REBLOG

Les robots surhumains sont pour très bientôt, selon une experte : nous devons être vigilants

Les robots surhumains sont pour très bientôt, selon une experte : nous devons être vigilants

Janet Adams, experte en robotique et en intelligence artificielle, affirme que des robots surhumains sont susceptibles d’arriver dans les deux prochaines décennies.

Mme Adams, directrice de l’exploitation de SingularityNET, estime que la singularité des robots pourrait survenir entre 2040 et 2050, voire plus tôt.

À quel moment cesserons-nous, en tant qu’humains, de faire progresser la technologie dans les domaines de la robotique et de l’intelligence artificielle simplement parce que notre simple existence en dépend ?

Au début du mois, Mo Gawdat, ancien directeur commercial de la division Recherche et développement de Google, a averti que les chercheurs en intelligence artificielle étaient en train de « créer Dieu ».

Malgré cet avertissement, les gens continuent à aller de l’avant avec des créations comme Grace, un robot infirmier conçu par le fondateur de SingularityNET, le Dr Ben Goertzel, qui a l’apparence et le comportement d’un humain, mais qui est capable de résoudre rapidement des problèmes complexes.

(Aussi, pouvons-nous arrêter de donner aux robots des noms humains comme Grace et Sophia).

Grace, qui n’a fait que sa deuxième apparition publique récemment, lors de la 14e conférence sur l’intelligence générale artificielle (AGI), n’est que la partie émergée de l’iceberg en ce qui concerne l’avenir de l’intelligence générale artificielle (définie comme « une machine capable de comprendre le monde aussi bien que n’importe quel humain, et dotée de la même capacité d’apprendre à effectuer un large éventail de tâches »).

Janet Adams, directrice de l’exploitation de SingularityNET, a parlé à Express.co.uk de robots comme Grace et de leur place dans cet avenir.

« La singularité technologique dont nous parlons est un moment dans le futur où le changement technologique devient si rapide – et d’une telle portée – qu’il brise nos hypothèses sur la condition humaine », a déclaré Adams.

« Les gens ont donné diverses dates pour le moment où ils s’attendent à ce que cela se produise, 2040 à 2050 est une estimation populaire, mais qui sait ? Le Dr Goertzel a suggéré que la singularité pourrait potentiellement arriver beaucoup plus tôt. »

Si ce concept de robots surhumains sonne un peu comme le drame Westworld de HBO, c’est parce qu’il ressemble un peu au drame Westworld de HBO.

« La principale leçon de Westworld est que si nous voulons que nos robots AGI de niveau humain nous traitent de manière bénéfique, nous devrions probablement les traiter de manière bénéfique », a déclaré Adams.

« Ce n’est pas exactement une conclusion surprenante ou avancée – la voie la plus probable vers l’AGI bénéfique est d’inscrire les esprits AGI évolutifs de stade précoce dans la compassion mutuelle, l’aide, l’amour et la cocréation avec les êtres humains. »

Elle poursuit : « Le jour où une IA ou un robot déclarera qu’il est conscient de lui-même et criera qu’il veut des droits égaux, il sera difficile pour la plupart des humains de l’ignorer de tout cœur. »

« Lorsque nous parlons à une autre personne, nous ne sommes pas sûrs qu’elle ait une conscience de soi, mais nous avons tendance à la croire sur parole – nous imaginons qu’il en sera de même pour les relations entre humains et robots.

Les systèmes juridiques, économiques et culturels devront s’adapter radicalement et rapidement aux nouvelles réalités ouvertes par les diverses technologies singularitaires qui se profilent à l’horizon.

Au final, les nouvelles règles seront établies par les humains et les AGI qui travailleront ensemble. »

Humains et robots surhumains… travaillant ensemble…

« En tant qu’humains, et en tant que société, nous devrons être vigilants, nous devrons faire des choix moraux sur la façon d’élever ces nouveaux esprits puissants », a ajouté Adams.

Elle estime que commencer par « élever » ces premiers esprits artificiels pour qu’ils s’occupent des êtres humains, comme le fait Grace, un « robot attentionné »« est un meilleur départ que de concevoir des robots pour tuer, espionner, vendre ou exploiter financièrement, qui sont les thèmes poursuivis par la majeure partie de l’industrie mondiale de l’IA à l’heure actuelle ».

Adams a également déclaré : « Il sera très important que cette matrice d’IA omniprésente soit contrôlée et guidée de manière démocratique et décentralisée, plutôt que par un seul gouvernement ou une seule entreprise. »

Bonne chance pour cela.

Source : BroBible – Traduit par Anguille sous roche

« La qualité d’une intelligence dépend moins de ce qu’elle comprend que de ce qui la fait sourire »

La qualité d’une intelligence dépend moins de ce qu’elle comprend que de ce qui la fait sourire.

[« La calidad de una inteligencia depende menos de lo que entiende que de lo que la hace sonreír« ]

Nicolás Gómez Dávila – Escolios a un texto implícito (1977)

EN BANDE SON :

Catégories :REBLOG

2 réponses »

  1. Pour appréhender ces marchands de robots, il suffit de relire Azimov. Il a fait dire à ses personnages exactement ce que disent ces marchands !

    Le robot est possible donc il sera construit. Après c’est une histoire de pouvoir.
    Que ce soit l’arbalète, le 6 coups ou le robot, nous sommes des animaux prédateurs dominants, c’est notre condition de dominer ou de nous soumettre.
    L’outil ne change rien, le prédateur soumet ou tue pour le rester.

    Notre faible néocortex n’a pas trouvé mieux.

Laisser un commentaire