REBLOG

La course mondiale vers la vaccination totale

La course mondiale vers la vaccination totale

Des scientifiques avaient initialement estimé que 60 à 70 % d’une population devait acquérir une résistance au Covid-19 pour que l’immunité collective prenne effet, un seuil qui a été revu à la hausse depuis le début de l’année, 80 à 85 % étant cités dans certains cas.

Comme le note Niall McCarthy de Statista, la course à la vaccination complète est en bonne voie et Israël a la plus forte proportion de sa population entièrement vaccinée, selon Our World in Data.

Vous trouverez d’autres infographies sur Statista.

Malgré le seuil d’immunité toujours plus élevé évoqué par les scientifiques, le nombre de cas de Covid-19 en Israël a commencé à chuter lorsque 40 % de sa population a reçu une première dose de vaccin. Aujourd’hui, 59,3 % de ses habitants sont entièrement vaccinés. Le taux de reproduction du pays a été d’environ 0,5 au cours des dernières semaines et le pays semble être en bonne voie pour sortir de la pandémie, ce qui suggère que les estimations initiales de l’immunité collective étaient assez précises.

Avec 45,4 % de ses habitants entièrement vaccinés, Bahreïn arrive en deuxième position sur la liste.

Aux États-Unis, 40,2 % des personnes ont été entièrement vaccinées (mais il ne faut pas oublier que près de la moitié des Américains non vaccinés bénéficient d’une immunité naturelle due à une infection antérieure).

Dans ce cas, la vaccination complète fait référence à toutes les doses prescrites par le protocole de vaccination, les données n’étant disponibles que pour les pays déclarant la répartition de leurs doses.

Comme l’a écrit récemment Scott Morefield, les partisans de l’enfermement dans les États bleus, ivres de leur propre pouvoir, comme la gouverneure démocrate du Michigan Gretchen Whitmer, qui insistent sur un taux de vaccination de 70 % afin d’assouplir les obligations et les restrictions, ignorent complètement la science afin de tenir leur peuple en otage d’un objectif irréalisable et inutile.

Le Dr Marty Makary, chirurgien à l’hôpital Johns Hopkins, a démystifié le désir de certains responsables de la santé, parfois appelé “zéro COVID”, selon lequel le COVID-19 peut être complètement éradiqué.

Eh bien, malheureusement, nous avons maintenant cette perception créée par certains responsables de la santé publique que nous devons atteindre l’éradication totale. Nous n’arriverons pas à l’élimination totale du risque absolu. C’est un faux objectif et, très honnêtement, il est utilisé maintenant pour manipuler le public. Nous avons entendu aujourd’hui, une fois de plus, de la part de nos responsables de la santé publique, que si nous atteignons 70 % de vaccination, alors nous pourrons commencer à voir les restrictions supprimées. C’est malhonnête. La plupart du pays a atteint l’immunité de groupe. D’autres parties y arriveront plus tard ce mois-ci. San Francisco a eu 12 cas hier, la plupart asymptomatiques. Comment vous appelez ça ? J’appelle ça l’immunité collective. Et je pense que ce qui se passe, c’est que nos leaders de la santé publique rejettent l’immunité naturelle d’une infection antérieure, qui change le chemin pour arriver à une plus grande immunité de la population. Ils invoquent des mandats, cela signifie que les enfants devront peut-être se faire vacciner et ils diabolisent ceux qui hésitent au lieu de respecter leur décision.

En effet, il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme de médecine pour savoir que la formule de l’immunité collective a toujours été vaccinée plus l’immunité naturelle, mais là encore, depuis quand les démocrates sont-ils bons en maths ?

SOURCE AUBE DIGITALE

https://www.aubedigitale.com/la-course-mondiale-vers-la-vaccination-totale/

Israël a repéré un lien probable entre le vaccin de Pfizer et la myocardite

Selon Reuters, le ministère israélien de la santé a publié mardi une déclaration décrivant comment le vaccin contre le COVID-19 de Pfizer Inc. et BioNTech SE pourrait être lié à des dizaines de cas d’inflammation cardiaque, principalement observés chez des hommes jeunes.

Jusqu’à présent, le vaccin a été administré à 5 millions de personnes dans le pays et pourrait bientôt être étendu aux adolescents dès l’âge de 12-15 ans.

Les conclusions du ministère ont révélé 275 cas de myocardite entre décembre 2020 et mai 2021, dont 148 cas dans le mois suivant la première vaccination. Parmi eux, 27 cas après la première dose et 121 après la seconde. La moitié des personnes avaient des problèmes médicaux antérieurs.

Selon les résultats, la plupart des patients ayant subi une inflammation cardiaque ont passé moins de quatre jours à l’hôpital, et 95 % des cas ont été classés comme légers.

Selon l’étude, “il existe un lien probable entre la réception de la deuxième dose (du vaccin Pfizer) et l’apparition d’une myocardite chez les hommes âgés de 16 à 30 ans.”

Pfizer a déclaré dans un communiqué qu’il avait examiné les observations israéliennes de myocardite, notant qu’aucun lien avec son vaccin n’a été confirmé.

“Une évaluation minutieuse des rapports est en cours et elle n’a pas été conclue”, a déclaré Pfizer. “Les effets indésirables, y compris la myocardite et la péricardite, font l’objet d’un examen régulier et approfondi par les entreprises ainsi que par les autorités réglementaires.”

Pendant ce temps, Nachman Ash, le coordinateur israélien de la réponse à la pandémie, a déclaré à la station de radio locale Radio 103 FM, “le comité de santé a donné le feu vert pour la vaccination des jeunes de 12 à 15 ans, et cela sera possible dès la semaine prochaine.”

Un groupe consultatif des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies a recommandé le mois dernier un examen plus approfondi du lien possible entre la myocardite et les vaccins à ARNm.

La poignée de cas de myocardite semble l’emporter sur les aspects positifs, car plus de 55 % de la population israélienne a déjà été vaccinée.

Alors que le pays poursuit sa campagne de vaccination, on ne parle pas beaucoup d’une nouvelle étude qui suggère que l’immunité naturelle contre le virus pourrait durer toute la vie.

https://www.aubedigitale.com/israel-a-repere-un-lien-probable-entre-le-vaccin-de-pfizer-et-la-myocardite/

Catégories :REBLOG

4 réponses »

Répondre à Anders Annuler la réponse.