Art de la guerre monétaire et économique

Le Billet du LUPUS : Génération Frankenstein – Les Docteurs Fol-Amour désormais pris au piège de leurs « victimes » 

Le Billet du LUPUS : Génération Frankenstein – Les Docteurs Fol-Amour désormais pris au piège de leurs « victimes » 

  

 Mao-Macron et ses gardiens de la Révolution « woke à la chinoise » veulent s’affranchir de la tutelle Socialo-Fabienne, et tuer dans l’œuf toute révolte Identitaire.

Etrange spectacle que cette Bourgeoisie de gauche, qui après avoir éradiquer totalement sa sœur jumelle ennemie : la Bourgeoisie de Droite, en prenant « son pouvoir » au début des années 80, se voit aujourd’hui jetée en pâture au sein des nouveaux tribunaux populaires que sont devenus les réseaux sociaux.

Et ironie du sort, jetée aux fauves par ceux-là même, ses Enfants, sensés, filiation oblige, la protéger et donc protéger la « sacro-sainte » Famille du regard concupiscent de la foule affamée et avide de secrets d’alcôve. Une foule frustrée toujours prête à « bouffer » du Bourgeois comme naguère elle a « bouffé » de l’Aristo.  Quel triste spectacle que ces Enfants du Nouveau Monde,  détenteurs de secrets de famille inavouables et frappés souvent du sceau de la prescription judiciaire, de se sentir ainsi obligés pour tenter d’exister, de se livrer à « l’Agora du vice » ou à quelque éditeur mercantile.  Oui mais voilà, c’est sans compter, que pour cette Génération Frankenstein, monstre né de la névrose 68huitarde, individu sans identité rime désormais avec nihilisme collectiviste.

La Parole ainsi libérée doit donc  faire figure elle aussi de catharsis collective (Je parle au nom de tous ceux et celles…) et de délivrance du sentiment de culpabilité d’être né « fils de » ou « fille de », puisque désormais fils et fille de rien :  la Génération Frankenstein le produit de la génération des Docteurs Fol-Amour . Des Docteurs Fol-Amour eux-mêmes fruits empoisonnés de la rencontre impromptue entre d’un coté, un Pétainisme non assumé, travesti façon LGBT moulé de cuir, en un De Gaulle de la déglingue, et de l’autre, un Pouvoir des Fleurs californien, aux fortes senteurs et relents de Plan Marshall. On sait désormais où tout cela a fini au coeur des années 70 : dans le lit des « Valseuses » coincé entre « la Maman et la Putain ». Ceux qui veulent comprendre s’en référeront aux films prémonitoires de nos deux derniers grands cinéastes français Bertrand Blier et Jean Eustache.

Aujourd’hui n’échappant pas au reste de la déconstruction en cours, la Famille même Bourgeoise, souvent décomposée recomposée donc fragilisée, se voit vouée aux gémonies comme toute dernière survivance du patriarcat. Un patriarcat qui face à une multitude d’atomes en déshérence, n’a plus de nos jours sa raison d’être. Alors quand elle est, en plus frappée, de la marque incestueuse de la pédophilie, la Famille devient alors symbole d’infamie, et vécue comme une source d’oppression à combattre. 

Mais sans instrumentalisation, et bien au-delà de l’intimité ainsi déflorée par les « victimes » de la Famille à la vue de tous, la Parole ne saurait avoir un effet durable même pour son locuteur, tout comme une très forte grippe ne saurait faire d’une bonne pandémie, une incitation à une réinitialisation structurelle, propice à la destruction de l’économie capitaliste… C’est ce qu’à très bien compris notre grand Timonier Macron qui après avoir placé sa population sous couvre-feu autoritaire et ostentatoire au nom du « mal sanitaire », a décidé de lâcher ses Gardiens de la Révolution « woke à la chinoise » sur les Caciques socialistes,  Gardiens du Temple Mondialo-Fabien au nom cette fois-ci du « bien moral ».

C’est comme cela qu’il faut interpréter la mise au pilori soudaine d’un Olivier Duhamel, de son Siècle d’imposture, et de son Ecole de la forfaiture. Le tout bien sur, en attendant une purge générale qui promet d’être spectaculaire, dans la grande tradition des procès maoïstes, c’est-à-dire en place publique, les réseaux sociaux faisant chambre d’écho. Qu’importe que les Hommes incriminés soient reconnus coupables ou pas des faits reprochés, l’important c’est de leur faire rendre gorge, et qu’ils fassent acte de contrition, comme au bon vieux temps de l’inquisition, puisque c’en est une ! Duhamel pour la politique, PPDA pour les médias, Berry pour les culture, pas un jour sans son affaire de mœurs qui vise au meurtre symbolique du Père.  Hommes publics –  Vie Privée, tout le monde a quelque chose à se reprocher au pays des RG et de la police de Talleyrand.   

Pour un Macron, qui a toujours eu des rapports difficiles avec le Père de la Nation,  l’occasion était trop belle de s’affranchir ainsi de la tutelle Fabienne qui lui avait permis pourtant d’accéder au pouvoir, tout en ne lui en concédant à l’arrivée, il faut le dire, qu’une toute petite partie, technostructure oblige. Désormais notre Mao-Macron aura les mains libres pour briguer un deuxième mandat dictatorial, son nouvel attelage électoral ne connaissant pas les limites des vieux Socialo-Fabiens toujours prêts à faire des concessions et compromissions, dès qu’il s’agit de défendre leurs intérêts premiers. J’en veux pour preuve que pour un débat jugé pourtant « politiquement sensible », face à une Marine Le Pen devenue entre temps il est vrai « giscardienne », point besoin pour Mao-Macron de se déplacer, des seconds couteaux comme Gerald Darmanin suffisent à « hallaliser » la bête. C’est d’ailleurs fort de ce « chaos » national, que le « boxeur » poids plume de la politique, le sinistre Darmanin, peut se permettre quelques jours plus tard de menacer d’atomiser Génération identitaire, pour cause d’identité trop prononcée, et de couleur bien trop blanche pour être honnête, l’autopsie réalisée après coup ne révélant quant à elle qu’une possible mort accidentelle par terrorisme domestique interposé.  

Fort de ce constat, et compte tenu de la faiblesse de ses adversaires, Mao -Macron règne désormais en Maitre absolu sur la « République démocratique de France », et  négocie déjà avec Kamala Harris, la présidente officieuse des Etats Unis socialistes,  la future allégeance du régime communiste français à l’Empire du Bien et de la Félicité perpétuelle.

LE LUPUS

Jean Mabire « Ils sont des millions. Mais ils sont morts. Et nous ne sommes que quelques-uns, mais nous sommes vivants. Et nous ne lâcherons pas nos épées, et nous n’éteindrons pas nos torches. »

EN BANDE SON :

FAITES UN DON SOUTENEZ CE BLOG

 
NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON
 
Image d’aperçu

 

9 réponses »

  1. Ainsi donc nous voila partis pour une Longue Marche et sans doute peut-être un séjour dans un endroit ou l’on lave les cerveaux tels que les nôtres. Il faut sous le nouvel ordre Macronien que rien ne gâche le paysage qui devra être uniforme a l’unisson du nouvel ordre moral.
    Pour faire Table Rase » l’élite »se doit de commencer par ses amis,.. les nervis seront servis ensuite et récompensés puis sans doute a nouveau sacrifiés et ainsi de suite jusqu’à nous. Le pouvoir du petit César Maoïste sera sans pitié ..
    Quel bon choix que ce tableau warholien qui fait apparaitre son hermaphrodisme.
    Cicéron relate la naissance d’un androgyne comme le présage du
    destin accompagnée de sa réalisation : Quid ? Ortus androgyni nonne
    fatale quoddam monstrum fuit ? (« Et alors ? La naissance
    d’androgynes n’est-elle pas le présage du destin ? »). Ici « androgyne » doit être compris comme un synonyme d’hermaphrodite
    C’est ainsi que Pline l’Ancien, après avoir défini l’hermaphrodite,
    rappelle que ces derniers étaient appelés autrefois androgynes et
    étaient tenus pour des monstres (« Sont engendrés des êtres qui ont
    deux sexes, que nous appelons hermaphrodites, autrefois ils étaient
    appelés androgynes et étaient tenus pour des monstres… »).
    Alors oui tout est juste son machiavélisme est et sera d’autant plus « opérant » …
    La génération Frankenstein sera bien guidée et saura mettre les récalcitrants au pas.
    Allez les gars ne pas oublier: « En Marche »!

    J'aime

  2. Dr FOLLAMOUR ou bien Dr FOLLAMORT…????
    Plutôt que la « Kulture Maoïste » tutorée par Rothschild, permettez moi de préférer l’Univers de Wagner et son fameux « Crépuscule des Dieux » …..

    J'aime

  3. Un Israélien appelle à résister contre le passeport covid en israel, et la vaccination forcée
    il dit que des flics israéliens vont chez les gens pour noter le nom de ceux qui refusent la vaccination et dit les abus
    il dit que c’est parce que les gens ont peur du gouvernement qu’ils ne font rien
    il dit que les gens devraient avoir peur de Dieu seulement et non des forces démoniaques, il dit que c’est le devoir des gens de combattre pour la lumière et la vérité, sinon ils en auront à répondre pour leur lâcheté au jugement dernierhttp://www.cielvoile.fr/2021/02/lanceur-d-alerte-d-israel-resistez.html

    J'aime

  4. dépopulation par les compteurs linky qui causent des incendies et dont les morts seront faussement attribués au covid

    comme je vis dans un immeuble, et que le compteur à l’extérieur, Enedis ne me demande même pas mon avis, et veut imposer son linky, il me dit juste qu’il fera une coupure électrique de tout mon quartier le temps d’installer le compteur linky par la force via son entreprise sous traitante Solution 30
    et comme cela ne lui suffisait pas, il veut également que j’ouvre la porte de mon appart pour lui laisser l’accès à mon disjoncteur après l’installation du linky
    hors c’est hors de question, car le disjoncteur permet de couper l’électricité sans émettre d’ondes.
    Et on je sais que le vrai but d’Enedis c’est d’enlever les disjoncteurs des gens sous prétexte qu’ils sont défaillants https://www.lepoint.fr/societe/enedis-la-chasse-aux-disjoncteurs-defaillants-est-ouverte-30-10-2019-2344486_23.php(et bien sur il ne les remplace jamais par d’autres car leur but est d’empêcher els gens d’avoir des disjoncteurs), pour que seul le compteur linky soit abilité à couper le courant à distance
    et moi quand je change mes ampoules, je n’ai pas envie de téléphoner à Enedis pour qu’il coupe le courant à distance, car cela émettra des ondes dans le circuit, réchauffera et pourra causer des incendies au niveau du compteur ou du circuit électrique
    http://stoplinky28.blogg.org/au-sujet-des-incendies-de-compteurs-electriques-derniere-generation-a202299048

    J'aime

    • le coup des ondes…bof..bof… le plus embêtant étant la commande à distance de la coupure mais aussi la réduction de la conso permettant ainsi à Enedis de délester bien plus finement et ainsi choisir..Une éventuelle pression.. ainsi également facturer le branchement de la voiture électrique à un prix supérieur que le courant lumiere.Vous pensez bien que si la voiture electrique se généralise il faudra bien que niveau taxes TIPP l’Etat retrouve ses billes..

