1984

Les Clefs pour Comprendre du Lundi 20 Janvier 2014: Brainstorming! Par Bruno Bertez

Les Clefs pour Comprendre du Lundi 20 Janvier 2014: Brainstorming! Par Bruno Bertez

EN LIENL’Edito du Samedi 18 Janvier 2014 : Hollande, la société du triste spectacle d’un pays en dérive Par Bruno Bertez

ALDOUS HUXLEY: NOTHING IS MORE SUBVERSIVE THAN KNOWLEDGE Nous n’avançons pas nos interprétations à la légère, Notre analyse de la dérive fascisante, normale, inéluctable des socialistes  est fondée sur un examen très serré de l’histoire. Le fascisme ne s’articule pas obligatoirement autour du racisme ou de l’antisémitisme, On fait exprès de confondre le système fasciste avec sa composante raciste.

Pour comprendre la situation présente, il faut s’attacher à ce qui constitue l’essence du fascisme, l’organisation du système, ses buts et objectifs, ses ressorts. En particulier sa revendication d’inventer « une troisième voie » entre le communisme /socialisme et le libéralisme. Tout ce qui nie les différences sociales, les antagonismes, les identités constitue une marche sur l’escalier qui fait avancer vers le fascisme. Le dévouement des hommes, des firmes, des institutions à une idéologie de troisième voie accompagne régulièrement la dérive.

 Nous vous conseillons, si vous êtes ce que nous appelons un homme de bonne volonté, c’est à dire quelqu’un qui veut savoir le vrai, de lire l’histoire non tronquée de la montée du fascisme et de l’ascension d’Hitler. 

Au plan strictement économique, l’analyse des liaisons dangereuses entre le politique, l’Etat, et le business est magnifiquement exposée par Adam Tooze, dans son ouvrage de référence « The wages of destruction ».

Il faut lire tous les chapitres dans lesquels Tooze expose la lutte de Hitler contre le chômage, l’emprise de plus en plus grande de L’Etat et des nazis sur l’économie, la constitution de liens de plus en plus serrés entre les nazis et le milieux d’affaires.  Et l’enchainement qui mène à l’imbrication qui débouche sur le tout idéologique. 

Le chapitre particulièrement intéressant est : Partners, The Régime and German business. 

Mais pour bien assimiler, il faut lire les pages qui ont précédé. 

Nous vous suggérons de remplacer dans le système de pensée d’alors  le concept Hitlérien de Lebensraum  par le concept Europe;  l’idéologie de la Nation , par l’idéologie de la Construction Européenne. Les sacrifices demandés aux Nationaux à cette époque par les sacrifices demandés aux  citoyens européens;  le monde hiérarchisé dominé par les Allemands voulu par Hitler , par le monde européen actuel dominé par les pays du Nord, etc etc 

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

L’usage scandaleux de la Shoah et du thème de l’antisémitisme ont pour fonction systémique de paralyser l’intelligence et d’occulter la réalité que nous vivons. 

Les milieux dirigeants se réfugient derrière la Shoah et la brandissent pour empêcher toute analyse. 

Si on les critique, si on ose décortiquer ce qu’ils font et tentent de faire, alors  on est fasciste, raciste, archaïque, ringard,  populiste etc 

C’est une mystification qu’il faut sans cesse dénoncer, exposer. Les gens tentés par le fascisme, ce sont eux et on peut lutter contre eux sans être antisémite. On peut lutter contre l’idéologie européenne sans être extrémiste, on peut être contre la finance et l’usure et refuser l’amalgame: finance égale juifs, etc etc 

Luttons contre l’instrumentalisation  de la Shoah, c’est un procédé méprisable.

Luttons contre l’usure et la régression qu’elle impose, c’est un devoir pour les générations futures.

Il faut passer le scalpel entre les amalgames, dénoncer les collusions en particulier celles de médias maintenant quasi entièrement contrôlés, se préparer à se battre pour la liberté d’internet seul espace de vérité. 

