REBLOG

L’Autriche et la Nouvelle-Zélande jettent les bases d’une « société à deux classes »

L’Autriche et la Nouvelle-Zélande jettent les bases d’une « société à deux classes »

L’Autriche et la Nouvelle-Zélande jettent les bases d’une « société à deux classes »
De Nieuw-Zeelandse premier Jacinda Ardern (Mark Mitchell/Pool Photo via AP)

Après l’annonce par l’Autriche, le week-end dernier, de mesures plus sévères à l’égard des personnes non vaccinées, la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern admet désormais que la politique Covid créera une société à deux vitesses dans son pays, où les citoyens non vaccinés auront des droits différents de ceux qui ont été vaccinés.

Lors d’une interview vidéo, la Première ministre a déclaré que les règles actuelles donnent plus de libertés aux citoyens vaccinés. Interrogée par un journaliste, Mme Ardern a confirmé que les personnes vaccinées ont plus de droits que celles qui ne le sont pas. Elle a déclaré que les nouvelles règles étaient destinées à renforcer la couverture vaccinale et la confiance du public.

 

En Nouvelle-Zélande, pour contenir la pandémie, un « système de feux de circulation » est en cours d’introduction. Lorsque le feu est rouge, les personnes qui ont été vaccinées pourront se déplacer librement et utiliser les services. Les personnes non vaccinées, en revanche, devront faire face à des restrictions beaucoup plus strictes. Ils ne pourront se réunir qu’en groupes de dix personnes au maximum et ne pourront pas se rendre dans des lieux où il y a des « contacts étroits ». Les restaurants, les bars et les salles de sport, par exemple.

La cheffe de l’opposition Judith Collins a condamné le plan comme étant « stupéfiant, confus et compliqué ». Elle a déclaré que les habitants d’Auckland finiraient par être « pris en otage par des personnes qui ne veulent pas se faire vacciner ».

Mme Ardern a reçu de nombreux éloges pour sa réponse à la pandémie : la Nouvelle-Zélande a enregistré un nombre relativement faible de 28 décès et 5 638 cas de maladie. Pourtant, elle a dû admettre que le fait de maintenir le pays dans un état de verrouillage complet pendant des mois s’est avéré insoutenable.

Mme Ardern a également annoncé vendredi que 90 % des Néo-Zélandais de chaque région devaient être entièrement vaccinés avant que le pays tout entier puisse commencer à assouplir les restrictions. Pour l’instant, seuls 58 % de la population sont entièrement vaccinés.

Autriche : mesures de confinement pour les personnes non vaccinées

Le gouvernement autrichien a également annoncé vendredi de nouvelles mesures Covid visant spécifiquement les personnes non vaccinées. « Nous sommes au bord d’une pandémie de coronavirus parmi les personnes non vaccinées et il faut l’empêcher », a déclaré le nouveau chancelier Alexander Schallenberg.

Le plan prévoit la possibilité de mesures de confinement pour les personnes non vaccinées si le taux d’utilisation des unités de soins intensifs atteint un certain seuil. Si plus de 600 lits de soins intensifs sont occupés par des patients atteints du virus, les Autrichiens qui n’ont pas été entièrement vaccinés ne seront autorisés à quitter leur domicile que dans des cas exceptionnels. Cette restriction ne s’appliquera pas aux personnes vaccinées.

Catégories :REBLOG

Laisser un commentaire