1984

Le Japon met fin à l’urgence coronavirus avec 850 décès et aucun confinement

Le Japon met fin à l’urgence coronavirus avec 850 décès et aucun confinement

« Rien qu’en regardant le nombre de décès, on peut dire que le Japon a réussi », a déclaré à Bloomberg Mikihito Tanaka, professeur à l’université de Waseda, spécialisé dans la communication scientifique, et membre d’un groupe public d’experts sur le nouveau virus. « Mais même les experts n’en connaissent pas la raison. »

PAR ASR · 29 MAI 2020

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé la fin de sa déclaration d’état d’urgence pour la nouvelle pandémie de coronavirus, avec seulement 851 décès signalés et sans jamais mettre en place un confinement.

« J’ai décidé de mettre fin à l’état d’urgence dans tout le pays », a déclaré M. Abe lors d’une conférence de presse télévisée lundi. « En un peu plus d’un mois et demi, nous avons presque réussi à maîtriser la situation (de l’infection). »

Abe a averti que la levée de l’ordre ne signifiait pas que le nouveau virus avait disparu du Japon. « Notre combat contre le virus va continuer », a-t-il déclaré, tout en exhortant le peuple japonais à continuer à suivre des directives strictes de distanciation sociale.

À la date de lundi, le pays d’Asie de l’Est avait signalé 16 628 cas confirmés du nouveau coronavirus. Parmi les personnes infectées, 13 612 se sont déjà rétablies et 851 sont décédées. Tokyo, la capitale du pays, qui compte 14 millions d’habitants, a été la région la plus touchée, avec plus de 5 100 cas. Lundi, la ville n’a signalé que huit nouvelles infections.

Un porte-parole de l’ambassade du Japon à Washington a déclaré à Newsweek que le pays continuerait à surveiller la propagation du virus et maintiendrait les restrictions sur les voyageurs internationaux dans un avenir prévisible.

« La propagation du COVID-19 change d’un moment à l’autre et il est difficile de la prévoir avec confiance. Toutefois, le Japon doit examiner attentivement comment assouplir partiellement et progressivement ses restrictions sur les voyages internationaux tout en continuant à contenir le COVID-19 », a expliqué le porte-parole dans un courriel.

Bien que le Japon n’ait jamais mis en place des mesures de confinement strictes comme celles en vigueur dans certaines parties de la Chine, dans de nombreux pays européens et aux États-Unis, il a interdit aux voyageurs étrangers qui avaient récemment visité de nombreux pays durement touchés de se rendre dans ces pays et a exhorté les résidents à respecter les directives de distanciation sociale. Les restaurants et les magasins devaient également fermer plus tôt que la normale. Les bars de karaoké, les salles de musique et les salles de sport ont été fermés et le resteront dans les semaines à venir.

Les responsables de la santé publique au Japon ont averti la population de porter des masques en public et de continuer à travailler à domicile si possible. Le gouvernement japonais a demandé à la population de s’adapter à un nouveau mode de vie afin d’éviter une recrudescence des nouveaux cas et de prévenir la propagation du virus. La population a également été encouragée à éviter de se rendre dans d’autres régions du pays pour des raisons non essentielles.

On ne sait pas très bien pourquoi le Japon a un taux d’infection relativement faible et un nombre relativement faible de décès dus à la COVID-19. Abe a été critiqué pour le peu de mesures qu’il a prises pour freiner la propagation du virus, alors que de nombreux autres pays ont mis en place des mesures de confinement strictes.

« Rien qu’en regardant le nombre de décès, on peut dire que le Japon a réussi », a déclaré à Bloomberg Mikihito Tanaka, professeur à l’université de Waseda, spécialisé dans la communication scientifique, et membre d’un groupe public d’experts sur le nouveau virus. « Mais même les experts n’en connaissent pas la raison. »

Yasutoshi Nishimura, le ministre japonais de la relance économique, a déclaré que la situation du virus serait réexaminée toutes les trois semaines et que des mesures supplémentaires pourraient être prises pour assouplir les directives actuellement en vigueur, a rapporté Kyodo News. D’ici là, le public japonais a été encouragé à rester chez lui et à éviter les grands rassemblements publics.

Source : Newsweek – Traduit par Anguille sous roche

EN BANDE SON :

Catégories :1984, COVID-19, japon, War on Corona

2 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s