Art de la guerre monétaire et économique

Lors du confinement, le travail à domicile fut un tel succès que les entreprises songent déjà à faire des économies en sous-traitant votre télétravail à l’étranger !!

Lors du confinement, le travail à domicile fut un tel succès que les entreprises songent déjà à faire des économies en sous-traitant votre télétravail à l’étranger !!

Profile picture for user Tyler Durden

J’ai été à la tête de plusieurs entreprises tout au long de ma carrière. Au fil du temps, je me rends compte que cela m’a apporté beaucoup de satisfactions. Ce que j’ai remarqué, c’est que l’on met du temps à comprendre quels employés ne servent à rien car on le découvre le jour où ils partent en vacances et où tout se passe parfaitement bien dans l’entreprise sans même leur présence. Attention, il ne s’agit pas d’une traque aux bons employés, les bons employés trouvent des façons de déléguer leurs responsabilités tout en vérifiant leurs Emails à distance – et ce, même pendant les vacances. Cependant, les mauvais employés quittent souvent leur emploi et curieusement, c’est à ce moment-là que je me dis à quel point ils étaient tout de même importants pour l’entreprise. Etrange comme sentiment, n’est-ce pas ?J’évoque ce sujet tout particulièrement, parce que la plupart de mes employés sont partis en vacances forcées depuis trois mois. Lorsque j’en parle avec mes amis, ils disent tous la même chose ;

  1. Pour 80% des employés, le travail à domicile s’est mieux passé que prévu et mes amis se demandent maintenant pourquoi ils ont besoin d’un grand local avec des bureaux, qui rajoutent de gros frais supplémentaires.
  2. Pour 20% des employés, ça a été une catastrophe. Et il semble ridicule de conserver des bureaux simplement pour gérer de petites équipes d’employés moins performants.
  3. S’ils peuvent diriger l’entreprise via des réunions sur Zoom, pourquoi garderaient-ils des employés américains qui coûtent chers alors qu’ils pourraient très bien embaucher un polonais qui serait prêt à travailler à distance, en étant payé 10% de moins ?

Moi : Attends…, quoi ?

 Lui : Oui, On peut faire beaucoup d’économie en sous-traitant. Nous l’avons envisagé dans le passé, mais nous pensions que nous avions besoin de plus de communication pour plus de travail et d’esprit d’équipe et ce, en étant tous dans un même lieu. Aujourd’hui, nous sommes vraiment en train de revoir ça. 

Moi : Avez-vous déjà dirigé des équipes à l’étranger ?

Lui : Oui, nous externalisons plusieurs projets à l’étranger en ce moment. Certains fonctionnent mieux que d’autres mais on s’en sort plutôt bien généralement. Nous avons l’intention d’augmenter considérablement le pourcentage d’externalisation, car nous avons pratiquement tout externalisé pendant le confinement. Bien sûr, cela ne sera pas toujours parfait, mais toutes les économies qu’on peut faire justifient largement ce choix-là. On peut aussi préserver quelques postes clés avec des américains qui eux, savent très bien réparer les erreurs. Tout ce dont nous avons besoin, ce sont quelques cadres supérieurs américains également dans l’administration afin d’aider au niveau de la gestion et de la comptabilité. Plus de la moitié de notre personnel pourra être délocalisé.

J’ai eu cette conversation une douzaine de fois ces derniers temps. C’est incroyable, car on parlait déjà de cela il y a quelques décennies ; l’Amérique a externalisé sa main d’œuvre manufacturière et en même temps a dénigré la classe moyenne. Les cols blancs ont en quelque sorte ignoré cela, étant donné que tout devenait moins cher chez Costco. Maintenant, je me demande si nous ne sommes pas sur le point d’externalisé également une grande partie des emplois des cols blancs. Cela pourrait paralyser l’économie.

Quand je repense à mes dépenses, je me suis toujours demandé pourquoi je dépensais quelques centaines de dollars de l’heure pour qu’un avocat examine un document et me régurgite les lois habituelles. Je suis sûr que je peux trouver quelqu’un à l’étranger qui le ferait tout aussi bien pour beaucoup moins cher. Et pas la peine d’avoir toutes sortes de diplômes pour effectuer juste une relecture de contrat. J’ai juste besoin de savoir si on est dans les clous et surtout si on ne se lance pas dans des frais trop couteux. La peur de l’inconnu est tout ce qui m’a freiné dans ma démarche de trouver une autre alternative moins chère. Beaucoup de mes amis m’ont dit la même chose. « Comment réagissez-vous en sachant que votre comptabilité est bien faite alors qu’elle a été faite par quelqu’un de compétent en Inde ? » « Eh bien en fait, quelle est la différence entre faire faire sa comptabilité en Inde ou à trente-cinq kilomètres de votre bureau en Zoom conférence toutes les semaines ?

Maintenant, je pense que bon nombre de ces expériences de délocalisation échoueront. Il faut une compétence particulière pour être capable de gérer du personnel à distance et après une période de chaos, beaucoup de ces emplois resteront aux Etats-Unis, mais beaucoup aussi disparaîtront. Tout comme le processus sur plusieurs décennies d’externalisation de la fabrication, nous sommes sur le point de revivre ce même genre de phénomène concernant le travail de bureau et le Covid-19 n’a fait qu’accélérer et faciliter incroyablement le télétravail. Sauf que la fabrication a mis des décennies à se délocaliser, je me demande si le télétravail ne s’est pas mis en place en seulement quelques trimestres.

Le Covid-19 a finalement été une mauvaise grippe à laquelle tous les gouvernements du monde ont réagi de manière excessive. Les ramifications des toutes ces erreurs vont persister longtemps après que nous ayons enlevé nos masques et recommencer à vivre normalement. Alors que je suis sur la plage pendant les vacances et que je réfléchis à tout cela, je me rends compte que beaucoup de gens n’attachent de l’importance que sur les effets directs de la pandémie comme la capacité d’accueillir des clients dans un restaurant, tout en ignorant les autres impacts beaucoup plus importants. Le monde ne sera plus jamais le même après l’épisode du Covid-19. L’histoire nous apprend que n’importe quelle grande crise, ne fait qu’accélérer les changements qui étaient déjà en mouvement. Regardez autour de vous et réfléchissez à toutes ces permutations qui vont se produire petit à petit.

Notre monde changera radicalement à mesure que le déconfinement se réalisera. Est-ce que votre portefeuille financier est bien préparer à ce qui se profile ?

Source: zerohedge

https://www.zerohedge.com/economics/post-covid-capitalism

EN BANDE SON :

1 réponse »

  1. L’externalisation à l’étranger n’est pas pour demain quand même. Le majeur problème a cela, est le décalage horaire. Si nous sommes sur plusieurs fuseaux, cela devient très difficile de gérer les réunions, Surtout Inde USA avec 9 H de décalage horaire. Ensuite, d’un pays à l’ »autre, les règle en matière de droits sociale est complètement différents. Sans compter les modes de vie et les personnalités liés à chaque culture. pour avoir souvent dû gérer des équipes EMEA Inde, cela est très compliqué. Et comme il est indiqué il y a trop peu de manager à ce jour, en mesure de pouvoir le gérer efficacement.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :