1984

Article du Jour : Tout ceci risque de se terminer très mal…Par H

Tout ceci risque de se terminer très mal…Par H

« Face au monde qui change, il vaut mieux penser le changement que changer le pansement. » Francis Blanche

Je n’ai jamais adhéré à la personnalité du chef de l’état. J’ai cherché longtemps un qualificatif pour lui et son gouvernement. Je pense, après mûre réflexion, que le meilleur terme est malsain. Élu, quoiqu’on puisse en dire par une large minorité de la population, il n’a eu de cesse que de prendre des décisions dont le moins qu’on puisse dire qu’elles ne suscitent pas un enthousiasme féroce. Le plus souvent basées sur des présupposés douteux quand ils ne sont pas faux, elles contraignent le pays à s’engager sur des chemins qui ne mènent nulle part et qui obèrent considérablement ses capacités actuelles et futures ainsi que notre vie quotidienne. Certes, il a hérité d’une situation budgétaire désastreuse mais strictement rien ne l’obligeait à poursuivre dans cette voie si ce n’est une certaine facilité et une fascination pour le court-terme.

Les atteintes continuelles aux plus élémentaires libertés individuelles, une complaisance affichée pour des idéologies mortifères comme l’écologisme, un mépris ouvert pour ceux qui font marcher dans l’ombre la machine France que ce soit dans la fonction publique ou dans le monde privé sont proprement sidérants. Il ne se passe pas un jour sans qu’on nous annonce la mise en œuvre ou un projet qui impacte directement nos vies et nos libertés individuelles. La technique est bien rodée. Ça commence généralement par un article où une autorité quelconque, personnalité politique, artiste, ne lance dans un interview une idée généralement d’une bêtise sans égal. Parfois, l’idée est reprise dans un article sans évidemment qu’aucune contradiction ne soit apportée. Devant le tollé soulevé, une idée conne reste une idée conne, l’intéressé fait machine arrière mais, comme on dit, c’est pour mieux rentrer par la petite porte et là, on ne rigole plus du tout. C’est ainsi que sont nées des choses aussi stupides que les 80 km/h (alors que personne ne remettait en cause les 90), des taxes aussi ridicules que destructrices (taxes sur les voyages aériens, les grosses voitures, etc,…). Je crois qu’on atteint le fond avec la pseudo-concertation où 150 imbéciles, soi-disant représentatif de la population, ont planché sur un panel de propositions qui feraient rire si le mamamouchi en chef n’avait pas déclaré les adopter. Autrefois, Paris valait une messe. Au XXIème siècle, la satisfaction d’un égo va nous valoir la ruine de notre pays. Ça atteint un tel niveau que je me demande si Macron et sa bande ne déroulent pas une feuille de route préparée ailleurs, par qui et pourquoi ? Déjà, les gueux de la campagne n’ont plus le droit de se chauffer au fuel et très rapidement, ils ne vont plus pouvoir utiliser leur vieille voiture : https://www-auto–moto-com.cdn.ampproject.org/c/s/www.auto-moto.com/actualite/environnement/radar-anti-voiture-ancienne-quil-faut-savoir-250165.html/amp.

 

Soit nous parions sur le fait qu’ils sont tous des machiavels en puissance, réfléchissant à trois ou quatre coups en avance, soit ils sont cons comme des manches. La réalité, et en particulier la pitoyable gestion de la crise COVID, a bien du mal à corroborer la première hypothèse mais si jamais la commission européenne adopte le texte dit loi Avia, nous saurons qu’ils sont, en plus de remplir les critères de la seconde hypothèse, dotés d’une méchanceté franchement machiavélique pour le coup. Bien qu’elle s’en défende, cette union européenne qui n’en finit plus de mal mourir sera devenu l’archétype du totalitarisme peut être mou mais diablement efficace. Paré de toutes les vertus d’un modèle démocratique, ce pays deviendra une prison à ciel ouvert où, n’en doutons pas, se manifesteront rapidement nombre de Fouquier-Tainville et autres Saint-Just pour ramener les esprits égarés dans un chemin prétendument droit. Si on peut trouver un point positif dans la crise sanitaire que nous traversons, c’est bien d’avoir mis à nu bien des personnalités douteuses. Les intéressés le savent et c’est peut-être à cause de cela qu’ils sont nombreux à rivaliser de flagornerie et de malhonnêteté intellectuelle pour appuyer la politique désastreuse et mensongère suivie par le pouvoir. Cette dernière pourrait, je dis bien pourrait être justifiée si le nombre de mort imputable au COVID (la faute est intentionnelle) était en totale corrélation avec le nombre de cas dit « positif » enregistré. Mais rien, il n’y a rien. Tirez-en vous-même les conclusions.

