REBLOG

La guerre aux portes de l’Europe: les troupes russes en approche de Kiev

La guerre aux portes de l’Europe: les troupes russes en approche de Kiev

VLAD PUTIN'S TWILIGHT ZONKESKI

Les 150.000-190.000 soldats à la frontière depuis des semaines n’attendaient que ça : Poutine a lancé le signal d’une invasion complète de l’Ukraine. Des explosions sont entendues dans les grandes villes, et les troupes, venus du nord et de l’est, avancent. Poutine avertit l’Occident qu’en cas d’intervention, il déploierait des « conséquences jamais vues ».

  • 16h50 – Des combats sont en cours à Tchernobyl, près d’un dépôt de déchets nucléaires. « Nos défenseurs sacrifient leur vie pour que la tragédie de 1986 ne se répète pas », a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky. « Si le dépôt était détruit par des frappes d’artilleries de l’adversaire, la poussière radioactive recouvrirait l’Ukraine, le Bélarus et les pays de l’UE », a ajouté le conseiller du ministère de l’Intérieur Anton Guerachtchenko.
  • 16h31 – Kiev annonce un couvre-feu pour la soirée à venir. Il durera de 22h à 7h du matin, a précisé le maire de la capitale ukrainienne, Vitaly Klitschko. Les transports publics ne fonctionneront pas pendant cette période, mais les stations de métro resteront ouvertes pour que les citoyens puissent s’y abriter en cas de frappes.
  • 15h55– La réunion du G7 a commencé, en visioconférence. « Le président Biden et les dirigeants discutent de leur réponse commune à l’attaque non provoquée et injustifiée du président Poutine contre l’Ukraine », a précisé un responsable américain. Pour rappel, cette discussion concerne les des États-Unis, du Royaume-Uni, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Canada et du Japon.
  • 15h30 – Les autorités russes mettent en garde leur population: toute manifestation « non autorisée » organisée dans le pays contre la guerre en Ukraine sera réprimée. Le ministère de l’Intérieur a prévenu que les rassemblements seraient « illégaux » et que la police « prendra toutes les mesures nécessaires pour assurer l’ordre public ».
  • 15h11 – La Russie affirme avoir détruit 74 installations militaires en Ukraine, dont 11 aérodromes. Une annonce faite par le porte-parole du ministère de la Défense russe, le général Igor Konachenkov.
  • 13h47 – Attaque en cours sur Hostomel, proche de Kiev, notamment pour conquérir son aéroport. Une vingtaine d’hélicoptères russes, des Mi-8 et des Ka-52 participent à l’assaut. Cette attaque est confirmée par les autorités ukrainiennes. Selon Rob Lee, expert pour le Foreign Policy Research Institute, cité par la Guardian, la prise de cet aéroport serait une étape importante en vue d’avancer vers la capitale. Voici pour des images :
  • 13h20 – L’OTAN annonce déployer davantage de moyens terrestres, aériens et maritimes sur le flanc oriental de l’alliance.
  • 13h10 – Des véhicules militaires russes entrent dans la région de Kiev.
  • 11h04 – Le sommet du G7 est prévu à 15h, le sommet des dirigeants des 27 pays membres de l’UE à 20h.
  • 10h30 – L’armée ukrainienne affirme avoir tué une cinquantaine d’«occupants russes» et abattu 6 avions. De son côté, l’Ukraine dit déplorer 40 victimes dans ses rangs et 10 civils. Les liens diplomatiques sont officiellement rompus.
  • 09h43 – Le prix du gaz a bondi de 30%. Le pétrole a dépassé la barre symbolique des 100 dollars.
  • 09h31 – Le président ukrainien Zelensky ordonne « d’infliger un maximum de pertes » aux forces russes. Le ministre de la défense demande « à quiconque sait tenir une arme de rejoindre les rangs de la défense du territoire ».
  • 08h54 – L’Ukraine demande à la Turquie de fermer le Bosphore et les Dardanelles à la circulation aux navires russes.
  • 08h45 – Les gardes-frontières ukrainiens, à l’est, affirment l’invasion terrestre russe. “Des véhicules militaires russes, y compris des blindés, ont violé la frontière dans les régions de Tcherniguiv (nord, frontière bélarusse), Soumy (nord-est, frontière russe), Lougansk et Kharkiv (est, frontière russe) et depuis la Crimée.
  • 08h30 – La bourse de Moscou rouvre. Elle est en chute de 45%.
  • 08h21 – Des bombardements ont touché des quartiers civils, dans plusieurs villes, alors que les militaires russes déclarent uniquement bombarder des installations militaires. Dans le sud de Kharkov, tout un immeuble est endommagé.

Un roquette Smerch a également manqué d’exploser et est restée coincée dans le trottoir. Ce type d’arme est particulièrement dangereux car il est difficile de viser de manière précise – ce qui en dit long sur les intentions de la Russie, selon un expert en armement du Foreign Policy Research Institute, Rob Lee, cité par le Guardian.