 Sur internet il y a du vrai, du faux, du bidon, de l’authentique, mais au moins il y a encore du vrai. Et c’est la dignité de l’individu d’être capable d’effectuer ce tri, ce n’est pas à l’Etat policier fascisant de le faire.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que le fascisme démarre doucement, que c’est un glissement imperceptible. Il y a toute une préparation culturelle qui s’effectue au fil du temps. On implante, on met en avant le dévouement, l’esprit de sacrifice pour une grande cause, la nation, la République, le progrès, l’Europe, la race, le chômage, la sécurité puis peu a peu on enfonce dans le crane des gens que pour cette cause toutes les libertés doivent être abandonnées; toutes les régressions sont autorisées, que c’est pour un bien, pour votre bien.

C’est ainsi que l’on arrive aux pleins pouvoirs, en particulier donnés par les socialistes et ex socialistes à Pétain, Laval, et leur clique.

Les médias jouent un rôle déterminant dans cette manipulation politique et culturelle, sans eux il ne serait pas possible de dominer les esprits et ou de faire tomber l’esprit critique. Le fascisme prend appui sur la suspension de l’esprit critique, sur l’imposition de fausse évidence, sur les mystifications, sur les vessies prises pour des lanternes; Sans jeu de mots sur Trierweiler.

Faites lire les histoires non tronquées du fascisme, en particulier celui de Mussolini, cela vous permettre de prendre conscience de l’évolution actuelle; sacrifices, dévouement à de grandes causes, dirigisme, disparition des différences sociales et politiques et même de genre, au profit d’un parti unique, que dis-je d’une masse unique ou d’une voie tierce, ou gouvernement de salut public etc etc Le fascisme c’est la négation des identités fondues dans la Masse.

J’écoutais la pseudo confession du Waffen SS présent à Oradour- sur- Glane, c’est toujours la même chose: Nous étions obligés, nous devions obéir, la même chose que Barbie, Eichman et les accusés du procès de Nuremberg; Le moteur et le responsable c’est l’obéissance. Le pouvoir d’Etat repose sur l’obéissance et ses deux composantes à savoir la menace de la force d’une part et la docilité d’autre part. Lisez Hannah Arendt, c’est le moment.

Celui qui obéit est aussi coupable que cela qui commande, voilà notre conception de la dignité humaine et, contre les évolutions scélérates, la révolte est un devoir !

BRUNO BERTEZ Le Lundi 20 Janvier 2014

llustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON:

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

SUR LE FRONT: REVUE DE PRESSE ( Source et Remerciements à Maitre Confucius)

COLLAPSE :…

1…2014 année de la taxation de l’épargne?…appauvrissement de la France

http://www.youtube.com/watch?v=47CzjlF5BNE

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-fmi-ue-bale–les-comptes-bancaires-plus-que-jamais-menaces.aspx?article=5108734038H11690&redirect=false&contributor=Philippe+Herlin.

https://www.youtube.com/watch?v=YeJbBN7uWTc

http://www.youtube.com/watch?v=fhMoIUg15fg

https://fr.goldbroker.com/news/fmi-ue-bale-comptes-bancaires-plus-que-jamais-menaces-401.html

2…vers la confiscation de l’or de Inde?….HSBC vers la faillite?

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-l-inde-prevoit-elle-des-confiscations-d-or-.aspx?article=5036033668H11690&redirect=false&contributor=Bron+Suchecki.

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-hsbc-en-faillite–quelques-nouvelles-du-traite-transatlantique-.aspx?article=5112135368H11690&redirect=false&contributor=Charles+Sannat

3…la France dans le viseur de la hausse des taux d’emprunt?

http://www.express.be/business/fr/economy/la-ibaguette-bombi-franaise-va-t-elle-exploser-cette-annee/201183.htm

https://www.youtube.com/watch?v=IpA09hhtm3s

https://www.youtube.com/watch?v=Dti4kjx78dU

http://www.dailymotion.com/video/x19zyxp_nicolas-doze-finance-publique-le-quinquennat-de-moscovici-n-a-pas-marche-20-01_news

