REBLOG

Les premiers bébés conçus par un robot sont nés

Les premiers bébés conçus par un robot sont nés

C’est le meilleur des mondes.

Une start-up espagnole a fabriqué un robot injecteur de sperme qui peut être contrôlé à l’aide d’une manette de PlayStation. L’équipe l’a utilisé avec succès pour fertiliser des ovules humains, ce qui a permis la naissance de deux bébés en bonne santé.

Comme le rapporte la MIT Technology Review, l’un des ingénieurs travaillant sur le premier robot d’insémination au monde n’avait pas beaucoup d’expérience dans le domaine de la médecine de la fertilité, et c’est là que la manette de la PlayStation 5 est entrée en jeu.

À l’aide de la manette, un étudiant ingénieur de la startup Overture Life [nom après le descripteur] a dirigé une minuscule aiguille mécanisée de fécondation in vitro (FIV) pour déposer des spermatozoïdes uniques dans des ovules humains plus d’une douzaine de fois.

Cette technique inhabituelle semble avoir fonctionné. Deux petites filles sont nées de la fécondation robotisée ce printemps.

« J’étais calme », a déclaré Eduard Alba, l’étudiant ingénieur maniant la manette de la PlayStation, au MIT Technology Review. À ce moment précis, je me suis dit : « Ce n’est qu’une expérience de plus ».

Si le processus semble moins futuriste que vous ne le pensiez, c’est probablement parce qu’il l’est. Il s’agit essentiellement d’une mise à jour robotique de la fécondation in vitro traditionnelle, qui implique que des spécialistes humains joignent l’ovule d’une femme et le sperme d’un homme dans une boîte à l’aide d’une aiguille spéciale sous un microscope, ce qui aboutit parfois – mais pas toujours – à une fécondation.

La pratique actuelle de la FIV étant très délicate et exigeant beaucoup de travail, elle est très coûteuse, chaque tentative de grossesse aux États-Unis coûtant environ 20 000 dollars, selon le rapport.

C’est là qu’interviennent des start-ups comme Overture et plusieurs autres identifiées par la MIT Technology Review. Elles visent à rendre le processus beaucoup moins cher et plus accessible en automatisant de plus en plus certaines parties du processus.

Jusqu’à présent, Overture a levé environ 37 millions de dollars, la somme la plus importante du lot, avec des bailleurs de fonds tels que l’ancienne PDG de YouTube, Susan Wojcicki.

Selon les experts, il ne s’agit que d’une étape progressive vers l’automatisation complète du processus.

« Le concept est extraordinaire, mais il s’agit d’un petit pas », a déclaré à la MIT Technolgy Review Gianpiero Palermo, médecin spécialiste de la fertilité au Weill Cornell Medical Center, qui a mis au point la procédure désormais courante d’injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI) dans les années 1990.

Il a ajouté que les ingénieurs d’Overture devaient encore charger manuellement les spermatozoïdes sur les aiguilles des injecteurs, ce qui signifie qu’ »il ne s’agit pas encore d’une ICSI robotisée ».

Il s’agit néanmoins d’une avancée impressionnante dans le domaine de la médecine de la fertilité, et le fait qu’elle ait été réalisée à l’aide d’une manette de PlayStation est tout simplement stupéfiant.

Traduction de Neoscope par Aube Digitale

Catégories :REBLOG

1 réponse »

Laisser un commentaire