REBLOG

Le président de la Fondation Rockefeller lance le compte à rebours avant que l’enfer ne se déchaîne

Le président de la Fondation Rockefeller lance le compte à rebours avant que l’enfer ne se déchaîne

Le président de la Fondation Rockefeller, Rajiv Shah, a déclaré à David Westin, de Bloomberg Television, qu’une « crise alimentaire massive et immédiate » se profilait à l’horizon.

Shah fournit ce qui pourrait être un calendrier pour la prochaine crise alimentaire mondiale qui pourrait commencer « dans les six prochains mois ».

Selon lui, les perturbations de l’approvisionnement mondial en engrais causées par l’invasion de l’Ukraine par la Russie auraient un impact « encore pire » sur la crise, en réduisant les rendements des cultures dans le monde entier.

M. Shah a déclaré que l’allègement de la dette et l’aide d’urgence aux pays émergents sont nécessaires pour atténuer les effets de la crise alimentaire.

L’apparition de M. Shah sur Bloomberg est intéressante en raison du discours répétitif de la fondation sur la nécessité de réinitialiser l’approvisionnement alimentaire mondial pour le rendre plus durable. La fondation s’est étroitement alignée sur le Forum économique mondial (FEM), plaidant pour une « réinitialisation mondiale ».

Le fondateur du FEM, Klaus Schwab, a déclaré au début de l’année 2020, quelques mois après le début de la pandémie virale, que « la pandémie représente une fenêtre d’opportunité rare mais étroite pour réfléchir, réimaginer et réinitialiser notre monde afin de créer un avenir plus sain, plus équitable et plus prospère ».

Alors que Schwab et d’autres élites mondiales ont appelé à une réinitialisation mondiale, la directrice générale de l’initiative alimentaire de la Fondation Rockefeller, Sara Farley, a fait écho au même message.

Dans une note publiée sur le site du FEM et intitulée « Comment réimaginer nos systèmes alimentaires pour un monde post-COVID », Sara Farley souligne la nécessité de « repenser les chaînes d’approvisionnement en tenant compte de la nutrition et de la santé humaine ».

Roy Steiner, premier vice-président de l’initiative alimentaire de la Fondation Rockefeller, a récemment déclaré que « le monde dépense beaucoup trop pour des aliments qui sont mauvais pour les gens et pour la planète ».

Et à quoi Steiner pourrait-il bien faire référence ? Ah oui, peut-être à l’élevage bovin et à la façon dont il utilise des quantités massives de ressources naturelles, telles que l’eau et les aliments pour animaux, pour produire de la viande. Le FEM a plaidé en faveur de l’injection d’insectes dans l’alimentation humaine.

Le calendrier de Shah pour la prochaine crise alimentaire est un avertissement sinistre que les élites utiliseront les événements comme une occasion parfaite pour mettre en œuvre leur plan pour commencer la transformation du système d’approvisionnement alimentaire. La viande deviendra un mets délicat pour les riches, tandis que les travailleurs pauvres devront se contenter d’insectes et de baies. La grande réinitialisation est en cours.

Regardez l’interview ici (à 34:30).

 

Source : Zero Hedge – Traduit par Anguille sous roche

« Il n’y a que neufs repas entre l’humanité et l’anarchie »

Il n’y a que neufs repas entre l’humanité et l’anarchie.

Alfred Henry Lewis – New York Journal (1896)


Those of us who are well fed, well garmented and well ordered, ought not to forget that necessity makes frequently the root of crime. It is well for us to recollect that even in our own law-abiding, not to say virtuous cases, the only barrier between us and anarchy is the last nine meals we’ve had.

It may be taken as axiomatic that a starving man is never a good citizen. With this in our mind, what shall be said of the man who arranges famine, who forces a labor strike with its privation, its rioting, its disorder, its bayonet thrusting, and its blood-letting as an incident in his money heaping ?

If necessity breeds crime, what is he who creates the necessity ?

EN BANDE SON :

Catégories :REBLOG

2 réponses »

  1. Ces gens sont Givrés , ça va finir par devenir une question de Légitime Défense …

Répondre à jocker Annuler la réponse.