REBLOG

“Il faut combattre les responsables de la libanisation de la France »

Eric Zemmour a été prié par le CSA de cesser d’intervenir sur C News « la chaine d’information conservatrice de Bolloré », sauf à ce que ses interventions soient prises en compte dans le chiffrage de ses passages à l’antenne, s’il se présentait à l’élection présidentielle. Alors que CNews n’est pas la seule chaine de télévision en France, (ce n’est pas l’équivalent de TF1 du temps de l’ORTF !), pour le journal Le Monde, il fallait éviter que  « le polémiste d’extrême droite » qui « déverse sa logorrhée nationaliste et islamophobe » n’occupe trop le terrain. Pourtant aucun texte du CSA ne permettait de prendre cette décision. Eric Zemmour est titulaire d’une carte de presse, il n’est pas encore officiellement candidat et n’appartient pour le moment à aucun parti politique. On pourrait se demander alors pourquoi le temps de parole des éditorialistes de gauche n’est pas aussi décompté.

Pour nous éloigner de l’émotion qui a envahi le monde politique, essayons pour notre part de regarder les faits avec la méthode éprouvée que l’on utilise pour se faire un avis sur une société dans la vie réelle : Forces, Faiblesses, Opportunités, Risques… 

FORCES : Il a gagné la bataille des idées.

Eric Zemmour veut rassembler les français autour des thèmes suivants: Identité, Immigration, Insécurité, Indépendance, Instruction, Industrie….Pour lui c’est le peuple par référendum qui devrait décider de son avenir et s’exprimer sur des sujets comme le regroupement familial, la suppression du droit du sol, l’encadrement strict du droit d’asile sans qu’une oligarchie de juges français et européens l’en empêche. Il aime son pays et souhaite unir les droites. Il est profondément triste que le patriotisme ne soit pratiqué que pour le football, et encore.  On dit les bleus pas les tricolores , pas les français ! 

Eric Zemmour impose le sujet de l’immigration dans la campagne électorale. En conduisant une bataille contre l’islamisme qui est devenu l’un des pivots autour duquel s’articule la vie de la société française, il a le courage de nommer les problèmes.  Cela agace beaucoup les élites et toutes les bonnes consciences du « vivre ensemble ».  Parmi ses formules qui contribuent à lui assurer des records d’audience : « Le grand remplacement est en marche. Il y a un lien direct entre l’immigration, islam,  délinquance , terrorisme »,   « Le problème de la police c’est la justice » « La civilisation arabo-musulmane, ce n’est pas la nôtre. On veut continuer à vivre en tant que français en France », « L’islam est le plus grand danger. Il nous faut tout faire pour rester en vie », « La submersion migratoire menace l’existence de la nation»,  « Il existe de véritables enclaves étrangères en France »,  « Le Kosovo est l’avenir de la Seine Saint-Denis, ; la Seine Saint-Denis est l’avenir de la France ». Tous ces thèmes feront partie grâce à lui de la campagne présidentielle. Il constate que les libertés individuelles des migrants sont mieux protégées aujourd’hui par le juge que celles des français. L’immigration c’était des gens qui voulaient devenir français. Aujourd’hui, selon lui on est plutôt confronté à une invasion accompagnée d’une colonisation…

Eric Zemmour montre que les juges contournent la loi.  Au nom du droit, ils donnent en permanence de confuses leçons de morales avec la complicité de la presse de gauche.  Les juges nous préparent un avenir où la démocratie sera remplacée par l’éthique et le suffrage universel par le droit.  Des juges d’instruction à Paris, Rennes ou Lyon n’hésitent pas à affronter et à mettre en prison des patrons d’entreprise, des ministres ou des maires. Il n’y a pas un jour où la presse ne les cite. Et pourtant des Affaires aux simples affaires, de la corruption à la gestion, le juge saute vite le pas. Eric Zemmour montre bien que  de l’intimidation menottes aux mains à la libre interprétation des lois, on assiste à toutes les dérives… Le moment que nous vivons ressemble à la Terreur de 1793. « une guillotine médiatique et judiciaire » est en place. Elle est actionnée par « les chiens de garde de l’idéologie dominante »…

Eric Zemmour est le défenseur des femmes en posant cette question : « Qui les menace, qui les agresse dans la rue ? » en désignant notamment les immigrés et les musulmans. Les femmes sont menacées par l’islam. Les média matraquent toute la journée que Zemmour serait un raciste mysogine qui déteste les arabes, les homos, les musulmans et les femmes. La réalité c’est que les féministes ne défendent pas du tout les femmes, elles militent pour l’indifférenciation.. 

