instance, ce qui détermine les choix de nos dirigeants, c’est le profit, c’est la course en avant dite « croissance », c’est la mondialisation spatiale – dont la limite sera la consommation de toute la terre et de toutes ses ressources – et la marchandisation de toutes les tranches de la vie de l’homme, avec la numérisation intégrale de nos vies.

Si certains voient des vertus au confinement, je n’en vois guère. Le confinement permettrait le retour à soi ? Voire. Le confinement n’est pas forcément l’isolement. Il peut même être son contraire : il peut être l’entassement dans un petit logement. Et il y n’y a jamais eu besoin de confinement, en clair, d’assignation à résidence, pour trouver la solitude. « Qui cherche l’exil le trouve », disait Montherlant.

Le confinement, c’est, par contre, une accoutumance à l’emprisonnement et à la domestication de l’homme.

Chacun s’autorise à sortir dans certaines conditions. Chacun devient le gardien de soi-même en attendant d’être peut-être le délateur de ses voisins. Il y a bien sûr une discipline à observer et des précautions à prendre, pour soi et pour les autres. Mais il y a quelque chose de profondément malsain dans la situation actuelle! « 

extrait interview de PIERRE LE VIGAN . REMERCIEMENT A ANDERS

Géopolitique du coronavirus IV – entretien avec Pierre Le Vigan

EN BANDE SON :

6 réponses »

  1. Le marxisme est le cancer des sociétés humaines ! La bascule s’est produite début 1939 lorsque le droit, chèrement acquis à la révolution française, de porter des armes a été supprimé par les socialistes au pouvoir
    L’abbé Grégoire avait proposé une autre rédaction de la déclaration « universelle » en plaçant le devoir devant le droit (ceci sans commenter, ce qui lui fut refusé, déjà le gauchisme sévissait)
    LE DEVOIR INSTRUIT LE DROIT.

    J'aime

  2. Et voilà le travail : https://www.ecb.europa.eu/press/pr/date/2020/html/ecb.pr200407~2472a8ccda.en.html
    Traduction : Ils n’ont plus de solutions, donc ils reprennent tous les trucs qui ne fonctionnent pas.
    La dette pour la dette, par la dette, dans la dette, pour une non-surprise, c’est une non-surprise !
    De toute façon c’était ça ou plus aucunes banques en zone €. Le choix était simple, pour la facture, ben oui, vous le savez aussi, c’est le grand petit peuple des pauvres en gilets jaunes qui vont encore sauver les ultra-super-mega fortunés en dollar !
    La BCE est devenue la plus grande bad-bank de tous les temps ! La richesse à crédit, c’est magique, comme un avions sans ailes, un vélo sans pédales, une brouette sans roue, une chaussure sans semelle, …/… en générale nous n’allons pas très loin avec ces attirails, mais comme il fait beau et que le confinement pour les nuls c’est top, pas de soucis !
    Les Zozos nouveaux sont arrivés… pensez printemps !

    J'aime

  3. Le 11 avril 2020 à 7Heure du mat.
    Multi-disruptions sociétal en cascade, ou comment joindre les deux bouts en étant assis.
    Nous sommes confrontés à de multiples facteurs sociétaux, plus ou moins complexes, qui rentrent dans une phase critique de collusions par cumul des erreurs non corrigées depuis 40 ans et plus.
    Tout ce-ci pourrait se résoudre si nous avions, le courage et la volonté d’y remédier. Ce qui n’est hélas absolument pas le chemin actuel, pire, nous faisons exactement le contraire de ce qu’il faudrait entreprendre. Cela accentue toujours plus les dérives actuelles, qui n’en doutons pas une seconde, ira jusqu’au point de rupture catastrophique pour la plus grande majorité d’entre nous.
    Pour comprendre, il nous faut déjà faire le tour de nos petits problèmes devenus ingérables et à corriger immédiatement.
    Nos structures politiques et sociétale ne représentent plus ni les Nations, ni les Peuples et encore moins la Vie. Nos modèles démocraties et républiques ont démontré leurs limites faces à une corruption internationale, une finance spéculative et off-shore, une mondialisation débridée, des flux monétaires en pannes qui échappent à leurs émetteurs, des dettes irrécouvrables, un contrôle des masses inique, une dilution culturel imbuvable, une individualisation frénétique, une justice d’exception, une police du désordre, des Armées impuissantes, des contre-pouvoirs inexistants, des lobbys destructeurs, des multinationales surpuissantes, des banksters en faillites, des intérêts non productifs, des administrations mafieuses, des techno-scientifiques sans consciences, des religions sans spiritualité, du jetable consommable à foison, …/…
    Oui, demain c’est Pâque, les cloches sonneront, pour ne pas avoir compris ce que nos anciens nous ont cent mille fois rabâché depuis des millénaires : Le Pouvoir, c’est la Guerre.
    Alors faisons la Guerre… Mais réfléchissons vite et bien avant… quand un simple petit virus nous met KAO debout… Stop ou encore ? La semaine prochaine sera cruciale et révélatrice, le message sera clair, limpide et sans ambiguïtés…Mais qui n’a pas encore compris !
    Lavez-vous nos mains ou celles de nos politiques ?

    J'aime

  4. Cet article est passionnant. L’enfermement des populations pour cause sanitaire nous mène tout droit a un régime totalitaire, mais le plus étrange demeure l’apathie des populations face a cette privation de libertés.
    Nous sommes devenus des moutons prêts à se faire dévorer par les loups pour préserver une existence minable si encadree de tous côtés. Peut on considerer qu’une existence sans Liberte c’est la vie?
    Malgré tout, the Wolf prenez bien soin de vous car s’il s’avérait que la chloroquine soit le seul traitement efficace contre ce virus, vous ne pourriez vous soigner puisqu’en temps normal ce médicament sert a vous détruire, vous le LUPUS.
    Petit trait d’humour d’une con finée ordinaire

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s