Art de la guerre monétaire et économique

Douce France : Le bluff de Castaner, son Oradour sur glane

Le gouvernement est sans moyens légaux pour stopper l’insurrection pacifique des gilets jaunes.

Deux Français sur trois approuvent et soutiennent les gilets jaunes selon l’enquête du Cevipof. 70% veulent l’instauration de referendums sur toutes les questions importantes.

Les gilets jaunes sont le fer de lance de la Nation, ce que récuse Castaner mais que l ‘enquête objective du Cevipof  affirme : les gilets jaunes représentent les français. En revanche le gouvernement et sa chambre de députés godillots ne les représentent plus. 

Le soutien est considérable et ceci malgré une pression considérable  de la propagande sur les médias aux ordres, lesquels relaient des inepties et horreurs à longueur de journée. C’est dire si le soutien réel  spontané est élevé.

Le gouvernement utilise des constructions parallèles pour  menacer,  punir; il a franchi un stade supérieur, il utilise la vengeance.

La base de la tactique est la provocation  à la fois par les propos des irresponsables qui gouvernent et par les agressions policières sur ordre . Grace aux provocations il y a violence, on en rajoute par des casseurs aux ordres du Pouvoir et flics déguisés; puis ensuite on fait l’amalgame et on décrète que les manifestants sont complices des dégradations et violences.

Tout cela est cousu de fil blanc , mais  avec l’aide des médias , le pouvoir parvient à manipuler l’opinion. Il n’y a pas d’analyse, pas de vrai témoignage, il n’y a que mises en scène façon Goebbels. 

Castaner dérive, il perd la raison et le sang froid;  il lance  la question de la responsabilité collective chère aux nazis: faute de pouvoir assassiner résistants  , les envahisseurs ont fait un grand usage de la responsabilité collective, du système des otages , des fichages et dénonciations.

Le  gouvernement suit exactement la  même voie, avec un vocabulaire qui n’est pas sans rappeler les années noires de notre histoire en particulier lorsque le président exhorte au Travail et déclare pétainistiquement que les  Francais ne veulent pas faire d’efforts.

 Un travail sérieux  montrera tout cela certainement une fois que le calme sera revenu.

Caastaner n’est pas la justice, la police non plus et dans notre système il y a encore une séparation des pouvoirs. ceci signifie que Castaner  n’a pas la possibilité de considérer lui même que tel ou tel acte peut être assimilé à une complicité. 

Mon sentiment est que sur la voie que nous suivons, l’aggravation est certaine , et que peut être, un jour ce sera Castaner et qui sera jugé et considéré comme responsable des agressions, provocations, répressions en meme temps que coupable d’avoir versé le sang du peuple.

BRUNO BERTEZ

EN BANDE SON :  

6 réponses »

  1. L’explosion de gaz de la rue de Trévise semblerait bien n’être qu’un scénario monté de toutes pièces afin de faire la une des médias et ramener au second plan les manifestations des Gilets Jaunes du samedi 12 janvier (« Acte IX »)
    De très nombreux détails incohérents relevables sur les photographies et vidéos prises sur le site avant et au cours de l’intervention des sapeurs-pompiers vont dans le sens d’une telle hypothèse.
    Il serait donc intéressant de savoir notamment si cette boulangerie était en travaux, et à qui appartient cet immeuble, ainsi que l’hôtel situé en face d’où un journaliste italien a réalisé la 1ère vidéo ?
    – Qui est ce journaliste italien, à qui est-il lié ?
    Etc..

    J'aime

  2. «On reconnait un système totalitaire
    au fait que les criminels sont ménagés
    et les adversaires politiques criminalisés».

    Alexandre SOLJENITSYNE

    J'aime

  3.  » tout cela est cousu de fil blanc , mais avec l’aide des médias , le pouvoir parvient à manipuler l’opinion. Il n’y a pas d’analyse, pas de vrai témoignage, il n’y a que mises en scène façon Goebbels.

    Castaner dérive, il perd la raison et le sang froid; il lance la question de la responsabilité collective chère aux nazis: faute de pouvoir assassiner résistants , les envahisseurs ont fait un grand usage de la responsabilité collective, du système des otages , des fichages et dénonciations. »

    Ouiaujourd’hui ce passé sert de caution a ce pouvoir pour nous museler.
    Les mêmes méthodes et interdictions d’évoquer le passé au nom deszheureslespluszombres denotrehistoire..

    J'aime

Répondre à Anders Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s