REBLOG

Bloomberg Op-Ed : « Nous devons commencer à nous préparer à une pandémie permanente »

 » Mieux vaut une fin terrifiante qu’une terreur sans fin « 

Un « cycle sans fin » de restrictions subsistera.

Bloomberg a publié un article d’Andreas Kluth qui affirme que les nouvelles variantes du COVID-19 signifient que la pandémie sera « permanente » et qu’il y aura un « cycle sans fin » de restrictions.

M. Kluth affirme que l’idée que le monde reviendra à la normale à un moment donné est « presque certainement fausse » et que le SRAS-CoV-2 deviendra « notre ennemi permanent, comme la grippe mais en pire ».

L’auteur cite « l’émergence continue de nouvelles variantes qui se comportent presque comme de nouveaux virus », ce qui signifie que « nous pourrions ne jamais atteindre l’immunité collective », car les vaccins actuels sont « impuissants face aux mutations à venir ».

« Si telle est la trajectoire d’évolution du SRAS-CoV-2, nous sommes dans des cycles apparemment sans fin d’épidémies et de rémissions, de restrictions et d’assouplissements sociaux, de verrouillages et de réouvertures », déclare Kluth. « Au moins dans les pays riches, nous nous ferons probablement vacciner quelques fois par an, contre la dernière variante en circulation, mais jamais assez rapidement ni assez complètement pour obtenir une immunité de groupe. »

Bien que la population mondiale ait été frappée par des pandémies plus graves, pour lesquelles elle disposait à l’époque d’une expertise médicale bien moindre et dont elle s’est finalement remise, M. Kluth pense d’une certaine manière que ce ne sera pas le cas avec le COVID.

Kluth n’est pas le premier à suggérer que la pandémie ne se terminera pas avant des années, voire jamais.

Dans son livre Covid-19 : The Great Reset, le mondialiste du Forum économique mondial Klaus Schwab affirme que le monde ne reviendra « jamais » à la normale, même s’il admet que le coronavirus « ne constitue pas une nouvelle menace existentielle ».

Un haut responsable de l’armée américaine a également déclaré que le port de masques et la distanciation sociale deviendront permanents, tandis que Nick Paton Walsh, rédacteur en chef de la sécurité internationale de CNN, a affirmé que le port obligatoire de masques deviendra « permanent »« fera simplement partie de la vie », et que le public devra « s’y faire ».

En début de semaine, nous avons souligné les propos de Mary Ramsay, responsable de la vaccination au sein de Public Health England, qui a déclaré que les restrictions resteraient en place pendant des années.

Source : Bloomberg Op-Ed : « Nous devons commencer à nous préparer à une pandémie permanente »

Catégories :REBLOG