Art de la guerre monétaire et économique

Votre argent cash protège la démocratie/La Banque du Canada se penche sur la monnaie électronique

Votre argent cash protège la démocratie

Vous aimez le cash ? Vous aimez payer en liquides ? Eh bien, vous avez tort, si l’on en croit la plupart des gouvernements, y compris le gouvernement belge, qui ont voté depuis plusieurs années des lois pour vous empêcher de le faire, du moins pas au-dessus d’un certain montant.

Officiellement, c’est pour lutter contre la fraude et l’argent noir. C’est vrai qu’aujourd’hui, la société de consommation nous pousse à payer la plupart de nos achats avec des cartes de débit ou de crédit. Donc, sans trop réfléchir, ce genre de discours anti-cash ne nous choque plus. Mais nous avons tort !

Le cash est une représentation de notre liberté, voire même de notre démocratie, qui risque de disparaître un de ces jours sans crier gare. Quel rapport direz-vous entre la démocratie et le fait que je puisse ou non utiliser à ma guise du cash, y compris pour le planquer sous mon matelas si j’en ai envie. Eh bien, justement, il arrivera un jour où vous ne pourrez plus le planquer sous votre matelas.

Pourquoi ? Parce que plusieurs économistes, et non des moindres, ont déjà suggéré aux Banques centrales de tout faire pour supprimer le cash chez les particuliers. En effet, les taux d’intérêt sont quasi à zéro pour cent pour relancer nos économies, mais malgré cela, les citoyens refusent de consommer davantage et préfèrent au contraire épargner. Donc, selon ces économistes, la seule manière, de relancer nos économies, c’est de forcer les citoyens à consommer davantage, via des taux d’intérêt négatifs sur vos comptes d’épargne. Si des taux négatifs devaient être mis en place aujourd’hui, les citoyens seraient obligés de sortir leurs avoirs des banques pour ne pas devoir payer un taux négatif !

Si un jour on vous vend l’idée que supprimer le cash, c’est supprimer l’économie au noir. Un conseil, ne les croyez pas

 Si la Banque centrale européenne ne descend pas ses taux en dessous de zéro pour cent, c’est uniquement parce que le cash existe encore. Si les taux d’intérêt étaient négatifs, les épargnants retireraient aussitôt leur argent des banques. Mais si demain, ou après-demain, d’une manière ou d’une autre, nos gouvernements interdisent le cash, alors il sera possible d’imposer un taux d’intérêt négatif sur nos comptes d’épargne. Il nous sera techniquement impossible de sortir de l’argent virtuel, donc nous serions obligés de consommer au lieu de conserver des comptes bancaires coûteux.

En clair, ce que disent ces économistes influents, dont beaucoup sont américains, c’est que la relance économique passe par la suppression en catimini du cash. Pour les uns, c’est une bonne idée si c’est le prix à payer pour relancer l’économie. Pour les autres, c’est la fin de notre liberté. Mais je vous rassure, si un jour une telle idée devait se concrétiser, on nous la vendra en disant que supprimer le cash, c’est supprimer l’économie au noir et l’économie criminelle. Un conseil, ne les croyez pas.

Amid Faljaoui
Amid Faljaoui/ Trend.be 13/11/2014

http://trends.levif.be/economie/banque-et-finance/votre-argent-cash-protege-la-democratie/article-opinion-350841.html

La Banque du Canada se penche sur la monnaie électronique

La Banque du Canada a indiqué jeudi qu'elle se penchait sur les éventuels... (PHOTO GEOFF ROBINS, ARCHIVES AFP)

La Presse Canadienne OTTAWA 13/11/14

 

La Banque du Canada a indiqué jeudi qu’elle se penchait sur les éventuels bénéfices que pourrait représenter l’émission d’argent électronique.

Selon la première sous-gouverneure Carolyn Wilkins, l’institution «suit de près les risques que présentent les nouvelles formes de monnaie électronique» dans un contexte où elle est en charge d’émettre la monnaie, de favoriser la stabilité financière et de surveiller les systèmes de paiement canadiens.