4…faillites des fonds de pension us

http://leblogalupus.com/2014/01/19/il-faut-reparer-le-regime-americain-des-retraites/

https://www.youtube.com/watch?v=JyEr-DsJEiA

5…les distributeurs de billets bientôt attaqués sous windows xp?

http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2541613/ATMs-set-left-vulnerable-Microsoft-ends-support-Windows-XP.html

6…le crash qui vient….Chine en défaut pour le 31 janvier?

http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-tentation-prevoir-ou-arreter-prochain-crash-financier-restera-largement-reve-impossible-philippe-bechade-957944.html

http://www.forbes.com/sites/gordonchang/2014/01/19/mega-default-in-china-scheduled-for-january-31/

FRANCE:..Dexia augmente de 30% les salaires de 3 dirigeants…30 retraites amputés

http://www.boursier.com/actualites/economie/dexia-augmente-de-30-les-salaires-de-trois-dirigeants-22699.html

http://www.ledauphine.com/drome/2014/01/15/30-retraites-d-agriculteurs-de-drome-et-ardeche-brutalement-diminuees

FRANCE:…sur diplômés & sous payés

http://www.atlantico.fr/decryptage/autre-facture-crise-quel-espoir-moyen-terme-pour-petits-emplois-bac-12-jean-charles-simon-olivier-cousin-958093.html

UK:..TV reality de la pauvreté

http://geopolis.francetvinfo.fr/grand-bretagne-benefits-street-la-telerealite-qui-derange-28863

20 replies »

  1. Une constante universelle des mauvais gouvernement est d’attirer l’attention sur les Juifs, de monter les gens contre eux…
    Ce qu’a fait Valls suit bien cette règle et les lobbies juifs ne sont finalement que des idiots utiles…
    Combattre l’antisémitisme ? Vraiment ? Je serais antisémite, j’applaudirais des 2 mains cette politique…

    J'aime

    • C’est exactement se que je me disais hier soir. Dés qu’il y a des problèmes économiques, les gouvernements laissent de plus en plus de place aux juifs, dans les affaires dans les médias, dans les gouvernements. Ensuite il suffit de les laisser s’organiser entre eux pour consolider leurs influences. Dans un troisième temps certains s’en offusque. Le dit lobby commence à penser qu’il est maître des lieux. Les gouvernements appuient leurs sentiments de puissance en les laissant réagir vigoureusement, comme le fait valls pour des « quand même ». La population commence à en avoir marre et l’antisémitisme commence. Le but étant de faire supporter aux juifs la mauvaise gestion des précédents gouvernements. Et comme a la fin ils sont présents dans toute les sphères décisionnelles, les peuples s’en prennent à eux. Et les gouvernements ont ainsi réussi à dévier sur d’autres la colère du peuple.
      Mais le pire c’est qu’il en a toujours été ainsi et que ces juifs qui parti de rien se voient offrir les clefs du pouvoir et sont incapable de comprendre qu’ils ne sont que les pantins cupides de politiciens pervers.
      D’ailleurs Israël a la même fonction, foutre le bordel au moyen orient pour des intérêts occidentaux, certes il y a des juifs qui en profitent mais il reste très minoritaires par rapport aux chrétiens qui en profitent.
      Cela fait 2000 ans qu’ils se laissent ainsi manipuler. C’est d’ailleurs pour cette raison, surement, que l’église chrétienne leur avait laissé le privilège de la gestion de l’argent. Pour ensuite pouvoir les qualifier d’usurier, de cupides. Alors que c’était l’église et les rois qui s’endettaient grâce à eux et qui ensuite les spoliaient et les trucidaient. A croire qu’ils n’ont toujours rien compris aux pouvoirs malsains du pouvoir et de l’argent, bien que leur dernier messie le christ les aient prévenus. Ils n’ont pas voulu entendre et ne sont pas capables de comprendre semble t’il. Dommage pour tout ces juifs innocents qui doivent toujours payer pour une petite minorité de juifs cupides.

