REBLOG

Lâcher les dernières colonies (Mael Pellan)

Lâcher les dernières colonies

A Mayotte, en ce moment, c’est Reggae Night ! Des milliers d’adolescents et faux-adolescents, clandestins ou non, s’entretuent avec style et conviction à coup de « chombo », la machette locale. A partir de 18h personne n’ose plus sortir dehors. Wallah wallah !

Car avec Mayotte, la France a, sur son sol, un bel étron et un morceau de charia. Les connards à cols roulés qui passent leur temps à se pignoler le glorieux avec « L’Empire » et la « ZEE » ne savent peut-être pas que, à Mayotte,  les juges français ont toujours la faculté de consulter les cadis, sorte de juges islamiques, sur l’application du droit local, et ces mêmes cadis peuvent prendre en charge des règlements à l’amiable car il faut souvent « composer » avec les coutumes islamiques locales, notamment en matière de droit de la famille. Et je ne parle pas des écoles coraniques qui « complètent » au quotidien l’école française d’une île où il y a 95% de musulmans.

Donc Marine Le Pen, Zemmour et les gogolitos de la Reconquête Nationale peuvent claquer du fessier sur « le 101e département français », Mayotte est un boulet. Économique, migratoire, démographique. Qui peut m’expliquer rationnellement ce que nous amène ce trou à merde à part de la mouscaille et le vague sentiment d’avoir encore un Empire ? Et encore parce que le drapeau français flotte sur trois arpents de terre minables perdues au milieu des cocotiers ! Ah si la « ZEE » ? Pourquoi ? Les fonds autour de Mayotte sont tapis d’or ? Il y a du bon pinard dans quelques cales de bateaux coulés ? Non, lâcher Mayotte fera bobo au petit cœur de Marine et de quelques vieux grognards à moustache genre « Algérie Française », rien d’autres. La France n’est plus un Empire et elle ne le sera jamais plus. Si elle arrivait à « empirer » sur la Seine Saint-Denis ce serait déjà pas mal !

Et les îles des Caraïbes ? On parle beaucoup de la colline du crack à Paris mais savez-vous que ce crack a été amené par des ressortissants de Guadeloupe et de Martinique et si le trafic aurait, depuis, été repris en main par des Ouest-Africains, la composante caribéenne des « craqués » est encore très importante. Même nos Noirs se sont fait piquer le marché par d’autres Noirs !

Mais au-delà de ce problème parisiano-parisien, il convient de souligner que les colonies (car ce sont des colonies, ni plus ni moins) coûtent, en gros, entre 16 et 20 milliards d’euros par an au contribuable. Et l’immense majorité de ce chiffre ne concerne que les îles Caribéennes et la Réunion. En clair, ce n’est pas Saint-Pierre-et-Miquelon qui creuse le trou global.

Lors des votes sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie tous les droitards y sont allés sur le « soulagement » que représentait le résultat final (qui n’est que le premier round du combat, camarades, j’en ai bien peur), en se faisant bien peur sur « la Chine qui avançait ses pions dans le Pacifique » et patati patata. Bah allez-y les gars, allez reconquérir toute l’Afrique de l’Ouest si la Chine vous chagrine tant que ça, puisque c’est elle qui y fait la loi partout maintenant ! Si le sort de tous les peuples miteux de la terre vous arrache des torrents de larmes, filez donc votre pognon à Haïti ! Et à l’Algérie ! Proposez de recoloniser, il y a 44 millions d’Algériens qui n’attendent que ça. La « carte d’identiti ». Un Français d’Empire, c’est un peu comme un baron d’Empire en fait. Les 77 nobles qui composent la rédaction de L’Incorrect me comprendront…

Les gauchistes sont dans le déni par rapport à l’immigration. A L’Inco on s’en marre à longueur de colonnes. Sauf que les droitards sont autant dans le déni par rapport à « l’Empire », les dernières colonies qui nous coûtent du pognon et nous rapportent des emmerdes, des émeutes, des immigrés, du crack et des bananes. Ah ça oui ! Tiens et les bananes qu’on subventionne à coups de millions alors que nos paysans sont actuellement en train de brûler des palettes devant le Super U du coin. Un producteur de bananes antillais reçoit 30 fois plus de subventions à l’hectare par la France et l’Europe qu’un paysan de la Drôme. C’est normal ça ? Allô allô, les experts comptables de Contribuables Associés ?

La vérité est que les rêves de grandeur du droitard nous coûtent cher ! Bah ouaih ! Et le droitard ça demande toujours un « dégraissage de la fonction publique » en oubliant de préciser laquelle. La France c’est 72 fonctionnaires pour 1000 habitants, les DOM TOM c’est 85 fonctionnaires pour 1000 habitants. Dégraissez les DOM TOM et l’embauche des cousins et vous avez des émeutes à balles réelles dans les rues de Pointe-à-Pitre !

Et le SMIC ? Le droitard dira qu’il ne faut pas assister les fainéantasses mais sera content de payer les smicards des colonies. Parce qu’il faut préserver la paix sociale malgré tout et malgré toutes les évidences. « La grandeur de la France dans le monde» c’est ça ce qu’on raconte chez Zemmour, non ?

Je le redis, l’immigration c’est le déni de la gauche, les colonies, c’est le déni de la droite. Il est temps de lâcher toutes les colonies qui demandent leur indépendance et même celles qui ne demandent rien.

Maël Pellan L’incorrect

 

Catégories :REBLOG

Tagué:

1 réponse »

  1. Quand l’humain occidental aura compris que son futur est la nègrerie généralisée dans l’affaissement civilisationnel, technique, politique, social et culturel, ca ira bcp mieux.

    hélas la compréhension du processus est en compétition avec son déroulement et il est inéluctable par un simple regard dans les rues de paris et de toute ville de plus de 20 000 habitants.

    tome 2 :

    https://everywherenobody.files.wordpress.com/2022/02/la-fenetre-des-perspectives.pdf

Laisser un commentaire