REBLOG

« Guerre de l’Opium » : Les décès par overdose aux États-Unis atteignent un niveau record en raison des confinements

Les décès par overdose aux États-Unis atteignent un niveau record en raison des confinements

Le nombre estimé de décès par surdose de médicaments aux États-Unis au cours d’une période de 12 mois se terminant en avril a augmenté de 28,5 % par rapport à la même période l’année précédente, selon de nouvelles données provisoires publiées mercredi par le National Center for Health Statistics des CDC.

On estime à 100 306 le nombre de décès par surdose de drogue dans le pays au cours d’une période de 12 mois se terminant en avril, contre 78 056 décès signalés au cours de la même période l’année précédente.

Les données révèlent également que le nombre estimé de décès par surdose causés par des opioïdes a bondi de 56 064 l’année précédente à 75 673. Les décès par surdose causés par les opioïdes synthétiques – principalement le fentanyl – et les psychostimulants, dont la méthamphétamine, ont également augmenté au cours de la période de 12 mois.

Avant 2016, davantage d’Américains mouraient chaque année de surdoses d’héroïne que d’opioïdes synthétiques tels que le fentanyl. Cependant, le fentanyl étant de plus en plus mélangé à d’autres drogues illégales comme l’héroïne et la cocaïne, souvent à l’insu de l’utilisateur, le nombre de surdoses mortelles dues à des opioïdes de synthèse a considérablement augmenté.

L’année dernière, le fentanyl a été impliqué dans plus de 60 % des décès par surdose.

Le fentanyl est 50 fois plus puissant que la morphine et l’héroïne, et est souvent vendu illégalement pour ses effets similaires à ceux de l’héroïne, notamment l’euphorie. Selon les CDC, le fentanyl ne nécessite que très peu de temps pour produire un effet euphorique, ce qui en fait une option beaucoup moins chère pour les dealers et les consommateurs.

Les décès dus à la cocaïne, en plus des décès dus aux opioïdes naturels et semi-synthétiques tels que les médicaments antidouleur délivrés sur ordonnance, ont également augmenté au cours de la période de 12 mois.

Alors que les overdoses mortelles montent en flèche, les communautés de couleur en particulier ont connu une augmentation significative des décès par overdose.

Traduction de The Guardian par Aube Digitale

« Ce sont des chiffres que nous n’avons jamais vus auparavant » : Les décès par overdose ont atteint un niveau record pendant la pandémie

Alors que la pandémie balayait le pays, un nombre record d’Américains sont morts d’overdoses de drogues au cours de la période de 12 mois se terminant en avril 2021, selon les données préliminaires publiées par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Le nombre de décès par overdose, qui dépasse les 100 000, est supérieur de près de 30 % aux 78 000 recensés l’année précédente. La disponibilité et la puissance des opioïdes synthétiques tels que le fentanyl, qui est jusqu’à 50 fois plus puissant que l’héroïne, sont en grande partie responsables de ce phénomène, selon Statista, qui note que les CDC ont signalé que plus de 60 % des décès par overdose survenus l’année dernière étaient liés à des opioïdes synthétiques.

« Je crois que personne ne devrait mourir d’une overdose simplement parce qu’il n’avait pas accès à la naloxone », a déclaré le Dr Rahul Gupta, ajoutant : « Malheureusement, aujourd’hui, cela se produit dans tout le pays, et l’accès à la naloxone dépend souvent beaucoup de l’endroit où l’on vit. »

« Ce sont des chiffres que nous n’avons jamais vus auparavant », a déclaré la Dre Nora Volkow, directrice de l’Institut national sur l’abus de drogues, qui a noté que la plupart des décès concernaient des personnes âgées de 25 à 55 ans.

« Ils laissent derrière eux leurs amis, leur famille et leurs enfants, s’ils en ont, donc il y a beaucoup de conséquences en aval », a déclaré Volkow. « C’est un défi majeur pour notre société ».

En réponse à ce chiffre stupéfiant, l’administration Biden a déclaré mercredi qu’elle allait élargir l’accès à des médicaments tels que la naloxone, qui peut inverser une overdose d’opioïdes, selon le New York Times.

Comme le note Keelin Ferris de Liberty Nation :

Les plans du président sont jusqu’à présent basés sur le traitement, se concentrant sur le rétablissement ou les réponses immédiates à une overdose. Il n’a fait aucune mention des moyens d’empêcher les drogues d’entrer dans le pays.

Le président n’a pas mentionné la Chine dans sa déclaration de mercredi, la nation responsable de l’immense quantité de fentanyl qui tue des Américains chaque jour. L’ancien président Trump a fréquemment critiqué le niveau élevé des exportations chinoises de fentanyl ou des substances utilisées pour le fabriquer, qui sont introduites clandestinement aux États-Unis via le Mexique.

De retour en 2018, sous la pression du président Trump, le président Xi a promis de faire du commerce du fentanyl un acte criminel, punissable au plus haut niveau : la peine de mort. Cependant, Xi n’a pas donné suite à cette promesse, ce pour quoi le président Trump l’a régulièrement blâmé. Jusqu’à présent en 2021, la Drug Enforcement Administration a saisi suffisamment de fentanyl pour tuer chaque membre de la population américaine.

À moins que le gouvernement des États-Unis ne parvienne à ralentir et finalement à arrêter le flux de fentanyl et d’autres opioïdes synthétiques dans les États et dans les rues, le nombre de décès continuera probablement à augmenter. Le financement des programmes de traitement aide considérablement les toxicomanes à se rétablir et à rester abstinents, mais cela ne suffit pas. Le gouvernement fédéral doit prendre des mesures énergiques pour prévenir les dépendances et les overdoses en premier lieu, en coupant l’accès aux drogues dans les villes et villages d’Amérique.

SOURCE

Catégories :REBLOG

1 réponse »

  1. La crise du Covid est bien autre chose que l’histoire d’un virus. Tout cela finira par éclater au grand jour. Aucun régime impérial mondialiste ne dure éternellement. Qu’ils profitent avant la chute qui s’annonce violente.

    Je recommande American Rust sur Canal à propos de la crise opioïde. Les amateurs d’americana dépisteront à la volée quelques perles de la bande musicale très discrète. Comme ces 2 ci.

    https://youtu.be/iCf6xoZ0Hf8
    https://youtu.be/NWOoiMtevdY

Laisser un commentaire