Douce France

Douce France : Hit the road Jack! (Avec Note du LUPUS)

NOTE DU LUPUS

« D’avoir délaissé les médias « bon-teint » depuis pas mal d’années me permettait de n’en plus ouïr. Quelle idée de donner cela en lecture. »

Raison de plus pour en parler, Il y a des vérités qui dérangent tout comme le conformisme vient souvent se loger chez ceux qui se pensent différents ! A Titre personnel je me soucie peu de l’immoralité du personnage dont les frasques sont connues sans être nécessairement approuvées mais tolérées dans le cas présent c’est sûr. Cela étant dit Il est facile mais pas toujours très pertinent de juger la valeur des « purs esprits » ou des artistes à la lueur de leurs seules histoires de cul aussi dégueulasses soient elles. L’Humain est un continuum fait d’esprit, de cœur, de sang, de sueur et de foutre avec dans certains cas un supplément d’âme, mais si cette dernière a malheureusement été donnée à tout le monde, beaucoup l’on vendu en cours de route. Dans le cas de Lang on peut donc légitimement se poser la question suivante : au regard de quoi a t il été absous de ses péchés ! Chez lui le pacte est faustien c’est évident c’est pourquoi sa surcapacité de nuisance je la situe ici ailleurs : Chez les Socialistes fabiens c’est sans doute l’un des pires car il aura œuvré toute sa vie à « multiculturaliser » la société française d’abord en l’américanisant et aujourd’hui en l’arabisant, le tout dans une volonté évidente autant de déconstruire que de déstructurer, et dans l’objectif final de casser l’identité culturelle française pour la remplacer par une identité marchande : dis-moi ce que tu consommes je te dirais qui tu es ! Au regard de la loi divine ou pas on peut donc parler là d’Associé du diable en association de malfaiteurs en vue d’une entreprise criminelle…Un tueur à gages : hit the road jack !

Hit the road Jack!

Depuis sa naissance, la République française peut se prévaloir d’avoir en son sein des personnages de roman. Jack Lang en fait irrémédiablement partie. Dernière information en date le concernant : entre 2013 et 2018, il aurait reçu pour 195.600 euros de vêtements du couturier italien Smalto, et ce, sans «aucune contrepartie» selon son avocat.

Né en 1939, il connut la guerre et l’antisémitisme au côté de son père d’origine juive, Roger Lang. Par la suite, il développe deux passions : une pour le droit, l’autre pour le Théâtre. Lang aime le jeu du Je. Son art de la persuasion s’aiguise en loge maçonnique. Particulièrement talentueux en matière de communication, il devient rapidement un homme clé de la Mitterrandie.

Dès 1981, il est nommé ministre de la Culture, mandat qu’il exerce jusqu’en 1986, et ce, avant de le redevenir de 1988 à 1992. Après quoi, il sera, à deux reprises, ministre de l’Education nationale (de 1992 à 1993 et de 2000 à 2002).

Si l’on retient également ses différents mandats de député et d’élu local, Jack Lang peut se vanter d’avoir eu l’une des plus riches carrières dans le monde politique français : le pur produit d’une République peu franche, mais certainement maçonnique.

Accompagnant toujours les mouvements les plus démagogiques comme SOS Racisme dans les années quatre-vingt et Les Restos du Cœur, il n’a jamais manqué une occasion de plaire aux chantres de la moralineambiante. Il est attiré comme un aimant par les caméras.

A n’en point douter, Lang sera, pour la postérité, un exemple en matière de flagornerie et de retournements de veste. Son sens de l’à-propos guindé, son ton emphatique et ses envolées lyriques, le tout mêlé à une expression snob et faussement branchée, feront date. Lang est In, et jamais Out. Il aura été le plus obsolescent des avortons de la Mitterrandie, de cette « gauche caviar » convertie aujourd’hui à la Macronie : le bel ami d’une France dont il a accéléré le déclin.

Il aura été le plus obsolescent des avortons de la Mitterrandie, de cette « gauche caviar » convertie aujourd’hui à la Macronie : le bel ami d’une France dont il a accéléré le déclin

Un bel Ego gonflé à l’hélium. Il faut le voir l’ami Jack, toujours à la recherche de l’admiration non loin de la Place des Vosges. Au cœur deboboland, il se sent bien comme le Tintin de Pascal Sevran. Sans oublier que la ligne 1 du métro parisien lui appartient : son œil se frotte à tous ceux qui lui adressent un regard de reconnaissance.

