REBLOG

Articles du Jour : Le retour de la Terreur en France – quand le Gouvernement réglemente Noel à la sauce Covid Par Karine Bechet-Golovko/Fort avec les faibles et faible avec les forts Par Maxime Tandonnet

Le retour de la Terreur en France : quand le Gouvernement réglemente Noel à la sauce Covid

Par Karine Bechet-Golovko

Difficile d’imaginer qu’un jour l’on pourrait entendre des responsables politiques d’un pays comme la France tomber aussi bas. Autoriser les Français à acheter un sapin de Noel, interdire de faire du ski en France et céder mollement pour punir et interdire les remontées mécaniques, limiter à 30 personnes la présence maximale à la messe ou à 6 adultes autour d’une table pour Noel, sans oublier d’envoyer les grands-parents à la cuisine, puisqu’ils ne sont pas casés dans une maison de retraite. Tout cela sous couvert de Covid, qui a le dos de plus en plus large, mais n’est pas extensible. A ce niveau, ce n’est plus de l’incompétence, c’est du fanatisme. Primaire. Et donc violent. C’est un gouvernement de la Terreur. Sanitaire.

Les déclarations des dirigeants politiques et de leurs « experts » pour les fêtes de Noel dépassent tout ce que l’on pouvait attendre, même d’eux. Sans entrer dans les méandres de leurs esprits malades, quelques points saillants, puisque Noel ne peut être une fête et que les vacances ne peuvent être des vacances. L’on vous a dit de trembler, vous ne devez penser à rien d’autre et bientôt vous ne serez plus en état de penser.

Donc, la famille à la poubelle – qui prend encore soin de ses grands-parients ? En général, ils ont été casés depuis longtemps dans les maisons spécialisées, avec leurs cheveux blancs et leur peau flétrie, et l’on verse une larme sur eux, sur nous qui devrons leur ressembler la jeunesse éternelle n’étant pas de ce monde, lorsqu’une fois par an on fait le pèlerinage. De toute manière, la famille c’est dépassé, en tout cas traditionnelle. Alors pourquoi pas entendre ça, c’est dans la logique normale des choses, le Covid libère toutes les barrières civilisationnelles sur lesquelles notre société s’est construite :

Finalement, pour ne rien laisser au hasard, le Gouvernement a décidé de réglementer. Et lorsque l’on commence, il est difficile de s’arrêter. Le fanatisme conduit immanquablement à l’absurde. 6 adultes à table et pas plus de 30 personnes à la messe. Soyons rationnels : pourquoi ne pas aller au bout et faire varier le nombre de convives en fonction de la taille de l’appartement et de la table, de l’âge des convives, de leur poids, etc. ? Ca pourrait donner un gros vaut deux maigres. Quant à la messe, même le Conseil d’Etat a trouvé cela absurde.

Comme toute réglementation ne vaut que par la surveillance et la sanction, nous attendons la mise en place de milices sanitaires, qui feront le tour des habitations le soir du réveillon pour compter les convives. Imaginez que ces salauds de Français aient le toupet d’organiser un repas de famille après la messe de Noel !Déjà, Monsieur le Président, dans sa grandeur d’âme, nous a octroyé le privilège d’acheter un sapin pour les fêtes, il faut savoir être raisonnable.

Mais la bonté de notre Grand Ordonnateur s’arrête là, pas question d’aller faire du ski. Les Français pourraient reprendre des forces, physiques et morales, toute l’opération de guerre psychologique serait à reprendre à zéro et cela coûterait encore un pognon de dingue au contribuable. Soyez donc raisonnables, l’on va vous écoeurer pour vous dissuader d’aller vous vivifier. Comment, ça ne vous plaît pas ? Pas du tout ? Vous êtes encore vivants ? Okvous voulez du sport, alors montez à pied les pistes de ski ! Voici la punition, puisque vous n’êtes pas sages.

Si avec tout ça vous avez encore envie de fêter Noel, c’est que l’on a mal fait notre travail. Ne vous inquiétez pas, on va améliorer notre technique de guerre psychologique, l’on va faire monter la pression jusqu’à la terreur sanitaire totale. De toute manière, on est là pour ça. C’est notre mandat.

http://russiepolitics.blogspot.com/2020/12/le-retour-de-la-terreur-en-france-quand.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+RussiePolitics+%28Russie+politics%29

Fort avec les faibles et faible avec les forts

Par maximetandonnet maximetandonnet.wordpress.com

 
Rien n’est plus extraordinaire que cette juxtaposition française de la chicote quotidienne  et d’un apocalyptique chaos. « L’amour excessif de la licence, qui pénètre jusqu’à l’intérieur des familles conduit à l’anarchie et mène ainsi à la tyrannie (Aristote République, VIII) ». Mais aujourd’hui, anarchie et tyrannie vont de pair, sévissent non pas comme des étapes successives de la corruption d’un système, mais en parallèle, « en même temps ». La puissance publique, comme aux pires heures sombres du Moyen-âge, s’est donnée des boucs émissaires et des coupables de l’épidémie. Avec un zèle méticuleux qui fait froid dans le dos, et sans l’once d’une justification, elle s’acharne contre  ceux qui n’ont pas les moyens de se défendre: millions de petits commerçants, libraires, restaurateurs, ruinés, dévastés, poussés au suicide, pratiquants, étudiants privés de leurs cours, saisonniers des stations de skis, citoyens isolés enfermés chez eux et condamnés à justifier chaque sortie au moyen d’un Ausweis. Ceux là, sont implicitement traités comme les propagateurs potentiels du covid 19 et une main de fer impitoyable s’abat sur eux. Mais à côté, la puissance publique ne peut que baisser les bras et reculer devant de gigantesques manifestations violentes qui se déchaînent dans toute la France. Des centaines de milliers de manifestants et de casseurs, massés les uns contre les autres, formant les plus monumentaux foyers (clusters) de contamination. La jauge de 8 m2, imposée aux commerçants, elle était respectée samedi place de la Bastille? Et les attestation des casseurs, correctement remplies? (Tellement plus facile de verbaliser une personne âgée – 135€ – pour une rature sur son laissez-passer!) Et songer à la misère du petit libraire et ses trois clients par heure, obligé de fermer pendant un mois, en comparaison avec cette foule immense et compacte, donne le vertige…  Au fond, c’est toujours la même histoire. Rien n’est plus facile que de soumettre à coups de menton mussoliniens la France pacifique et laborieuse. Mais face à la violence et au chaos, mieux vaut baisser lâchement les yeux et oublier covid-19.  Deux poids deux mesures. Fort avec les faibles et faible avec les forts, nouvelle devise nationale?

