Art de la guerre monétaire et économique

Banco pour Branco et ticket gagnant pour l’oligarchie derrière Macron Par Nicolas Bonnal (Avec Vidéos)

Sur Macron on a déjà tout dit, alors on va se répéter. Juan Branco a bien retracé – comme Aude Lancelin dans son Putsch du CAC 40 – les turpitudes qui ont mené notre petit homme aux manettes. Et ça donne en conclusion :

« Le lecteur suspicieux demandera à cet instant : et alors ? Cela n’était-il pas, à défaut d’être dit, compris ? »

Je trouve important de commencer par cette conclusion. Car en effet, comme on dit à la radio, le Français moyen n’en a rien à foutre de s’être fait avoir comme ça. Il n’y a qu’à lire Céline, Toussenel ou Drumont pour comprendre. On cite Céline :

« Et les Français sont bien contents, parfaitement d’accord, enthousiastes.

Une telle connerie dépasse l’homme. Une hébétude si fantastique démasque un instinct de mort, une pesanteur au charnier, une perversion mutilante que rien ne saurait expliquer sinon que les temps sont venus, que le Diable nous appréhende, que le Destin s’accomplit. »

Eh bien continuons ! Comme disait Sartre dans Huis clos. Qui a dit que notre apocalypse durerait cinq minutes ?

On reprend avec Branco :

« Tous semblent pris dans la nasse de ce qu’il conviendra d’appeler, et nous le justifierons, un système oligarchique. A savoir un espace public dominé par des individus dont la fortune dépend directement ou indirectement de l’État, et qui l’ont investie pour prendre le contrôle des médias et ainsi s’assurer de la préservation de leurs intérêts au détriment du bien commun. »

Et on a envie de lui demander au jeune Branco : quoi de nouveau sous le sommeil ?

Bonne expression ici (le livre est joliment écrit) :

« Ce qu’il s’agit pour nous maintenant de démontrer, c’est qu’Emmanuel Macron a été « placé » bien plus qu’il n’a été élu. Que la presse a agi en ce domaine avec complicité. Et que la colère et la volonté de destitution qui anime une majorité de nos concitoyens s’en trouve légitimée. »

Comme on sait avec ce système planétaire ce sont les peuples qui se trouvent destitués – en regardant la télé !

Après on en apprend ou en en devine d’autres : comment les services secrets servent LVMH, devenue une des boîtes les plus ubiquitaires et inquiétantes au monde (avec Apple and Co., voyez aussi le livre de Routier sur Notre drame de Paris), et aussi comment ce système de fric oligarchique devient fasciste et policier :

« Ce que nous nous apprêtons à révéler ici, c’est la factualité qui a permis la mise en place de ce pouvoir. La façon, dont, par exemple, Edouard Philippe, sorti de nulle part, a accédé au poste de premier ministre, après s’être piteusement perdu entre des missions de lobbying pour une grande entreprise nucléaire et apparatchikismes divers auprès de Les Républicains. Comment et pourquoi Ludovic Chaker et Alexandre Benalla ont été recrutés à l’Elysée afin de mettre en place une garde prétorienne agissant en « police privée » d’Emmanuel Macron, selon le modèle que lui avait fait découvrir Bernard Arnault en le présentant à Bernard Squarcini, ancien directeur de la DGSI, actuellement mis en examen pour avoir mis au service de son nouveau patron, LVMH, ses réseaux et parfois les services secrets de notre pays. »

On évoque Mimi, sortie du film de madame Claude avec François Fabian, mais promise à un futur plus brillant (l’époque s’y prête misérablement) :

« L’enquête expose la figure de Michèle Marchand, pièce centrale d’une immense entreprise de communication qui fut mise en place avec l’aide d’un milliardaire, un certain Xavier Niel, dans le but de faire connaître et adouber par le peuple français un inconnu absolu qui venait d’être coopté par les élites parisiennes, pur produit du système transformé en quelques mois en icône adulée par les rédactions de Gala, VSD, Paris Match et de quelques autres magazines mobilisés avec soin. »

Branco laisse les juifs et Rothschild aux antisémites et s’en prend aux vrais capos, Niel-Arnault-Bouygues par exemple :

« …rappelons que la fortune de Xavier Niel est directement dépendante des décisions de nos gouvernants – il suffirait à l’État de retirer les licences téléphoniques octroyées à Free pour que sa fortune s’effondre immédiatement. Sa dépendance à l’égard du pouvoir politique, immense, est d’ailleurs telle que François Fillon aurait décidé de l’octroi d’une licence téléphonique à Free – faisant exploser la capitalisation boursière de Free, dont M. Niel est propriétaire à plus de 50% encore – dans le seul but d’« emmerder » Nicolas Sarkozy (décidément). »

C’est que Sarkozy préférait Bouygues à Niel :

« En effet M. Sarkozy détestait M. Niel, qui le lui rendait bien, l’amitié que le premier vouait à Martin Bouygues, qui voyait son empire trembler du fait du second, n’y étant pas pour rien. »

On revient sur la mission Marchand (si j’ose rire !) :

« Mimi Marchand, la reine de la presse people, condamnée pour trafic de drogues – elle fut interpelée conduisant un camion doté de 500 kilogrammes de haschisch – s’est fait prendre en photo dans le bureau de M. Macron en juillet 2017.

Celle qui n’hésite pas à exposer l’intimité des gens pour les intimider et à utiliser ses sources pour détruire sur commande tel ou tel individu, a été la personne en charge d’introniser M. Macron auprès des Français. Mimi Marchand, ou la marchande de secrets ayant fait les beaux jours de la presse people depuis vingt ans, capable de faire taire une information, fut-elle d’intérêt public, en quelques instants, de montrer et d’exposer des corps nus pour les humilier ou les consacrer. »

On rappelle aux amateurs que la France est sous la coupe du binôme Niel-Arnault (qui rencontra Trump le soir de son élection) :

« Bernard Arnault, première fortune de France, quatrième fortune du monde, doté de 70 milliards de patrimoine et propriétaire du groupe de luxe LVMH. Cela pourrait sembler au premier abord aussi insignifiant que « l’amitié » entre Niel et Macron, si l’on oubliait de préciser une autre information que la bienséance et les conventions bourgeoises amènent le plus souvent à esquiver : à savoir que le maverick, le rebelle, l’homme du peuple Xavier Niel, vit en concubinage avec Delphine Arnault, fille et héritière de Bernard Arnault. »

Branco rappelle que la presse n’est pas vraiment libre (mais le fut-elle un jour ?) :

« Où le faire, comment le faire savoir ? Quel organe de presse pourrait l’accueillir, y compris pour le contredire ? Libération, L’Express ou BFM TV ? C’est-à-dire les médias détenus par Patrick Drahi, dont l’empire a été consolidé avec l’aide d’Emmanuel Macron, Drahi qui l’a remercié en mettant à sa disposition sa main droite et directeur de facto de ses médias, Bernard Mourad, pendant la campagne présidentielle, après que ce Bernard Mourad ait, sur ordre de M. Drahi, « suggéré » des Unes au sujet de M. Macron, lors des comités de rédaction de ces médias auxquels, contre toute logique, il participait ? A l’Obs, au Monde, à Télérama, à Mediapart, dans la dizaine d’autres médias où Xavier Niel a investi ? Au Figaro, chez Olivier Dassault, où il faudrait espérer qu’un journaliste trouve le courage d’attaquer les collusions entre médias et milliardaires, après que l’empire de son père se soit construit en s’appuyant sur cela ? »

Juan Branco poursuit son énumération laborieuse mais instructive :

« Au Parisien ou aux Échos, chez Bernard Arnault, à Vanity Fair, qui publie des articles de commande et qui coulerait immédiatement si ce dernier cessait de le financer ?

A Canal + ou chez C8, chez Vincent Bolloré à qui Macron confia part de sa communication alors qu’il était ministre de l’économie via Havas – avant qu’Hanouna, pilier capitalistique du groupe, n’en devint le meilleur relais, l’invitant régulièrement à communiquer par téléphone lors de ses émissions ? A TF1 ou TMC, chez Martin Bouygues, là encore compromis jusqu’aux ongles et dépendant de la commande d’État ? Au JDD ? Là où Gattegno a montré toute sa capacité à servir ceux qui plaisaient à son propriétaire, un certain… Arnaud Lagardère ! »

Enfin on apprend que le champagne Taittinger annexe l’inspection des finances (ou l’inverse) via le renommé/pétaradant mentor Jouyet :

« Repéré et recruté par Richard Descoings à Sciences-Po, institution publique, au sein d’un dispositif de pouvoir partiellement décrit par Raphaëlle Bacqué dans son ouvrage Richie, lui aussi publié chez Grasset, il y fut propulsé responsable de l’Asie, et y rencontrerait une certaine Edith Chabre, qui le présenterait à un certain Edouard Philippe et une certaine Brigitte Taittinger-Jouyet, héritière de l’une des plus importantes familles industrielles de France, recrutée à Sciences-Po pour, de dîner mondain en événement hippique dans le petit Paris, alimenter en levées de fond les caisses de Sciences-Po, tandis que son mari, Jean-Pierre Jouyet, puissant directeur du trésor devenu le très puissant directeur de l’Inspection des Finances, puis le tout puissant secrétaire général de l’Élysée, mobilisait ses réseaux pour soutenir Emmanuel Macron, parfois à la limite de la légalité. »

La légalité républicaine, encore un GN qui fait rire. Notre conclusion ? Vive Saint Louis tout de même…

http://www.dedefensa.org/article/juan-branco-et-nos-oligarchies-derriere-macron

EN BANDE SON :

16 réponses »

  1. En détails a savourer
    ex:comment Xavier et Mimi font connaissance en taule
    et ou Xavier présente Mimi a Brigitte pour la rassurer sur les photos compromettantes de son mari
    avec un homme le ciel lui tombant sur la tête
    Mimi rassure Brigitte en lui disant :les photos n’existent pas je le saurais ..fait moi confiance ..
    Bref ce n’est plus Balzac on est en plein S A S ..