Les gens qui utilisent la monnaie électronique doivent être conscients des risques liés à des devises peu réglementées, avec une protection limitée, sinon inexistante, pour l’utilisateur, a-t-elle noté dans le texte d’un discours livré à l’Université Wilfrid Laurier, à Waterloo, en Ontario. Les comptes PayPal et les cartes prépayées, et les cryptomonnaies, dont le Bitcoin, font partie des formes que cette monnaie peut prendre. Les transactions effectuées par l’entremise de ces moyens sont conclues virtuellement, sans la supervision d’une banque centrale.

Bien qu’elles gagnent en popularité, les monnaies électroniques ne sont pas encore assez répandues pour présenter un risque important pour la stabilité financière du Canada, mais la Banque les surveille tout de même de près.

La Banque du Canada a collaboré avec le gouvernement fédéral pour moderniser la supervision des paiements. Mme Wilkins a souligné que l’argent virtuel pouvait être utilisé pour des activités criminelles, comme le terrorisme financier ou le blanchiment d’argent.

L’institution centrale envisage de mettre au point sa propre monnaie digitale

La Banque du Canada s’intéresse au bitcoin. et ceci, dans le but de mettre au point sa propre monnaie digitale. La banque centrale est encore «très loin» d’un tel aboutissement. Mais elle réalise que, si les monnaies digitales se répandent (ce qu’elle juge encore improbable aujourd’hui), beaucoup de transactions se feraient sans le dollar canadien, ce qui réduirait la capacité d’influencer l’économie avec les taux d’intérêt. Pour l’heure, Carolyn Wilkins considère le bitcoin comme un investissement plutôt que comme une monnaie.

3 réponses »

  1. les mailles du filet se ferment sur nous, doucement, pour ne pas nous effrayer, mais pourtant la perte totale de liberté est là, et nous devrions être glacé de peur.

    J'aime

  2. La « fin du cash », ce ne sera que le prolongement du principe actif de la TRANSPARENCE., celle-ci vous la retrouvez dans les echanges sociaux par les applications numeriques et que nos jeunes ont adopté sans meme en mesurer le cout pour leur liberté mais aussi avec l’idée de rendre totalement transparent les flux financiers de quelques natures qu’ils soient et quelque soit les intervenants (institutions, personnes). La dictature absolue est celle qui se voit valider par la masse, quant aux autres, les dissidents, ils passeront pour de potentiels terroristes puisque cette notion a des frontieres elastiques et qu’elle épouse les faits divers auquels on avance des solutions s’insérant dans un agendas dont nos maitres ont le secret.

    Avec la monnaie électronique, on passera, au nom de la loi d’airin du PROGRES au flicage total des populations avec leur assentiment (« je n’ai rien à cacher! »). La fin du cash ouvrant de plein droit l’usage du tatouage électronique afin que nul ne vende ni n’achete sans que « big brother » ne le sache et le transmette à la corporatocratie… notre « petit père des peuples ».

    Le rideau démocratique se baissera définitivement quand se lèvera celui de la grande refonte monétaire mondiale avec à la clé sa monnaie virtuelle fraichement accouchée.

    Le NOUVEL ORDRE MONDIAL imprimera sa marque de maniere plus efficace et efficiente que ce que leurs aieux, les nazis, avaient reussis à faire ou meme à rever. A la croix colorée distinctive des types de gens qu’elle ciblait, l’electronique offrira bien plus que cela puisqu’ils sauront tout de nous, nos gouts, nos actes, nos pensées… mais aussi ou nous nous trouvons et avec qui… La stasi ou la gestapo font décidément pale figure!!

    J'aime

    • La fin du cash n’est que le prolongement de ce qui a été mis en place il y a 40 ans avec la fin du lien qui unissait dollar et or, la financiarisation de l’économie et cerise sur le gâteau: le consensus de Washington… La monnaie virtuelle s’inscrit dans le processus technologique qui a vu la mise en place des premières transactions électroniques via les cartes à puces et autres PC dans les années 80…Quant à la surveillance du citoyen lambda point besoin d’électronique la STASI s’en était fait une spécialité de choix sans avoir recours à beaucoup de moyens techniques…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :