REBLOG

Les NEWS  » sans importance » du LUPUS du Mardi 17 Janvier  2023

Les NEWS  » sans importance » du LUPUS du Mardi 17 Janvier  2023

Quoi qu’il en soit, on peut définir l’agenda de Davos en quatre thèmes principaux :

  • « Un nouveau système » : Réformer les systèmes mondiaux de la politique et de la finance
  • « Contrôler le récit » : Raconter des mensonges plus crédibles et limiter le débat public
  • « Contrer la désinformation » : Censure, notamment sur Internet
  • « Solutions tangibles » : Prendre des mesures plus directes par le biais de l’application des lois et des politiques.

Les points de discussion de Davos, semble-t-il, seront une rétrospective axée sur ce qu’ils peuvent apprendre des lacunes de leur récit sur la « pandémie ».

Pour finir, une histoire (non confirmée) qui circule est à la fois hilarante et révélatrice… si elle est vraie :

 

Apparemment, les participants à DAVOS recherchent délibérément des pilotes non vaccinés. Faites-en ce que vous voulez.

***********************************

Hans Joachim Schellnhuber, de l’Institut de Potsdam pour la recherche sur l’impact climatique (PIK), a déclaré cette semaine que chaque personne devrait avoir une limite de trois tonnes d’émissions de C02 par an et que ceux qui dépassent leur limite devraient être obligés de payer pour le plaisir.

Dans des commentaires rapportés par Taagesschau, Schellnhuber a déclaré qu’il y avait deux questions concurrentes de droits de propriété en jeu, à savoir le droit de dépenser son argent dans des activités à fortes émissions et les droits du reste de la population à « avoir un environnement digne d’être vécu ».

Dans un système de type « crédit carbone », ceux qui émettent plus de trois tonnes d’ici le milieu du siècle devraient acheter à titre privé des crédits à ceux qui sont en dessous de la limite, a-t-il suggéré : « Chaque personne reçoit trois tonnes de CO2 par an, mais si vous avez besoin de plus, il vous suffit de l’acheter. »

À l’heure actuelle, selon le média, l’Allemand moyen dépasse largement la limite proposée par Schellnhuber, puisque dix tonnes d’émissions de C02 sont produites par le citoyen moyen. Citant le laboratoire des inégalités mondiales de Paris, certains millionnaires du pays produisent plus de 100 tonnes de CO2 par an, et quelques milliers d’élites dans le monde émettent plus de 2 000 tonnes par an.

Outre le fait qu’il n’a pas expliqué comment il s’attendait à ce que les gens réduisent radicalement leurs émissions de carbone, le scientifique allemand n’a pas donné de détails sur la manière dont ces émissions seront suivies et contrôlées.

Cependant, lors de la réunion du Forum économique mondial (FEM) de Davos l’année dernière, le président d’Alibaba Group, J. Michael Evans, a déclaré que le géant technologique chinois développait actuellement un « traceur d’empreinte carbone individuelle » numérique pour surveiller les émissions du public.

« Nous développons par le biais de la technologie la capacité pour les consommateurs de mesurer leur propre empreinte carbone… où voyagent-ils, comment voyagent-ils, que mangent-ils, que consomment-ils sur la plateforme », a expliqué l’ancien banquier de Goldman Sachs.

****************************************

La chute de Li Hejun, ancienne première fortune de Chine

En Chine après Jack Ma, c’est le fondateur d’Hanergy, groupe spécialisé dans les panneaux solaires à couches minces, qui a été arrêté par la police du Liaoning, le 17 décembre 2022, et n’est pas réapparu depuis.

********************************************

850000 C’est le nombre d’habitants en moins en Chine entre la fin 2021 et la fin 2022.
Une baisse massive.
Cela n’était jamais arrivé depuis la Grande Famine en 1961 sous Mao.
La population dépasse encore les 1.4 milliard d’habitants, mais plus pour longtemps.

9.56 millions de naissances seulement.
Contre 10.62 millions l’année dernière.
Le chiffre le plus bas depuis 1950.
Et 10.41 millions de décès.
Le solde négatif est encore plus important que celui qui était anticipé.
Et cela ne va pas s’améliorer en 2023 avec la vague de décès COVID.

La Chine suit, en accéléré, la voie du Japon et de la Corée du Sud.
Nous vous rappelons que le taux de fécondité en Corée du Sud est le plus bas du monde, il est passé en dessous de 0.80 alors que le taux nécessaire au renouvellement d’une population doit être supérieur à 2.

