REBLOG

Censure : Twitter présente un nouveau système de strikes et bannira tout compte publiant de manière répétée des “informations erronées”

Twitter présente un nouveau système de strikes et bannira tout compte publiant de manière répétée des “informations erronées”

RETROUVEZ NOUS SUR TELEGRAM :

https://t.me/LUPUSLAMEUTE

Twitter a annoncé un nouveau système de strikes où les comptes qui affichent de manière répétée ce qu’il considère comme de la “désinformation” COVID-19 seront définitivement bannis du site.

Dans le cadre de ce nouveau système, les utilisateurs qui tweetent ce que Twitter considère comme une violation “grave” de sa politique d’information trompeuse relative au COVID-19 seront temporairement bannis de leurs comptes, forcés de supprimer les tweets et soumis à deux strikes.

Les utilisateurs qui tweetent du contenu contraire aux règles et qui n’est pas considéré comme une violation grave de la politique seront étiquetés et seront radiés si le tweet étiqueté est “jugé nuisible”. La visibilité des tweets étiquetés peut également être réduite, les paramètres d’engagement peuvent être désactivés, un avertissement peut être affiché lorsque des personnes tentent de partager ou d’aimer le tweet, et un lien vers une page d’accueil ou les politiques de Twitter peut être créé.

Les comptes qui font l’objet de strikes multiples seront soumis aux sanctions suivantes :

  • Deux ou trois strikes : verrouillage du compte pendant 12 heures
  • Quatre strikes : Verrouillage du compte pendant 7 jours
  • Cinq strikes ou plus : Suspension permanente

Twitter a ajouté qu’il suspendra également de manière permanente les comptes qu’il considère comme “dédiés à tweeter ou à promouvoir un récit (ou un ensemble de récits) trompeur particulier sur le COVID-19”.

La portée de ce que Twitter considère comme des informations trompeuses sur le COVID-19 dans le cadre de cette politique est vaste. Toute allégation de fait définitive que Twitter considère comme “manifestement fausse ou trompeuse, basée sur des sources largement disponibles et faisant autorité” et “susceptible d’avoir un impact sur la sécurité publique ou de causer un préjudice grave” peut être étiquetée ou retirée.

Parmi les exemples spécifiques de sujets que Twitter étiquettera ou supprimera dans le cadre de cette politique, on peut citer les tweets “faux ou trompeurs” :

  • les effets négatifs des vaccinations, lorsque ces affirmations ont été largement démenties
  • les équipements de protection individuelle (EPI), tels que les allégations concernant l’efficacité et la sécurité des masques faciaux pour réduire la propagation des virus
  • Des mesures préventives telles que le lavage des mains, des méthodes d’hygiène ou d’assainissement appropriées, ou la distanciation sociale
  • les avis ou mandats locaux ou nationaux relatifs aux couvre-feux, aux lockdowns, aux restrictions de voyage, aux protocoles de quarantaine, aux innoculations, y compris les dérogations à ces avis ou mandats
  • Comment les vaccins sont développés, testés et approuvés par les agences sanitaires officielles, ainsi que des informations sur les recommandations du gouvernement
  • La prévalence du virus ou de la maladie, par exemple les informations relatives aux résultats des tests, aux hospitalisations ou aux taux de mortalité
  • Les résultats de recherche (tels que les fausses déclarations ou les conclusions non fondées sur des données statistiques) utilisés pour avancer un récit spécifique qui diminue l’importance de la maladie

Twitter a ajouté que les violations très graves de la politique comprennent les tweets qui contiennent des “informations trompeuses” sur “la nature ou le traitement du COVID-19” ou des informations trompeuses sur “la pandémie ou les vaccins contre le COVID-19 qui invoquent une conspiration délibérée de forces malveillantes et/ou puissantes”.

En ce qui concerne l’application des règles, Twitter a écrit que les étiquettes seront initialement appliquées par ses employés mais que cela informera ensuite ses outils automatisés et fera progresser sa “capacité proactive à identifier et étiqueter des contenus similaires dans l’ensemble du service”. À terme, l’entreprise prévoit d’utiliser une combinaison de contrôle humain et de systèmes automatisés pour supprimer les contenus qui enfreignent ses règles de désinformation contre le COVID-19.

L’introduction de ce système de strikes fait suite au déploiement récent par Twitter d’un système de strikes similaire pour les comptes qui violent de manière répétée sa politique d’”intégrité civique”.

Non seulement Twitter introduit de nouvelles sanctions pour les comptes qui publient ce qu’il considère comme de la désinformation sur le COVID-19, mais il va également renforcer les soi-disant “informations crédibles” via des invites de recherche, de la publicité gratuite pour les groupes qui fournissent des “informations faisant autorité sur le COVID-19”, et des hashtags emoji qui montrent le soutien à la vaccination.

Traduction de Reclaim The Net par Aube Digitale

https://www.aubedigitale.com/twitter-presente-un-nouveau-systeme-de-strikes-et-bannira-tout-compte-publiant-de-maniere-repetee-des-informations-erronees/

EN BANDE SON :

Catégories :REBLOG

1 réponse »

  1. c’est très simple ne pas avoir de compte twtiter ,ça ne vous empêchera pas de respirer bien au contraire ,c’est moins utile que de la mauvaise herbe

Laisser un commentaire