Art de la guerre monétaire et économique

La Réflexion du Jour : Vous « Parlez » d’OR Par ANDERS

« Tout ce qui brille n’est pas d’Or, par conséquent toujours préférer ce dernier inscrit depuis des milliers d’années dans l’inconscient collectif, et valeur universelle commune à l’ensemble de l’humanité. De plus en quantité limitée, la nature fait bien et mieux les choses, l’Or de par son statut alchimique possède des qualités intrinsèques de nature mystique et métaphysique. » LE LUPUS

Vous « parlez » d’or !

Les réserves d’or sont trente fois moins importantes que celles d’argent

Non renouvelables du fait de leur origine…. cosmique :

L’or est issu de la nucléosynthèse stellaire réalisée par des générations successives d’étoiles depuis une douzaine de milliards d’années.
En particulier, deux hypothèses expliqueraient la formation d’or, par processus au sein des étoiles : le premier lors de l’explosion d’une supernova, le second lors de collisions ou fusions de deux étoiles à neutrons..

L’or n’est pas corruptible

Les hommes de Davos pensent sans doute réaliser leur « Grand Œuvre » avec le Grand Reset Je les imaginent un jour sur un radeau mourant de faim a la fin de l’histoire ..

« Le Tribunal de l’Histoire ne fait pas de cadeau aux peuples qui démissionnent et surtout pas à ceux qui laissent une oligarchie suivre une politique radicalement contraire à leurs souhaits. Le principe de responsabilité vaut pour les nations autant que pour les individus » Guillaume Faye

Hommage a Guillaume FAYE le païen qui nous indique aussi la voie le chemin si difficile de ceux qui ne « marchent » pas dans la combine, tentent de voir clair, alors qu’il fait si sombre ….ne pas avoir peur de la nuit ni des ennuis ..prendre les chemins de traverse ..savoir regarder le soleil, l’astre de l’or, en face comme la mort.

Les ténèbres ne peuvent pas franchir un « seuil » il se pourrait que les hommes de Davos y soient arrivés ..avant dissolution.

Une histoire de transmutation mal maitrisée..

Rions.

ANDERS

EN BANDE SON :

2 réponses »

  1. LES RUINES DE LA MAGIE ET LE RETOUR DE MERLIN L’ENCHANTEUR.
     » Le Retour de Merlin « , le magicien englouti dans notre moderne rationalité, raconte l’espérance du – réveil – du magicien qui sommeille, profondément enfoui en chaque être humain car pour les enchanteurs, ce que la société décrit comme la  » réalité  » n’est en fait qu’une illusion résultant d’un conditionnement social, une hypnose collective dont les humains sont tous devenus les participants actifs. Voilà le monde que nous, humains, avons créé, le pathétique de nos vies monotones, pleines d’obsessions, de peurs et de quêtes futiles, où notre seul destin envisageable est de naître puis de vieillir et de mourir. Quand allons-nous, enfin, réaliser que le secret miraculeux de la vie est contenu en chacun de nous ? Mais la vie nous offrira ses merveilles seulement quand nous commencerons à entrevoir qu’elle est une manifestation du merveilleux. Pour cela, il faut échapper au carcan de la rationalité. C’est d’ailleurs ce que fait la physique quantique qui ose pousser les portes et les ouvrir sur un monde fait d’enchantements. La Tour de l’Enchanteur est un lieu dissimulé au plus profond de notre cerveau, là où se cache l’esprit, le lieu où résident les embryons des créations qui n’aspirent qu’à naître sous l’impulsion des fols du bulbe et des poètes. C’est dans cette sombre cachette, ce creux du rocher que se tient aussi la force qui appelle la fusion du corps et de l’esprit, reflet de la conscience de l’univers. Et c’est dans ce lieu que s’effectue l’union intime qui débouche sur des transformations, chacune d’entre elles donnant accès à d’autres réalités et d’autres mondes possibles. L’Enchanteur, le magicien, le sait, les autres humains l’ont oublié ou ne veulent même pas le savoir. Notre destinée n’est pas de faire de l’homme un être emprisonné, elle lui donne au contraire la permission de jouer une infinité de rôles et de créer le monde dans lequel il souhaite vivre et évoluer. Mais la plupart du temps, cet humain ne fait que revêtir de multiples masques sociaux reflétant la société figée et conforme dans laquelle il se croit obligé de vivre et qui n’est que la seule qui puisse exister, alors qu’il ne fait ainsi qu’interpréter un seul rôle, celui du drame de sa vie. Le secret de l’Enchanteur est de ne jamais entrer dans le moule que la société lui propose ou exige de lui, de ne jamais céder à la mode ou à des lois parfois incongrues ou stupides, lois le plus souvent dictées seulement par d’autres humains et qui ne portent pas l’estampille du magicien. Ceux qui acceptent cette vie toute faite ne savent même pas contempler l’intrusion de la vie dans une feuille, un pétale, un brin d’herbe, le murmure du vent, le grondement de la mer, un rayon de soleil ou le chant d’un oiseau. Alors, si vous souhaitez vous défaire de votre peau humaine qui enferme un esprit conforme à ce que l’on trouve dans un magasin de grande distribution, si vous voulez vraiment rencontrer cet Enchanteur qui dort dans cette caverne profonde blottie dans votre cerveau, il faudra d’abord vous débarrasser des scories, habitudes, et de vos opinions toutes faites ou dégluties sans réflexion. Il faudra aussi parcourir et explorer de sombres souterrains avant de débusquer l’étincelle qui ne demande qu’à s’allumer en un feu de joie pour faire naître le monde de vos rêves. Et vous pourrez peut-être même conduire la civilisation jusqu’aux portes d’une renaissance au lieu de vous agiter en vain, desséchés, sur une gaste terre.
    (A Lire :  » Le Retour du magicien  » – Deepak Chopra)
    (Tableau : Andrej Shishkin – La Voix de la nature)

Laisser un commentaire