Americanism

Le Billet du LUPUS : Neocon Trump déclare sa nouvelle Guerre Mondiale au Corona et lance la conscription-vaccination pour 300 millions d’Américains et moi émoi… !       

Neocon Trump déclare sa nouvelle Guerre Mondiale au Corona et lance la conscription-vaccination pour 300 millions d’Américains et moi émoi… !  

Clémenceau : « La paix n’est que la continuation de la guerre par d’autres moyens. »

Force est de constater que durant la seconde guerre mondiale le niveau de vie américain a augmenté !

Ce qui avait été souligné, en 1957, par un ancien secrétaire à la Défense, Frank Pace, par cette formule :

« S’il existe, comme je le suppose, une relation directe entre le pouvoir stimulant que comportent de grandes dépenses d’armement et une augmentation substantielle du taux d’accroissement du produit national brut, cela provient simplement du fait que les dépenses militaires, per se, peuvent être favorisées exclusivement pour des motifs économiques en tant que stimulant du métabolisme national. »

« Du point de vue économique, la guerre se manifeste, par un énorme gaspillage militaire qui a une utilité sociale, « du fait que le gaspillage de la production de guerre s’accomplit complètement en dehors des cadres de l’économie de l’offre et de la demande. En tant que tel, ce “gaspillage” constitue le seul secteur important de l’économie globale qui soit sujet à un contrôle complet et discrétionnaire de la part de l’autorité centrale.

 Si les sociétés industrielles modernes peuvent être définies comme celles qui ont acquis la possibilité de produire plus qu’il n’est indispensable à leur survie économique (…), les dépenses militaires peuvent être considérées comme le seul volant de sécurité pourvu d’une inertie suffisante pour stabiliser le progrès de leurs économies. Le fait que la guerre soit un “gaspillage” est précisément ce qui la rend susceptible de remplir ces fonctions. Et plus vite l’économie accomplit de progrès, plus lourd doit être ce volant de secours. »  (Rapport de la Montagne de Fer 1967)

Aujourd’hui nous n’avons plus « besoin d’une bonne guerre ». La pandémie a fourni le prétexte du gaspillage préconisé par le rapport de la Montagne de Fer. Cela fait 150 ans que les Européens font ami-ami avec les Anglo-Saxons qui n’ont eut cesse de les asservir tant sur le plan politique qu’économique et cerise sur le gâteau : militaire. Sous prétexte de nous libérer ils nous ont envahit et exporter leurs guerres et terrorisme. Dans ce cadre là il me parait effectivement important de montrer et désigner qui sont nos véritables agresseurs et selon quel agenda ils diffusent !

Nous connaissions depuis toujours la propension des Etats Unis à faire la guerre partout et nulle part à condition que cela soit en dehors de leur propre territoire.

Nous connaissions la duplicité de ces mêmes Américains consistant à surarmer d’éventuels belligérants, à provoquer des guerres fratricides comme ce fut le cas en Europe durant la deuxième guerre mondiale, pour se présenter ensuite comme des sauveurs et libérateurs tout en se comportant pire que les anciens occupants par la suite.

Ironie de l’histoire nous serons ainsi passés en un peu plus de 70 ans d’une occupation allemande à une occupation américaine pour finir sous celle des Maoïstes mondialistes (Socialistes Fabiens). Ainsi la chute du mur de Berlin  en 1989 n’aura été qu’une brèche ouverte pour le grand bond en arrière vers le capitalisme monopolistique d’Etat.

 Nous connaissions la perfidie de ces décidément diables d’ Américains à lancer de grandes guerres contre l’alcool ou la drogue pour mieux en contrôler les marchés par la suite. Voir pour preuve le contrôle de l’opium exercé par l’armée américaine depuis 20 ans en Afghanistan.

Nous connaissions l’attirance de ces mêmes Anglo-saxons pour le maniement des explosifs et le djihadisme qui va avec , visant à, et permettant de, justifier une militarisation complète des sociétés occidentales , police et justice comprises.

Mais nous ne connaissions pas encore vers quelle surenchère ces putains de Néoconservateurs Américains mèneraient le monde après le coup d’état mondialo-fabien  pleinement réussie du corona-circus.

Ne pas perdre de vue non plus que les élites sont traversées par 2 groupes rivaux qui tantôt s’affrontent tantôt s’unissent : il y a bien sur les néoconservateurs qui tiennent l’agenda de politique étrangère et la gauche Fabienne ou mondialiste celle que l’on a coutume d’appeler la 3eme voie qui structure l’agenda sociétal et l’ingénierie sociale qui va avec, et dont la chasse gardée est la politique intérieure. Les Etats Unis donnent le LA et les autres suivent en faisant le gros DO !

Eh bien nous ne sommes pas déçus !

Toujours plus fort, toujours plus  haut Rambo Trump à décider d’éradiquer-éduquer la terre entière sous forme  d’une vaccination militaire accélérée. Voilà qui devrait réjouir ses fans les plus absolus : les fameux « canons » pardon « qanon » comme leur nom l’indique tous très proches du complexe œdipien militaro industriel.  

Enfin plus sérieusement voilà qui devrait surtout satisfaire Big Pharma et Big Tech qui se montreront pour une fois généreux en matière de dons électoraux pour le Donald qui trompe toujours énormément, mais qui pour une fois se montre à la hauteur des plus folles espérances du Docteur Folamour, et voilà aussi qui devrait faire monter enfin aux anges un électorat évangilico-sioniste pour qui une bonne guerre messianique est toujours bonne à prendre quelqu’en soit l’origine. Sans oublier bien sûr les amis redevables et corvéables à merci que sont les Seouds et Israéliens, qui rêvent toujours d’une « vente à la découpe » de leurs  ennemis héréditaires, Iran et Syrie.

Et puis gageons que couplée à une bonne petite relance keynésienne de la guerre contre la terreur  cette nouvelle guerre du corona plein de « corones » devrait suffire sur fond de planche à billets de dollars frelatés à faire repartir l’économie comme en 14 comme disait ma défunte grand-mère.

Car la guerre c’est aussi plein de produits dérivés et masqués, de mercenaires surarmés, de « brigades de la liberté » et l’ouverture assurée de nouveaux marchés qui devraient sutout ne pas profiter à tous et à toutes  mais aux seuls oligarques américains et à leurs nervis, car à défaut à de sortir masqués il nous faudra, qui sait, peut-être sortir casqués, « pucés » et vaccinés. Vaccinés contre qui, contre quoi, contre la vie sans doute !

Sacré Donald va ! Toujours les maux pour mourir !

 

LE LUPUS

EN BANDE SON : 

3 réponses »

  1. A remarquer au cœur de la bataille noecons et mondialistes le professeur Raoult: Trump « cobaye courageux » de la chloroquine: les réseaux en soutien à Didier Raoult exultent……il y a de quoi et j’espère que cela fera pencher la balance du coté de la vie ..pour nous tous!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s