REBLOG

Cartographie des destinations et des départs migratoires

Cartographie des destinations et des départs migratoires

De nombreux facteurs déterminent les mouvements de population, qui peuvent être volontaires ou forcés, ces derniers étant « le résultat de l’ampleur et de la fréquence accrues des catastrophes, des défis économiques et de l’extrême pauvreté ou des conflits », selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Comme le note Martin Armstrong de Statista, l’organisation partenaire des Nations unies estime qu’à la mi-2020, il y aura environ 280,6 millions de migrants internationaux dans le monde, un chiffre qui augmente d’année en année et qui représente 3,6 % de la population mondiale. En 2010, ils étaient 221 millions et en 2000, 173,2 millions.

Les États-Unis sont le principal pays de destination des migrants internationaux depuis 1970. Le nombre de personnes nées à l’étranger résidant dans le pays était de près de 51 millions en 2020. À une distance considérable derrière se trouve l’Allemagne, qui a accueilli le deuxième plus grand nombre de migrants au monde l’année dernière, avec 15,8 millions de personnes, suivie par l’Arabie saoudite (13,5 millions), la Russie (11,6 millions) et le Royaume-Uni (9,4 millions).

En ce qui concerne le lieu de naissance des migrants internationaux, 18 millions de personnes venaient d’Inde, le pays qui a accueilli le plus grand nombre de migrants dans le monde l’année dernière. Le Mexique est le deuxième pays d’origine avec 11,2 millions de personnes, suivi par les 10,8 millions de Russes vivant à l’étranger, ainsi que par 105 millions de Chinois et 8,5 millions de Syriens.

SOURCE

Catégories :REBLOG

1 réponse »

  1. Mon souhait pour 2022 : que les moutons multipicouses « français  » aient le 1000é de courage de ces migrants

Laisser un commentaire