Behaviorisme et Finance Comportementale

Parce que la France est devenue protestante Par Henri Feng

Parce que la France est devenue protestante

« C’est devenu traditionnel : le seul moyen de faire tomber un adversaire politique est de dénoncer, à un organe de presse, ses pratiques bourgeoises, voire aristocratiques. Parce que le peuple français n’en est pas encore à crier « Oh, my God ! » en cas de scandale sexuel. Par contre, il suffit de taper au portefeuille, là où le bât blesse pour une population qui cultive un rapport paradoxal avec l’argent. De fait, la réussite des uns fait la jalousie des autres, comme la chute des uns fait l’ascension des autres : telle la série américaine des années 80, Dallas, le marigot médiatico-politique français est un « univers impitoyable ». De façon rituelle, celui qui est pris en flagrant délit d’ivresse avec le faste doit faire amende honorable devant les caméras, avec des trémolos dans la voix, et démissionner de ses « nobles » fonctions.

Jean-Paul Sartre avait parfaitement perçu la protestantisation lancinante de la société française depuis la chute de la monarchie : « La Révolution […] a produit une sorte de protestantisme laïque », avait-il déclaré, dans un entretien publié dans Un théâtre de situations. Un lointain descendant des Lumières qui rejoint, sur ce point, un anti-Lumière comme Joseph de Maistre (« L’aversion de Louis XIV pour le calvinisme était encore un instinct royal », dans Réflexions sur le protestantisme dans ses rapports avec la souveraineté). En définitive, à l’aune de l’adoration des Lumières pour le libéralisme anglo-saxon (Voltaire, Montesquieu, entre autres), la France moderne devait être, dans ses us et coutumes, anglo-américaine : un pays de petits marquis qui ne vivent que de jouissance, à défaut d’avoir de la puissance. »

Henri Feng 

6 réponses »

  1. Les Droits de « l’hommisme » sont la version laico-libéral de l’ingérence  et de l’inquisition chrétienne et musulmane : même volonté de conversion, même volonté de soumission !

    On notera que dans sa version laïque la chrétienté qui tente à vouloir convertir et soumettre les populations à la démocratie et aux bienfaits de la marchandisation des corps et des âmes partage étrangement un tronc commun totalitaire et messianique  avec sa sœur musulmane version halal !

    J'aime

  2. Bonjour « The Wolf »,
    Vous êtes toujours aussi « mesuré » et « objectif » dans vos propos dès qu’il est question de religion 🙂
    >vous dites : « …dans sa version laïque la chrétienté qui tente à vouloir convertir et soumettre les populations à la démocratie et aux bienfaits de la marchandisation des corps et des âmes… »
    >ma suggestion: prêtez attention aux faits historiques qui contredisent votre « analyse »
    Fidèle aux enseignement de Jésus Christ, l’Eglise catholique est la seule institution qui défend la vie et s’oppose à la barbarie de la marchandisation des corps. Quant aux « âmes », expliquez plus en détail SVP…

    J'aime

    • Bonjour Xavier, là pour le coup je ne dis rien, je trouve l’assertion intéressante, je la partage mais c’est Henri Feng qui parle surtout dans l’article de chez boulevard voltaire. Vous pouvez ne pas être d’accord et contester ses dires. Dernier point je n’ai pas prétention à l’objectivité, dailleurs qui peut la prétendre ?, juste à aiguiser le sens critique et à limer la cervelle pour la rendre plus abrasive comme dirait Montaigne.

      Feng dans cet extrait n’attaque pas la religion catholique mais une version laïque de la chrétienté c’est à dire le libéralisme qui prend ses sources chez le protestantisme. C’est une idée que je défend et que je prolonge par mes assertions car selon moi cela va de pair avec l’américanisation de la société française.
      Et pour enfoncer le clou je dirais que pour moi ce n’est pas l’islam le principal danger pour la société française mais le protestantisme évangélique ( qui manœuvre l’islam à des fin de déstabilisation de l’Europe) dont nous trouvons bon nombre de représentants à la tète des Etats Unis actuellement, en particulier Pompeo aux affaires étrangères.

      J'aime

    • Plutôt que de me soumettre à la question et vous en tenir à des questions d’ordre métaphyso-théologiques dont je n’ai que faire vous devriez vous posez la question de savoir en échange de quoi le jésuite donc imminemment Pape politique qui vous fait office de guide spirituelle a vendu le troupeau de brebis catholiques égarées et masochistes au mondialisme immigrationniste. Et cela d’autant plus que malgré les tentatives héroïques en France de jean Philippe Poisson et de François Xavier Bellamy pour fédérer l’électorat catholique, ce dernier a voter massivement pour le mondialiste Macron. Que cela vous plaise ou pas je vous rappelle que le catholicisme politique en France à été tué par le feu conjoint de la loi de 1905 et la mise sous tutelle de la France par les Américains en 1945 qui à mis fin à l’action française maurrassienne et qui à ouvert une voie royale aux évangelistes protestants unis aux Juifs sionistes qui y voyaient l’opportunité de la création possible de l’État d’Israël, on connait la suite sachant qu’Evangelistes comme Sionistes poursuivent toujours les mèmes objectifs messianiques encore aujourd’hui et qu’ils sont à la tète respectivement à la fois des Etats-Unis : le couple Bolton/Pompéo et D’Israël avec Netanyahou et qu’ils viennent de s’emparer d’une proie de choix avec l’arrivée de Bolsonaro au Brésil !

      J'aime

      • Bonjour « The Wolf »,
        Ne créez pas de « clivage » artificiel et n’essayez pas d’être « méchant » inutilement. Je partage entièrement votre analyse et notamment le fait que ce Pape est un bon ambassadeur des thèses mondialistes immigrationnistes et réchauffistes. Mais le Pape n’est pas à confondre avec l’Eglise. Il peut être dans l’erreur et infidèle à la Parole de Dieu. Il est un simple mortel et à titre personnel ce n’est pas mon guide spirituel. Un chrétien ne devrait avoir que le Christ comme guide. Je suis catholique pratiquant, ne vote plus, et suis sympathisant royaliste légitimiste (www.uclf.org). Je constate autour de moi que beaucoup de ceux qui se disent catholiques ont abandonné tout esprit critique et sont prêts à « avaler » n’importe quoi. Je viens sur votre site car il y a d’excellents articles et ne pourrai m’abstenir de venir de temps en temps mêler mon grain de sel…

        J'aime

        • J’ai eu raison de cliver puisque cela vous aura permis de préciser votre pensée. En tant que légitimiste vous privilégiez la noblesse de robe détenant directement son pouvoir de Dieu et au service de son Roi, en tant que Nietzschéen je privilégie la noblesse d’épée qui se forge à la dimension des champs de bataille. Cela tombe bien car nous avons fort affaire face aux Orléanistes, Bonapartistes et autres Socialistes qui ne rêvent que de fédération, ,d’empire, et d’état nation…bref de soumission ! Et l’Aristocratie, la vraie ne saurait se soumettre !

          J'aime

Répondre à The Wolf Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s