REBLOG

Les News « sans importance » du LUPUS du Dimanche 8 Janvier 2023

Les News « sans importance » du LUPUS du Dimanche 8 Janvier 2023

Les qualités de pétrole brut russe provenant de l’Arctique, qui étaient vendues en Europe avant l’embargo européen, se dirigent désormais vers l’Est, vers les deux plus gros acheteurs de pétrole russe depuis l’invasion de l’Ukraine : la Chine et l’Inde.

************************************

Yémen : Des milliers de morts, des dizaines de centrales électriques et d’hôpitaux bombardés dans la « guerre oubliée » de 2022

***************************************

Un rapport récent de CoinKickoff démontre les échecs de divers projets d’altcoins au fil des ans, et comment le bitcoin est le rescapé miraculé.

Selon leurs données, 91% des pièces qui étaient présentes lors du krach du marché des crypto-monnaies en 2014 sont maintenant entièrement abandonnées. Une grande partie des pièces qui sont maintenant mortes ont été créées en 2017, avec 704 pièces maintenant mortes créées cette année-là. La couronne de l’année la plus meurtrière de l’histoire des crypto-monnaies revient à 2018, au cours de laquelle 751 pièces sont devenues défuntes.

*********************************

Bien que les fonctionnaires européens gagnent déjà beaucoup d’argent, il y a un ajustement automatique dû à l’augmentation du coût de la vie. C’est pourquoi les salaires ont déjà été augmentés de 2,4 % en milieu d’année, avec effet rétroactif à partir de janvier 2022. La nouvelle augmentation s’applique rétroactivement à partir de juillet et sera déduite de ces 2,4 pour cent.

Cela signifie que le salaire de base de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen (64 ans) augmente de 2044 euros par rapport à 2021 et dépasse pour la première fois les 30 000 euros avec 31 250 euros.

Avec l’indemnité de grand déplacement, elle atteint même près de 36 000 euros par mois. Les simples commissaires européens reçoivent 1667 euros de plus et gagnent désormais jusqu’à 25 475 euros.

Les indemnités des 705 députés européens augmentent de près de 700 euros pour atteindre 10 495 euros par mois et dépasser ainsi pour la première fois les 10 000 euros.

Les fonctionnaires peuvent également se réjouir : le salaire de base le plus bas d’un eurocrate augmente de 214 euros pour atteindre 3272 euros, le plus élevé de 1483 euros pour atteindre désormais 22 646 euros. À cela s’ajoutent des indemnités non imposables, comme par exemple une indemnité de dépaysement (jusqu’à 3 400 euros).

***********************************************

Nucléaire : la Suède prête à choisir la France pour construire ses prochains réacteurs. En visite à Paris, le Premier ministre suédois Ulf Kristersson a ouvert la voie à un partenariat avec la France pour bâtir ses deux prochains réacteurs. « Je suis entièrement ouvert à ce que la France soit un des pays qui fassent en sorte que la Suède ait plus de nucléaire », a-t-il affirmé aux côtés d’Emmanuel Macron

*************************************************

2023, année de la mise en place d’un quota carbone individuel ? Le compte ou permis carbone, qui alloue une quantité de carbone par personne, a souvent été évoqué mais jamais mis en place. La solution, controversée pour certains, idéale pour d’autres, fait de plus en plus l’objet de débats….

*****************************************

L’éolienne la plus puissante du monde a fait ses premiers tours de pale. Vestas, l’un des plus importants fabricants d’éoliennes au monde, vient de commencer les phases de test de son dernier prototype

************************************

« Les chauves-souris n’aiment pas les éoliennes » : les scientifiques signalent des craintes pour leur habitat. Elles évitent le nombre croissant de projets forestiers en Finlande, selon une nouvelle étude.

