REBLOG

Lettres de Melbourne : Un « État policier fantôme » sous le régime d’un confinement anti-Covid Brutal

Les citoyens de la deuxième ville la plus peuplée d’Australie souffrent des conditions de confinement les plus dures de toutes les démocraties occidentales. Leur voix doit être entendue. Au cours des dernières semaines, Melbourne a adopté des mesures anticovidiennes scandaleusement draconiennes, imposées à la métropole de quelque 5 millions d’âmes.

Quelle tragédie a incité les responsables à passer à l’action ? La faute à une augmentation fractionnée du nombre de décès dus à des coronavirus – sept pour être exact, et tous impliquant des citoyens de plus de 70 ans.

Les médias se sont précipités sur le « nouveau record d’un jour dans le Victoria », qui a porté le nombre de décès dans l’État à 56. Je répète, 56, et l’écrasante majorité de ces cas impliquaient des personnes âgées dans des établissements de soins, dont certains font l’objet d’une enquête pour leur traitement des patients. S’il va sans dire que la vie des personnes âgées est importante, sept décès de personnes âgées justifient-ils vraiment la fermeture de l’une des villes les plus actives d’Australie ?

Malgré le taux de mortalité extrêmement bas, les habitants de Melbourne – ou plutôt les prisonniers – doivent respecter les règles suivantes :

Ne pas se déplacer à plus de 5 kilomètres de leur domicile ; Ne pas se rendre dans d’autres États à l’intérieur du pays ; Les personnes assignées à résidence sont autorisées à quitter leur domicile pendant une heure seulement chaque jour pour faire de l’exercice ; Une seule personne est autorisée à faire des courses par famille chaque jour ; les courses doivent être faites dans un rayon de 5 kilomètres de la maison ; Contrairement aux prisons traditionnelles, les visites ne sont pas autorisées pour les personnes assignées à résidence ; Toutes les activités scolaires doivent être menées en ligne ; Tous les commerces, services et constructions doivent être annulés ; Le sport organisé, oubliez ça ; Dans le cas d’un enterrement, essayez de retarder votre décès si possible, sinon, attendez-vous à n’avoir que 10 invités ; Idem pour les mariages ; Couvre-feu en vigueur entre 20h et 5h du matin. Ces restrictions seront en vigueur pendant (au moins) six semaines.

Source : Lettres de Melbourne : Un « État policier fantôme » sous le régime d’un confinement anti-Covid Brutal

Catégories :REBLOG

2 réponses »

  1. Les nouvelles règles de confinement pour l’État de Victoria, dont la ville de Melbourne est la capitale :

    La police peut pénétrer dans les domiciles privés, sans l’autorisation du propriétaire et sans mandat, pour effectuer des «contrôles ponctuels»
    Un couvre-feu ne permettant pas aux personnes de quitter leur domicile entre 20 h 00 et 5 h 00, sauf pour «des raisons professionnelles et essentielles de santé, de soins ou de sécurité»
    Pendant le reste de la journée, les gens ne peuvent quitter leur domicile que pour acheter de la nourriture et des articles essentiels, recevoir ou donner des soins, faire de l’exercice quotidien ou travailler
    Les églises sont fermées sauf pour les funérailles, avec un maximum de 10 personnes en deuil autorisées à y assister, avec permis requis
    Les écoles sont fermées, sauf pour les enfants vulnérables et les enfants des travailleurs autorisés
    Les masques faciaux sont obligatoires partout en dehors de chez soi, même dans les espaces ouverts lorsque l’on est seul
    Nul ne peut aller dans un domicile autre que le sien, sauf pour y donner des soins
    Le gouvernement de l’État fait une exception à cette règle pour «rendre visite à votre partenaire» et pour ceux qui ont des arrangements parentaux partagés
    Les gens ne peuvent se réunir en public qu’avec une personne extérieure à leur domicile
    Une gamme d’amendes et de pénalités est en vigueur pour ceux qui enfreignent les règles, y compris une amende immédiate de 200 dollars pour “ne pas se couvrir le visage, sans excuse légitime“, une amende immédiate de 1.650 dollars pour ceux qui sortent de chez eux hors des motifs “valables” et une amende de près de 5 000 $ sur place pour ceux qui ont été testés positifs au coronavirus et enfreignent les règles de quarantaine. Toutes ces amendes peuvent être considérablement augmentées pour les récidivistes.

    Une vidéo montrant la police de Victoria arrêter violemment une jeune femme parce qu’elle ne portait pas de masque est devenue virale avec des millions de vues en ligne et plusieurs versions de la vidéo ont été supprimées de diverses plateformes de médias sociaux.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s