La Chine a un problème démographique, que la crise sanitaire est venue amplifier. La croissance chinoise à deux chiffres est un lointain souvenir. L’économie chinoise n’est pas à l’abri d’un plafond de verre qui pourrait la laisser sur place.

************************************

Chine : 3% de croissance en 2022.
Seulement.
Contre 8.1% en 2021.
Si on met à part l’année 2020 et sa croissance de 2.2% du fait du Covid, il faut remonter à 1976, année de la mort de Mao, pour retrouver un taux de croissance aussi bas.

*********************************************

Ryan Cohen.
Un gérant de fonds « activiste ».
Les fonds activistes entrent dans le capital d’une société pour pousser à une optimisation de la valeur pour les actionnaires.
Mais là, Ryan Cohen s’attaque à… Alibaba.
Il est entré dans le capital et met la pression pour qu’Alibaba rachète ses propres actions qu’il estime sous-évaluées.
Pas sûr que la Chine apprécie cette ingérence étrangère…
Si même Jack Ma, le fondateur d’Alibaba, a préféré jeter l’éponge, on se dit que ce gérant de fonds est bien téméraire…

******************************************

Le nombre de véhicules électriques vendus dans le monde a dépassé les 10%.
Et ce sont la Chine et l’Europe qui ont principalement tiré le marché.
7.8 millions d’unités vendues en 2022.
Une hausse de 68% par rapport à l’année précédente.
19% des véhicules vendus en Chine sont électriques.
C’est 11% pour l’Europe.
Et 5.8% seulement pour les États-Unis.
Tesla mène encore la danse, mais est rattrapé par les grands constructeurs.

***************************************

Les parkings peuvent-ils supporter le poids des voitures électriques ? « Aucun incident n’a encore eu lieu, mais je pense que c’est une question de temps »

Les voitures électriques sont généralement plus lourdes de quelques centaines de kilos que les voitures traditionnelles à moteur à combustion interne. Selon la British Parking Association, l’association professionnelle des parkings et de la gestion du trafic outre-Manche, cela pourrait constituer un risque pour les parkings et les grands buildings.
Le passage à l’éco-conduite a commencé, et il implique des coûts. Les coûts de production des voitures et le déploiement des bornes de recharge sont bien connus, mais le poids supplémentaire d’une voiture électrique pourrait signifier que les parkings, les bâtiments à étage et les ponts devront également subir une mise à niveau.

Dans le Daily Mail, la British Parking Association met en garde les détenteurs de parkings, principalement anciens, de prendre en compte le poids supplémentaire des voitures électriques. Les garages plus anciens ont été construits selon des normes antérieures, lorsque les voitures pesaient beaucoup moins qu’aujourd’hui.

**********************************************

Microsoft a déjà investi 1 milliard $ dans Open AI, le concepteur du ChatGPT et veut investir encore 10 milliards et surtout l’intégrer dans ses logiciels

******************************************

D’ici deux ans seulement, la majorité du contenu en ligne sera généré par des intelligences artificielles (IA) dites génératives telles que ChatGPT et DALL-E, déclare l’experte Nina Schick à Yahoo Finance.

Fin 2022, ChatGPT a pris d’assaut internet. C’est la première fois que des millions de personnes ont été initiées à l’IA dite générative, une intelligence artificielle qui peut générer du contenu à partir d’entrées simples. Mais la technologie a été développée en coulisses depuis un certain temps.

L’essentiel : Selon de nombreux experts, la technologie est désormais prête pour le grand public et sera adoptée très rapidement.

  • Nina Schick partage ce point de vue. Dans une interview accordée à Yahoo Finance, l’experte affirme que « 90 % du contenu en ligne pourrait être généré par l’IA d’ici 2025 ». Son adoption se ferait de manière exponentielle, ajoute-t-elle.

*********************************

Si vous faites partie des gens bluffés par la puissance de ChatGPT, vous n’êtes pas au bout de vos surprises. L’IA tourne actuellement sur le modèle de langage GPT-3.5 mis au point par OpenAI. Elle bénéficiera prochainement de l’arrivée de GPT-4 que l’on annonce pour 2023.

