REBLOG

« LA RÉPONSE DES MOUTONS AU BERGER » Par Alain Gérard

« LA RÉPONSE DES MOUTONS AU BERGER »

24/06/21 

On entend souvent parler d’intelligence collective.  S’il est difficile de définir cette notion, il est beaucoup plus simple d’en constater l’expression. 

L’abstention massive du premier tour des scrutins départementaux et régionaux peut légitimement s’interpréter comme une expression de cette intelligence collective. 

Puisque le peuple, dans sa grande majorité, a été jugé infantile, inutile, inessentiel depuis 18 mois, il a décidé, ce dernier dimanche, de considérer comme inutile et inessentiel l’ensemble de notre personnel politique actuel. Il était temps ! 

Le processus démocratique est un jeu sans fin, rien ne prévoit l’éventuelle remise en cause  des modalités de son fonctionnement. 

Que se passerait-il si seulement 1% des électeurs se présentaient aux urnes ? Considérerait-on les « vainqueurs » élus ? Vainqueurs de quoi, n’est ce pas ? 

Toutes les associations que nous fréquentons n’utilisent elles pas le concept de « Quorum », détermination d’un seuil de participation,  pour valider un scrutin lors de leurs assemblées générales ? 

La culpabilisation médiatique qui poursuit l’abstentionniste de ses foudres morale et citoyenne ne vise qu’à nous contraindre à rester dans le jeu. 

Le pêcheur à la ligne d’un jour de scrutin ne s’abstient pas POUR aller pêcher, il va à la pêche PARCE QU’il s’abstient. S’abstenir n’est pas se dérober, c’est retenir son action et, comme le dit si bien l’adage, c’est bien le doute relatif à l’utilité ou au résultat de notre action qui nous retient d’agir. 

L’ampleur de l’abstention électorale n’est pas un fait nouveau. La gigantesque farce, ou la monstrueuse trahison démocratique qu’a constitué la signature du traité de Lisbonne par nos représentants, lorsque le corps électoral s’était clairement prononcé contre le traité de constitution européenne, dit de Rome II, en 2005, n’est probablement pas étrangère aux développements ultérieurs de l’abstention électorale. Mais tout cela date du quinquennat sous présidence Sarkozy. 

E. Macron n’y est pas moins étranger.  Souvenez-vous, de son élection de 2017 !!! Une élection cousue de gros  fil blanc.  

L’élection législative, alignée depuis quelques temps, qui a suivi, a ouvert la porte à une nuée de progressistes béats, inexpérimentés mais tout de même arrogants, qui, depuis lors, entérinent, pour la forme, les choix et décisions du président, face à une opposition non seulement risible, mais qui a démontré maintes fois depuis peu son adhésion totale à la pensée dominante. 

Les élections européennes qui suivirent nous jouèrent l’acte second de la présidentielle, sans surprise et sans débat, mais en monopolisant l’attention générale. 

Chacun se souvient des conditions ubuesques du premier tour du scrutin municipal de 2020, où le taux de participation fut très proche de celui d’aujourd’hui. Chacun se souvient que le second tour de la même élection, trois mois plus tard, pandémie oblige, fut la même mascarade et qu’il fallut attendre six mois pour que nous soient officiellement fournis les résultats nationaux. Soit un parti présidentiel crédité de 2,4% des inscrits. CQFD.   

E. Macron a escamoté chaque élection, sous sa présidence, afin de tenter de masquer l’extrême faiblesse de sa représentativité, alors qu’un mode de gouvernance autoritaire et partial s’est installé durablement. 

Le genre du, de la Covid, n’est pas encore déterminé, mais il semble qu’après le long épisode des gilets jaunes, l’électorat, lui, le devienne de plus en plus. 

On peut lire, dans de nombreux écrits, des analyses fines et pertinentes de ce que nous vivons. C’est très bien. Mais la question : « Que faire ?» clôt souvent ces analyses et leurs commentaires comme un énorme et pathogène sentiment d’impuissance. Comment en effet arrêter ce train fou ? 

En restant à bord ? Comment accepter la destination pour laquelle nous sommes politiquement et médiatiquement programmés, jour après jour, sans autre alternative que celle d’être enfermés et tondus plusieurs fois par jour, comme « la grande réinitialisation » nous le promet ? 

L’enseignement de ce dimanche 20 juin est clair. Pour que le jeu ait une fin, il faut arrêter de jouer. La démocratie étant la loi arithmétique du nombre, ne jouons plus ce jeu de dupes qui sert toujours l’intérêt de nos gouvernants sans jamais répondre au nôtre. 

Abstenons-nous, massivement, en résistant à la propagande et à la culpabilisation, et nous prendrons enfin conscience que nous représentons une majorité indiscutable. Nos gouvernants chercheront-ils à la discuter ? 

Jusqu’aux futures élections présidentielles, entrainons-nous à ne pas voter et faisons dérailler le train de 2022. Que l’ensemble des candidats se trouve sans électeur et la démocratie pourra renaître, ou plutôt naître enfin. 

« Soyez résolus à ne pas servir, et vous voilà libres » E. de la Boétie. 