      J'aime

      • Mon cher, pour Linky vous me direz :
        A chacun,
        L’Etat étant actionnaire d’EDF, les collectivités locales ayant pour mission la gestion au nom des citoyens, j’en appelle à vous tous, nos représentants et les responsables en notre nom, pour que cesse définitivement le déploiement du nouveau compteur Linky, de faire cesser toutes les campagnes publicitaires en cours, de faire procéder au démontage de tous les compteurs qui ont déjà été installés (demande qui vaut également pour les compteurs Gazpar Aquarius et autres dits intelligents).
        Cette technologie suscite de plus en plus d’inquiétudes dans la population, pour de nombreuses raisons. Vous n’êtes pas sans savoir que les compteurs Linky transmettent la consommation électrique en temps réel en injectant dans les circuits électriques (en amont et en aval) des fréquences radio dites “ CPL ” – Courant porteur en ligne – et que cette technologie impose le déploiement de plus de 700.000 postes de transformation. Ces concentrateurs, équipés d’ordinateurs et d’antennes-relais “ GPRS ” émettant des micro-ondes quasiment à hauteur d’homme, le niveau d’exposition continu aux ondes radio-électromagnétiques de l’ensemble de la population augmentera considérablement en tout lieu : domiciles, lieux de travail, espaces collectifs et même dans les rues.
        La généralisation du compteur Linky est à plus d’un titre contraire aux intérêt des Français et de la France et nous souhaitons bénéficier du même traitement que l’OTAN, où le CPL est interdit dans tous les sites, les ambassades (depuis le refus de cette technologie par l’ambassade des USA), les hôpitaux, les gendarmeries, les sites de l’Armée, les casernes de pompiers etc, qui en seront dispensés pour des motifs sécuritaires, sanitaires ?
        Une étude épidémiologique et scientifique d’impact sur la population de l’irradiation en champs proches par les champs électromagnétiques artificiels du CPL du Linky avant son déploiement est une absolue nécessité de salubrité publique.
        Si cette étude épidémiologique et scientifique n’est pas réalisée, tous les responsables politiques concernés et autorités de santé devront assumer devant le Peuple leurs responsabilités d’avoir introduit une nouvelle pollution environnementale radiative majeure en KHz qui impacte tout le vivant, faune, flore et ainsi que la météorologie sur tout le territoire français via le maillage des câbles électriques du réseau BT d’EDF/ERDF.
        Je vous rappelle aussi la Déclaration des Droits de l’Homme source de nos lois, génie de la déclaration qui réside dans le fait que c’est une déclaration solennelle et non une loi, et ce pour éviter que les gouvernements trop habiles à les changer au gré de leurs intérêts, ne la transforme et la colore des politiques opportunes ; Son préambule :
        « Les représentants du peuple français, constitués en Assemblée nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’homme, afin que cette déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous. »
        Il est bien entendu qu’ici l’Homme est à ‘comprendre’ ‘humain’ femme ou homme, ou, ‘etc’… Merci.
        Et ses articles :
        – Article 2 – Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.
        – Article 14 – Les citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi.
        – Article 15 – La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration.
        Si notre constitution est subordonnée à présent au Traité de Lisbonne adopté par nos représentants, il n’en demeure pas moins que l’UE est fondée sur les valeurs de dignité humaine, de liberté, de démocratie, d’égalité, d’État de droit et de respect des Droits de l’homme, y compris les droits des personnes appartenant à des minorités, adhésion à la Charte oblige par ailleurs. Je rappelle également qu’il me semble que nous avons signé une ‘Déclaration Universelle sur la bioéthique et les Droits de l’Homme’…
        Enfin l’Etat n’a-t-il pas un devoir de protection de ses citoyens et de leurs biens ? N’était-ce pas sa mission régalienne la plus essentielle ? Protéger et prévenir ? Servir….A-t-il le ‘droit’ d’être défaillant sur ces points ? Comment se fait-il que l’Etat laisse bafouer le principe de précaution ‘constitutionnel’ ? (comme vu plus haut si notre constitution nationale n’est plus, puisque sous la ‘juridiction’ du Traité de Lisbonne, l’UE a signé la ‘Charte’, ce qui revient à formuler que la charge qui ‘lui’ incombe ne change pas de ‘nature’). Comment les ‘responsables’ peuvent-ils en l’absence de ‘preuves’ d’innocuité, sanitaire et environnementale, consentir au déploiement du CPL et celui de la 5G ? J’en profite, l’un et l’autre servant les mêmes intérêts ‘industriels’ au détriment de la santé et de l’environnement jusqu’au preuve du contraire. Preuves d’innocuité non fournies par lesdits industriels sauf à respecter chacun soi des taux calculés pour une seule technologie, comme si les ‘rayonnements’ ne se ‘cumulaient’ pas (ou pire se multiplient) ? Ou alors qu’ils prouvent qu’ils s’annulent ?! En attendant pour la téléphonie et ceux en charge de ‘recommander’ ces ‘taux, il semble qu’il y ait un peu trop de ‘professionnels’ non indépendants…Je ne trouve pas cela sain du tout et c’est très limite, je suis pourtant certaine qu’il y a suffisamment d’ingénieurs pour y trouver des qualifications sérieuses et probantes, qui n’auraient pas l’idée de faire abstraction de l’environnement dans sa ‘globalité’, y compris donc l’impact sur nos biologies. A ce propos déjà en 1971 l’étude de la NMRI (Naval Medical Research Institute) sur les ‘Microwaves’ comporte une bibliographie de plus de 2000 études qui démontrent la nuisance, voir le danger pour le vivant de ces technologies.
        Comment ne pas invoquer le code de Nuremberg ?
        Ce texte fondateur de la bioéthique, établi au sortir de la Seconde guerre mondiale. En l’absence de preuves d’innocuité, telle la téléphonie (avec lequel Linky correspond aussi via antennes, concentrateurs, et antennes relais, etc..etc…) ne s’agit-il pas dans les faits, même si l’intention n’y est pas, pour Enedis et les mandataires, d’une expérience menée sans le consentement des personnes qui y sont soumises ? Et invoquer notamment cet article ‘On doit faire en sorte d’écarter du sujet expérimental toute éventualité si mince soit-elle, susceptible de provoquer des blessures, l’invalidité ou la mort.’ Mais surtout au préalable son article premier : Le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel. Cela veut dire que la personne intéressée doit jouir de capacité légale totale pour consentir, qu’elle doit être laissée libre de décider sans intervention de quelque élément de force, de fraude, de contrainte, de supercherie, de duperie ou d’autres formes de contrainte ou de coercition. Il faut aussi qu’elle soit suffisamment renseignée et connaisse toute la portée de l’expérience pratiquée sur elle afin d’être capable de mesurer l’effet de sa décision. Avant que le sujet expérimental accepte, il faut donc le renseigner exactement sur la nature, la durée et le but de l’expérience, ainsi que sur les méthodes et moyens employés, les dangers et les risques encourus et les conséquences pour sa santé ou sa personne qui peuvent résulter de sa participation à cette expérience.
        L’obligation et la responsabilité d’apprécier les conditions dans lesquelles le sujet donne son consentement incombent à la personne qui prend l’initiative et la direction de ces expériences ou qui y travaille. Cette obligation et cette responsabilité s’attachent à cette personne qui ne peut les transmettre à nulle autre sans être poursuivie.
        Donc intentionnelle ou non, lorsqu’on ne peut apporter la preuve de l’innocuité d’une technologie, il semble que ce soit bien une ‘expérience’, et très hasardeuse jamais réalisée auparavant. C’est une expérience et pas très rassurante quand on consulte la documentation (que nous tenons à votre disposition lien inclus dans le mail). Cette documentation a aussi dû être prise très au sérieux par les compagnies d’assurance sinon pourquoi n’offrent-elles rien en ce qui concerne les risques électromagnétiques ? Pourquoi des compagnies d’assurance dommages ne veulent pas prendre ce risque ? (EDF n’est pas un assureur ‘dommages’, c’est un courtier et Enedis une filiale à 100% d’ErDF ?).
        Quant à la responsabilité pénale et civile des représentants des collectivités locales, surtout en l’absence de ces garanties et autres assurances de la part du prestataire mandaté, le préjudice à faire valoir passera par vous. Cependant attention il ne pourra en aucun cas être fait appel à la jurisprudence de l’affaire de la contamination du sang, pour invoquer une responsabilité sans culpabilité, qui se termina par un ‘Coupable mais pas condamnable’, car la conscience auprès du ‘public’ d’un danger se sera manifestée à vous, et ce dès l’origine.
        Le CPL (Courant Porteur en Ligne) est inoffensif pour la santé ? L’environnement ? C’est à vous d’en apporter la preuve en commençant par donner des garanties mais aussi sur tous les autres points évoqués plus avant. En ce qui concerne strictement la ‘santé’ aucune compagnies d’assurance ne veut couvrir les ‘risques électromagnétiques’.
        Nous avons aussi le PhoneGate en cours, le déploiement intensif depuis le premier confinement de mars 2020 de la 5G (s’ajoutant à toutes les autres générations). 5G dont les études sur l’impact sur la santé et l’environnement existent et qui catégorisent ces ondes ‘pulsées’ dangereuses pour le vivant ! La vie, la santé quoi ! Alors les risques sanitaires ? Précaution ?
        Mais revenons au CPL :
        Pour les ‘études sur le vivant’ et la Dirty Electricity, un petit résumé de ce qu’il convient de comprendre pour essayer de se poser les bonnes questions.
        . Parle-on des pulsations numériques nocives dues aux saccades, des inductions engendrées par le CPL?
        . Parle-t-on du wifi qui sera mis en place avec l’ERL (émetteur radio linky) qui se clipse sous le compteur et dont 2 modèles ont déjà été retenus par l’ADEME (1.8 gHz et 2.4 gHz).
        Le fournisseur et les instances prétendent à l’innocuité sans la garantir en proposant des mesures (tels les acteurs de la téléphonie) qui sont celles des ondes analogiques artificielles mais les ondes dont il s’agit, ces ondes ‘numériques’ ont des propriétés physiques radicalement différentes !