Dans ce cas, il ne sait pas faire valoir une certaine « cure de distance ». Qu’il est bon, pour notre « bel homme », d’être lubrique et tonique : Ô combien était-il nécessaire pour lui de prendre fait et cause pour Roman Polanski en 2010 et Woody Allen en 2018 ? Tel un aristocrate du XVIIIème siècle, il aime faire tomber le masque pour mieux le remettre. Il faut faire semblant à tout prix. Tel Mazarin, il simule et dissimule.

Comment ne pas associer Jack Lang à ses deux principaux faits d’armes, à savoir la création en France de la Fête de la musique (en 1982) et l’introduction de la Technoparade (en 1997) ? Quant au développement de la Gay Pride dans nos contrées, il ne serait pas raisonnable de penser qu’il n’y est pas associé. Jack Lang ne loupe jamais une occasion de se montrer à chacun de ces évènements célébrant un tohu-bohu généralisé.

On lui doit, il y a un an, en association avec le couple Macron, la représentation de DJ Kiddy Smile à l’Elysée lors de la dernière Fête de la musique : ce DJ avait arboré un T-shirt où il était écrit « Fils d’immigré, noir et pédé », en signe de protestation contre la loi asile et immigration. L’ancien ministre de la Culture a très clairement encouragé la lame de fondintersectioniste que subit la société française depuis ces dernières années.

Et comment douter qu’il soit devenu le meilleur bras armé de Lesbian Gay Bisexual and Transgender en France depuis près de trente ans ? Car, en inoculant le poison du néo-différentialisme par l’usage du spectacle et du divertissement, Lang est, sans conteste, un des meilleurs parangons de la bourgeoisie parisienne libérale-libertaire depuis la Révolution française.

Par ailleurs, l’internationalisme des années quatre-vingt a très vite aimé se mettre en représentation à la télévision. Sans nul doute, la rebellocratie est en chaussures de luxe ou n’est pas. Qu’il est lointain le temps de Tournez Manège où Lang s’illustra au côté de son épouse, Monique. Pour se faire remarquer, il fallait déjà se parer en « bon client » de la télé.

Pourtant, Lang a été un des pires ministres de l’Éducation nationale : il n’a jamais cessé de caresser dans le sens du poil les défenseurs fanatiques des Instituts Universitaires de Formation des Maîtres, un des principaux axes de propagande des soixante-huitards. Durant sa présence à la Rue de Grenelle, il cédait beaucoup aux plus pédagogistes parmi les inspecteurs académiques.

Il affirmait, non sans cynisme, qu’un licencié en philosophie trouverait aisément un good job à l’étranger, notamment en Angleterre et aux États-Unis : un « bon travail » de serveur assurément, ou au mieux, de salarié pour la Silicon Valley. Lang et ses amis ont fait partie de cette élite française assez rusée pour faire accepter, aux générations du présent et du futur, la dévalorisation des études ainsi que le nivellement par le bas de leurs compétences.

Par ailleurs, l’internationalisme des années quatre-vingt a très vite aimé se mettre en représentation à la télévision. Sans nul doute, la rebellocratie est en chaussures de luxe ou n’est pas.

On doit remercier Lang, qui, du haut de sa démagogie, a fourni au monde anglo-saxon des travailleurs français à bas prix. En outre, il est l’ami des rappeurs et du Jamel Comedy Club : un personnage intersectionnel vendu aux sectionneurs de la nation. Il était déjà le plus d’AJ +, ce média par internet faisant partie du groupe d’Al Jazeera Media Network, créé en 2014.

Sa France est celle des dîners mondains et des hammam, celle des bars gayet des bars à chicha. Il n’est pas étonnant qu’à la faveur d’un réseau entretenu avec les pays du Maghreb et les pétromonarchies du Golfe il ait été nommé président de l’Institut de mon arabe, en 2013.

Récemment, il a estimé nécessaire de soutenir Jean-Michel Blanquer, le Ministre de l’éducation nationale en Macronie, concernant son projet de renforcement de l’enseignement de l’arabe dans les collèges et les lycées.

Sur la base de son libéral-libertarisme, Lang n’a jamais ménagé ses efforts pour être un des principaux acteurs de l’instauration, en France, d’un ordre islamo-libertaire. Il faut, coûte que coûte, rester dans l’air du temps. Jack, un ami qui vous veut du bien.

https://lincorrect.org/hit-the-road-jack/

EN BANDE SON :

7 réponses »

  1. Un des pires
    Quand verrons nous sa chute son déshonneur
    et le dévoilement de ses horreurs
    et il ne s’agit pas des ses ministères successifs:un jeux de massacre
    Nous pourrions évoquer d’autres « jeux’..
    Innommables
    Il parait que la Vérité apparaît toujours
    J’attends …
    Commençons par les costumes ..et ensuite viendra façon Dorian Gray
    La révélation des marques de l’abomination.
    J’attends.