Tout ceci risque de se terminer très mal. Attention, tant va la cruche à l’eau qu’à la fin, elle se casse.

H

« L’AMBITION EST UNE MALADIE DE L’ÂME TRÈS NUISIBLE À LA TRANQUILLITÉ PUBLIQUE »

Qu’il est important pour entretenir la paix de tenir bas les ambitieux.

[…] L’ambition est une maladie de l’âme très nuisible à la tranquillité publique. Car il y en a qui, s’estimant plus sages que les autres et plus propres au maniement des affaires que ceux qui sont en charge dans l’État, comme ils ne peuvent pas faire voir par de bons services, combien leur vertu serait utile au public, ils tâchent, en nuisant, de se rendre considérables.

Or, d’autant que l’ambition et le désir des honneurs ne peuvent pas être arrachés de l’esprit des hommes, ceux qui gouvernent la République ne doivent pas travailler à cela. Mais, ils peuvent par une invariable application des peines et des récompenses, faire en sorte que les hommes sachent que le blâme du gouvernement n’est pas le chemin aux honneurs et qu’on n’y monte pas par des factions, ou par quelque petite réputation qu’on sème parmi le peuple, mais par des moyens tout contraires. Ceux-là sont vraiment gens de bien qui gardent les ordonnances de leurs ancêtres, qui obéissent aux lois et à l’équité.

Si donc nous voyions ceux-ci avancés aux honneurs par les souverains et que par une judicieuse et constante pratique les factieux demeurassent dans le mépris, ou chargés de quelque punition exemplaire, il y aurait plus de presse et on trouverait plus de gloire à obéir qu’à nuire. Il est vrai que quelquefois il arrive qu’il faut flatter un sujet insolent à cause de sa puissance, de même qu’un cheval indompté : mais comme un bon écuyer ne le caresse que pour le monter et en sait bien chenir dès qu’il est dans la selle ; aussi le souverain n’use de soumission envers un sujet, que lorsqu’il appréhende qu’il ne le désarçonne.

Mais, je parle ici de ceux dont la puissance est entière et absolue et je dis que leur devoir est de bien entretenir leurs sujets qui se tiennent dans l’obéissance et de mettre les séditieux sous le joug le plus qu’il leur est possible; car, sans cela, il n’y a pas moyen de maintenir l’autorité publique, ni de conserver le repos des citoyens.

Thomas Hobbes – De Cive ; Le citoyen ou Les fondements de la politique (1642)


EN BANDE SON :

3 réponses »