        Il s’agit d’un ‘signal’ (onde) ‘pulsé’ se situant dans la gamme des 30 à 95 khz pour la G3 dernière ‘génération’ (haute fréquence et de faible énergie) se ‘superposant’ à l’onde de 50Hz (ou 60Hz) du courant alternatif soit courant standard + signal CPL = courant modulé ‘Dirty Electricity’
        Utilisé depuis 1950 en bas débit pour des applications industrielles et depuis 2000 pour la domotique. Mais où sont les travaux sur leur innocuité ? J’emprunte les mots de ‘professionnels’ qui vulgarisent : ‘Pour l’électrosensibilité et la multi-chimicosensibilité avec le temps, la dose subie augmentant, de plus en plus de personnes atteignent le seuil d’électrosensibilité.Tout se passe comme si l’électrohypersensibilité avait une « période d’incubation » fonction de l’électrosmog subi. Les nouvelles générations (exposées in utero, puis par le babyphone, puis par la tablette et les jeux connectés offerts par les parents, puis par le smartphone… ) atteignent le seuil critique bien avant les anciens qui n’ont eu leur premier mobile qu’à l’âge de 30 ans ! Les plus jeunes sont atteints dès leur enfance (voir le film « recherche zone blanche désespérément »).Tout se passe comme si avec le temps une vague d’électrosmog avançait, comme lorsque la marée monte, touchant de plus en plus de monde. Certains ne sont pas encore touchés, d’autres ont les pieds mouillés, d’autre bien trempés, d’autres ont bus la tasse, et certains sont noyés.Tout se passe comme si, en augmentant l’exposition, les nouvelles technologies accéléraient le temps, et donc la vitesse de la vague,en touchant davantage de monde dans un temps plus court. A ce rythme effréné de monté en puissance du tout connecté, combien de temps faudra t-il pour que 50% de la population soit touchée ? ‘…
        Pour comparer, la dose permise par les normes d’exposition françaises peuvent aller jusqu’à 61V/m 24h/24. Sachant qu’une personne exposée peut devenir EHS en quelques mois. Si l’on souhaite se rapprocher d’un seuil maximal raisonnable soit 1 heure V2/m2, il faudrait que le champ électrique E n’excède pas 0,2 V/m (c’est à dire E x E x 24 < 1). Et si l'on souhaite respecter le principe de précaution, il faudrait atteindre 0,1 heure V2/m2, ce qui correspondrait à un champ électrique E maximum de 0,06 V/m (c'est à dire E x E x 24 son rapport s’intitule ‘Les interactions des champs électromagnétiques avec le corps humain : effets et théories’ – « Mal de tête, fatigue, épuisement du système nerveux, douleurs musculaires et même cancer : ce sont quelques-uns des effets supposés des ondes électromagnétiques sur le corps humain, recensés dans un rapport de la NASA datant de 1981 ». Marie Astier pour Reporterre – 15 mai 2014
        Ces ondes ne sont pas ionisantes donc elles seraient sans nuisance ? Peut-être sans effet ‘visible’ sur la matière mais pas sur la biologie et les phénomènes physiologiques de régulation du fonctionnement de l’organisme car en effet des études existent.
        Impact sur la santé de la technologie utilisée pour les compteurs Linky ; Les compteurs Linky communiquent selon deux techniques « complémentaires et combinées » de transmission de données :
        – entre l’intérieur et l’extérieur de l’habitation par émission-réception directe de signaux en micro-ondes pulsées, comme une antenne-relais de téléphonie cellulaire (la réception et le décodage du signal CPL se font par connexion avec un concentrateur extérieur qui communique les données vers un centre de gestion par émission d’hyperfréquences GSM (900 MHz), qui viennent s’ajouter au brouillard électromagnétique existant)
        – à l’intérieur de l’habitation par utilisation de la technologie CPL (courant porteur en ligne), le signal étant transmis par le réseau électrique. Le principe des CPL consiste à superposer au courant électrique distribué en 50Hz (réseau électrique public et domestique) un signal à plus haute fréquence (dans la gamme des radiofréquences 9 à 150 KHz) qui « récupère » les données de consommation via le compteur.
        Ainsi, les compteur Linky émettent des salves qui ne durent « que » quelques millisecondes … MAIS qui se répètent en moyenne 10.000 fois par jour. Les personnes situées à proximité sont soumises à des niveaux d’irradiation supérieurs au seuil d’apparition de dommages biologiques (ce seuil est de 0.1µW/ cm2).
        La technologie CPL utilisée à l’intérieur des habitations peut sembler moins problématique a priori puisque le compteur communique les données de consommation par la ligne électrique, donc sans émettre de micro-ondes pulsées. MAIS en pratique, le problème est que le signal à haute fréquence (9 à 150 KHz) se propage sur un réseau électrique qui n’a pas été conçu pour le transport de hautes fréquences et qui est donc inadapté (sauf s’il a été blindé, ce qui est exceptionnellement le cas). Donc, la plus grande part de l’énergie injectée par le modem CPL ne peut se dissiper que par « rayonnement » (jusqu’à 2m50 autour des câbles électriques et des appareils connectés au réseau électrique !)
        La valeur très faible du niveau d’exposition de 0,0003 volt/mètre indiquée par ERDF ne correspond pas au rayonnement provoqué par le CPL dans les habitations mais uniquement au rayonnement provoqué par les composants internes du compteur, au sein de l’appareil lui-même.
        Pour aller plus loin :
        Les Champs de torsion: une notion méconnue
        Ils « accompagnent » les ondes électromagnétiques mais ne sont pas de nature électromagnétiques. Ce sont des sortes de « tourbillons », de spirales, créés par la rotation permanente de chaque particule sur elle-même, générant des mouvements d’électrons, appelés Spin. Contrairement aux Champs ElectroMagnétiques, les Champs de Torsion ne sont pas arrêtés « physiquement » par les cages de Faraday, ni par la distance. Le scientifique russe G.I.Shipov a démontré en 1996 que les champs électrostatiques et électromagnétiques avaient systématiquement une « composante de torsion ». Plus les potentiels électriques sont élevés et plus la « puissance » des champs de torsion est élevée, tout comme les dispositifs ayant des processus électromagnétiques circulaires ou organisés en spirale (cf. antennes relais).
        Certains dispositifs correcteurs tiennent compte des Champs de Torsion, en transformant le Spin lévogyre de cette composante (rotation vers la gauche = perturbante pour les processus biologiques et physiologiques), en spin dextrogyre (rotation vers la droite = compatible avec le vivant) ➔ rétablissement d’un environnement favorable, sans diminution de l’intensité du champ électromagnétique, ni de l’efficacité des installations techniques, ni des performances technologiques. Malheureusement, cette possibilité de correction n’est pas intégrée aux appareils, par méconnaissance, car basée sur des principes de physique quantique et non des principes de physique conventionnelle.
        Ceci serait : l’OMS ou le Centre International de Recherche sur le Cancer (Circ) : classement – en 2011 – des champs électromagnétiques radiofréquences dans le Groupe 2B (« comme peut-être cancérogènes pour l’homme ») (IARC, 2013) une ‘controverse’ ?! Ah non ! Mais certainement pourquoi les compagnies d’assurance ne prennent pas le risque ! Des preuves d’innocuité ? A priori nous avons des pistes sur les ‘preuves’ du contraire ? Y compris avec le PhoneGate en cours ?
        Voici la configuration qui est la mienne Avenue Philippe Auguste PARIS 11ème :
        Nous sommes une trentaine de logements entre 10 et 15m2, sur trois étages avec moins de 2m10 de plafond. Notre réseau de ‘fils électriques’ a été conçu bien avant la conception du compteur, par conséquent ils sont ‘non ‘blindés’, le réseau électrique n’est pas blindé.
        Résultat un seul compteur Linky ‘rayonnerait’ dans l’ensemble des ‘studettes’ à travers tout le circuit !
        Sans compter l’installation pour leur concentrateur/transformateur. Donc avec un seul compteur et c’est tout le ‘circuit’ qui rayonne dans notre habitat !
        Pouvez-vous me dire où nous mettrions-nous à l’abri ? Si on considère 2,50m minimum de ‘rayonnement’ ?…Nul endroit !!!
        Pas le moindre espace sans, trop petit. Comment peux-t-on garantir une innocuité alors que même les compagnies d’assurance n’assurent pas ce qu’ils considèrent comme trop ‘risqué’ !? Comment l’urbanisme n’est-il pas en relation avec les responsables Linky des villes, etc…pour calculer la faisabilité ? Mais je sais, vous ne saviez pas que sans blindage le Dirty Electricity rayonne dans tout votre logement jusqu’à 2m50 à distance du circuit électrique et des appareils qui y seraient branchés !? Et qu’il est nocif pour la santé jusqu’à preuve du contraire. J’ajoute que je suis locataire depuis 2001 et que l’installation électrique est d’origine (construction du bâtiment et non rénové par la propriétaire).
        Et ce n’est pas tout car les compteurs se trouveraient à moins de trois mètres de chez moi, plus de trente ?…Comment peut-on prétendre que tout est sous contrôle, et ok dépliants publicitaires, menaces et autres injonctions, et autres CGV modifiées, toujours sans compagnies d’assurance qui assurent ? Et pourquoi selon vous ne prennent-ils pas ce ‘risque’ ? J’insiste.
        2/ PANNES ET INCENDIES A RÉPÉTITION
        Sur le plan technique, les câbles, fils et appareils électriques ne sont pas prévus pour transporter des radiofréquences. Cela a déjà occasionné des incendies et des pannes ce dont EDF serait parfaitement conscient puisqu’il s’exonèrerait de toute responsabilité ? (ainsi que sa filiale à 100 % ERDF). Dans ses nouvelles Conditions Générales de Vente du 15 juillet 2015 applicables tant aux particuliers qu’aux professionnels pour les compteurs jusqu’à 36 kVa (CGV applicables aux contrats signés antérieurement Tarif Bleu, qui « évoluent ») tout le monde est concerné, et pas seulement les nouveaux clients d’EDF ou ceux qui changent leur contrat.
        Comment admettre qu’en cas d’incendie provoqué par le compteur Linky ou par les radiofréquences qu’il injectera dans les câbles et fils électriques, ainsi que dans les appareils électriques, qui ne sont pas blindés contre ces radiofréquences, il appartiendra au client, c’est-à-dire à la victime – de prouver la responsabilité d’ERDF ?
