REBLOG

Inflation : temporaire mais durable (Marc Fiorentino)

TEMPORAIRE MAIS DURABLE

L’inflation telle que nous la connaissons aujourd’hui, rappelons que le dernier taux d’inflation publié aux États-Unis a été de 6.8%, sera temporaire.

Elle va retomber.

Car une fois les goulets d’étranglement résorbés, et une fois la crise sanitaire passée (elle va bien finir par passer), il y aura un retour à la normale sur les deux éléments les plus volatils de l’inflation : le prix des matières premières et les prix alimentaires.

Donc temporaire.

 

MAIS DURABLE AUSSI

 

L’inflation va certes retomber mais elle ne retombera pas tout de suite à des niveaux compris entre 0% et 1% comme ceux que nous avons connus avant le Covid.

Pour plusieurs raisons :

– Tout d’abord la demande va rester encore forte en 2022, voire sur une partie de 2023.

– D’autre part, la hausse des salaires a démarré et elle va avoir un impact durable sur l’inflation.

– Et enfin, les entreprises ont découvert qu’elles avaient un « pricing power », qu’elles pouvaient augmenter leurs prix sans que cela effraie les consommateurs.

 

DONC DURABLE AUSSI

 

Mais à des niveaux inférieurs à ceux qu’on connaît actuellement.

 

QUANT À OMICRON

 

L’idée générale quand il est apparu était qu’il allait permettre de calmer la reprise de l’économie, impacter la consommation et donc permettre de réduire les tensions entre l’offre et la demande et donc de faire baisser l’inflation.

Mais aujourd’hui c’est l’inverse.

On observe qu’Omicron amplifie le chaos sur les chaînes d’approvisionnement et exacerbe les tensions sur l’emploi.

On n’a donc plus à choisir entre Omicron ou inflation.

Ce n’est pas Omicron OU inflation.

C’est Omicron ET inflation.

Catégories :REBLOG

Tagué:

Laisser un commentaire