Eric Zemmour  estime que l’Europe de Bruxelles est une négation de l’histoire qui sera balayée par l’histoire. Avec « le suicide français » vendu à 477 000 exemplaires en 2014, Eric Zemmour avait gagné la bataille des idées mais pas encore la guerre. En 2014, Il était encore « le polémiste d’extrême droite dont on ne voulait pas prononcer le nom ». La peur de devenir étranger chez soi hante l’Europe occidentale. Dans une époque tourmentée, il est normal qu’un peuple réclame des frontières correspondant à la fonction protectrice du politique et défende son identité à travers laquelle il exprime son droit à la continuité historique 

Eric Zemmour pense que l’on peut agir, car il sait ce qu’il faut faire. Après les assassinats du Père Hamel, de Samuel Paty, d’Olivier Maire, notre humanisme et notre juridisme sont devenus les marques d’une faiblesse qui nous tue. Les méthodes totalitaires qui nous sont imposées sont parées des atouts du progrès. Le Conseil d’Etat, comme le Conseil Constitutionnel acceptent dans la crise du covid toutes les restrictions possibles. Les pétitions déclenchées contre lui viennent souvent de journalistes qui devraient être les premiers à défendre la liberté d’expression. Eric Zemmour est en fait un « diseur de vérité » Il partage avec Trump le fait que son audience le fait monter dans les sondages.  Il met un coup de pied dans la fourmilière. C’est un booster d’audience

FAIBLESSES : Zemmour serait Jean Marie Le Pen en pire 

Voila une sélection des commentaires négatifs qui reviennent en boucle contre Eric Zemmour.

Il dénonce un “corps étranger” inassimilable, celui des musulmans. Selon ses détracteurs, il ne fait que reprendre les écrits antisémites de la fin du XIXème siècle…!!!!!

Il a été condamné pour avoir dit en 2010 “La plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est un fait”. Cela lui a valu une condamnation pour « provocation à la haine raciale » et pour « injure et provocation à la haine »…Bien évidemment quand il est relaxé par la Cour de Paris cela fait l’objet de très peu de mentions…

Il fait partie de ceux qui misent sur le déclin de la France par un discours catastrophique et négatif »  selon Gabriel Attal porte parole du gouvernement….

Il « abaisse le débat dans ce qu’il y a de pire » selon Christophe Castaner le chef de file des députés LREM. « Zemmour nous enferme dans des débats nauséabonds car la dialectique rationnelle du président qui est par nature une expression  complexe se retrouve face au discours de Zemmour basé sur l’émotionnel »…. 

« C’est Jean Marie Le Pen en pire » selon Jean Michel Apathie qui se considère comme un justicier des médias… Pour lui il est l’archétype de la violence. C’est un cochon de la pensée… 

Il a déversé chaque soir sur C News, selon ses détracteurs sa logorrhée nationaliste et islamophobe face à une Christine Kelly complaisante….

C’est le fils d’Hitler pour Yassine Belattar animateur de radio !

Etc…

OPPORTUNITES : les chiens de garde de l’idéologie dominante le détestent 

Une candidature Zemmour a de quoi séduire. C’est un grand débatteur, un fin connaisseur de l’histoire et, fait rare dans le paysage un homme de conviction. Pourtant il est probable que ses qualités intellectuelles pourraient le qualifier pour le second tour, car il est maitre dans la capacité à rendre simple le compliqué et évident l’incertain. Tous ceux qui l’écoutent éprouvent une forme de reconnaissance à l’égard de celui qui sait rendre lisibles, transparents, la France, sa nostalgie, ses tragédies, son déclin, la dépossession qu’elle subit, et surtout le sentiment d’être étranger dans son propre pays…

Eric Zemmour attaque les écologistes français qui sont verts à l’extérieur et rouges à l’intérieur. L’illustration du modèle, c’est Eric Piolle le nouveau maire de Grenoble. Il pratique les subventions aux associations, le logement social pour les familles immigrées, la tolérance à l’égard de l’islam le plus vindicatif, le laxisme face au trafic de drogue et la violence endémique qui l’accompagne…

« Il n’y a ni droit d’asile ni migrant économique ; il n’y a qu’une invasion des peuples du sud vers le nord qui utilise tous les canaux possibles ».  Les belles âmes continuent à célébrer des intellectuels comme Sartre et Aragon qui ont applaudi les régimes totalitaires et sanguinaires sans qu’on songe à leur reprocher. Les « comiques » qui détestent  Zemmour sont des agents de contrôle politique et des chiens de garde de l’idéologie dominante

Zemmour a été le premier à  parler des banlieues.  Elle est le réceptacle des flux migratoires et fait émerger une société multiculturelle, une autre France en voie de « créolisation » comme dit Jean Luc Mélenchon. Comme Christophe Guilluy il est brocardé et méprisé par tous les pontes de l’université et de la classe politico-médiatique française 

RISQUES : La candidature de Zemmour pourrait favoriser la réélection de Emmanuel Macron 

Voila une sélection de commentaires négatifs que l’on retrouve souvent : 

Zemmour ou le refus de la complexité française. Zemmour serait l’arrière petit fils adoptif de Charles Maurras l’antisémite qui jetait sa judéité au visage de Léon Blum devenu Président du Conseil…. L’idéologie de Zemmour aurait pour seul effet d’hystériser le débat….

