REBLOG

Le fondateur du plus grand fonds spéculatif au monde entrevoit une catastrophe économique: il a deux conseils pour vous

Le fondateur du plus grand fonds spéculatif au monde entrevoit une catastrophe économique: il a deux conseils pour vous

Le fondateur du plus grand fonds spéculatif au monde entrevoit une catastrophe économique: il a deux conseils pour vous

A chaque jour, ses prédications apocalyptiques. Ils sont nombreux à prédire un krach ou une forte correction sur les marchés boursiers. Le milliardaire de 72 ans Ray Dalio va plus loin: il prédit un désastre économique suite au conflit entre les Etats-Unis et la Chine.

Dalio note toutefois que ses prédictions ne sont pas des faits: il s’est déjà trompé auparavant. Mais selon lui, les catastrophes futures sont inévitables, selon les modèles historiques des 500 dernières années.

Guerre commerciale qui dégénère

Parmi ces catastrophes, il pointe du doigt la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, entamée par Trump et prolongée par Biden. Les récentes discussions entre Biden et Xi Jinping n’ont pas vraiment pacifié la situation, chacun campant sur ses positions. Les États-Unis voient dans la Chine un rival sérieux qui ne respecte pas les règles. La Chine voit dans les États-Unis un leader en perte de confiance qui instigue des mensonges à son égard.

Une étude de Moody’s Analytics a révélé que la guerre commerciale a coûté aux Américains pas moins de 300.000 jobs au cours de sa première année seulement, en 2018. L’année dernière, une étude de la Federal Reserve Bank de New York a révélé que la guerre commerciale avait coûté aux entreprises américaines 1.700 milliards de dollars en capitalisation boursière.

Que ce soit commercialement ou même militairement, le risque de conflits entre les deux pays ne cesse d’augmenter. « J’espère qu’une attention particulière sera accordée à cette question et que les compréhensions mutuelles augmenteront et que les envies de se battre diminueront », a espéré le milliardaire dans une séance de questions-réponses avec CNBC.

Conseils

Quoi qu’il en soit, Dialo a deux conseils à vous donner.

  • Le premier est d’évaluer vos risques financiers.

« Si vous vous inquiétez, vous n’avez pas à vous en soucier. Et si vous ne vous inquiétez pas, vous devez vous en soucier. »

C’est cette inquiétude qui vous pousse à examiner vos risques personnels et à prendre des mesures pour y remédier. Le milliardaire va très loin dans son analyse et vous suggère d’évaluer le meilleur endroit où vivre pour vous prémunir de l’incertitude ou du conflit. Il a développé un outil qui tient compte de 18 facteurs comme l’importance de la dette, la force militaire et la production économique. Selon Forbes, il prévoit de lancer un site web qui mettrait ces données en temps réel.

Alors bien sûr, déménager dans un autre pays est quelque chose de très lourd. Mais dans un monde qui s’embrase, il faut à tout le moins l’envisager. D’ici là, Dialo a des conseils plus terre à terre qui concernent vos finances.

Évaluez vos risques financiers corrigés par l’inflation. Il ne sert à rien d’évaluer vos risques avec vos dollars ou vos euros d’aujourd’hui. Si vous avez de l’argent sur un compte d’épargne, il est imposé indirectement par l’inflation. Actuellement, il est certain que vous perdez de l’argent.

  • Épargnez et diversifiez votre portefeuille.

Cela ne signifie toutefois pas que vous devez exclusivement vous diriger vers d’autres types d’investissements. Dans une période chaotique, vous avez besoin d’une épargne d’urgence.

La première étape d’une stratégie d’investissement est de vous demander combien de semaines vous pouvez tenir sans votre emploi. « Cela vaut toujours la peine d’envisager le pire et de s’en protéger », a déclaré Dalio.

Ensuite, il faut vous assurer que votre bas de laine n’est pas stocké à un seul endroit. « Les liquidités ne sont pas un investissement sûr » suite à l’inflation qui dépasse les obligations ordinaires et même les actifs physiques comme l’or.

Outre des actions, le milliardaire n’est pas contraire à inclure dans sa stratégie des actifs numériques comme les crypto-monnaies. Non pas qu’il soit un grand fan de crypto – qu’il a déjà beaucoup critiqué – mais la priorité absolue doit être la diversification.