        Quelles garanties sont données que des appareils, des équipements, en un mot ‘nos’ investissements conçus avant le CPL et pour lesquels était livré (selon le contrat que ‘j’ai’ signé et en vigueur sauf à un dol potentiel ?) un courant alternatif sinusoïdal dit ‘propre’ pour justement éviter de potentielles détériorations ? Alors quid des plus que probables détériorations des matériels qui ne supporteront pas l’absence d’un courant alternatif ‘propre’ ? En un mot qui seront détériorés par la Dirty Electricity du compteur dit intelligent ?
        De plus Promotelec (dont fait partie Enedis) a avoué que « lorsque le technicien place Linky chez un particulier et règle le disjoncteur de branchement, il n’est pas chargé de vérifier si l’installation électrique du foyer est en mesure de supporter le niveau de puissance défini » et que « des accidents (feu) peuvent se produire le jour où le particulier fait la demande auprès d’Enedis afin d’augmenter la puissance de son compteur ».
        Il n’est donc pas étonnant que la presse régionale et locale se fasse continuellement l’écho d’incendies qui se déclenchent après la pose du Linky, parfois le jour même, mais aussi d’innombrables appareils électroménagers détruits, sans oublier les installations qui disjonctent à d’innombrables reprises, etc.
        Autres exemples, l’expérience qui s’est déroulée en 2010-2011 : des dysfonctionnements en série, de nombreux incidents et incendies ont été rapportés.
        Depuis 2015 : toujours le même type de dysfonctionnements, de pannes, de détériorations et d’incendies, ce qui démontre l’inadéquation de la technologie Linky utilisant le CPL avec des équipements antérieurs à sa conception (pourtant de ‘conception’ postérieure ne devrait-il pas convenir aux structures, technologies, matériaux existants ? On peut également se demander comment cela est possible puisque ce doit être un ‘progrès’ ? Où est le cahier des ‘charges’ ? Quelles sont les contraintes qui y sont inscrites? Etc…).
        3/ UN RÉSEAU MAL ENTRETENU facteur aggravant des risques d’incendies
        Si les circuits et équipements des particuliers et des entreprises ont été majoritairement rénovés depuis leur installation, en revanche s’agissant du réseau communal entretenu par RTE, autre filiale d’EDF, la baisse des investissements pendant 10 ans a considérablement dégradé l’état des installations, dont la moyenne d’âge est de 45 ans. Il est à craindre que les incendies d’origine électrique soient multipliés.
        Un risque de 8 incendies pour 300 000 ? Combien de ‘foyers’ pour 35 millions serait-il raisonnable de pouvoir mettre en péril ?
        4/ MENACE DE “ HACKING ” SUR TOUT LE RÉSEAU ÉLECTRIQUE DU PAYS
        L’informatisation des réseaux électriques rendra la France vulnérable au piratage, à l’espionnage et au cyber-terrorisme pouvant provoquer le black-out.
        Ce réseau est ‘ouvert’ au piratage car peu sécurisé (Canard PC Hardware n°36, 23 mai 2018)
        Linky porte atteinte à notre vie privée : il transmet toutes les dix minutes nos données de consommation, qu’ENEDIS prévoit de vendre : son président a déclaré être un « opérateur de Big Data ».
        Linky facilite les cambriolages : il suffit d’appuyer sur un bouton pour savoir si le logement est vide ou occupé. Or, 40 % des compteurs sont situés à l’extérieur.
        Linky est facile à pirater : des hackers et des cyber-terroristes pourront, à distance, surveiller la population ou déclencher un black-out généralisé.
        Cependant, comme vous le savez, ce compteur communicant a vocation à enregistrer et traiter des données dont j’ai la libre disposition, en vertu de l’article R. 341-5 du code de l’énergie.
        L’exercice de ce droit suppose que je puisse disposer d’une information exhaustive sur les fonctionnalités de ce compteur, les risques qu’il présente en matière de protection de la vie privée et les droits dont je dispose pour les maîtriser, conformément aux recommandations de la commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) formulées en la matière.
        Un contrat de distribution d’électricité préservant spécifiquement ces droits doit ainsi être conclu.
        Aussi, nous serions reconnaissants à Erdf-Enedis de nous fournir également :
        – une présentation détaillée des fonctionnalités du compteur Linky ;
        – une présentation détaillée des données personnelles susceptibles d’être recueillies par ce compteur ;
        – l’étude d’impact sur la vie privée préalable à ce déploiement, telle que prévue par la CNIL et dûment notifiée à celle-ci ;
        – un projet d’avenant au contrat de distribution d’électricité prévoyant l’installation d’un nouveau compteur et fixant les modalités me permettant d’autoriser ou de refuser l’enregistrement, la collecte, l’utilisation et/ou la transmission à des tiers de mes données personnelles de consommation telles qu’elles sont relevées par ce compteur, et ce dans les conditions préconisées par la CNIL.
        Concernant cette protection de nos données voici les ‘gages’ de la CNIL puisqu’elle écrit « En principe, l’abonné devra pouvoir faire ce choix à tout moment, sans avoir à justifier sa décision. »
        Mais ce ‘en principe’ ne laisse-t-il pas ‘ouverte’ la porte pour la ‘nécessité’ étatique à n’importe quel moment de modifier la loi sous le prétexte de lutte anti-terroristes ? ou pour ‘relancer’ la croissance ? et donc de pouvoir collecter et conserver ou céder nos données ?
        Mais aussi : la Commission nationale informatique et libertés (CNIL) a été obligée d’intervenir après que Direct énergie ait commencé à s’accaparer illégalement des données privées collectées dans le cadre du programme Linky !?
        Pour conclure selon Philippe Monloubou : ‘Enedis est un opérateur big data qui gérera bientôt 35 millions de capteurs’ , c’est ainsi qu’il appelle les compteurs dits ‘intelligents’, tout est dit en effet.
        5/ DURÉE DE VIE LIMITÉE DES COMPTEURS
        L’analyse technico-financière ne prend pas en compte le remplacement des compteurs et des concentrateurs dès la deuxième génération dans respectivement 15 ans et 10 ans ce que précise le rapport Capgémini du 8 mars 2007.
        Cela signifie qu’après avoir investi 7 milliards d’euros, coût estimé du déploiement de la première génération Linky, la France devra recommencer dans 10 à 15 ans sous peine de ne plus pouvoir utiliser l’électricité.
        Rebondissant sur le volet écologique, combien de déchet pour des appareils en parfait état de marche et sans demande émanant du ‘public’ ? Et qui peuvent déjà remplir les objectifs des Directives UE ?
        L’obsolescence programmée pour les nouveaux compteurs ?
        Quels matériaux et quels impacts sanitaires et humains ?
        Ces matériaux sont-ils ‘renouvelables’ ? On parlerait de lithium ? On parlerait aussi de compteurs qui consomment du ‘courant’ pour fonctionner ?(et de taxes multipliées par 6 pour le bien du consommateur et la ‘maitrise’?). Qui paie la consommation du compteur ?
        Et bien évidemment ladite consommation irait en augmentant encore en prévision de ce qui est mentionné plus haut et des objects connectés (IOT) le cas échéant. Objets connectés qui à leur tour auront une vie ‘limitée’ j’imagine ?…
        N’oublions pas les potentielles mais plus que probables détériorations des matériels qui ne supporteront pas l’absence d’un courant alternatif ‘propre’, ce qu’il était, avant qu’on essaie de lui substituer le Dirty Electricity.
        Pour ma part, je ne consens nullement à prendre pour ‘bien’ et progrès ce qui ne l’est pas, la ‘centralisation’ n’est pas un progrès, demain une grande tempête solaire, une attaque ‘commerciale’ ou géopolitique, terroriste et ‘tout’ s’arrête y compris en premier lieu la ‘distribution’ de l’eau…Et tout le reste en réalité ! Quant à la récolte et la conservation des données, tout le monde ne joue pas le jeu des RGPD mais qu’on contraire cela oblige le plus grand nombre sous le prétexte idéal de ‘protection’ sans pour autant contraindre ceux qui les ‘conservent’ sur leurs serveurs, pour notre sécurité, un choix éclairé et un suivi de consommation, juste concurrence ?! Quant aux ressources et autres empreintes carbones, ces serveurs ne sont-ils pas des monstres énergivores. Une unique ‘voie’ proposée n’est pas un choix, ce n’est pas une évolution positive donc pas un progrès.
        Pour ALLER PLUS LOIN et mettre les points sur les ‘I’
        Aujourd’hui, en tant que ‘représentants’ de l’Etat actionnaire, vous devez mettre un terme à ce grand chantier inutile et dangereux et sauver la France du fiasco technique, industriel, financier et sanitaire, inéluctable avec le système Linky et tous les autres CPL.
        Objectifs économiques ? :
        L’imposition des Linky sert-il une évolution du réseau électrique ou un programme d’optimisation du marché de l’électricité ? Comme la 5G qui ne serait qu’un banal renforcement de la téléphonie mobile ? Alors qu’elle servira aussi au fonctionnement des CPL ? Une tentative de modernisation du développement industriel ? Ces deux ‘innovations’, en réalité déjà vielles technologies mortelles (voir le lien sur les études) sont en tout cas au service d’une automatisation de tous les actes de la vie et d’une surveillance de nos gestes quotidiens. Les innombrables données récoltées et amassées afin d’alimenter des calculateurs constituent une mine d’informations rendant possible la rationalisation de la gestion des populations. Seuls ceux qui désirent dominer soutiennent ces dispositifs.
        Aucun consommateur n’a réclamé Linky, il s’impose, jusqu’à escalader nos portails s’il le faut et nous empoisonner, espionner l’intimité de nos logements et vendre nos données ? (pour l’empoisonnement voir plus haut avec par exemple la configuration de mon logement et celui de mes voisins). Il procède d’une vision d’un service public, non comme ‘un bien commun’, mais comme machine à produire des bénéfices en se détournant de sa mission première.
        La mission d’intérêt général d’Enedis était de distribuer l’énergie, accessible et durable, et certainement pas de se transformer en système pernicieux à capter et à vendre nos données personnelles.
        D’ailleurs selon les délégués de l’industrie lors de leur convention annuelle organisée à Vilnius en juin 2016, Eurelectric (association européenne de l’électricité) il existe d’autres moyens plus efficaces que les compteurs intelligents pour développer des réseaux électriques intelligents. Ces moyens sont par exemple une intégration plus rapide des renouvelables, le développement des réserves d’énergie, et une meilleure gestion de la demande d’énergie, ont expliqué les représentants.