    J'aime

  2. Ce qui me dérange avec Juan Branco, tout comme avec Caroline Galacteros et bien d’autres, c’est qu’ils sont pétés de trouille même s’ils mettent toute leur énergie à le cacher.
    *
    Le mensonge et la manipulation peuvent prendre plusieurs formes, le teasing est la forme la plus banale.
    *
    Tous deux nous lancent des constats qui peuvent être faits par n’importe qui avec plus ou moins de brio. Tous deux oublient scrupuleusement de parler de république, de communisme, de Fabian Society, de sectes FM, de coup d’état de 44, de chantage pétrolier, d’ISESCO, d’OPEP etc…
    *
    Je suis comme tout le monde, j’écoute très attentivement leurs conférences mais je m’évertue à les écouter avec l’esprit critique et surtout à déceler ce qu’ils ne veulent surtout pas dire.
    Ce qu’ils ne disent pas en dit bien plus que ce qu’ils disent, c’est bien pour cela que j’écoute ces gens, ils sont instructifs malgré eux. ^^
    *
    J’ai beaucoup aimé le comique de situation de la vidéo de Noam Anouar (même chaine Youtube) un grand policier Gaulois qui nous parle de « terrorisme ».
    (pas de terrorisme islamique dans le titre, ce serait raciste)
    C’est carrément un coup de maître dans la manipulation mentale, les non initiés à la pratique n’y voient absolument rien, innocents qu’ils sont.
    Là aussi le super teasing est hilarant pour ceux qui ont quelque formation en psychologie de masse.
    La mécanique reste la même qu’avec les deux précédents : « Je suis de la diversité et de culture muz, je lutte contre le terrorisme sorti de nulle-part » (en gros faut en faire venir encore plus pour lutter contre le terrorisme des Cathos sic)
    *
    Peu de gens voient le coup de maître manipulatoire…
    De même, peu d’individus sont capables de rire de la formule chimique du débat sur l’identité nationale qui elle elle-même est totalement ridicule, biaisée et malhonnête : Aucun Gaulois, seuls deux maghrébins de deux religions sémites sont habilités à parler d’identité nationale Française. (j’e’n chiale de rire encore aujourd’hui)
    *
    Je ne dirai pas que ces gens parlent pour ne rien dire mais ils citent des anecdotes qui nous permettent de ne pas remonter aux sources des problèmes, voir qui éludent scrupuleusement la source des problèmes évoqués.
    Mieux, ils réussissent l’exploit de faire passer les problèmes pour « non prévisibles et spontanés » lol (gouverner c’est prévoir qu’ils disait le mec )
    *
    Si je voulais les exonérer et les rendre gueux, donc moins conscients des enjeux, j’irai jusqu’à les exonérer en plaidant :
    « Pour faire société il faut partager la même histoire, le même langage, le même but » .
    Donc ces gens ne font pas partie de ma société et je ne fais pas partie de la-leur, car nous ne partageons aucun de ces trois points.
    *
    Notre histoire n’est pas la leur, notre langage n’est pas le leur (bien plus sophiste) et leur projet n’est pas du tout le notre, tout commence pourtant par là !
    Mais comme je suis censé avoir du respect et de la déférence pour ces gens, je suis obligé de supposer qu’ils savent parfaitement l’histoire, donc sont conscients… (on appelle cela se faire verrouiller, ils ne peuvent pas avoir conscience et innocence en même temps, il faut choisir)
    *
    *
    PS : Je suis très dur avec Branco et les autres mais j’ai passé l’âge de me faire entuber pour la millième fois en prenant la publicité et l’emballage pour le produit. J’ai tendance à effacer la pub, les phrase d’accroche, la PLV, pour ne regarder que le produit.
    Le produit à vendre je le vois venir de très très loin avec ses gros sabots …
    Je pars du principe que ces gens ne connaissent pas du tout l’histoire, sinon ils ne nous réciteraient pas des habitudes pour être des révélations, de grandes nouveautés….
    Affaire Stavisky, affaire des fiches, affaire du canal de Suez, affaire du canal de Panama, rien que ces affaires suffisent à documenter mon propos de « non nouveauté ».
    Il suffit de reprendre les trames de ces affaires et changer les noms propres en Sarkozy, Drahi, c’est exactement les mêmes affaires depuis plus de 200 ans,
    *
    Comment résumer au mieux le festival de révélations sous contrôle :
    Patient : -« Docteur j’ai contracté un cancer mortel suite à vos traitements »
    Docteur: -« Cela doit être à cause de votre psoriasis, vos ongles incarnés, une verrue plantaire. Faisons-en l’inventaire mais surtout ne remettez pas en cause mon traitement, ce qui tue c’est vos verrues, votre ongle incarné et votre psoriasis »
    *
    Tradition de l’esprit critique Français, forcément cela me sera reproché, c’est trop Français ! ^^
    Il ne faut pas croire, face à de telles vidéos je suis enthousiaste comme tout le monde…mais après j’analyse et je dissèque à froid.

