REBLOG

Les sanctions stimulent l’inventivité : la Russie et l’Iran collaborent sur une crypto-monnaie liée au cours de l’or

Les sanctions stimulent l’inventivité : la Russie et l’Iran collaborent sur une crypto-monnaie liée au cours de l’or

By Laurens Bouckaert 

fr.businessam.be

2 min

January 17, 2023

View Original

Moscou et Téhéran ont l’intention de lancer un stablecoin ; une crypto-monnaie liée à un actif sous-jacent. Dans ce cas, il s’agirait d’un lien avec le prix du métal précieux qu’est l’or ; en général, les développeurs optent pour un lien avec la monnaie fiduciaire, comme le dollar ou l’euro.

Conséquence perverse des sanctions américaines et européennes contre la Russie et l’Iran : elles nourrissent la créativité. Après tout, la nécessité est la mère de l’invention : les mesures punitives ont forcé les deux régimes autoritaires, traditionnellement alliés, à travailler ensemble pour trouver des alternatives aux systèmes de transactions financières de l’Occident. Pour l’instant, elles constituent la technologie de paiement dominante dans le commerce mondial.

L’actualité : La banque centrale d’Iran et le gouvernement de la Fédération de Russie envisagent la création d’un stablecoin. Cette monnaie numérique, en tant que moyen de paiement pour les transactions transfrontalières, devrait remplacer les monnaies fiduciaires telles que le dollar américain, le rouble russe ou le rial iranien.

  • C’est ce qu’affirme le directeur général de la principale association russe de crypto-monnaie, Alexander Brazhnikov, selon l’agence de presse Vedomosti.
  • Selon M. Brazhnikov, la valeur de la monnaie serait liée à l’or et le jeton pourrait être utilisé dans la zone économique spéciale d’Astrakhan. Là-bas, la Russie a récemment commencé à accepter les jetons de fret iraniens, comme le rapporte le site d’information néerlandais BTCDirect.
  • Après la réglementation complète des crypto-monnaies en Russie – un projet de loi devrait être voté cette année – la question sera examinée au niveau gouvernemental.

Le retour de l’or

Retour à l’étalon-or : Moscou, qui travaille avec Téhéran et certainement Pékin pour saper la domination du système financier américain, n’est que trop heureux de voir une économie basée sur les matières premières faire son retour.

  • Autrefois, à l’époque de Bretton Woods (1944 à 1971), la monnaie était garantie par l’or.
  • Dans les années 1970, les États-Unis ont décidé de découpler le dollar américain de l’étalon-or, mettant ainsi fin au système de Bretton Woods.
  • Depuis lors, la valeur du dollar, la monnaie de réserve mondiale, a été soutenue par un réseau complexe d’obligations du gouvernement américain et d’autres actifs.
  • Toutefois, Zoltan Pozsar, stratège principal du Credit Suisse et ancien banquier de la Réserve fédérale, a déclaré en mars de l’année dernière qu’une nouvelle ère du commerce mondial serait caractérisée par une « monnaie extérieure », c’est-à-dire une monnaie adossée à l’or et à d’autres matières premières.
  • Pour les deux adversaires des États-Unis sur la scène mondiale, cette bulle de stablecoin ressemble désormais à une nouvelle tentative de lier la monnaie à l’or.

EN BANDE SON :

Catégories :REBLOG

1 réponse »

Laisser un commentaire