REBLOG

Nouveau Kosovo ? : L’Ukraine est le champion de la corruption en Europe

L’Ukraine est le champion de la corruption en Europe

THE COMEDIAN

Alors que l’UE est agrippée à n’importe quelle solution pour faire fuir la Hongrie de la communauté européenne, elle est apparemment totalement indifférente à la corruption dans d’autres pays qu’elle veut accueillir dans le bloc. L’Ukraine vient à l’esprit.

La demande actuelle d’adhésion de l’Ukraine à l’UE et à l’OTAN vaut apparemment la peine de risquer une guerre mondiale et de verser du sang pour le pays qui est généralement considéré comme le plus corrompu d’Europe.

Avec un score IPC de 32 sur la base de données transparency.org, le régime de Zelenski se classe au 122e rang, à égalité avec le Swaziland et juste entre l’Algérie, le Gabon, le Mexique et la Zambie.

La Hongrie, qui fait actuellement l’objet de sanctions sévères de la part de l’Union européenne, se situe 49 places devant l’Ukraine. Par ailleurs, la Bulgarie, qui est la plus mal classée au sein de l’UE, n’aura pas à subir les foudres de Bruxelles. En tête du classement des pays les moins corrompus du monde figurent les pays nordiques (Danemark et Finlande) et la Nouvelle-Zélande, suivis de près par la Norvège, Singapour, la Suède et la Suisse.

La Commission européenne a fait valoir que les allégations de détournement de fonds européens en Hongrie constituaient une préoccupation majeure. Elle a déclaré : « Avec la Hongrie, nous avons été très clairs, le problème est la corruption », a déclaré la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen.

En 2012, Ernst & Young a placé l’Ukraine parmi les trois nations les plus corrompues du monde et en 2015, The Guardian a qualifié l’Ukraine de « nation la plus corrompue d’Europe ».

Selon un sondage réalisé par Ernst & Young en 2017, les experts considéraient l’Ukraine comme la neuvième nation la plus corrompue au monde. Une enquête sociologique de 2008 de Management Systems International (MSI), a noté que les niveaux de corruption les plus élevés se trouvaient dans la police, les soins de santé, les tribunaux et l’enseignement supérieur.

Des diplomates américains ont décrit l’Ukraine comme une kleptocratie, selon des câbles de WikiLeaks.

FreeWestMedia

THE COMEDIAN

« Il y a quelque chose à dire en faveur de l’exception, pourvu qu’elle ne veuille jamais devenir la règle »

S’il n’y avait pas eu de tous temps beaucoup d’hommes qui considéraient la discipline de leur esprit — leur « raison » — comme leur fierté, leur devoir, leur vertu, des hommes qui étaient offensés et humiliés par tout ce qui est fantaisie et excès de l’imagination, étant les amis du « bon sens », il y a longtemps que l’humanité aurait disparu. Au-dessus planait et plane sans cesse, comme son plus grand danger, la folie prête à éclate.

[…] Et le plus grand travail de l’humanité fut jusqu’à présent celui de s’accorder sur beaucoup de choses et de s’imposer une loi des conformités — quelle que soit la vérité ou la fausseté de ces choses. C’est là l’éducation du cerveau que l’homme a reçu ; — mais les instincts contraires sont encore si puissants que l’on ne peut en somme parler de l’avenir de l’humanité qu’avec très peu de confiance.

[…] sans cesse les esprits justement les plus distingués se raidissent contre cette obligation pour tous — et en tout premier lieu les explorateurs de la vérité !

[…] Nous autres, nous sommes l’exception et le danger, — nous avons éternellement besoin de nous défendre ! — Eh bien ! il y a vraiment quelque chose à dire en faveur de l’exception, à condition qu’elle ne veuille jamais devenir la règle.

Friedrich Nietzsche – Le Gai Savoir (1882)

EN BANDE SON :

Catégories :REBLOG

1 réponse »

Laisser un commentaire