REBLOG

Fauci, le PDG de Pfizer, des oligarques de la haute technologie, Chelsea Clinton et d’autres mondialistes prendront la parole lors d’une conférence sur la santé organisée par le Vatican

Le Vatican a annoncé que sa cinquième conférence internationale sur la santé, intitulée « Explorer l’esprit, le corps et l’âme », se tiendra le mois prochain.

L’événement organisé au Vatican accueillera de nombreux orateurs mondialistes et pro-avortement, tels que Chelsea Clinton, Albert Bourla, PDG de Pfizer, Stéphane Bancel, PDG de Moderna, Jane Goodall, défenseur du contrôle de la population, et le Dr Anthony Fauci, directeur des Instituts nationaux de la santé des États-Unis.

Parmi les 114 intervenants, seuls deux membres du clergé catholique figurent sur la liste.

La journée d’ouverture de la conférence sera dirigée par le conseiller en chef du président Biden en matière de santé, le directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses et le médecin de l’Amérique.

Life Site News rapporte : La conférence, intitulée « Exploring the Mind, Body & Soul. How Innovation and Novel Delivery Systems Improve Human Health » (Explorer l’esprit, le corps et l’âme. Comment l’innovation et les nouveaux systèmes de diffusion améliorent la santé humaine), se tiendra du 6 au 8 mai.

Un nombre incroyable de 114 orateurs sont attendus à cet événement (bien que seuls deux membres du clergé catholique soient mentionnés), qui est organisé par le Conseil pontifical de la culture, la Fondation Cura, la Fondation Science et Foi (STOQ) et Stem For Life (SFLF).

Parmi les intervenants figurent des noms éminents et variés, tels que les PDG de Pfizer et de Moderna, qui produit des pilules abortives, le directeur du National Institute of Health (NIH), Francis Collins, qui préconise l’utilisation de tissus fœtaux dans des projets de recherche, le directeur de Google Health, David Feinberg, et le Dr Anthony Fauci, du National Institute of Allergy and Infectious Diseases, dont les conseils aux responsables gouvernementaux ont joué un rôle majeur dans la fermeture d’églises américaines l’année dernière.

Le directeur du NIH, Francis Collins, a une longue histoire de politiques anti-vie, et a précédemment acclamé les « avantages scientifiques » qui découlent de la recherche sur les tissus fœtaux, affirmant que de tels travaux pouvaient être menés « dans un cadre éthique ».

Il est rejoint à la conférence du Vatican par le PDG de Salesforce, Marc Benioff, qui s’est fermement aligné sur l’élite mondialiste et libérale, en interdisant les courriels des républicains et de la campagne de Trump à la suite des manifestations du 6 janvier au Capitole, ainsi qu’en interdisant à tous les clients de même remettre en question l’élection américaine de 2020. M. Benioff a l’habitude de promouvoir les questions relatives aux lesbiennes, aux gays, aux bisexuels et aux transsexuels (LGBT) et est décrit par le Time comme « l’un des dirigeants les plus francs » en matière de LGBT.

Prendront également la parole lors de la conférence la représentante des Nations unies et écologiste Jane Goodall, qui soutient le contrôle de la population, l’activiste new age Deepak Chopra, le guitariste rock Joe Perry, l’aîné mormon William K. Jackson, le président exécutif du British Board of Scholars and Imams, Shaykh Dr. Asim Yusuf, le mannequin pro-avortement Cindy Crawford et l’ex-préfet du Secrétariat à la communication, Monseigneur Dario Viganò.

De nombreux autres professionnels de la santé, des représentants d’agences fédérales américaines, des professeurs d’université, des responsables d’entreprises de haut rang et des musiciens font également partie du nombre d’intervenants. Seuls deux membres du clergé catholique figurent parmi les 114 orateurs.

L’événement, qui se déroule dans la Cité du Vatican, est promu par le biais des messages des médias sociaux « #UniteToPrevent and #UniteToCure ».

Source : Fauci, le PDG de Pfizer, des oligarques de la haute technologie, Chelsea Clinton et d’autres mondialistes prendront la parole lors d’une conférence sur la santé organisée par le Vatican

Catégories :REBLOG

1 réponse »

  1. Tout celà n’est Pas Très Catholique, mais alors Pas du Tout… !!!!
    Je croyais que « Le Pape » était là pour protéger et défendre le Droit à La Vie des Enfants de Dieu …..
    Or « Ce Pape » défend l’utilisation des foetus humains en tant que cobayes d’expérimentations….
    il n’y a pas loin de la coupe au vin (maudit…) …
    Nous somme tombés bien profondément dans les Ténèbres…. Bien Loin de « Jean-Paul 2″….
    Et avec le « Herr Doctor » FAUCI, « Le Sorcier » du COVID, Grand spécialiste des technologies permettant de faire passer des virus qui en temps « normal » ne se transmettent uniquement qu’entre espèces animales, à une étape d’évolution supplémentaire qui rend ces memes virus animaliers capablent d’infecter l’espèce humaine….

    VADE RETRO…..

Laisser un commentaire