        Les bénéfices réels des compteurs intelligents ont aussi été remis en question lors de la conférence. Plusieurs États membres avaient déjà douté de leur efficacité. L’Allemagne par exemple a décidé de ne pas élaborer de stratégie de lancement au niveau national, allant ainsi à l’encontre des exigences contenues dans les lois européennes.
        Je rappelle aussi que l’article 28 de la loi n°2015-992 du 17 août 2015 sur la transition énergétique ne formule aucune obligation à la charge du propriétaire d’immeuble d’accepter la substitution d’un compteur ‘intelligent’ (CPL) au compteur mis en place antérieurement. Cela reviendrait à porter une atteinte disproportionnée aux prérogatives du propriétaire sur son bien. L’article 29 de cette loi n’impose pas directement l’implantation de ce compteur CPL. Il ajoute simplement au Code de la construction et de l’habitation un article L.111-6-7 ainsi rédigé : « Pour l’application des articles L.322-8 et L.432-8 du Code de l’Energie, les propriétaires ou, en cas de copropriété, le syndicat représenté par le syndic permettent aux opérateurs des distributeurs de gaz naturel et d’électricité et aux opérateurs des sociétés agissant pour leur compte d’accéder aux ouvrages relatifs à la distribution du gaz naturel et d ‘électricité ».
        A toute fin utile , la notion de DOL est le vice de consentement détaillé dans les principes qui régissent le consentement dans les contrats. Le dol étant caractérisé par le fait que nous, cocontractants n’avons pas été en mesure de comprendre les enjeux inhérents à cet accord sous contrainte et que des CGV enfreignent les stipulations de l’article R.132-1 du Code de la Consommation, qui définit les relations entre les professionnels et les non-professionnels.
        Les directives Européennes :
        La directive européenne n° 2009/72/CE du 13 juillet 2009 concernant des règles communes pour le marché intérieur de l’électricité a prévu, dans son annexe I, que les Etats membres veillent à la mise en place de systèmes dits « intelligents » de mesure « qui favorisent la participation active des consommateurs au marché de la fourniture d’électricité ». Sous réserve d’une évaluation économique favorable de l’ensemble des coûts et des bénéfices pour le marché et pour le consommateur, ils ont été invités à fixer un calendrier pour la mise en place de ces « systèmes intelligents de mesure ».
        Et encore : La Directive 2006/32/CE du Parlement Européen et du Conseil du 5 avril 2006 prévoit que : « Les Etats membres veillent à ce que dans la mesure où cela est techniquement possible, financièrement raisonnable et proportionné compte tenu des économies d’énergie potentielles, les clients finals (…) reçoivent à un prix concurrentiel des compteurs individuels qui mesurent avec précision leur consommation effective et qui fournissent des informations sur le moment où l’énergie a été utilisée. »
        C’est cette directive qui prévoit le remplacement à 80% des compteurs existants.
        En France, bien que les compteurs actuels et les offres commerciales des différents fournisseurs d’énergie permettent déjà une « participation active des consommateurs au marché de la fourniture d’électricité », la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a confié à la société Capgemini Consulting la réalisation d’une étude technico-économique analysant les coûts et les gains potentiels d’un projet de déploiement des compteurs électriques communicants. Cette étude ayant conduit à une évaluation favorable sous certaines conditions, le décret du 31 août 2010, pris en application de la loi n°2000-108 du 10 février 2000 relative à la modernisation et au développement du service public de l’électricité, a rendu obligatoire la mise en œuvre des compteurs de type « Linky » dans toute la France, avec un calendrier rapide de déploiement prévoyant que 35 millions de foyers seraient équipés d’ici à 2020.
        Aussi voyons pour les bénéfices de l’usager (devenu ‘client’ (!) – AS400?) et si l’objectif économique des Directives est rempli pour le ‘consommateur’ :
        Par exemple pour l’expérimentation GreenLys, durant quatre ans, ERDF et ses partenaires ont testé les «effacements» (baisse de fourniture à distance) sur des volontaires. Ils ont diminué le chauffage de 1° chez ceux-ci pendant une heure ou un quart d’heure, plusieurs fois par jour. Résultat : Au moment du retour à la consigne de l’habitant, les radiateurs tournent à plein régime pour compenser la différence de température. L’appel de puissance du logement est alors 50 % plus élevé par rapport à un jour sans effacement. Ces mêmes radiateurs consomment aussi 40 à 60 % d’énergie supplémentaires dans les minutes qui suivent le changement d’instruction. Au total, ils utilisent autour de 95 % de l’énergie effacée dans les 24heures après la fin de la procédure. Pour obtenir une telle ‘efficacité’, il a fallu équiper 400 volontaires de la gamme complète Wiser de Schneider Electric : une box Wiser, des Wiser H-relay, un Wiser S-Meter connecté à Linky, des Wiser smart plugs, un Wiser thermostat, un Wiser I-relay, plus les applis GreenLys sur smartphone et des «offres tarifaires innovantes simulées» sur Internet. Le tout fonctionnant à l’électricité. Qui plus est, peu à peu, instances officielles et organismes reconnus viennent confirmer les critiques des citoyens. Ainsi, dans son récent rapport, la Cour des comptes a montré que le programme Linky bénéficiait financièrement à Enedis et absolument pas aux usagers.
        Un autre exemple sur le nouveau ‘comptage’ des compteurs. Faut-il rappeler que (et à moins que ce ne soit plus en vigueur ?) l’art. 4 de l’arrêté du 4 janvier 2012 stipule : « Les dispositifs de comptage dont font usage les gestionnaires de réseaux publics de distribution d’électricité aux points de raccordement des installations des utilisateurs des réseaux publics raccordées en basse tension (BT) pour des puissances inférieures ou égales à 36 kVA doivent pouvoir mesurer et enregistrer la courbe de mesure, en puissance active, en soutirage selon trois pas de temps : horaire, demi-horaire, de dix minutes ainsi que la valeur maximale de la puissance soutirée.”
        Cet arrêté n’est pas abrogé ? Considérant les conclusions relatives point 8 de l’Arrêt CE 407228 du 28 décembre 2017 concernant l’arrêté du 4 janvier 2012 , il semble que ce ne soit pas le cas.
        Petite explication :  Les compteurs électromécaniques ou électroniques mesurent la puissance en kW, ainsi pour ces derniers, il n’y a pas de différence entre le kW et le kVA.
        En revanche, le compteur/capteur communicant Linky ne se comporte pas de la même manière. En effet, il mesure les trois puissances (active, réactive et apparente). Or la puissance apparente mesurée dépend d’un facteur très important propre à chaque appareil électrique, le cosinus phi (ou facteur de puissance).
        Pour information, la puissance active est égale à la puissance apparente multipliée par le cosinus phi : P (kW) = P (kVA) x cos phi
        Le cosinus phi est compris entre 0 et 1, plus il est proche de 1, moins l’appareil utilise de puissance réactive. A l’inverse, plus le cosinus phi est proche de 0, plus l’appareil utilise la puissance réactive et plus cela aura un impact sur la mesure de la puissance par le Linky.
        Des appareils composés principalement de résistances, auront un cosinus phi proche de 1 et donc une puissance réactive faible voire inexistante et n’auront alors pas d’incidence sur le comptage du Linky. En revanche, les appareils disposants de moteurs ou de composants électroniques auront un cosinus phi largement inférieur à 1 et leur puissance réactive sera élevée. L’incidence sur le mode de mesure de la puissance par le compteur Linky sera très importante.
        Bilan, avec un abonnement identique, la puissance autorisée par le compteur Linky n’est plus la même. Elle est inférieure à celle qui était permise avec les anciens compteurs. La différence dépend du type d’appareils utilisés et de leur mode d’utilisation. Le cosinus phi (facteur de puissance) des appareils électriques aura désormais une importance majeure.
        Mais si notre fournisseur facture aussi la puissance réactive ? Ne serait-ce pas du domaine de cet article ? Art. 313-1 du Code pénal ? Comme vous le constatez je pose la question sans rien affirmer, mais j’exige des réponses et pas la publicité du ‘vendeur’…
        Continuons. Selon la Cour des Comptes l’investissement est de 130€ minimum par compteur à la charge du consommateur avec une obsolescence programmée entre 10 et 15 ans (Rapport du 7 février 2018). Quant aux taxes indexées sur ce type de charges fixes, forcément elles augmentent mécaniquement (base/assiette) donc pas seulement lorsqu’on est obligé de changer sa puissance ! Sans compter la consommation dudit pour fonctionner, on ’causerait’ de 0,40€/jour (constat sur un an à partir de factures de particuliers équipés Linky) donc :
        – Linky coûte cher (7 milliards d’euros) et devra être remplacé dans 10 à 15 ans. Ce coût exorbitant contrevient aux directives européennes qui prévoient que les compteurs ‘communicants’ de type Linky ne doivent être déployés que si cela est « financièrement raisonnable ».
        – Linky a déjà provoqué l’augmentation de nos factures : il est financé par la taxe CTA (Contribution tarifaire d’acheminement) qui finance 90 % du budget d’ENEDIS. Et cela ne fait que commencer !?
        – Linky mesure l’énergie apparente (correction du déphasage), soit 15 à 25 % en plus pour les appareils domestiques avec moteurs : réfrigérateur, aspirateur, lave-linge, lave-vaisselle, robots ménagers, sèche-cheveux, rasoir électrique, perceuse, tondeuse, ventilateur, etc.
        Les ampoules basse consommation fluocompactes ont un Cosinus Phi de 0,5. Linky, qui mesure la consommation réelle, va doubler la consommation mesurée, et donc la facture d’éclairage ! Même si depuis la signature le 19 janvier 2013 de la Convention de Minamata par 140 Etats dont la France, ces ampoules contenant du mercure sont interdites, mais cette interdiction ne prendra effet qu’en 2020.