      J'aime

  2. Bonjour,

    Je plussoie chaudement à votre conseil de lire « Le salaire de la destruction ». Je l’a ai lu avec avidité quand il est sorti car, à ma connaissance, l’histoire économique de la WWII reste encore à écrire. En particulier, la connaissance de l’économie française pendant cette période permettrait de mieux comprendre ce qui s’est passé à la Libération et quels étaient et quels ont été les choix du pouvoir à ce moment. Le grand public verrait alors que cette période a surtout marqué l’irruption de ce qu’on a appelle la technocratie dans la sphère publique, irruption dont la figure marquante est un certain … Bichelonne (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Bichelonne)… sous Vichy, alter ego français d’un certain Albert Speer (et là, il faut se reporter au livre d’Adam Tooze). Je crois utile, pour compléter cet excellent ouvrage, de mentionner celui de Simon Epstein, « Un paradoxe français » où l’auteur met à jour le parcours surprenant de nombreux acteurs de la révolution nationale et qui trouve un écho remarquable avec ce que vous dénoncez dans vos billets.
    En matière de fascisme rampant, vous allez hélas raison. Pour le lecteur intéressé, une lecture attentive du programme économique du NADSP montre que ce parti était bien de philosophie socialiste (http://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_en_25_points). Mussolini ne s’est jamais caché de ses amitiés de jeunesse et, à ma connaissance, n’a jamais renié ses engagements. C’est peut être pour cela que le fascisme italien a été si populaire dans ses quinze premières années d’existence. Dans notre pays, ce fascisme ramapnt est à l’œuvre. Le débat actuel autour de l’avortement en est un pur exemple comme l’a été celui autour du mariage pour tous. Apporter ou tenter d’apporter un discours contradictoire à la doxa imposée suffit à se faire cataloguer comme anti-républicain ou opposant aux valeurs républicaines (« Nous demandons aux dirigeants de l’UMP de se désolidariser des initiatives anti-avortement émanant de leurs rangs. Messieurs Copé, Fillon et Jacob doivent indiquer clairement qu’ils ne remettront pas en cause le consensus républicain autour du droit à l’IVG en France et son remboursement », soulignent pour leur part dans un communiqué Harlem Désir, le premier secrétaire du PS, avec Laurence Rossignol et Adeline Hazan, respectivement porte-parole du PS et secrétaire nationale aux Droits des femmes. » http://www.lexpress.fr/actualites/1/politique/ivg-le-ps-avertit-ceux-qui-veulent-un-retour-en-arriere_1315827.html). La liberté d’expression, déjà passablement écornée (cf l’affaire Dieudonné), ne sera bientôt plus qu’un vœu pieu dans ce pays.

    Bonne journée

    J'aime

    • Je vous remercie de votre intervention.

      Je souhaite attirer l’attention sur ce que l’on appelle
      The Second Book de Hitler

      Ouvrage très peu connu et très peu diffusé car il ne se prête pas aux mêmes triturations que
      Mein Kampf. C’est un livre autrement révélateur au sens fort que Mein Kampf lequel est surtout un repoussoir commode pour la mémoire collective truquée.

      J’ai pu le lire dans une bibliothèque universitaire américaine et si quelqu’un sait comment se le procurer en Europe qu’il n4hésite pas à l’indiquer.

      The Second Book est un approfondissement de certains aspects de Mein Kampf en particulier en politique étrangère , approfondissement qui permet de mieux comprendre le Lebensraum et ce qui se passe maintenant;

      En fait cet ouvrage est plus dangereux pour les Maîtres actuels car il rend mieux compte du projet Hitlérien et Allemand, de la logique de la recherche du rang qui obsède les Allemands et de leur attitude face au reste du monde.

      J'aime

      • Pour ceux qui sont des esprits forts et surtout qui sont capables de trier, de démêler le biais idéologique des auteurs, je conseille aussi en complément la lecture des travaux de deux auteurs diabolisés.
        Pierre de Villemarest et Annie Lacroix-Ris .

        Pierre de Villemarest avait une documentation considérable, des documents de première main sur cette période. Les auteurs de livres sur Mitterrand, la Cagoule, les financements de Hitler, la Collaboration ont puisé dans le fond de PDV et pour cause? sa femme était Hélène Martin et elle disposait de toute la documentation du Docteur Martin, personnage clef de la Cagoule. Par ailleurs PDV avait un accès direct à la documentation non publique de la CIA grâce à ses liens étroits avec le célèbre sénateur Helms, patron réel des Services Américains pendant des décennies.