ChatGPT sera bientôt encore plus « intelligent »

Sur Twitter, le développeur Simon Høiberg a fourni des chiffres impressionnants pour la suite. Ainsi, on sait déjà que GPT-3 propose 175 milliards de paramètres, ce qui est déjà conséquent. Mais GPT-4 devrait quant à lui en embarquer 100 000 milliards. En clair, cela représente un total 570 fois supérieur au modèle de langage actuel.

***********************************

Un neuroscientifique avertit que la génération actuelle d’IA est sociopathe

Une pensée sinistre.

IA sociopathe

Sans conscience, prévient le neuroscientifique de Princeton Michael Graziano dans un nouvel essai publié par le Wall Street Journal, les chatbots alimentés par l’intelligence artificielle sont condamnés à être de dangereux sociopathes qui pourraient représenter un réel danger pour les êtres humains.

 

Avec l’essor des chatbots comme ChatGPT, des systèmes puissants capables d’imiter l’esprit humain à un degré impressionnant, les outils d’IA sont devenus plus accessibles que jamais. Mais ces algorithmes racontent avec désinvolture tout ce qui leur convient. Pour les aligner sur nos valeurs, Graziano pense qu’ils auront besoin de conscience.

« La conscience fait partie de la boîte à outils que l’évolution nous a donnée pour faire de nous une espèce empathique et prosociale », écrit Graziano. « Sans elle, nous serions nécessairement des sociopathes, car nous n’aurions pas les outils nécessaires à un comportement prosocial. »

*****************************************

France :  Les rentrées d’impôts en 2022 auraient été en hausse de 1 milliard d’€ du fait de l’impôt sur les sociétés dont les résultats se sont améliorés, la collecte d’impôts en France est vraiment un de nos fleurons nationaux

************************************************

Le prix du gaz sur le marché à terme néerlandais (TTF Natural Gas Futures) a encore baissé pour atteindre un peu moins de 55 euros par mégawattheure.

  • Depuis le début de l’année, le prix du gaz en Europe a chuté de quelque 25 %. Par rapport au pic du mois d’août, il y a même plongé de 85 %.
  • Selon l’agence de presse Bloomberg, nous devons cette dernière baisse aux importateurs chinois qui exportent du gaz bon marché vers l’Europe parce qu’ils ont déjà rempli leurs propres stocks et que les prix sont bas chez eux. Cela atténue les craintes qu’une réouverture de l’économie chinoise entraîne une hausse de la demande de gaz liquéfié (GNL) et donc de nouvelles augmentations de prix.
  • « La situation de panique de l’année dernière a fait place à la confiance que l’Europe passera cet hiver sans problème d’approvisionnement en gaz », note Energi Danmark, l’un des plus grands groupes énergétiques d’Europe du Nord, dans une analyse.

************************************

La disparition du gaz russe en Europe n’est pas une fin en soi, selon le ministre de l’Énergie du Qatar, Saad Sherida al-Kaabi. Il finira par revenir.

  • « Nous sommes tous bénis d’avoir la capacité d’oublier et de pardonner. Et je pense que les choses s’arrangent avec le temps », a-t-il déclaré lors d’une conférence à Abu Dhabi.

il estime que bien que les Européens bénéficieront d’une diversité d’apports énergétiques beaucoup plus grande, ils tireront des leçons de cette situation et s’approvisionneront à nouveau auprès de la Russie..

  • Car si l’Europe n’a pas connu la crise énergétique annoncée, grâce notamment à des stocks sur-approvisionnés et des températures élevées jusqu’à présent, la situation pourrait évoluer dans le mauvais sens fin 2023. « Le problème est de savoir ce qui va se passer lorsque [les Européens] voudront reconstituer leurs stocks l’année prochaine, alors qu’il n’y aura pas beaucoup de gaz qui arrivera sur le marché avant 2025, 2026, 2027… », a poursuivi Saad Sherida al-Kaabi.

alors que l’Europe est depuis longtemps le plus gros client de la Russie en manière de produits énergétiques, les pays membres ont considérablement réduit leurs importations d’énergies russes, en réaction à l’invasion de l’Ukraine par Moscou.

  • En 2022, les exportations de gaz du géant russe Gazprom vers la Suisse et l’UE ont chuté de 55 %.
  • Alors qu’elle faisait face à une explosion des prix de l’énergie, l’Union européenne s’est tournée vers d’autres fournisseurs pour renflouer ses stocks et éviter une pénurie de gaz et de pétrole.
  • Elle s’est démenée pour développer de nouvelles sources d’énergie et renforcer ses liens avec plusieurs fournisseurs.