        Pour résumer sur l’augmentation des tarifs à priori, elle aussi supporté par le client qui n’en est pas demandeur ? Le compteur ne mesure pas la puissance active mais apparente de facto une augmentation de 15 à 25% de la consommation mesurée et facturée sera appliquée pour tous les appareils à moteur : réfrigérateurs, machine à laver, aspirateurs, etc, et une augmentation de 50% pour les lampes basse consommation. Avant pour 6 kW de puissance active le disjoncteur était à 30A soit 6,9 kVA (30A x 230V) de puissance apparente et avec Linky on aura plus que 6 kVA de puissance apparente. On avait 6,9 kVA de puissance apparente pour garantir les 6 kW de puissance active avec un cosinus phi moyen de 0,87. Sans crier gare ERDF/ENEDIS a transformé les contrats en puissance active en contrats en puissance apparente. X% de puissance apparente en moins c’est X% de puissance active en moins ?
        D’autre part 80% du montant de chaque facture est constitué par l’abonnement et les taxes, la consommation ne représente que 20%, le déploiement du Linky est financé par ces taxes qui ont globalement été multipliées par 6 en six ans !? Cependant en raison de l’abrogation du décret du 31 août 2010, le financement par le TURPE n’a plus aucune base légale, le TURPE qui assure aujourd’hui 90% des recettes d’Enedis, est une taxe figurant sur nos factures sous le nom de CTA (contribution tarifaire d’acheminement) ? Qu’en est-il ?
        Survolons à présent les ‘quelques’ bénéfices attendus par Enedis ? :
        L’Epex Spot (European Power Exchange) créé en 2008 est la bourse de l’électricité de plusieurs pays européens dont la France, qui gère les marchés Day-Ahead, pour une livraison d’électricité le jour suivant, marchés qui sont organisés par enchère, appariant une fois par jour les courbes de l’offre et de la demande». Cette bourse gère aussi des marchés infra-journaliers et des «contrats quart d’heure». Qui est en bourse sur l’European Power Exchange ? Les producteurs et fournisseurs d’électricité, les fournisseurs municipaux ou régionaux qui livrent le client final, les gros industriels très consommateurs en électricité, les réseaux de transport d’électricité. Naturellement, les banques et les sociétés de services financiers. Le compteur communicant a été introduit par l’Union européenne «pour faciliter l’ouverture des marchés». Mais est-ce vraiment pour le bénéfice du consommateur ?
        N’oublions pas que selon Philippe Monloubou : ‘Enedis est un opérateur big data qui gérera bientôt 35 millions de capteurs’.
        Concernant ce changement de ‘service’ avec cette ‘branche particulière’ :
        N’est-il pas possible d’agir auprès des autorités organisatrices du réseau de distribution d’électricité pour imposer l’inscription et le respect de leurs droits dans les contrats de concession signés avec le gestionnaire du réseau, soit la société ENEDIS ?
        En vertu de l’article L. 322-8 du Code de l’Energie, les gestionnaires du réseau de distribution exercent leurs missions dans les conditions définies par le règlement de service ou par le cahier des charges de la concession conclue avec les autorités organisatrices des réseaux de distribution. Parmi ces missions figurent «les activités de comptage pour les utilisateurs raccordés à son réseau » et « la gestion des données».
        Aussi, il peut être soutenu que l’implantation du compteur Linky, par les nouvelles fonctionnalités qu’il présente, constitue un changement dans les circonstances de fait dans lesquelles s’exerce l’activité de gestion des données confiées aux concessionnaires, nécessitant en conséquence une adaptation des conditions fixées par les contrats de concession.
        Les dispositions des contrats de concession relatives à cette activité intéressent les rapports avec les usagers et notamment l’organisation de leur droit à l’autodétermination de leurs données personnelles. En conséquence, elles relèvent bien des règles d’organisation du service et ont ainsi un caractère règlementaire.
        En tant qu’usagers du service public, les particuliers ont droit à son fonctionnement légal, ce qui n’est pas le cas si ce fonctionnement contrevient aux dispositions de la loi du 6 janvier 1978.
        Il résulte d’un Principe Général du Droit (Conseil d’Etat, 3 février 1989) que l’administration a l’obligation d’abroger les règlements illégaux dès l’origine ou devenus illégaux du fait d’un changement dans les circonstances de fait ou de droit.
        Dès lors, l’usager peut exercer un recours pour excès de pouvoir contre un éventuel refus de l’autorité concédante de modifier une clause règlementaire d’un contrat de concession.
        Concernant le ‘volet’ Ecologique et sanitaire
        L’article 6 de la convention d’Aarhus, ratifiée par la France le 8 juillet 2002 et entrée en vigueur par la loi n°2002-285 du 28 février 2002, prévoit un dispositif de participation du public aux décisions publiques ayant un effet important sur l’environnement.
        De même, l’article 7 de la Charte de l’environnement dispose que « toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d’accéder aux informations relatives à l’environnement détenues par les autorités publiques et de participer à l’élaboration des décisions publiques ayant une incidence sur l’environnement ».
        La convention d’Aarhus et la Charte de l’environnement sont mises en œuvre notamment par l’article L. 123-191 du code de l’environnement qui définit les conditions et limites dans lesquelles le principe de participation du public est applicable aux décisions ayant une incidence directe et significative sur l’environnement, lorsque ces décisions n’ont pas été soumises à une procédure particulière organisant la participation du public.
        Il en résulte notamment qu’un projet de décision, accompagné d’une note de présentation, doit être préalablement mis à la disposition du public par voie électronique. Le public doit ainsi pouvoir présenter des observations et la décision ne peut être définitivement adoptée avant l’expiration d’un délai permettant la prise en compte de ses observations et la rédaction d’une synthèse de celles-ci.
        En l’espèce, la décision organisant le déploiement des compteurs Linky a été prévue par les dispositions du décret n°2010-1022 du 31 août 2010, aujourd’hui abrogé, lequel n’avait pas fait l’objet d’une consultation préalable du public.
        Ce décret avait établi un calendrier précis de déploiement et ses dispositions ont été reprises et modifiées à l’occasion de la codification du code de l’énergie par le décret n°2015-1823 du 30 décembre 2015 instituant les articles R. 341-4 à R. 341-8 du code de l’énergie.
        Cependant, ces dispositions issues du décret du 30 décembre 2015, qui pourraient être considérées comme constituant des décisions réglementaires ayant un impact direct et significatif sur l’environnement, n’ont pas non plus fait l’objet d’une procédure de consultation du public préalablement à leur adoption ?
        Aussi, il est permis de soutenir que la décision de déployer le compteur Linky, laquelle résulte plus précisément de la combinaison des articles R. 341-4 (principe du déploiement) et R. 341-8 du code de l’énergie (calendrier du déploiement), a été prise au terme d’une procédure irrégulière.
        Dans le cadre d’une action judiciaire, cet argument pourrait être soulevé afin de faire valoir l’illégalité des opérations de déploiement du compteur Linky à l’échelle nationale et, par voie de conséquence, l’illégalité des démarches de remplacement des compteurs existants entreprises par ENEDIS à l’égard des usagers ?
        Pour rappel et conclusion : Objets ‘intelligents’ car reliés ? ‘Objets connectés’ à obsolescence ‘programmée’ ?!! Batterie Lithium ? 50hz avec un seuil limite de 3,75 microtesla ? et pour des hyperfréquences (Inrs Lorraine-Nancy) un seuil de 3V/m alors que les micro-ondes de la téléphonie (dois-je vous rappeler le PhoneGate en cours ? Que les assurances ne couvrent pas ! pas plus que la 5G !) sont à des seuils de 61Volts ? Dois-je vous rappeler que les compteurs dits intelligents doivent pulser ‘nos données’ à des ‘concentrateurs’ ou transformateurs électriques et que cela se fait via des antennes GSM aux antennes relais ? Démultipliant les nuisances électromagnétiques ?
        Une étude épidémiologique et scientifique d’impact sur la population de l’irradiation en champs proches par les champs électromagnétiques artificiels du CPL du Linky avant son déploiement est une absolue nécessité de salubrité publique.
        Si cette étude épidémiologique et scientifique n’est pas réalisée, tous les responsables politiques concernés et autorités de santé devront assumer devant le Peuple leurs responsabilités d’avoir introduit une nouvelle pollution environnementale radiative majeure en KHz qui impacte tout le vivant, faune, flore et ainsi que la météorologie sur tout le territoire français via le maillage des câbles électriques du réseau BT d’EDF/ERDF.
        Merci de bien remplir la mission publique qui est vôtre avec probité, et en tant qu’être humain participant à la construction d »un avenir en commun pour les générations futures, de bien prendre soin de ne pas l’hypothéquer pour de futiles intérêts économiques qui de surcroît ne profitent qu’à une poignée d’industriels qui nous emmènent droit dans le mur, en faisant abstraction de l’environnement dans son intégralité (fonctionnement du vivant qui est une chaîne et pas une théorie avec chaînon manquant) que je vous prie d’accepter l’expression de ma meilleure considération.
        Delphine Chevalier
        Voici la documentation : https://www.swisstransfer.com/d/b73bb929-2263-4c97-a2e7-f8e415186397
        Quant aux ‘points’ à relier y compris avec la ‘thérapie’ génique, le codex alimentarius et les épandages chimiques de ig farben/monsanto revenu dans le giron et de sa première révolution verte en voie de seconde…https://www.swisstransfer.com/d/5ca86e1d-34ad-49d1-b93b-d23ec25307f9
        Mais nous sommes fous et ces eugénistes malthusiens ne sont pas en train de finaliser le plan, après tout, ils sont le camps du bien, et démocrates ! ils l’ont écrit dans leurs livres d’Histoire, et l’éducation Nathan/Gates, arf !..alors ne retenez que ceci, les compagnies d’assurance ne prennent pas le risque, vous savez les salauds qui sont aussi la ‘banque’ les ‘meneurs’ qui ouvrent cette UNIQUE ‘voie’ ! Salutations au Lupus que je suis aussi ! et à tous…et bonjour à nouveau au discernement mon amour…