    J'aime

  3. Il y a des gestes dans la vie qui ont une valeur d’exemple je relève celui du polytechnicien je dirais:
    Bravoure Honneur Courage
    Quant a Juan Branco :faisant partie du sérail et bien donc au dessus de la mêlée il aurait pu en croquer un max sans mettre les mains dans le cambouis ou dans la MDR ambiante avec ce que cela comporte de sérieux emmerdes et ou dangers.
    Petit rappel: Il est ou fut aussi l’avocat de julian Assange qui lui aussi …etc etc!!!
    Merci pour eux…….. l’histoire se réécrit a chaque moment ..
    J’aime reconnaître le courage de ces hommes qui s’exposent.
    et les donneurs de leçons… d’Histoire… me gavent.
    Surtout lorsqu’elles tournent en boucle autour d’un très petit nombril.

    J'aime

    • Effectivement, je suis d’accord avec vous ! quelqu’un qui milite pour FI me laisse perplexe même si il dit des vérités. Mais mélenchon en dit aussi ! Il dit qu’il n’a pas croquer mais j’en doute ! Je me méfie des mecs d’extrême gauche binationaux.

      J'aime

  4. Vous devriez aussi vous méfier de la propension de votre cerveau a fonctionner sur un mode binaire les bons et les méchants point barre… et mon petit JE est du bon coté … La clique tas de fumier qui est au pouvoir.elle, pense paradoxalement alors je considère qu’il faut apprendre a avoir une lecture transversale (la ligne directrice de ce blog) des événements
    . les natios a oeiléres sont aussi nocifs que les gauchos.Les singes au pouvoir tirent les marrons du feu de cette opposition.
    zavez pas entendu parlé de la notion d’alliés objectifs nécessaire a certain moment de l’Histoire.
    ?
    Naan?

    J'aime

  5. @ Anders vous avez raison, mais hors les cercles de pouvoir, la gauche a autant d’œillères que la droite natio.
    Il y a deux « étages » de vison, ceux qui dominent la mêlée peuvent se permettre d’avoir une vison transversale, ceux qui tapent dans la tôle sont obligés de limiter leur pensée à du binaire : ami/ennemi, bon/méchant/, natio/mondialiste, pro/anti immigration.
    J’apprécie le discours de Juan Branco, mais je ne crois pas qu’il recherche notre alliance et qu’il accepterait nos propositions de rapprochement ou d’alliance circonstancielle.

    J'aime

    • virez les 3 poissons pilotes du socialisme fabien que sont les conservateurs LePen, le young leader Dupont Aignan et le trotskyste Mélanchon et vous verrez que comme en Italie des alliances mème circonstancielles se feront…et surtout fonctionneront!

      J'aime

      • il n’y a pas qu’eux qu’il faudrait éliminer, les dirigeants à gauche sont encore plus sectaires. Les alliances de circonstances ne peuvent fonctionner qu’avec des gens intelligents comme Branco, les autres ne sauront pas se dégager de la gangue du politiquement correct. N’oubliez pas que l’extrême droite, maintenant l’ultra droite a été marquée du sceau de l’infamie qui coupera court à tout élan de rapprochement.

        J'aime

  6. @Paul -Emic
    Tous ces » braves gens » sont estampillés Socialistes Fabiens a partir de la nous sommes devant un mur effectivement.
    Mais ils arrivent que les murs s’écroulent justement ..explosés par la conjonction de l’alliance et ou la puissance a la fois d’individus et de disons … puissances antagonistes.
    les mondialistes sont des Soçialistes Fabiens les neo- cons non …Que fait Mister Bannon en Italie?
    A voir..affaire a suivre…

    J'aime

    • Bannon reste un agent américain, une sorte de trotskyste des temps modernes qui vise à raccrocher l’Europe à l’Empire US via l’OTAN au travers, ironie du sort, de Salvini en Italie, le mouvement 5 étoiles ayant préféré un financement de la dette italienne via l’Empire chinois et sa route de la servitude.

      J'aime

Répondre à Paul-Emic Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s