Le grand remplacement est inévitable pour Zemmour. Il amène l’effacement de la France chrétienne et blanche au profit d’une province musulmane…Une France blanche, judéo-chrétienne, phare du monde qui n’a existé que sous forme de chimère chez Barrès, Maurras, et Bainville… 

La rhétorique identitaire du polémiste est comparable aux imprécations antisémites d’Edouard Drumont ! Eric Zemmour légitime une forme de délinquance de la pensée !… Les grammaires d’Eric Zemmour et d’Edouard Drumont, c’est à dire les règles qui sous tendent leurs discours identitaires pour dire le vrai et le faux sont quasiment identiques selon Gérard Noiriel auteur du livre « Le venin dans la plume. Edouard Drumont, Eric Zemmour et la part sombre de la république »

Il faudrait éviter qu’Eric Zemmour soit traité comme Jean François Revel Simon Leys ou Louis Pauwels.  Sur de nombreux sujets Jean François Revel  a vu juste avec une rare lucidité. Ses détracteurs qui le qualifiaient de « journaliste » lui ont reproché d’avoir été obsédé par le communisme et fasciné par l’Amérique. Revel au mépris de l’honnêteté la plus élémentaire a été souvent ignoré et souvent calomnié. Il a été en permanence catalogué comme de droite ultra libérale et réactionnaire…

Simon Leys est un des rares à avoir dénoncé le caractère totalitaire et meurtrier de la « Révolution culturelle chinoise ». Pendant de nombreuses années, une bonne partie de l’intelligentsia française s’est enflammée pour l’utopie maoïste, mais cet esprit rebelle a été traité avec un incroyable mépris Il a critiqué les chiens de garde attachés à de mauvais maitres: Staline, Mao, Ho Chi Minh, Castro, Pol Pot avant le génocide cambodgien…  Cinquante années de désinformation qui raconte l’emprise d’une caste intellectuelle sur le débat public. Cela se manifeste par la persistance de l’intelligentsia dans l’erreur. D’où sa difficulté à comprendre la nation, la religion, l’histoire. Le système fonctionne à partir d’une domination fondée sur la disqualification systématique des contradicteurs…

Louis Pauwels, l’écrivain et fondateur du Figaro Magazine était lui aussi trop souvent réduit à sa caricature droitière. Son anticonformisme et sa pugnacité dans la bataille culturelle ont été la clef de son succès, mais aussi la raison de sa chute. La gauche à l’époque lui a fait un procès en extrémisme pour avoir accueilli dans ses colonnes « La nouvelle droite »

Comme il constatait que l’engagement intellectuel et journalistique était terriblement limité, il fallait aller plus loin. C’est peut être ce que tente de faire Eric Zemmour.

SOURCE 

« Il y a des services si grands qu’on ne peut les payer que par l’ingratitude »

Il y a des services si grands qu’on ne peut les payer que par l’ingratitude.

Alexandre Dumas – Mes mémoires (1852-1856)

EN BANDE SON :

Catégories :REBLOG

Tagué:

2 réponses »

  1. La liste va être longue , car il y a du monde qui es très content de cette ‘ libanisation ‘ …
    Déjà ils prennent pas conscience de la suite … ‘ nous leurs vendront le couteau pour les égorger ‘ peuvent reprendre en cœur toutes les mases qui ‘ débarque ‘ …
    Mais le pire , c’es quand ils seront sous la lame du couteau … tous les ‘ Charlie ‘… ils viendront pleurer … que eux !!! sont les ‘ gentils ‘ … ‘ vous n’aurez pas ma haine ‘ … le bataclan leurs a pas suffi …
    Les Français méritent ceux qui va leur arriver … ils ont les ‘ élites ‘ au pouvoir qui méritent … être aveugle et CON a ce point … ‘ ils sont des veaux ‘ qui vont a l’abattoir … en chantant devant THE VOICE , en cuisinent devant LE MEILLEUR PATISIER , en gueulant devant leur poste de télé pour soutenir tel équipe de FOOT … etc … puis l’important , les vacances au soleil , le ski , l’apéro …
    Cela fait plusieurs décennie que la ‘ veille taupe ‘ travaille a saper les ‘ fondations ‘ d’une société qui avait un certain ‘ art ‘ de vivre …

    NO FUTUR sauf dans le sang

Laisser un commentaire