        J'aime

  5. le vaccin à ARN et le vaccin recombinant ne sont pas des vaccins, mais poussent le corps à produire du covid et à surstimuler le système immunitaire à l’infini (mettre la pédale constamment sur l’accélérateur ce qui fatigue le moteur du système immunitaire) et au maximum jusqu’à ce qu’il se fatigue et crève
    voilà pourquoi il faut dire non en masse au passeport vaccinale
    le soit disant vaccin n’en est pas un, il nous fait fabriquer nous même des virus et nous rend malade.
    https://rumble.com/vcmgl8-dr-david-martin-ce-nest-pas-un-vaccin.html
    https://odysee.com/@sand:2/Dr-David-Martin—covid19-Pfizer-%E2%80%9CCe-n%E2%80%99est-pas-un-vaccin!%E2%80%9D:7
    1) Primo: Il n’empêche pas d’avoir le covid
    -Des centaines d’Israéliens infectés par le COVID après avoir été vaccinés avec la version de Pfizer dans le cadre d’une campagne de vaccination frénétiquehttps://magazinelavoixdedieu.wordpress.com/2021/01/03/des-centaines-disraeliens-infectes-par-le-covid-apres-avoir-ete-vaccines-avec-la-version-de-pfizer-dans-le-cadre-dune-campagne-de-vaccination-frenetique/
    -what is known about the Pfizer and Moderna vaccines is that they prevent people from getting very sick with the virus, but it may not prevent someone from becoming infected with COVID-19. said Dr. Richard Novak, an infectious disease doctor for University of Illinois – Chicago
    https://abc7chicago.com/covid-vaccine-news-update-immunity/8781004/ (article à enregistrer avant censure)
    -Dr Fauci warns that early COVID-19 vaccines will only prevent symptoms from arising – not block infection
    https://www.dailymail.co.uk/news/article-8884031/Dr-Fauci-warns-early-COVID-19-vaccines-prevent-symptoms-not-block-infection.html (article à enregistrer avant censure)
    – le but des vaccins covid n’est pas d’empêcher d’avoir le covid
    three of the vaccine protocols—Moderna, Pfizer, and AstraZeneca—do not require that their vaccine prevent serious disease only that they prevent moderate symptoms which may be as mild as cough, or headache. https://www.forbes.com/sites/williamhaseltine/2020/09/23/covid-19-vaccine-protocols-reveal-that-trials-are-designed-to-succeed/?sh=11d1410e5247 (article à enregistrer avant censure)
    2) Secondo: non seulement il n’empêche pas d’avoir le covid, mais il n’empêche pas de transmettre le covid:
    -Pfizer CEO admits he is ‘not certain’ their COVID-19 shot will prevent vaccinated people from spreading the virus
    Pfizer didn’t collect data that would show whether volunteers who got its shot transmitted the virus (nor have other companies offered such data), so it’s possible that highly-contagious virus could continue spreading after we have vaccines.
    https://www.dailymail.co.uk/health/article-9018547/Pfizer-CEO-not-certain-covid-shot-prevents-transmission.html (article à enregistrer avant censure)
    -« -« What they explained was that some vaccines prevent us becoming ill with a virus but don’t prevent us having the virus and being able to infect others.  »
    https://www.itv.com/news/2020-11-09/robert-peston-will-the-pfizer-vaccine-make-covid-19-history-or-just-less-dangerous (article à enregistrer avant censure)
    – le médecin en chef de Moderna avertit : « Lorsque nous commencerons à déployer ce vaccin, nous n’aurons pas suffisamment de données concrètes pour prouver qu’il réduit la transmission »
    https://www.businessinsider.fr/le-medecin-en-chef-de-moderna-avertit-que-le-vaccin-nempechera-pas-la-transmission-du-virus-185911?fbclid=IwAR1SJ0xU4QKQ4qKVTsygHKHSUKYqJQOl40Q1zqg0cilAA4UoUTsWvkMGcn8
    -« Moderna, Pfizer vaccines ‘not silver bullet’ to ending pandemic, according to Johns Hopkins scientist
    Dr. Anthony Fauci has said the initial vaccines will prevent symptoms . Moss says that means immunized people might be able to spread COVID-19 to others »
    https://www.thedenverchannel.com/rebound/coronavirus-investigations/moderna-pfizer-vaccines-not-silver-bullet-to-ending-pandemic-according-to-johns-hopkins-scientist (article à enregistrer avant censure)
    3) Tercio: comme le faux vaccin n’empêche pas de transmettre le covid, ils obligeront les vaccinés à continuer à être confinés et porter des masques
    -« Here’s Why Vaccinated People Still Need to Wear a Mask
    The new vaccines will probably prevent you from getting sick with Covid. No one knows yet whether they will keep you from spreading the virus to others  »
    https://www.nytimes.com/2020/12/08/health/covid-vaccine-mask.htmlhttps://www.dailymail.co.uk/health/article-9018547/Pfizer-CEO-not-certain-covid-shot-prevents-transmission.html (article à enregistrer avant censure)
    -ils obligent les vaccinés à subir le confinement comme les non vaccinés
    https://www.thesun.co.uk/news/13822635/lockdown-can-lifted-if-covid-vaccine-stops-transmission-sage/ (article à enregistrer avant censure)
    -Des confinements pour toujours : Le vaccin ne mettra pas fin à la distanciation sociale, selon un médecin du gouvernement britannique
    https://magazinelavoixdedieu.wordpress.com/2021/01/03/des-confinements-pour-toujours-le-vaccin-ne-mettra-pas-fin-a-la-distanciation-sociale-selon-un-medecin-du-gouvernement-britannique/
    -Belgique : les vaccinés devront continuer à être testés et isolés
    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/01/06/belgique-les-vaccines-devront-continuer-a-etre-testes/
    4) et quatercio: pire que tout leur soit disant vaccin covid à ARN transforme votre corps en machine à produire du covid:
     »
    ce brin d’ARN va être « lu » par ses ribosomes, qui sont, en quelque sorte, les « usines » chargées de synthétiser les protéines de celle-ci, et va leur faire fabriquer la protéine de spicule du coronavirus »
    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/12/11/ce-que-l-on-sait-de-la-surete-des-vaccins-a-arn-messager_6063067_4355770.html
    et les lieux ou il y a le plus de covid, sont les lieux ou il y a le plus de vaccination … normal, puisque ce vaccin fait fabriquer du covid par le corps des gens vaccinés .
    Une autre façon de voir les choses est que l’ARNm du vaccin produit par les cellules du corps humain fait penser au corps qu’il a une infection virale en cours, pratiquement sans fin. Cela active le système immunitaire de type 1, accompagné d’une inflammation. Contrairement à une véritable infection virale qui a une durée de vie avant de se terminer et que ses composants viraux cessent d’être produits et vus par le système immunitaire, cet ARNm du vaccin bien présent informe au corps que le virus est TOUJOURS LÀ, toujours. CECI active le système immunitaire et maintient la pédale d’accélérateur enfoncée au sol
    hors on sait que surstimuler le système immunitaire au niveau maximale sans repos va finir par détruire celui-ci, ainsi que tous les organes protégés par celui-ci et qui deviendront vulnérables une fois que le système immunitaire sur usé ne pourra plus fonctionner
    Hécatombe dans les EHPAD à Nice/La Californie met fin aux vaccinations contre le COVID avec un lot de Moderna lié à un “nombre inhabituellement élevé” d’effets indésirables
    https://leblogalupus.com/2021/01/19/eutha-nazi-hecatombe-dans-les-ehpad-a-nice-la-californie-met-fin-aux-vaccinations-contre-le-covid-avec-un-lot-de-moderna-lie-a-un-nombre-inhabituellement-eleve-deffets/
    https://cv19.fr/2021/02/25/au-moins-3894-morts-suite-a-la-vaccination-covid-19/
    nota bene: les vaccins recombinants ne sont pas des vaccins non plus, vu qu’Astranezeca n’empêche pas d’avoir le covid ni de le transmettre https://www.forbes.com/sites/williamhaseltine/2020/09/23/covid-19-vaccine-protocols-reveal-that-trials-are-designed-to-succeed/?sh=11d1410e5247 (article à enregistrer avant censure)
    Le vaccin russe Sputnik utilise la même technologie qu’Astrazenecas, à tel point, que vous pourrez prendre une dose d’Astrazenecas et dans les 28 jours, utiliser le vaccin russe à la place d’Astrazenecas , car les 2 firmes marchent ensemble :
    https://www.theguardian.com/world/2020/dec/11/oxford-covid-vaccine-to-be-combined-with-sputnik-jab-for-trial
    Le vaccin d’Astranezeca est un virus recombinant (mélange de 2 virus)
    https://prepareforchange.net/2020/11/28/proof-that-astrazenecas-covid-19-vaccine-is-made-with-aborted-human-fetal-tissue/
    et Astranezeca transforme également le corps des vaccinés en machine à produire du covid
    en effet
    le vaccin russe Sputnik qui est de la même technologie qu’Astranezecahttps://www.theguardian.com/world/2020/dec/11/oxford-covid-vaccine-to-be-combined-with-sputnik-jab-for-trial, a cette définition:
    « The body then produces that protein » (le corps produit la protéine du covid du vaccin sputnik)
    https://edition.cnn.com/2020/08/12/europe/russia-coronavirus-vaccine-what-we-know-intl/index.html
    donc Le vaccin russe n’est pas traditionnel du tout, il nécessite 2 doses et pousse nos cellules du corps à produire une protéine
    https://www.cbc.ca/news/world/russia-vaccine-caution-1.5833611
    https://www.theguardian.com/world/2020/dec/11/oxford-covid-vaccine-to-be-combined-with-sputnik-jab-for-trial
    comme Sputnik et Astranezeca ont la même technologie, ils ont fait un partenariat pour qu’un client qui doit avoir 2 doses puisse avoir une dose chez l’un (sputnik), une dose chez l’autre( astranezeca)
    Sputnik collabore avec le vaccin de Bill Gates, Astranezeca
    https://www.verywellhealth.com/astrazeneca-oxford-covid-19-vaccine-5093148
    https://www.theguardian.com/world/2020/dec/11/oxford-covid-vaccine-to-be-combined-with-sputnik-jab-for-trial
    Recombinant vaccines are products of genetic engineering
    https://www.sciencedirect.com/topics/medicine-and-dentistry/recombinant-vaccine
    Le vaccin recombinant Janssen a exactement la même définition qu’un vaccin à ARN, il pousse les cellules à produire un virus covid génétiquement modifié OGM à l’infini c’est à dire il pousse les cellules à créer la variante covid à l’infini:
    « , the Janssen vaccine is an adenoviral vaccine that works by injecting a genetically-modified cold virus into your body. »
    « it transports genetic instructions used to create the protein spikes that are found on SARS-CoV-2. Healthy cells can then use these instructions to make their own spikes »
    https://www.sciencefocus.com/news/covid-19-janssen-vaccine/ (article à enregistrer avant censure)
    encore une preuve que les vaccins recombinants et les vaccins à ARN ont la même fonction, transformer le corps humain en machine à produire du covid
    Dr Paul Offit admet que les vaccins à ARN et recombinants font la même chose au corps , donc comme on sait déjà que les vaccins à ARN font que les cellules produisent du covid, cela montre que les vaccins recombinants le font également:
    « Dr. Paul Offit, the director of the Vaccine Education Center at Children’s Hospital of Philadelphia, said the Moderna, Pfizer and J&J Covid-19 vaccines all take a similar approach, but there is a small difference with the J&J approach.
    « In the case of the Moderna and Pfizer vaccine you’re just giving the gene in a lipid nanoparticle or a fat droplet, » Offit said. « In the case of J&J you’re giving the gene in a virus
    https://edition.cnn.com/2021/01/22/health/covid-19-vaccines-johnson-and-johnson-next/index.html
    DONC les 2 vaccins à ARN et recombinant ont le même résultat final, pousser les cellules du corps à produire à l’infini un pathogène, la seule différence c’est la méthode de transport du pathogène dans les cellules ( pour le vaccin à ARN, le gène du covid qui sera reproduit par les cellules est dans la nanoparticule lipide, pour le vaccin recombinant le gène du covid ce sera à l’intérieur d’un virus génétiquement modifié pour passer outre les défenses immunitaires et pénétrer directement dans la cellule qui ensuite répliquera le gène du covid) qui va modifier le génome et pousser à reproduire à l’infini le pathogène par toutes les cellules du corps.
    Ils admettent que le vaccin Janssen n’empêche pas d’attraper le covid ni de le transmettre
    , ils prétendent juste que cela empêche d’attraper la plus sévère forme de covid
    https://www.dutchnews.nl/news/2021/01/janssens-single-shot-vaccine-offers-66-protection-johnson-johnson-says/
    le vaccin de Janssen a déjà tué un cobbaye du vaccin
    https://numidia-liberum.blogspot.com/2020/10/covid-le-grand-remplacement-de-la-grippe.html
    https://www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/coronavirus-lessai-du-vaccin-de-johnson-johnson-interrompu-1255061
    le labo Janssen a réclamé être exonéré de toute responsabilité sur les effets secondaires de son faux vaccin covid
    https://seekingalpha.com/news/3608810-coronavirus-vaccine-makers-seek-eu-liability-protections
    et il est fort possible que ce vaccin contiendra le HIV, vu que Janssen et Bill Gates bossent sur la nouvelle pandémie HIV
    https://www.jnj.com/media-center/press-releases/johnson-johnson-and-partners-announce-first-efficacy-study-for-investigational-mosaic-hiv-1-preventive-vaccine
    après tout, on sait déjà que les vaccins australiens contiennent le HIV
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-l-australie-stoppe-un-vaccin-anti-covid-suite-a-un-faux-depistage-de-vih-7081772
    le vaccin Janssen cause 20 maladies incurables, donc probablement 20 morts vu qu’on a aucune nouvelle d’eux depuis, lors des essais de leurs faux vaccins
    https://thevaccinereaction.org/2020/10/20-volunteers-suffer-serious-reactions-to-johnson-johnsons-covid-19-vaccine/
    site qui comptabilise les décès causés par les thérapies géniques covid
    https://medalerts.org/vaersdb/findfield.php?TABLE=ON&GROUP1=AGE&EVENTS=ON&VAX=COVID19&DIED=Yes&fbclid=IwAR2UmvXXXBht-NQ5F26JrAkJNyyao54rjsKyWq6HwRhlYl7PHmWl31hshB
    https://jbl1960blog.wordpress.com/2021/02/21/nouveau-dossier-pdf-a-diffuser-sans-pitie-pour-refuser-la-vaccination-comme-seule-solution/
    http://stoplinky28.blogg.org/mise-en-garde-contre-le-vaccin-arnm-a205013700
    http://stoplinky28.blogg.org/sputnik-ne-sera-pas-la-solution-de-rechange-a205114002
    donc voilà, toute cette dictature soit disant pour protéger du covid, pour au final, imposer un faux vaccin à ARN qui fait fabriquer du covid par le corps des personnes vaccinés
    Bref du vrai foutage de gueule
    ils prennent la population mondiale pour des idiots
    et pour ceux qui sont intelligents, ils comptent leur faire avaler par la force leur arnaque injection à ARN qui tue, c’est à dire mettre en prison (vu que les amendes sont impossibles à payer), et les piquer par la force quand ils sont dans leurs cellules, et ensuite faire faussement passer leur mort pour du covid
    https://cv19.fr/2021/02/25/en-espagne-la-galice-va-punir-ceux-qui-refusent-de-se-faire-vacciner-contre-le-covid-19/

    J'aime

    • @Delphine,

      Ah ce Linky ! qui résume à lui seul tous les délires extravagants et irresponsables de notre évolution actuelle. Et contrairement à notre phone et autres technos, nous ne pouvons même pas le débrancher !

      Bravo pour ce tour d’horizon sur le sujet, un peu long et …hautement déprimant. Heureusement les procédures judiciaires commencent à porter et les difficultés pour Énedis, sa direction, ses filiales finissent par couter très cher (chute des cours, changement de direction, conflits internes et externes…)

      Mais le mal est là, et ces problèmes sont dans toutes les services publiques privatisés (autoroutes, ordures ménagères, eaux, …/…)

      Vous pouvez rajoutez la corruption et autres dérives affligeantes dans une Démocratie Républicaine qui ne montre plus qu’un visage fasciste décomplexé.

      J'aime

  6. « Génération Frankenstein »

    Un peu hors sujet, quoique… La sortie de L’après, comme prévue, c’est en ce moment !

    Il se passe des choses bizarroïdes voir complètement hérétiques, à première vue, et pas simplement sur les marchés qui dénotent une activité parallèle et paradoxale.

    Le Show des élections US avec ces résultats extravagants ne perturbent en rien la conduite des affaires des mondialistes qui ont coupé le lien des premiers de cordé avec les classes inférieurs.

    La Démocratie a ses limites que la raison ne saurait respecter ! Le pouvoir financier nous l’a bien fait comprendre depuis un bon moment déjà…

    Constat 1: Les taux remontent alors que les QE et autres mesures non conventionnelles perdurent faisant exploser les bilans de Banques Centrales, les perspectives d’inflation sont à la hausse pendant que les déficits budgétaires augmentent, ce qui rend impossible toutes possibilités d’un retour à l’équilibre. En un mot : insolvabilité.

    Constat 2: Les désordres et autres dysfonctionnements semblent politiques, mais avec des intentions inavouées ou plutôt… inavouables. En un mot : Impuissance.

    Constat 3: L’évolution numérique semble passer à une vitesse supérieur en se prenant pour l’Alfa et l’Oméga du monde universel contemporain, oui, rien que cela !

    Constat 4: Les fractures sociétales s’amplifient dans une indifférence maladive alors qu’une guerre contre l’intelligence et le culturel dénote un basculement de nos modes de vie « à l’occidentale » qui semble irréversible, voire insurmontable.

    Si nous relions ces constats, nous apercevons un genre humain en perdition devant un système sans queue ni tête que nous entretenons coûte que coûte.

    Mais dans le fond, notre système monétaire est mort, ce qui explique la monté en puissance des cryptomonnaies pour essayer de ressusciter les équilibres perdues.

    Nous sommes le 2 mars 2021.

    Mêmes réactions sur les marchés que les semaines précédentes, rien ne va plus, les jeux sont faits.
    Attention sur les cryptomonnaies, les gros mangent les petits, c’est la règle, sauf quand les petits se mettent ensembles pour manger les gros…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s