  1. Le Nouvel Ordre Mondial? Une œuvre mise en place de longue date !

    Albert Pike : fondateur de «  L’Ordre Des Chevaliers Du Klu Klux Klan » en 1867, à Nashville (USA) et Franc-maçon du 33 ème degré.
    Sa lettre à Giuseppe Mazzini du 15.08.1871 fut révélée par le Commodore William Guy Carr (1895-1959) dans son livre « Pawns in the Game » (« Des Pions sur l’Échiquier », Éd. Canadienne éditée en 1954 par la « National Federation of Christian Laymen »). Cet officier de marine canadien faisait partie de l’équipe formée par l’amiral britannique Sir Barry Domville, ancien chef de la « Naval Intelligence », retraité en 1936 et plus tard incarcéré par W. Churchill comme antibelliciste.
    Celle ci traite du schéma « Crise, Guerre, Révolution » des 3 guerres mondiales suivies des 3 grandes révolutions qui doivent marquer le XXe siècle. L’objectif recherché derrière la mise en œuvre de Trois Guerres Mondiales Jean Lombard, historien, écrivait en 1984 :  » Si l’on permet le déclenchement de la Troisième Guerre mondiale, la dévastation sera si considérable que les Internationalistes en arriveront à prétendre que seul un Gouvernement Mondial soutenu par une force de police internationale permettra de résoudre les différents problèmes nationaux et internationaux, rendant impossible de nouvelles guerres. Cet argument paraîtra logique à de nombreuses personnes…  » (La face cachée de l’histoire moderne, p. 553) Oui, tout le plan vise cet unique objectif : imposer un Nouvel Ordre Mondial avec sa Religion Universelle… le culte de Lucifer ! Le 14 juillet 1889, Albert Pike déclarait, par exemple, aux 23 Suprêmes Conseils du monde (les chefs de la Franc-Maçonnerie universelle) :  » la véritable et pure religion philosophique est la croyance en Lucifer.  » (‘The Freemason » du 19/1/1935

    La Première Guerre Mondiale devait permettre aux Illuminati de renverser le pouvoir des Tsars en Russie et de transformer ce pays par la mainmise du Communisme athée. Les divergences « naturelles », attisées par les Agents des Illuminati entre les Empires Britannique et Allemand devaient servir à fomenter cette guerre. Le conflit terminé, le Communisme devait se constituer et être utilisé pour détruire les autres gouvernements et affaiblir les religions.

    Personne ne peut ignorer que les Rothschild et les Rockfeller ont financé la révolution Russe « Octobre Rouge » !

    La Deuxième Guerre Mondiale devait être fomentée en jouant sur les divergences entre Fascistes et Sionistes Politiques. Cette guerre devait permettre la destruction du Nazisme et accroître la puissance du Sionisme Politique de façon à ce que l’Etat souverain d’Israël put s’établir en Palestine. Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, la puissance du Communisme International devait arriver au niveau de celle de la Chrétienté tout entière. Arrivé à ce point, il devait être contenu et mis en réserve jusqu’à son utilisation pour le dernier cataclysme social.

    Quelle personne informée pourrait nier que Roosevelt et Churchill ont réalisé cette politique ?

    La Troisième Guerre mondiale doit être fomentée en utilisant les divergences que les agents des Illuminati attiseront entre les Sionistes Politiques et les dirigeants du monde musulman. La guerre doit être menée de telle manière que l’Islam (le monde Arabe y compris la religion de Mahomet) et le Sionisme Politique (y compris l’Etat d’Israël) se détruisent mutuellement. Dans le même temps, les autres nations une fois de plus divisées entre elles à ce propos, seront forcées de se combattre jusqu’à un état d’épuisement complet, physique, moral, spirituel et économique.

    Quelle personne impartiale et raisonnable pourrait nier que les intrigues en cours au Proche, au Moyen Orient et en Extrême Orient, ainsi que dans les Balkans, ne préparent pas la réalisation de ce dessein infernal ?

    Le 15 août 1871, Pike disait à Mazzini qu’après la Troisième Guerre Mondiale, ceux qui aspirent à dominer le monde sans conteste provoqueront le plus grand cataclysme social que le monde ait jamais connu. Nous citons ses propres termes empruntés à la lettre cataloguée au British Museum Library à Londres :
    « Nous lâcherons les Nihilistes et les Athées et nous provoqueront un formidable cataclysme social qui, dans toute son horreur, montrera clairement aux nations les effets d’un athéisme absolu, origine de la sauvagerie et du plus sanglant chambardement. Puis tous les citoyens, obligés de se défendre eux-mêmes contre la minorité révolutionnaire mondiale, extermineront les démolisseurs de la civilisation, et les masses déçues par la chrétienté dont les esprit déistes seront à partir de ce moment sans boussole, à la recherche d’un idéal, sans savoir vers quoi tourner son adoration, recevront la vraie lumière grâce à la manifestation universelle de la pure doctrine de Lucifer, enfin révélée aux yeux de tous, manifestation qui suivra la destruction de la chrétienté et de l’athéisme, simultanément soumis et exterminés en même temps. »
    Et n’oubliez pas ceci, dans la continuité du plan « satanique » :
    L’Organisation des « Frères Musulmans » créée en 1928, dissoute puis reprise en 1951 par les services secrets Anglais, est incorporée à l’OTAN en 2010 afin de la porter au pouvoir dans les pays Arabes. 
    Elle est financée par l’Arabie Saoudite.
    On parle de « printemps Arabe », qui est en fait la mise en place du plan d’Oded Yinon de 1982 (éditions Sigest ISBN 978-2-917329-84-9).
    Mais cette Balkanisation du Moyen Orient avait déjà été décidée et décrite par un nommé Bernard Lewis en 1972-73 lors d’une réunion de Bilderberg, lors du « Choc Pétrolier » : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Lewis

    L’administration Carter avait donc commencé la tâche dès cette époque avec, bien sur, l’incontournable sioniste Zbignew Brzezinski, co-fondateur de la Commission Trilatérale avec son compère, sioniste également, David Rockefeller.

    Nous avons donc à faire à une collusion Sionisme/Wahhabisme pour tout à la fois détruire l’Europe pour instituer un gouvernement mondial, balkaniser le proche Orient pour maintenir la suprématie Israélienne.
    Jérusalem, 51e état américain, devant devenir la capitale de ce gouvernement mondial.
    NB/ C’est aussi dans ce même but de globalisation que fut créée L’Union Africaine avec ses 55 pays membres, présidée par le Tchadien Moussa Faki Mahamat depuis le 30 janvier 2017…1 pôle de gouvernance tentaculaire dans chaque grande région du monde ?

    J'aime

  2. ** une complaisance affichée pour des idéologies mortifères comme l’écologisme **

    Dans le discours oui, il fait de la lèche, dans les actes il complaît aux capitalistes.
    Mais jamais ne prend en compte la dévastation de la Nature, notre unique jardin.

    Libertés individuelles :
    Oui il est contraint de les rogner car la population ne le suit pas dans sa majorité, il doit imposer les décisions de l’UE et autres lobbies.

    **Ça atteint un tel niveau que je me demande si Macron et sa bande ne déroulent pas une feuille de route préparée ailleurs, par qui et pourquoi ?**
    Bonne question à creuser.

    **Soit nous parions sur le fait qu’ils sont tous des machiavels en puissance, réfléchissant à trois ou quatre coups en avance, soit ils sont cons comme des manches. **

    Mon avis sur cette question lancinante. Dire tout et n’importe quoi, dire une chose et son contraire a l’immense avantage de ne pouvoir être contredit dans un discours d’opposition classique. Nombre de nos politiciens ont l’imbécile habitude de critiquer tous les discours toutes les actions, en disant n’importe-quoi, il oblige cet opposant à dire n’importe-quoi aussi. Cela disqualifie tout le monde. Mais la complaisance médiatique fait oublier l’un et pas l’autre. C’est donc assez malin de faire l’anguille, cela donne à ses copains des arguments toujours justes et cela ferme le bec aux personnes qui discutent, qui croient encore à ce régime comme un régime avec débats, alors qu’il est ploutocratique, arbitraire.

    **Paré de toutes les vertus d’un modèle démocratique, ce pays deviendra une prison à ciel ouvert**
    Ou encore un État totalitaire, c’est en bonne voie.

    **Or, d’autant que l’ambition et le désir des honneurs ne peuvent pas être arrachés de l’esprit des hommes … Hobbes**
    C’est un assez bon argument pour le tirage au sort parlementaire et autres conférence, consultation .. citoyenne.
    Pas d’égo à développer, juste des idées.. Les « crétins »sont contraints de faire des efforts intellectuels, c’est remarquable.

    J'aime

  3. Nicolas Dupont-Aignan a répondu à l’une de vos interrogations par une phrase courte et percutante : M. est un agent de l’étranger.

    Ils sont « en même temps » incompétents, pas très brillants
    ET machiavéliques car ils appliquent (plus ou moins efficacement) un plan qui a été pensé ailleurs, par d’autres.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s