  • 08:07 – Le bitcoin36.209,47 | -2,86 % est en chute. Il est passé en dessous de la barre symbolique des 35.000 dollars. Il s’agit d’une chute de 8% en un jour. Depuis le début de la crise, le statut d’or numérique est mis à rude épreuve.
  • 08:01 – « Le monde tiendra la Russie pour responsable » : les réactions des dirigeants mondiaux Lire ici
  • 07:56 – L’apparition télévisée de Poutine de jeudi matin aurait été préenregistrée. Des métadonnées de la vidéo, consultées par les médias russes le suggèrent en tout cas. Elle aurait alors été enregistrée lundi soir, juste après son intervention où il reconnaissait l’indépendance des deux régions ukrainiennes séparatistes. Il porte, en plus, exactement les mêmes vêtements, et est entouré des mêmes personnes. D’autres vidéos, comme le retrait annoncé de troupes de la frontière, ainsi que les appels à l’évacuation des dirigeants des territoires séparatistes, étaient également pré-enregistrées.
  • 07:52 – Les premières victimes civiles sont comptées. Selon le ministère de l’Intérieur, les bombardements ont tué une personne et en ont blessé une autre, près de Kiev.
  • 07:47 – Le rouble chute de 9%, par rapport au dollar américain. La monnaie russe est désormais à son plus bas historique. La bourse russe reste également fermée aujourd’hui. Au vu de l’invasion, le baril de pétrole a dépassé les 100 dollars et le gaz de référence a grimper de 30%.
  • 07:44 – Les séparatistes de la région de Louhansk ont pris le contrôle de deux autres villes, ainsi que de deux autres villages, rapporte la police ukrainienne.
  • 07:40 – Des chars entrent sur le territoire ukrainien, via la frontière du Belarus, rapporte CNN. Des troupes russes étaient stationnées dans ce pays ces dernières semaines, pour des « exercices conjoints ». Des chars et des camions avec des lance-missiles russes sont également aperçus dans la région du Donbass.
  • 07:24 – L’Ukraine dit avoir descendu cinq avions russes et un hélicoptère.
  • 07:17 – La Russie dit avoir détruit les bases aériennes et la défense anti-aérienne ukrainiennes.

Des explosions sont entendues jeudi matin à Kiev, Odessa, Kharkiv, Marioupol, Ivano-Frankivsk, rapportent les correspondants des agences de presse. Pour l’Ukraine, c’est une invasion à grande échelle. Des sources indiquent que la force aérienne russe essaie de prendre contrôle de l’aéroport de la capitale, afin de couper la ville du monde.

Poutine veut « dénazifier » l’Ukraine

Plus tôt ce matin, vers 4 heures, Vladimir Poutine a lancé l’offensive de ses troupes vers l’Ukraine dans une intervention vidéo.

Avec un message aux occidentaux

« Au seuil de la Grande Guerre patriotique, l’URSS a commis une erreur en faisant plaisir à un potentiel belliciste. Il n’y aura pas de deuxième erreur comme celle-là dans l’histoire de la Russie. »

« Nous savons parfaitement comment, en 1940 et au début de 1941, l’Union soviétique a cherché à prévenir, ou du moins, retarder le début de la guerre. En faisant cela, elle a cherché à ne pas provoquer un potentiel agresseur et n’a pas pris ou a retardé les actions les plus évidentes pour se préparer à repousser une attaque inévitable. »

« La Russie ne commettra pas une deuxième fois l’erreur de faire plaisir à l’Occident. »

Poutine promet également une réponse immédiate à tous ceux qui voudraient interférer avec ses plans ; des « conséquences que vous n’avez jamais vues ».

Le ministre de la Défense ukrainien, Anton Gerashchenko, indique que des centres militaires ont été touchés. Les principaux sites web du gouvernement sont touchés par des cyberattaques, rapporte CNN.

Dès jeudi matin, l’Ukraine a également fermé son espace aérien aux vols civils. Le pays a également imposé la loi martiale.

Les images

Le compte officiel de l’Ukraine sur Twitter a partagé cette caricature saisissante entre Hitler et Poutine

 

.

Catégories :REBLOG

5 réponses »

  1. On a des nouvelles de Kafka ?

    Il est à la piscine, cette après-midi.

    Emmanuèle Pierroux
    Et de Kundera ?

    Pascal Adam
    Emmanuèle Il est mort depuis un moment, non ? Il fait semblant ?

    Emmanuèle Pierroux
    Un espion qui nous veut du bien ?

    Pascal Adam Non, non, Kundera aura bientôt 93 ans…

    Fabien Niezgoda : il serait atteint de la maladie d’Alzheimer et ne parlerait que de la « Tchécoslovaquie ».

  2. Super dossier les gars &filles. Illustrations au top comme dhab. J’aime.

Laisser un commentaire