***************************************

L’année 2023 sera décisive pour la transition énergétique de l’Allemagne

Pour atteindre son objectif ambitieux de 80 % d’électricité renouvelable en 2030, l’Allemagne a adopté de nouvelles lois, alloué davantage de terres et propose des régimes de subventions plus généreux pour les projets d’énergie renouvelable. L’année 2023 sera donc décisive pour déterminer si Berlin est sur la « bonne voie ».

************************************************

Coopération germano-norvégienne dans l’hydrogène pour décarboner l’énergie en Allemagne

Les géants norvégien Equinor et allemand RWE ont convenu jeudi de coopérer en vue de décarboner l’énergie en Allemagne grâce à l’hydrogène, un ambitieux projet qui pourrait voir la pose d’un pipeline sous-marin entre les deux pays.

***********************************

À moyen terme, l’isolation des passoires thermiques est inefficace, selon une étude britannique

La première recherche s’intéressant à l’effet de l’isolation des logements révèle que la baisse de consommation d’énergie par ménage est faible. En Grande-Bretagne, les économies d’énergie disparaissent entre deux et quatre ans après une rénovation

*******************************************

France : près de 70% des notes de performance énergétique des logements seraient fausses

ne étude du conseiller en énergie pour les particuliers Hello Watt met en cause la fiabilité du diagnostic de performance énergétique (DPE) en France. Et il y a autant de biens sous-évalués que surévalués.

*****************************************

Un accord de 13 ans pour le transit de 1,5 milliard de mètres cubes de gaz naturel par an de la Turquie vers la Bulgarie a été signé par la compagnie gazière publique Bulgargaz et son homologue turc BOTAS mardi.

********************************************

Une première : une entreprise chinoise conclut un accord avec les talibans pour extraire du pétrole en Afghanistan

La société chinoise Xinjiang Central Asia Petroleum & Gas (CAPEIC) a signé un accord avec les talibans pour extraire du pétrole dans le nord de l’Afghanistan. Premier accord signé pour le gouvernement.

Pour la Chine, l’accord est important car la zone où elle souhaite extraire du pétrole fait partie d’une région où passera la Nouvelle route de la soie. Pour l’Afghanistan, il s’agit du premier contrat d’exploitation que signe l’organisation islamiste depuis sa prise de pouvoir en Afghanistan.

Dans l’actu : Grâce à l’accord avec les Talibans, CAPEIC est autorisée à pomper du pétrole dans le bassin de l’Amu Darya pendant 25 ans.

  • L’accord couvre une zone de 4.500 kilomètres carrés dans le nord des provinces de Saripol, Jowzjan et Faryab. Selon les parties, l’accord permettra de créer 3.000 emplois afghans.
  • La société chinoise promet d’investir 150 millions de dollars par an dans le projet. Après trois ans, l’investissement annuel sera porté à 540 millions de dollARS

*******************************************

Les États-Unis bientôt premier exportateur de GNL au monde devant le Qatar, mais à quel prix ?

Les exportations de gaz naturel liquéfié (GNL) des États-Unis ont encore augmenté cette année. Le pays est sur la première marche du podium, coude à coude avec le Qatar. Les États-Unis devraient dépasser la pétromonarchie cette année, mais en 2026 Doha pourrait retrouver la première place. Une explosion des exportations, mais à quel prix ?

 les exportations de GNL en 2022.

  • Les États-Unis et le Qatar arrivent en première place, avec 81,2 millions de tonnes de GNL exportés, chacun, selon des données compilées par Bloomberg. L’Australie occupe la troisième place.
  • Pour le Qatar, rien de neuf sous le soleil : il s’agit d’une augmentation très faible. Il y a dix ans, le pays du Golfe exportait 77 millions de tonnes, pour 80 millions en 2021.
  • L’explosion de la demande européenne a ainsi plutôt profité à Washington. Les exportations américaines ont augmenté de 8% en 2022 (75 millions de tonnes en 2021).
    • Un chiffre qui, tout seul, ne reflète pas une autre tendance en parallèle : les livraisons américaines en Europe ont considérablement augmenté, alors que celles vers d’autres pays ont diminué, ce qui ne se voit pas tel quel dans le chiffre total.
capture d’écran : Bloomberg.
capture d’écran : Bloomberg.