Source: CNBC

Dalio : Le risque de guerre civile en Amérique est « dangereusement élevé »

S’il est volontairement aveugle (ou pire ?) aux violations des droits de l’homme en Chine (ce qui lui vaut une vive critique de la part de personnalités comme Mitt Romney), le milliardaire Ray Dalio pense qu’il existe un « risque dangereusement élevé » de guerre civile aux États-Unis au cours de la prochaine décennie en raison d’une « polarisation exceptionnelle » du pays.

Dans son nouveau livre, « Principles for Dealing with the Changing World Order : Why Nations Succeed and Fail », Dalio décrit les six étapes d’un cycle interne d’ordre/désordre et estime que le risque de guerre civile est de 30 %.

« Par exemple, lorsque des élections serrées sont jugées et que les perdants respectent les décisions, il est clair que l’ordre est respecté. Lorsque le pouvoir est disputé et qu’on s’en empare, cela signale clairement le risque important d’un changement révolutionnaire avec tout le désordre qui l’accompagne », écrit-il, ajoutant qu’ »un grand nombre de personnes – y compris des fonctionnaires de haut rang, ont ouvertement douté de la validité des récentes élections, et ont exprimé leur volonté de se battre pour leurs convictions. »

Dalio souligne également diverses études montrant que les Américains sont actuellement dans un clivage émotionnel entre les partis politiques, selon RT. Dans une enquête récente notée par Dalio, 15% des républicains et 20% des démocrates pensaient que le pays serait meilleur si le parti politique adverse « mourait tout simplement. »

SOURCE

La stratégie facile de Ray Dalio

Ray Dalio est l’un des plus gros gérant de fond d’investissement au monde.
En 2020, il gère l’équivalent de 160 milliards de dollars à travers son fond d’investissements Bridgewater Associates.

Il gère l’argent des états, des fonds de pension et de gros investisseurs.
En 2012, il a dévoilé au grand publique sa stratégie all Weather ou stratégie tout terrain qui l’a rendu célèbre.

Nous avons parlé de Ray Dalio dans l’article sur la diversification. Il est le maître dans l’art de l’allocation d’actifs alors il serait dommage de se priver de son savoir.

Comprendre la philosophie des quatre saisons.

Ray Dalio a une approche très rationnelle et mathématique des marchés financiers.

Pour lui il y a 4 saisons économiques qui font bouger les marchés boursiers.

• La croissance – augmentation de la production d’une économie
• La récession – baisse de la production d’une économie
• L’inflation – augmentation durable du niveau des prix
• La déflation – baisse durable du niveau des prix

Chaque combinaison de ces saisons va favoriser certains actifs par rapport à d’autres.

  • La déflation va être propice aux actions et aux obligations et défavorable à l’or, aux matières premières et à l’immobilier.
  • La croissance va être favorable aux actions, aux matières premières, aux actions des pays émergents mais défavorable aux obligations.
  • La récession va être propice aux obligations mais défavorable aux actions, aux matières premières, aux actions des pays émergents.

Pour Ray Dalio il est impossible de prédire les marchés, c’est pourquoi répartir ses actifs entre plusieurs saisons économiques prend tout son sens.

En équilibrant son risque à 25% dans chaque saison il obtient un portefeuille parfaitement diversifié.

Etre diversifié permet de réduire le risque sans réduire l’espérance de gain. Ray Dalio a bien compris ce principe a voulu créer une règle universelle intemporelle pour avoir un portefeuille équilibré.

La stratégie en chiffres.

Sur les 15 dernières années, la stratégie des quatre saisons a produit les résultats suivants. Le profil de risque de cette allocation est de 2/5.

Risques :

  • Perte maximale : – 14.8%
  • Volatilité annuelle : 6.9%
  • Plus mauvaise année : – 3.7%

Indicateurs de performance :

  • Ratio de Sharpe : 0,94
  • Périodes positives : 67%

Espérance de rendement :

  • Meilleur année : + 18.3%
  • Performance annualisée : + 7.14%

Corrélation de la stratégie au marché actions : 56%

Les 1000€ investi en 2006 deviennent 2837€ en 2021 soit un rendement de 184%.

Répliquer la stratégie.

Pour répliquer la stratégie qui a fait le succès de Ray Dalio, vous allez avoir besoin des ingrédients suivants.

• Des actions – 30%
• Des obligations avec une maturité de 7 à 10 ans – 15%
• Des obligations avec une maturité de 20 ans et plus – 40%
• De l’or – 7.5%
• Des matières premières – 7.5%

Vous allez pouvoir facilement répliquer cette stratégie en utilisant des ETF.