D’importants efforts qui n’empêcheront pas le gaz russe de revenir en Europe, selon le ministre qatari de l’Énergie.

**************************************************

La Norvège est devenue le plus grand fournisseur de gaz naturel de l’Allemagne en 2022, dépassant la Russie, alors que les importations totales de gaz allemand ont chuté de 12,3 % par rapport à 2021, a indiqué vendredi l’Agence fédérale allemande des réseaux, Bundesnetzagentur.

La Norvège a fourni 33 % du gaz importé par l’Allemagne l’année dernière, suivie par la Russie, dont la part est tombée à 22 % pour l’année dernière, contre une part de 52 % en 2021, a indiqué le régulateur allemand.

******************************

Le plafond de la dette américaine sera atteint jeudi. Et ensuite ?

La secrétaire d’État au Trésor américain, Janet Yellen, a déclaré jeudi que le gouvernement américain procédait à des « coupes extraordinaires » avec effet immédiat, car l’approche du plafond de la dette rend impossible toute dépense supplémentaire. Toute augmentation de ce plafond s’annonce très turbulente, maintenant qu’une faction de républicains à la Chambre des représentants a acquis une position de force et veut en tirer profit.
Ces dernières années, les républicains et les démocrates s’accordaient facilement sur la nécessité de relever le plafond de la dette. Mais un petit groupe de républicains insiste désormais sur la discipline fiscale. Kevin McCarthy, le tout nouveau président de la Chambre, fait face à son premier grand test et sa marge de manœuvre est pratiquement inexistante.

Le gouvernement américain commence à procéder à des coupes immédiates alors que le plafond actuel de la dette de 31.800 milliards de dollars devait être atteint jeudi. La priorité ici est de continuer à payer les intérêts de la dette afin de ne pas mettre en péril la cote de crédit des États-Unis.

********************************************

« Les petits réacteurs nucléaires modulaires pourraient donner un nouvel objectif aux centrales au charbon »

La société américaine Holtec, qui fabrique des composants pour les réacteurs nucléaires, a récemment annoncé une « percée technique ». Une innovation de ses mini-réacteurs nucléaires (SMR) permettrait de conserver les équipements des centrales à charbon mises hors service.
Face aux préoccupations croissantes concernant ses effets pernicieux sur l’environnement, les producteurs d’électricité envisagent de fermer et de mettre hors service prématurément des milliers de centrales au charbon. Toutefois, cela représenterait une grave perturbation de l’infrastructure énergétique mondiale : après tout, le charbon fournit encore plus de la moitié des besoins énergétiques de la planète. Une telle perturbation ne peut être résolue par la seule production fluctuante d’énergie solaire et éolienne.

 

Holtec International affirme que « la plupart des actifs physiques » des centrales électriques au charbon peuvent être préservés en remplaçant leurs chaudières au charbon par la vapeur « propre » du petit réacteur modulaire SMR-160. Le message a été repris par le site industriel World Nuclear News.

**********************************

L’Allemagne a créé son propre bourbier : la crise du charbon, symbole des contradictions allemandes

Le combat des résistants écologistes pour empêcher l’extension de la mine de charbon de Lützerath symbolise comme nul autre les contradictions énergétiques de l’Allemagne.

À Lützerath, en Allemagne, un camp de manifestants a vu le jour. Ces protestataires sont contre l’extension d’une mine de charbon qui entraînera la destruction pure et simple du village.

  • Depuis le début de la semaine dernière, la police allemande a procédé à énormément d’évacuations. Cela n’empêche pas les activistes d’occuper le camp. Samedi, ils étaient des milliers à venir protester. Ces militants venaient d’Allemagne, mais aussi de partout en Europe. Parmi eux, Greta Thunberg.
  • L’activiste suédoise voudrait faire de ce village l’image de la lutte contre les énergies fossiles.  « L’Allemagne est un des plus gros pollueurs au monde et a une énorme responsabilité », a-t-elle notamment déclaré à la foule. La Suédoise s’est récemment positionnée en faveur de l’énergie nucléaire en opposition au charbon
  • Du côté des manifestants, le collectif Lützerath lebt! a déploré samedi « des dizaines de blessés, dont certains graves ». Cette manifestation a rameuté entre 15 000, chiffre de la police, et 35 000 personnes, chiffre des organisateurs. En conséquence, 150 personnes ont été poursuivies en justice, d’après la police allemande.
  • La police et l’Allemagne se retrouvent dans un véritable bourbier, au propre comme au figuré. Le symbole d’une Allemagne qui n’a pas anticipé la crise du gaz, et qui se retrouve face à ses propres contradictions sur la sortie du nucléaire.