 

L’essentiel : les États-Unis bientôt à la première place.

  • Là où l’évolution des exportations du Qatar est quasi linéaire, aux États-Unis, c’est une véritable explosion. En 2015, les exportations américaines affichaient seulement 0,3 million de tonnes. En sept ans, c’est une augmentation de 27.000%.
  • Les États-Unis seraient amenés à devenir exportateur numéro 1 cette année. Ils auraient déjà pu l’être l’année passée, mais une importante installation de liquéfaction au Texas a été fermée depuis juin, suite à un incendie, remarque Bloomberg. Avec des si on refait le monde, bien sûr.
    • Les activités sur ce site devraient reprendre en ce mois de janvier, donnant un avantage aux États-Unis en termes de capacité de production.
  • Mais le Qatar n’a pas encore dit son dernier mot. Le pays est en train d’étendre massivement ses capacités de production (et a déjà signé d’importants contrats, notamment avec l’Allemagne), ce qui fait que dès 2026 il pourrait redevenir le premier exportateur. Les États-Unis devront alors augmenter la capacité de leurs installations pour garder la médaille d’or.

Le détail : premier exportateur mondial, mais à quel prix ?

  • Cette ascension fulgurante des États-Unis en tant qu’exportateur de GNL est surtout due au gaz de schiste. Un gaz obtenu par des procédés (fracturation hydraulique) critiqués pour leur impact sur l’environnement : explosion de la roche (qui contient le gaz) et affaissements de terrain voire risques sismiques, contamination des sols et des nappes phréatiques par des produits chimiques toxiques…
  • Pour ces raisons, l’Europe limitait ces importations avant la guerre en Ukraine. Le Vieux Continent interdit d’ailleurs toute nouvelle exploitation du gaz de schiste et a laissé tomber les projets existants, jugés non rentables (selon les pays).
  • Position tout aussi inconfortable vis-à-vis du Qatar également : l’Europe critique l’exploitation des ouvriers qui sont presque traités comme des esclaves, et pas seulement pour construire des stades de foot. Le secteur énergétique (en pleine expansion, comme indiqué plus haut) n’a pas les mains plus propres.

*******************************************

Dans la ligue sportive la plus riche du monde, c’est le joueur, et non son club, qui supporte le risque financier

Lundi soir, Damar Hamlin, un joueur de la ligue de football américain (NFL), a été victime d’un arrêt cardiaque pendant un match. L’incident soulève une discussion sur la sécurité juridique des joueurs blessés en NFL.

La NFL génère plus de 17 milliards de dollars de revenus par an, soit bien plus que les autres grandes ligues sportives telles que la MLB (10 milliards de dollars), la NBA (8 milliards de dollars) et les cinq grandes ligues de football européennes. Mais à quelques exceptions près, les joueurs de la NFL, contrairement aux autres ligues sportives majeures, n’ont pas de contrats garantis.
*****************************************************

Un premier vaccin pour tenter d’enrayer la disparition des abeilles

Les populations d’abeilles domestiques sont en proie à diverses maladies graves. Mais les apiculteurs disposent maintenant d’une arme efficace contre l’une des plus virulentes.

Dans l’actualité : le département américain de l’Agriculture a autorisé l’utilisation du premier vaccin au monde conçu pour les abeilles domestiques.

