REBLOG

Marché : La chute la plus importante jamais enregistrée par EDF après que Macron a exigé une limitation de la hausse des prix

La chute la plus importante jamais enregistrée par EDF après que Macron a exigé une limitation de la hausse des prix

Électricité de France SA, également connue sous le nom d’EDF, est une entreprise publique de distribution d’électricité à laquelle le gouvernement français a demandé de vendre de l’électricité à un prix fortement réduit par rapport aux prix du marché afin de protéger les ménages de la flambée des prix de l’électricité.

Cette décision sans précédent pourrait coûter 7,7 milliards d’euros à EDF. Les actions de l’entreprise ont subi une chute de 25 % (la plus importante jamais enregistrée) à la suite de la nouvelle et s’échangeaient à -16 % autour de 8,70 euros (à 6 h 40 ET).

François Breton, un gestionnaire de fonds chez Edmond de Rothschild Asset Management, a déclaré à Bloomberg qu’EDF est « la première victime » des prochaines élections présidentielles du pays en avril. Le président français Emmanuel Macron est relativement impopulaire, et la décision de contrer l’inflation énergétique en plafonnant les factures d’électricité est sa tentative de gagner le soutien des ménages.

La JPMorgan a déclaré que la compagnie d’électricité pourrait devoir lever des capitaux sur les marchés secondaires pour atténuer les pertes liées à la vente d’électricité au rabais.

C’est « du paradis à l’enfer » pour EDF, avec une intervention tarifaire, des pannes et une augmentation de capital imminente, ont écrit les analystes de matières premières de la JPM dans une note vendredi. Les analystes ont recommandé d’éviter d’acheter des titres de la compagnie d’électricité jusqu’à ce que la fumée se dissipe.

Par ailleurs, EDF a annoncé jeudi que plusieurs de ses centrales nucléaires resteraient hors service plus longtemps que prévu en raison de réparations. Cet arrêt réduira la production d’électricité des réacteurs de 8 %. Le mois dernier, plusieurs centrales nucléaires ont été mises hors service en raison de fissures dans un réacteur.

Comme de nombreux autres pays européens, la France est aux prises avec une pénurie d’énergie. Le plafond ne permettra d’augmenter les factures d’électricité des ménages que d’environ 4 % cette année. Le gouvernement réduit également les taxes sur l’électricité pour un montant d’environ 8 milliards d’euros afin de faire baisser les prix.

La tentative de Macron de freiner l’inflation des ménages est une manœuvre politique aux dépens d’une entreprise publique pour améliorer ses perspectives pour les élections présidentielles d’avril.

Nous voyons un vent contraire à plus long terme pour les entreprises européennes de services publics, car la pénurie d’énergie sur le continent en manque de carburant ne montre aucun signe d’apaisement, les politiciens étant désireux de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour protéger les ménages de la flambée des prix de l’électricité.

Catégories :REBLOG

2 réponses »

  1. *** Le mois dernier, plusieurs centrales nucléaires ont été mises hors service en raison de fissures dans un réacteur.***

    Oui les gros réacteurs vieillissent trop vite, la « ventilation » du cœur trop violente pour conserver intacte sa structure (et les EPR (chinois) en sont affectés).
    L’expérience des experts est une chimère donc une escroquerie. Le nucléaire est un absolu.
    Quand ça pète, le cout du désastre dépasse tous les investissements et bénéfices.
    C’est donc une vraie folie.
    Mais comme les bénéfices privés sont engrangés et les dettes sont/seront publiques, cela peut continuer. Les actionnaires ayant déjà réalisé leur mise.
    Le nucléaire comme le capitalisme, une plaie pour l’humanité

Laisser un commentaire