Jour : 13 avril 2020

« Les hypothèses qui disent que les cercles dominants orchestrent une panique pour installer un système dictatorial, panoptique, vecteur d’une surveillance universelle et ubiquitaire, sont à prendre au sérieux. Le comportement moutonnier des citoyens est ahurissant dans un tel contexte, alors qu’il est patent que les sphères dirigeantes ont intérêt à promouvoir un tel système : l’Italie de Salvini ou même l’Italie post-Salvini est un pays imprévisible qu’il faut mater ; la France des gilets jaunes qui refuse l’hyperlibéralisme qu’on veut lui imposer mérite, à leurs yeux, une punition sévère et l’Allemagne qui hue Merkel à chacune de ses apparitions publiques doit également être châtiée, d’autant plus qu’elle se chauffe au gaz russe et fait tourner son industrie, automobile et autre, avec ces mêmes hydrocarbures poutiniens. Nous sommes arrivés à l’ère du « Surveiller et punir » planétaire dont l’Europe sera la principale victime (R.Steuckers).

Initialement publié sur nicolasbonnal.com :
https://strategika.fr/2020/04/06/geopolitique-du-coronavirus-v-entretien-avec-robert-steuckers/

Évaluez ceci :