REBLOG

Macron exhorte le G-7 à vendre ses réserves d’or pour financer le sauvetage de l’Afrique

Macron exhorte le G-7 à vendre ses réserves d’or pour financer le sauvetage de l’Afrique

Après avoir été giflé par un chômeur fan d’épée médiévale qui a déclaré qu’il était un sympathisant de droite hier, le président français Macron était de retour au travail aujourd’hui, faisant les gros titres de sa dernière conférence de presse.

Dans le prolongement des commentaires faits au début du mois de mai, lorsque Macron a accueilli les dirigeants africains et les responsables des prêteurs multilatéraux pour trouver des moyens de financer les économies africaines touchées par la pandémie de COVID-19 et discuter du traitement des milliards de dollars de dette du continent, le président français a fait une suggestion intéressante sur la manière de financer le renflouement.

« La particularité de l’Afrique est qu’elle n’a pas les moyens financiers aujourd’hui de protéger et de relancer son économie comme l’ont fait tous les autres continents », a déclaré le ministre français des Finances Bruno Le Maire à la radio RFI en mai.

Les chefs des finances mondiales ont accepté en avril d’augmenter les réserves (DTS) du Fonds monétaire international de 650 milliards de dollars et de prolonger le gel du service de la dette pour aider les pays en développement à faire face à la pandémie, mais seuls 34 milliards de dollars seront alloués à l’Afrique.

« La France souhaite aller beaucoup plus loin en réaffectant les DTS qui sont (prévus) pour les pays développés », a déclaré un responsable de la présidence française aux journalistes avant le sommet.

Macron a déclaré qu’il pensait que l’Afrique avait besoin d’un « New Deal » pour donner au continent une bouffée d’air frais.

Et aujourd’hui, il a appelé les nations du G7 à trouver un accord dans le cadre des efforts visant à réaffecter 100 milliards de dollars de droits de tirage spéciaux du Fonds monétaire international (FMI) aux États africains.

Alors, comment payer le plan de sauvetage ?

Macron a déclaré lors d’une conférence de presse qu’il souhaitait la vente des réserves d’or pour aider à financer cette aide prévue pour l’Afrique.

Macron est-il sur le point de rejoindre le temple de la renommée des dirigeants infâmes qui vendent de l’or au mauvais moment ?

Vous vous souvenez du chancelier britannique Gordon Brown en 1999 ?

Vous vous souvenez de la Banque du Canada en 2016 ?

Macron va-t-il recevoir une énième « gifle » pour avoir vendu cette relique barbare à un moment autant inopportun ?

source Aube Digitale

Catégories :REBLOG

2 réponses »

  1. Une goutte d’eau dans le puits sans fond de l’Afrique. Et a-t-il le droit de fourguer l’or pour filer les tunes aux africains?

Laisser un commentaire