    J'aime

  2. Ce type fait partie de ma galerie des horreurs.
    Et comme il l’incarne à tous points de vue.
    D’avoir délaissé les médias « bon-teint » depuis pas mal d’années me permettait de n’en plus ouïr. Quelle idée de donner cela en lecture.
    De ce qui n’est certainement qu’une écume en effet, toujours trop blanche (même si l’on pense à l’écume crasseuse de certains ports (ou porcs – j’ai un doute orthographique).

    J'aime

    • « D’avoir délaissé les médias « bon-teint » depuis pas mal d’années me permettait de n’en plus ouïr. Quelle idée de donner cela en lecture. »

      Raison de plus pour en parler, Il y a des vérités qui dérangent tout comme le conformisme vient souvent se loger chez ceux qui se pensent différents ! A Titre personnel je me soucie peu de l’immoralité du personnage dont les frasques sont connues sans être nécessairement approuvées mais tolérées dans le cas présent c’est sûr. Cela étant dit Il est facile mais pas toujours très pertinent de juger la valeur des purs esprits ou des artistes à la lueur de leurs seules histoires de cul aussi dégueulasses soient elles. L’Humain est un continuum fait d’esprit, de cœur, de sang, de sueur et de foutre avec dans certains cas un supplément d’âme, mais si cette dernière a malheureusement été donnée à tout le monde, beaucoup l’on vendu en cours de route. Dans le cas de Lang on peut donc légitimement se poser la question suivante : au regard de quoi a t il été absout de ses péchés ! Chez lui le pacte est faustien c’est évident c’est pourquoi sa surcapacité de nuisance je la situe ici ailleurs : chez les Socialistes fabiens c’est sans doute l’un des pires car il aura œuvré toute sa vie à multiculturaliser la société française d’abord en l’américanisant et aujourd’hui en l’arabisant, le tout dans une volonté évidente autant de déconstruire que de déstructurer et dans l’objectif final de casser l’identité culturelle française pour la remplacer par une identité marchande : dis-moi ce que tu consommes je te dirais qui tu es ! Au regard de la loi divine ou pas on peut donc parler là d’associé du diable en association de malfaiteur en vue d’une entreprise criminelle…Un tueur à gages : hit the road jack !

      J'aime

      • The Wolf, c’était humoristique dans ma prose.
        Pas facile avec vous.
        « HIUMOUR » !?
        C’était donc une bonne idée d’en parler et de faire s’en souvenir.
        Et j’ai lu cet article.
        On creuse ou pas, ensuite, dans le sens qu’on veut, car le bonhomme est assez cousu de fils noirs et l’air frais est vital, surtout quand on accepte de plonger de temps en temps dans le marigot, par volonté de vérité.
        Quant à son oeuvre au noir, justement, l’interprétation par le socialisme ne vous est pas exclusive, et l’intelligence non plus.
        Même si, allez, vous êtes très fort ! (Ironie et/ ou flatterie !)
        Genre lupus.
        Amicalement !

        J'aime

        • Vous faites une surinterprétation négative de mon commentaire qui n’était que suggéré par la pertinence de votre questionnement, le choix en effet de tel ou tel article ne se résumant pas à mes yeux au fait d’être pour ou contre mais s’intégrant dans le cadre d’un corpus plus général. C’est pourquoi je vous remercie de m’avoir donné l’occasion de préciser les choses et de dessiner un peu les contours de ce choix. Contours sur lesquels je trouverais tout à fait légitime que vous puissiez ne pas être d’accord, humour ou pas.

          J'aime

  3. @keriadenn
    Porcs est le mot a associer et il est comment dire…….. léger! Il y a sur le net une vidéo a écouter ..a ce sujet!
    Roger Holeindre / Jack Lang!

    J'aime

    • Je sens comme un stress à taper les mots clés pour ce qui s’ensuivra, surtout que ce matin, j’ai visionné une vidéo, celle du voyage de notre « prédisent » à Abidjan…
      Autre belle personnalité (…).
      A retrouver pour les A-mateurs sur le blog L’Echelle de Jacob.
      J’aime bien l’air frais et une bonne dose d’optimisme.
      Alors une visite chez Mimi et cie… J’hésite.
      J’ai visionné il y a quelque jours le document Juan Branco que vous relayez encore, Anders, par ailleurs. Des vidéos plus longues permettent de piger « notre élite » de l’intérieur – plateau type Insoumis, Avec bp de temps, notre ami est plus descriptif et ses analyses plus audibles, là ou il manque de charisme verbal.
      Amitiés.

      J'aime

Répondre à Keriadenn Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s