 

Alain Gérard

EN BANDE SON :

Catégories :REBLOG

Tagué:

4 réponses »

  1. Analyse intéressante mais, les USA l’ont démontré, les dirigeants sont élus « à l’insu de notre plein gré »…

  2. « Mouhai » …comme disent certains… L’idée est rafraichissante mentalement pour les idéalistes, mais n’oublions pas que nous sommes dans ce que Platon appelait lui-même « une Théatrocratie » et les Maitres mal élus qui sont au Pouvoir, peuvent se révéler très méchants afin de se maintenir mordicus au dit « Pouvoir » en question, et servir leurs intérêts de Caste et ceux de leurs alliés (on pourrait meme dire « de leurs complices »….) Ces gens là se foutent bien de l’avis des citoyens considérés comme du Bétail, tout comme de l’avis des « Sans-Dents »…
    Gauche ou Droite même programme…. On n’arrêtera pas le « Grand Remplacement » par l’Abstention, ni le « Great-Reset » Non Plus…!!!
    Quand bien même « La Majorité Silencieuse » voudrait s’exprimer, nous avons vu à quelle sauce les Mentors de la Triche et du Coup d’Etat arrangé d’avance, ont roulé cette « Majorité Silencieuse » dans la Farine de la Fraude Electorale aux USA en Novembre 2020. « Circulez y’a plus Rien à Voir… ».
    D’ailleurs cette Mafia Oligarchique a peur du Peuple : Souvenez vous « l’Adoubement » de La Marionnette sénile Biden en tant de Président à Washington, devant des milliers de chaises vides, entourées par 10 bataillons armés de La Garde Militaire … « Des fois que…. ».
    En France avec Micron, il faut s’attendre au même Topo en 2022….
    Vous Voulez vous abstenir ??? Pour Les Régionales pourquoi pas….Mais pour les Présidentielles celà fera Forcément Ré-élire « Micron 2.0″….Je dis « 2.0 » car s’il est Ré-élu, il va passer à la vitesse supérieure et mettre les Boosters…!!!
    Prenez vraiment « Adolf-Schwab » et tous ses sbires + ses sponsors, Très au Sérieux !!!
    Le COVID est bel et bien Là pour servir « Leurs » intérêts, et Tout est déjà planifié d’avance…
    S’abstenir comme l’a eu fait le pantin Merluche en 2017, ce fut ouvrir une Autoroute directe à Micron avec Tapis Rouge vers L’Elysée.
    Le Merluchon et son LFI de piètres « Soumis », voulaient ils protester ??
    Alors il fallait se maintenir et imposer une Triangulaire au 2ème tour de L’Élection Présidentielle, ça aurait bloqué le Système et celà aurait obligé à revoir la Règle électorale de la 5ème « Ripoux-Blique » ….
    Depuis 2017 LFI et ses « Soumis » devenus depuis en grande partie « Barbus », ont servi la Soupe à Micron et à son Cartel peu recommandable…
    Quant à Marine qui s’est couchée devant Micron lors du Lamentable Débat à 3 balles du 2ème tour, elle a semblé faire allégeance à L’Oligarchie qui est derrière Micron, à La Grande-Loge et à « ses Pactes »….
    Vous espérez quoi en 2022 ??? –> « La même en couleur » et de surcroît « en Pire »… !!!!
    Puisque désormais Le MODEM (parti Frère siamois de LREM) + LR (qui appelle à voter LREM au 2ème tour des Élections Régionales et « vice-versa »…) + Les Verts + le PS (ou ce qu’il en reste…)
    + LFI + Tous les restes de « La Goooche » + j’en oubli … bouffent tous à la Gamelle Macronienne.
    Quant au « RN » depuis qu’il est entré en Franc-Maçonnerie « La Messe est dite », et Marine prend ses ordres à La Grande-Loge comme le faisait lui même en son temps François Hollande…
    il n’y aura pas « d’Homme ou de Femme providentiel(le) », ce concept est « un Leurre », une illusion psychologique de type Biblique servant à tromper les faibles d’esprit…
    Le seul salut viendra peut être d’une alliance d’individus éveillés, responsables, patriotes et désintéressés, et « Hors Système » classique, « Hors » des grand partis politiques habituels connus,
    Je dis « une Alliance » d’individus « Hors » du Pouvoir actuel, car à 10 mois de l’Election Présidentielle (et c’est très court….) il est impossible à quelqu’un d’isolé et de Loyal, de monter en flèche dans le « Top 5 » des candidats éligibles….
    (sauf bien sur pour des guignols de type Obama ou Micron qui ont eu derrière eux le Monde de la Finance, des Lobbys et des Mé(r)dias Mainstream qui les ont accompagnés et satellisés …)…
    Ou peut etre sinon un Militaire désintéressé et entouré de gens sérieux eux-mêmes désintéressés, histoire de faire une transition en attendant la révision de la constitution de la 5ème « Ripoux-Blique » devenue inadaptée au monde actuel…
    Les Suisses avec leur droit de Censure et de Référendum d’initiative Populaire ont 30 ans minimum d’Avance Démocratique sur ce qu’il reste de la Nation Française…
    Et inutile de revoter pour des vieux chevaux de retour, ça ne servirait qu’à en faire remettre une nouvelle couche de plus par ceux qui ont déjà trop abîmé Le Peuple, L’Économie et La Nation…
    En Juin 2021 chacun fait ce qui lui plaît… Mais en Avril 2022 ce sera la dernière chance, et ce sera : « Aux Urnes » Citoyens, ou bien sinon ça sera « Aux Armes »… !!!

Laisser un commentaire