Pour ma part je vous recommande l’allocation suivante car elle vous permet d’être d’avantage diversifié et d’intégrer une part de Cryptomonnaies à la stratégie.

Attention, vous allez devoir intégrer un ETF sur les matières premières à la stratégie, tous les courtiers n’en proposent pas. Si vous êtes dans ce cas, choisissez d’allouer cette part de matières premières en or.

Pour ma part je gère mes investissements sur Boursorama Banque et j’utilise les émetteurs d’ETF Lyxor et Amundi.

Répliquer le portefeuille.

Je vais vous donner une méthode pour répliquer le portefeuille de Ray Dalio en dehors de l’assurance vie.

Attention ceci n’est pas un conseil d’investissement. Les performance passées ne reflètent pas nécessairement les performance futures.

Pour le compartiment des actions :

Je vous recommande fortement de domicilier la part action de la stratégie dans un PEA afin de bénéficier de l’avantage fiscal de ce dernier.

J’ai choisi deux ETF de chez Amundi.

Pour la partie Actions Monde (20%) :

L’ETF AMUNDI MSCI WORLD UCITS (C) qui vous expose aux plus grosses capitalisations (1500 actions) des pays développés.

Attention l’ETF est cher, si vous avez un plus petit budget vous pouvez aller voir du côté de Lyxor avec l’ETF Lyxor PEA Monde vous payerez 0,07% supplémentaires de frais de gestion.

Pour la partie Actions émergents (10%) :

L’ETF Amundi Index MSCI Emerging Markets UCITS (C) est tout indiqué pour profiter d’une exposition aux actions des pays émergents (1400 actions). Ses frais de gestion de 0.2% annuel et sa faible valeur liquidative en font un excellent choix.

Pour le compartiment obligations :

Les ETF sur les obligations sont moins nombreux que les ETF sur les actions. Ces ETF ne pourront pas être domiciliés sur un PEA, il faudra obligatoirement passer par un compte titre.

Pour la partie Obligations Moyen Terme (15%) :

Il y a très peu d’ETF sur cette thématique. A mon sens le meilleur dans ce domaine et le plus diversifié est l’ETF AMUNDI INDEX J.P. MORGAN GBI GLOBAL GOVIES – UCITS ETF DR (C) qui permet de s’exposer à des obligations de toutes maturités de plusieurs pays. Les frais de gestion de 0,2% par an et la bonne diversification en font un bon choix.

Pour la partie Obligations Long Terme (40%) :

Tout comme les ETF obligations Moyen Terme, les ETF sur les obligations Long Terme ne sont pas légion. Pour moi le meilleur des choix possible est l’ETF proposé par Lyxor Euro Government Bond 25+Y (DR) UCITS ETF – Acc. Il permet de s’exposer à des obligations de pays européens à très long terme. Les frais de gestion de 0,1% par an en font un bon choix.

Pour le compartiment sur l’Or (7,5% à 10%) :

Les ETF sur l’Or permettent de s’exposer à la performance de l’or. Comme pour les obligations ils ne sont pas éligibles au PEA. Il faudra donc passer par un compte titre.

Pour moi le meilleur ETF sur l’or disponible en France est l’ETF AMUNDI PHYSICAL GOLD ETC (C) qui propose une réplication physique des frais de gestion de seulement 0,12% par an.

Pour le compartiment sur les matières premières (2,5% à 7,5%) :

Une fois encore il y a très peu de choix concernant les supports d’investissement, encore une fois non éligible au PEA.

Les deux seuls ETF disponibles en France pour s’exposer au marché des matières premières sont émis par Lyxor. Le premier ETF Lyxor Commodities Refinitiv/CoreCommodity CRB EX-Energy TR UCITS ETF – Acc exclu les matières premières liées à l’énergie et le second Lyxor Commodities Refinitiv/CoreCommodity CRB TR UCITS ETF – Acc les inclu.

Les deux ETF proposent des frais de gestion de 0,35% par an.

Pour la partie Cryptomonnaies (0% à 2,5%) :

De nombreuses plateformes permettent d’investir sur la cryptomonnaie, cependant, au vues des nombreuses arnaques je vous recommande de passer par les plus gros acteurs du domaine à savoir :

• Coinbase
• Binance
• Kraken

SOURCE

Catégories :REBLOG

Laisser un commentaire