REBLOG

Des hauts fonctionnaires du Parlement européen arrêtés dans le cadre d’une vaste enquête de corruption liée au Qatar

Des hauts fonctionnaires du Parlement européen arrêtés dans le cadre d’une vaste enquête de corruption liée au Qatar

Une vice-présidente du Parlement européen ainsi qu’une poignée d’autres fonctionnaires et assistants de l’UE ont été arrêtés et amenés à être interrogés par la police à Bruxelles vendredi. L’AFP précise que « la police belge a arrêté l’eurodéputée socialiste grecque Eva Kaili, vice-présidente du Parlement européen, dans le cadre d’une enquête sur la corruption impliquant le Qatar, pays hôte de la Coupe du monde ».

La police a en outre placé sous scellés les bureaux du Parlement européen de trois eurodéputés, dont Kaili, ainsi que des membres du groupe belge S&D, Maria Arena et Marc Tarabella. « Les perquisitions d’aujourd’hui ont permis aux enquêteurs de récupérer environ 600 000 euros en espèces« , ont indiqué les procureurs dans un communiqué, après que leurs domiciles ont également été perquisitionnés.

Les preuves mettent en évidence une vaste opération de trafic d’influence impliquant un échange d’argent et de faveurs de la part de responsables qataris. Cette affaire explosive fait les gros titres de la presse internationale au moment où la Coupe du monde organisée par le Qatar se dirige vers les demi-finales de samedi, jusqu’au dernier carré.

Plus tôt dans la journée, la police a déclaré que 16 perquisitions au total avaient été lancées dans la capitale belge, et ce n’est que plus tard, vendredi, que le Qatar a été désigné comme étant au centre de l’enquête.

« Du matériel informatique et des téléphones portables ont également été saisis. Ces éléments seront analysés dans le cadre des enquêtes », a déclaré le parquet européen basé en Belgique après avoir « soupçonné qu’un pays du Golfe (a influencé) les décisions économiques et politiques du Parlement européen ».

Cela s’est fait « en versant d’importantes sommes d’argent ou en offrant de gros cadeaux à » des personnalités du Parlement européen, selon l’allégation officielle.

La vice-présidente du Parlement européen Eva Kaili a été arrêtée pour des soupçons de corruption avec le Qatar, via ISOPIX/SIPA

Kaili, 44 ans, est eurodéputée depuis 2014, et a d’abord gagné en visibilité en tant que présentatrice de télévision grecque populaire. Selon plus d’informations via l’AP :

Les perquisitions ont visé en particulier les assistants travaillant pour les législateurs de l’UE, précise le communiqué. L’assemblée de l’UE compte 705 membres élus issus des 27 nations membres du bloc. Chaque législateur dispose d’un certain nombre d’assistants.

Son parti, le PASOK (Mouvement socialiste panhellénique), a rapidement pris des mesures pour l’expulser officiellement, avec effet vendredi soir, après la révélation de l’enquête pour corruption.

Elle aurait fait partie d’un groupe de fonctionnaires du Parlement européen occupant une « position politique et/ou stratégique importante » qui ont été soudoyés par des responsables qataris.

Bien que la Coupe du monde se soit jusqu’à présent déroulée sans trop de heurts et que Doha se réjouisse de son « succès » actuel, cette affaire risque de ternir son image à l’approche de la finale de la Coupe du monde, d’autant qu’elle fera certainement les gros titres du week-end. Le Qatar est également connu depuis longtemps pour ses importants efforts de lobbying à Washington et dispose d’une vaste couverture médiatique internationale – financée par ses abondants revenus pétroliers et gaziers – qu’il utilise pour exercer une influence à l’étranger.

Catégories :REBLOG

2 réponses »

Laisser un commentaire