Zoom avant : Plus d’un tiers (36,3 %) de l’électricité injectée dans les réseaux électriques allemands entre juillet et septembre provenait de centrales au charbon, contre 31,9 % au troisième trimestre 2021, selon l’office allemand des statistiques Destatis, rapporte Reuters.

  • La production d’électricité à partir de charbon a augmenté de 13,3 % en glissement annuel pour atteindre 42,9 térawattheures (TWh) au cours du 3e trimestre.
  • La consommation mondiale de charbon a atteint un niveau record de plus de 8 milliards de tonnes cette année, l’Allemagne étant l’un des pays où elle est la plus élevée avec une hausse de 19 %, soit 26 millions de tonnes de plus qu’en 2021, selon un rapport l’AIE.

Les causes : La guerre en Ukraine et les sanctions, notamment celles sur le gaz, ont fait planer la menace d’une pénurie de gaz. La sortie programmée du nucléaire a fait le reste.

  • À cause de cette menace, certaines centrales à charbon qui avaient été fermées sont revenues sur le marché européen cette année. Mais, dans la plupart des pays, la quantité était limitée. « Il n’y a qu’en Allemagne, que le revirement est à une échelle significative. Cela a augmenté la production d’électricité à partir de charbon dans l’Union européenne, qui devrait rester à ces niveaux pendant un certain temps », indique le rapport annuel de l’AIE sur le marché du charbon.
  • Depuis le mois de mars, douze centrales à charbon d’une puissance maximale de 6,7 gigawatts ont été remises en service afin de passer l’hiver malgré l’absence de gaz russe.
  • Alors que la production éolienne et hydraulique a été faible, la production nucléaire nationale a également diminué. Cette dernière s’explique par le fait que seuls trois réacteurs restent en service, contre six un an plus tôt, l’Allemagne abandonnant cette technologie après la crise de Fukushima. Le parc nucléaire allemande sera totalement à l’arrêt l’année prochaine. Le chemin vers le 100% renouvelable passe donc automatiquement par le charbon.

******************************************

L’acronyme “OPEP” désigne l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole, qui est une organisation regroupant 13 pays producteurs de pétrole. L’OPEP+ a été créée en 2016 pour intégrer dix pays importants qui ne sont pas membres de l’OPEP, dont la Russie. Le rôle de ces deux organisations est de réguler la production de pétrole des pays membres, qui pèse environ 40% de la production mondiale de pétrole, afin de contrôler les prix du baril.

Ce mardi, l’OPEP a maintenu inchangées ses prévisions sur la croissance de la demande de pétrole pour 2023, dans un environnement économique mondial marqué par de nombreuses incertitudes et défis. Le cartel table sur une croissance de la demande de 2,2 millions de barils par jour.

*****************************************

Comme moi vous avez dû entendre de nombreux journalistes (encore eux…) nous bassiner avec le Blue Monday, le jour supposé le plus triste de l’année, comme si cela pouvait se décréter. Bon, il est vrai que décembre fut l’occasion de trop manger, trop dépenser, de prendre des résolutions que tout un chacun abandonne environ dix jours après le passage à la nouvelle année. Mixez tout cela, saupoudrez-le de couverture médiatique et vous obtenez potentiellement ce cocktail déprimant qu’est le Blue Monday. En finance, le Blue Monday intervient probablement plutôt début octobre, janvier fait partie des meilleurs mois du S&P500 (SPX)  en termes de performance moyenne.

**************************************

Je ne résiste pas à la tentation de citer l’excellent Anthony Bondain, qui nous rappelle ce matin que «un économiste est quelqu’un qui passe son temps à se tromper mais qui a suffisamment de connaissances pour expliquer pourquoi. Un chroniqueur boursier, c’est pareil, mais les connaissances en moins.»

******************************************  

« On meurt en plein bonheur de son malheur passé »

On meurt en plein bonheur de son malheur passé.

Anatole France – La Révolte des anges (1914)

EN BANDE SON :

Catégories :REBLOG

1 réponse »

Laisser un commentaire