 

Maxime TANDONNET

2 réponses »

  1. Monsieur Le Président,

    « Monsieur Le Président, je vous fais cette lettre que vous lirez peut-être si vous avez le temps… »
    Aprouvant totalement l’intelligence et la clairvoyance de la politique gouvernementale et sa position quant au traitement de la dangerosité de la Covid-19, je me permets, au nom de notre Société – SPFM – de vous soumettre quelques suggestions relatives aux problèmes actuellement rencontrés sur le territoire français; suggestions qui, nous en sommes convaincus, ne vous laisseront pas indifférent car allant dans le même sens de la recherche de la justice, de la sécurité et du bonheur que vous désirez apporter à chaque citoyen du nouveau monde.

    Vous opérez efficacement en restreignant le nombre de personnes pouvant se réunir à table et dans les lieux publics ou de culte, déconstruisant la famille, les supposées racines chrétiennes et, fort tactiquement, vous ne supervisez ni les banlieux, ni les mosquées.
    Rien ne valant une guerre psychologique bien menée pour amener la terreur, vous saurez, nous en sommes convaincus, étudier nos différentes propositions:

    – Supression des fêtes de Noêl, qui attiseront les conflits religieux, ne peut que servir l’avancement de la Globalisation qui nous est si chère à tous.
    Profiter de la dissidence et de l’émotionnel qui règne au sein des catholiques, par le truchement et l’inestimable aide de votre ami le Pape François, musélera d’autant plus vos sujets que vous gérez avec promptitude et grande efficacité les vagues de confinement et celles à venir que vous gardez en réserve.
    Nous notons avec un immense plaisir la mise en place de milices sanitaires qui, n’en doutant pas, serviront la loi avec promptitude et ferveur!

    – Faire rejaillir sur les chrétiens irréductibles la cause de tous les maux religieux, celle des attentants perpétrés contre leurs lieux de culte, attentats résultant de leur intolérance et transformer quelques églises en mosquées. Quelques églises mais pas trop; juste de quoi faire monter la pression…Vous avez su, déjà, utiliser avec efficience l’islamisme comme écran de fumée. Nous mettons beaucoup d’espoir en vous!

    – Ne pas limiter l’immigration mais, au contraire, en ouvrir grandes toutes les portes afin que la « nation » ayant perdu ses fondations verticales n’aient plus jamais accès qu’aux seules actes d’obéissance dans un melting-pot d’où ne pourra émerger définitivement qu’une race métissée d’esclaves dénués de toute intelligence.
    Ainsi, fêtes de Noêl, racines chrétiennes, patrie, être français, n’appartiendront plus qu’à un lointain passé sans nom.

    – Continuer à fermer les yeux sur les actes des antifas, des Blackblocks lors des nombreuses manifestations tout en les infiltrant par une police de l’ombre qui serait armée et qui tirerait, à balles réelles, sur les forces de l’ordre, vous permettrait d’établir enfin la Loi Martiale.
    Vous feriez alors intervenir l’armée avec l’ordre de tirer à vue sur tout dissident et dorénavant sans ménager les plus petites racailles.
    Vous serez celui qui instaure la sécurité, le peuple vous en sera reconnaissant!
    Certes, cela suggère le sacrifice de quelques membres de la police et de la gendarmerie auxquels vous pourriez toujours accorder la Légion d’Honneur à titre posthume.
    Bien entendu la guerre civile sera enfin mise en place et vous laisserez les gueux s’entretuer jusqu’à la totale disparition de toutes les confessions religieuses car vous aurez eu la grande intelligence de ne pas réquisitionner les armes, le contraire aurait notablement ralenti le but commun!
    Les gueux épuisés et en grande majorité détruits ne vous aimeront plus mais qu’importe, puisqu’ils ne seront plus que des numéros corvéables auxquels resteront la seule obligation du travail pénible, pour nos propres enrichissements, et auront le seul droit de copuler entre eux, à tous âges, sans distinction de sexe; activités sexuelles engeandrant le calme sociétal d’élevage.

    Lucifer, dont vous êtes un des Princes, sera alors la seule et unique religion qui régnera sur terre!

    PS/ Si le Parlement, pour des raisons étonnantes et futiles vous refusait de prendre vous-même ces mesures, vous pourrez utiliser l’Article 49-3 alinéa 3.

    Sachant que saurez donner à ce courrier l’importance qu’il mérite, nous en sollicitons de votre haute bienveillance sa lecture.
    Nous vous prions, Monsieur Le Président, au NOM de la « Société des Pompes funèbres Mondiales », d’accepter l’expression de nos plus hautes considérations.

    Dart Vador

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :