REBLOG

Les bracelets numériques des passeports vaccinaux sont arrivés !

Les bracelets numériques des passeports vaccinaux sont arrivés

Ignorant les préoccupations liées aux libertés civiles, les employeurs vont de l’avant.

Un diplômé de l’école Wharton et son père, un médecin, ont mis au point l’”Immunaband”, un dispositif intelligent à porter sur soi, dont l’aspect ressemble beaucoup à celui d’une smartwatch et qui est utilisé pour indiquer le statut de la vaccination au moyen d’une étiquette.

Les utilisateurs doivent télécharger leur carte de vaccination et l’Immunaband permet aux autres de connaître facilement leur statut vaccinal. Sans se soucier des implications en termes de libertés civiles, cette technologie est déjà adoptée par plusieurs entreprises.

Dans le restaurant El Merkury Sophia Deleon, situé dans le quartier de Reading Terminal à Philadelphie, tous les employés portent l’Immunaband, un simple bracelet bleu qui affiche un code QR. En scannant le code, il est possible de valider le statut de vaccination de la personne qui le porte.

Le propriétaire du restaurant El Merkury a déclaré qu’il s’était associé à Immunaband pour télécharger ses cartes de vaccination et faire savoir explicitement à ses clients que le personnel du restaurant est vacciné.

Le Dr Tashof Bernton, l’une des deux personnes à l’origine d’Immunaband, a déclaré : “Alors que nous nous réunissons à nouveau en tant que société, il est agréable d’avoir un moyen de se dire que je suis en sécurité et que j’ai été vacciné. Vous obtenez l’Imunnaband, vous téléchargez votre carte, et elle est avec vous tout le temps si vous le voulez. Il suffit d’utiliser le code QR.”

À un moment où les gouvernements du monde entier envisagent de mettre en place des passeports vaccinaux et ont pris plusieurs mesures pour faire de cette résolution une réalité, des innovations telles qu’Immunaband ne sont plus une surprise.

New York, par exemple, s’est associé à IBM et a lancé “Excelsior Pass” pour permettre l’accès aux théâtres, aux lieux d’événements et aux stades de sport. Il s’est avéré que l’application exposait des données médicales privées.

Traduction de Reclaim The Net par Aube Digitale

https://www.aubedigitale.com/les-bracelets-numeriques-des-passeports-vaccinaux-sont-arrives/

Les gens choisissent d’acheter des passeports vaccinaux numériques portables

Les bracelets se déploient dans plusieurs États, notamment pour les lieux de travail.

Un nouveau produit portable a fait son apparition sur le marché. Il s’agit d’un dispositif appelé ImmunaBand, qui permet aux gens d’afficher leur statut vaccinal contre le coronavirus à leur entourage. Il vient d’arriver en Californie, après avoir déjà été utilisé à New York et à Philadelphie.

Outre le fait qu’il permet de signaler publiquement qu’une personne est favorable à la vaccination – ce qu’il est difficile de faire en portant simplement une carte de vaccination sur soi – le dispositif contient également des données sur son statut vaccinal.

Pour 20 dollars, les gens peuvent acheter le bracelet, puis envoyer une copie de leur carte de vaccination à la société derrière ImmunaBand, qui promet de stocker ces informations sur des serveurs. Ce n’est qu’ensuite que le produit est livré, contenant un QR code qui permet de vérifier, en se connectant au site web, qu’une personne a été vaccinée contre le coronavirus.

Le Dr Toshof Bernton, qui est à l’origine du gadget, a déclaré que ces données personnelles étaient en sécurité car si quelqu’un volait le bracelet, il pourrait accéder au site web, mais aurait besoin d’un code PIN pour accéder aux informations, c’est-à-dire la copie de la carte de vaccination d’une personne.

Selon les rapports, le produit est en train de décoller et Bernton en a déjà vendu des milliers. Un client l’a informé qu’il avait pu assister à un match de basket au Madison Square Garden à New York en montrant le bracelet à l’entrée.

Certains membres du secteur de l’hôtellerie et de la restauration semblent également intéressés par le fait que le personnel puisse afficher visiblement son statut vaccinal et donc ses informations médicales personnelles en portant un bracelet. Un restaurant de Los Angeles a déjà acheté des ImmunaBands.

Mais tout le monde n’est pas emballé par l’idée, une femme de San Diego suggérant que cette chose pourrait tout simplement être intrusive. « Parfois, vous allez dans un restaurant et vous ne connaissez même pas le nom du serveur. Je n’ai pas besoin de connaître leur histoire médicale comme ça »a-t-elle déclaré aux médias locaux.

D’autres pensent qu’un bracelet de ce type, porté comme preuve de vaccination, contribuera à dissiper « les doutes sur le fait de se rendre dans certaines zones », comme l’a formulé un autre habitant de San Diego.

Sur son site web, la société qui produit les bracelets les décrit comme des bracelets « sans couture » qui sont un symbole de la vaccination et contribueront à dissiper « l’incertitude » que les gens éprouvent.

Les clients sont invités à acheter et à porter ces bracelets au travail et au restaurant, mais aussi à montrer qu’ils soutiennent et participent à l’effort de vaccination – et, comme le disent les fabricants d’ImmunaBand, à montrer leur statut vaccinal au monde entier.

Source : Reclaim The Net – Traduit par Anguille sous roche

Catégories :REBLOG

3 réponses »

  1. C’est grâce à des connards de cette envergure que les salopards ont des chances de s’en tirer. Quelle tâche, con et fier de l’être . Rien que de voir son air d’imbécile heureux sur la photo j’ai une furieuse envie de coup de boule histoire de lui gommer le sourire .

Répondre à sullymorlandimus Annuler la réponse.