Une maladie qui décime les ruches

  • Ce vaccin a été mis au point par Dalan Animal Health, une société américaine de biotechnologie.
  • Il doit permettre de protéger les ruches contre la loque américaine, une maladie causée par la bactérie sporulante Paenibacillus larvae. Celle-ci infecte les jeunes larves d’abeille via leur système digestif, avant d’utiliser leur corps comme culture de spores, qui infecteront ensuite les larves voisines.
  • Si l’infection n’est pas repérée et éliminée à temps, par l’apiculteur ou par les abeilles, le couvain entier de la colonie peut être rapidement atteint par la bactérie, ce qui peut mener à son extinction.
  • Il n’existe actuellement aucun remède contre cette maladie, qui, dans certaines régions des États-Unis, a été détectée dans un quart des ruches signale The Guardian, et qui est présente aussi en Europe. Mais maintenant il existe un vaccin.

« Notre vaccin est une percée dans la protection des abeilles domestiques. Nous sommes prêts à changer la façon dont nous prenons soin des insectes, ce qui aura un impact sur la production alimentaire à l’échelle mondiale. »

  • Le vaccin fonctionne en incorporant un extrait de la bactérie dans la gelée royale avec laquelle les abeilles ouvrières nourrissent la reine, qui devient ainsi « porteuse » du vaccin. La génération suivante de larves d’abeilles en développement est alors immunisée contre la loque dès l’éclosion.
  • Selon Dalan, cette méthode d’administration, qui permet de protéger toute une colonie par l’intermédiaire de la reine, pourrait être utilisée pour trouver des vaccins contre d’autres maladies liées aux abeilles, comme la version européenne de la loque.

Protéger les abeilles domestiques… Aux dépens des espèces sauvages ?

  • Les abeilles domestiques nous donnent accès à leur miel, mais elles sont aussi et surtout nécessaires à la pollinisation de nombreux végétaux qui, sans elles, ne se développent pas.
  • Or les insectes pollinisateurs sauvages, dont de nombreuses espèces d’abeilles, mais familières des humains, sont en voie de raréfaction rapide, victimes des pesticides et du changement climatique.
  • Leur possible disparition met en danger tant la pyramide alimentaire que nos propres chaines d’approvisionnement. Celles-ci dépendent donc de plus en plus de la pollinisation des abeilles domestiques.
  • Mais celles-ci sont en proie à diverses maladies contagieuses telles que la loque, aggravées justement par la pratique, aux États-Unis en particulier, de déplacer les ruches d’une région à l’autre pour favoriser la pollinisation des récoltes, ce qui répand les épidémies. Une possible crise alimentaire mondiale à venir sera peut-être avant tout une crise des populations d’insectes.

****************************************************

« Tu es bien trop exigeant et affamé pour ce monde simple et indolent, qui se satisfait de si peu »

Un loup des steppes égaré chez nous, dans les villes où les gens mènent une existence de troupeau ; aucune autre image ne pouvait représenter de façon plus pertinente l’homme, son isolement farouche, son caractère sauvage, son anxiété, sa nostalgie d’une patrie perdue.

[…] Comment ne pas devenir un loup des steppes et un ermite sans manières dans un monde dont je ne partage aucune des aspirations, dont je ne comprends aucun des enthousiasmes ?

[…] Tu as raison, Loup des steppes, mille fois raison, et pourtant, tu dois disparaître. Tu es bien trop exigeant et affamé pour ce monde simple et indolent, qui se satisfait de si peu. Il t’exècre ; tu as pour lui une dimension de trop.

Celui qui désire vivre aujourd’hui en se sentant pleinement heureux n’a pas le droit d’être comme toi ou moi. Celui qui réclame de la musique et non des mélodies de pacotille ; de la joie et non des plaisirs passagers ; de l’âme et non de l’argent ; un travail véritable et non une agitation perpétuelle ; des passions véritables et non des passe-temps amusants, n’est pas chez lui dans ce monde ravissant …

[…] L’époque et le monde, l’argent et le pouvoir, appartiennent aux êtres médiocres et fades. Quant aux autres, aux êtres véritables, ils ne possèdent rien, si ce n’est la liberté de mourir. Il en fut ainsi de tout temps et il en sera ainsi pour toujours.

Hermann Hesse – Le Loup des steppes (1927)

Catégories :REBLOG

2 réponses »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :