REBLOG

Poutine répond à l’insulte de “Tueur” de Biden : “Il faut en être un pour le savoir”

Poutine répond à l’insulte de “Tueur” de Biden : “Il faut en être un pour le savoir”

PAR JADE · 18 MARS 2021 Aube Digitale

Le président russe Vladimir Poutine a répondu à l’interview explosive de Biden, mercredi, dans laquelle il a convenu avec George Stephanopoulos, de la chaîne ABC, que Poutine est un “tueur”. Dans sa façon caractéristique de faire preuve d’humour et d’esprit pour alléger l’intensité de la situation et la dénoncer comme quelque peu insensée, le dirigeant russe a simplement déclaré qu’évaluer d’autres pays “c’est comme se regarder dans un miroir”.

“Je lui souhaite de se porter bien”, a plaisanté M. Poutine, tout en notant que le président américain se livre probablement à une certaine projection psychologique, selon des sources étatiques russes. “Je dis cela sans ironie ni plaisanterie”. Voici ce que Poutine a dit dans son contexte :

“C’est celui qui le dit qui l’est”, a déclaré Poutine dans des remarques télévisées, en utilisant un dicton de son enfance.

“Ce n’est pas seulement un dicton d’enfant et une blague. Il y a là un sens psychologique profond.”

“Nous voyons toujours dans une autre personne nos propres qualités et pensons qu’elle est la même que nous”.

Poutine a ajouté qu’il souhaitait à Biden, 78 ans, de se porter bien. “Je dis cela sans ironie, pas comme une blague”.

“Quand j’étais enfant, quand nous nous disputions dans la cour de récréation, nous avions l’habitude de dire : ‘Ce que tu dis [des autres] est ce que tu es toi-même’“, a expliqué Poutine.

Ces commentaires ont été faits à la télévision russe jeudi, le lendemain de la diffusion de l’interview de Biden sur ABC News, dans laquelle ce dernier affirmait également que Poutine “n’a pas d’âme”.

Voici la principale partie controversée de cette interview à laquelle Poutine répond :

A la question de savoir s’il pense que M. Poutine est un “tueur” dans une interview préenregistrée diffusée mercredi, le président a répondu : “Je le crois.”

“Le prix qu’il va payer, vous le verrez sous peu”, a-t-il ajouté. M. Biden a rappelé sa rencontre avec M. Poutine, au cours de laquelle il lui aurait dit qu’il “n’a pas d’âme” : “Je ne faisais pas le malin.”

“Il s’est retourné vers moi et m’a dit : ‘Nous nous comprenons’”, a déclaré M. Biden.

“Je le connais relativement bien”, avait lancé M. Biden en guise d’introduction, avant d’ajouter que “la chose la plus importante pour traiter avec des dirigeants étrangers, selon mon expérience… c’est de connaître l’autre.”

Dans le contexte de l’escalade rapide des relations, le Kremlin a rappelé son ambassadeur aux États-Unis mercredi en fin de journée.

Lorsqu’on l’a interrogée sur les commentaires “de tueur” de Biden sur Poutine, Mme Psaki a tenté de les minimiser :

Lors du point de presse de mercredi, la secrétaire de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, a refusé de préciser si le président pense que le président russe, au sens propre ou au sens figuré, est un tueur.

“Il ne va pas se retenir dans ses communications directionnelles [avec la Russie]. Il ne va pas se retenir publiquement”, a déclaré Mme Psaki.

Et à propos du rappel à Moscou de l’ambassadeur russe aux États-Unis, Anatoly Antonov, Mme Psaki a déclaré que le gouvernement “va adopter une approche différente de celle du gouvernement précédent dans ses relations avec la Russie. Nous allons être francs et directs dans les domaines qui nous préoccupent”.

Source Aube Digitale

https://www.aubedigitale.com/poutine-repond-a-linsulte-de-tueur-de-biden-il-faut-en-etre-un-pour-le-savoir/

Poutine le “sans âme” défie Biden le “tueur” à un débat en direct

 

En plus des échanges d’insultes, le président russe Poutine a déclaré à un journaliste de la télévision d’État russe :

“Je viens juste d’y penser […] Je veux proposer au président Biden de poursuivre notre discussion, mais à la condition que nous le fassions essentiellement en direct, comme on dit. Sans aucun délai et directement dans une discussion ouverte, directe. Il me semble que ce serait intéressant pour le peuple russe et pour le peuple des États-Unis.”

Un débat en direct à la télévision ?

“Je ne veux pas remettre ça à plus tard. Je veux aller dans la taïga ce week-end pour me détendre un peu”, a déclaré Poutine.

“Nous pourrions donc le faire demain ou lundi. Nous sommes prêts à tout moment qui convient à la partie américaine.”

Le dirigeant russe a également déclaré qu’il souhaitait à Biden “bonne santé”.

“Je lui dirais : ‘Portez-vous bien’. Je lui souhaite bonne santé. Je le dis sans aucune ironie, sans plaisanterie”, a déclaré Poutine.

Étant donné que cela fait plus de 60 jours que le président Biden n’a pas répondu à des questions lors d’une conférence de presse officielle, nous soupçonnons que la Maison-Blanche ne sautera pas sur l’occasion, même si nous sommes sûrs que Biden suggérera de “l’emmener derrière le gymnase et de le tabasser“.

Source Aube digitale

https://www.aubedigitale.com/poutine-le-sans-ame-defie-biden-le-tueur-a-un-debat-en-direct/

Catégories :REBLOG

1 réponse »

  1. Qu’en disent les prostituées médias tics et toc a propos de la santé mentale de Biden? ils avaient si bien « examinés « Trump!

Laisser un commentaire