        On ne présente plus Annie Lacroix-Ris. On étouffe soigneusement ses travaux et ses recherches dans les fonds de documentation peu à peu accessibles. Ses découvertes font se dresser les cheveux sur la tête. L’usage qu’elle en fait est le sien et nous aurions mauvaise grâce à le critiquer. Faites comme nous si vous êtes intéressés, analysez les faits , imprégnez vous de l’histoire de cette période , et tentez de d’échapper à la fascination de ses interprétations. Il faut là aussi un esprit fort pour lire ALR, car elle se situe dans un cadre analytique quelquefois tellement extrémiste qu’il rejoint par la gauche, l’extrême droite.

        Mais les faits sont les faits et ils sont têtus, au delà de l’usage que les auteurs en font !

        J'aime

        • Merci pour ces références. Je ne connaissais pas ALR. Concernant PDV, je ne sais pas si vous voulez parler du Dossier Saragosse. C’est remarquable. Recoupe largement les conclusions de Paul Manning* dans son livre sur Bormann, par des voies différentes. S’il a écrit autre chose, tant mieux pour moi. Est-il étonnant qu’il soit décrié dans un pays où on n’a pas jugé digne d’intérêt en 1974, en 1981 et seulement plus tard avec une grande réticence, de soulever la longue amitié de Mitterrand envers Bousquet – de chercher plus long pourquoi selon de Gaulle, c’était une « arsouille », un « agent double » potentiel, un fantôme venu des « profondeurs de la collaboration »?

          On peut encore recouper avec le livre d’Adam Lebor sur la BRI; ou celui de Russ Baker sur les Bush, etc. Dans une veine semblable il y a un ouvrage que je n’ai pas lu de Pierre Cot, ministre de l’aviation détesté du Front populaire, sur la collaboration avec l’Allemagne nazie AVANT la guerre – qui, si j’ai bien saisi la teneur du livre, aurait préparé – dit-il souhaité ? – la défaite. Je ne sais pas si ces gens avaient prévu la « taxe d’occupation » de 50% du PNB, à peine les Allemands arrivés. De Gaulle n’a pas voulu de Cot venu à Londres, au grand désespoir de celui-ci, à cause de sa trop grande impopularité auprès de l’armée. Il était aussi soupçonné d’être un agent de Moscou. Côté américain, Roosevelt et Morgenthau avaient commencé de faire surveiller certains fonctionnaires et industriels pour confondre les collaborateurs et éradiquer le legs économique du nazisme; Roosevelt est mort, ils ont perdu. Bref, tous les « complots » ne sont pas à égalité de traitement devant l’opinion, qu’elle soit « mainstream » ou « alternative ».

          Je ne suis pas très optimiste sur l’accès à la documentation; un ami historien amateur de la 2gm dit que la France est une des pires démocraties pour l’accès aux sources. J’ai aussi à l’esprit des propos d’Alexandre de Marenches directeur des renseignements nommé sous Pompidou, racontant avoir fait détruire de nombreux documents confondant de nombreuses personnalités qui se sont fait passer pour des résistants et montrant l’étendue de la collaboration.

          (*Paul Manning avait un pedigree très impressionnant: collègue de Ed Murrow à CBS, invité régulier de la famille Churchill à souper pendant la bataille de Londres, « embedded journalist » mais pas pour rire, dans un bombardier de la RAF pendant les bombardements sur l’Allemagne; un des rares journalistes présents à Reims à l’armistice.)

          J'aime

          • Bonsoir,

            « Est-il étonnant qu’il soit décrié dans un pays où on n’a pas jugé digne d’intérêt en 1974, en 1981 et seulement plus tard avec une grande réticence, de soulever la longue amitié de Mitterrand envers Bousquet – de chercher plus long pourquoi selon de Gaulle, c’était une « arsouille », un « agent double » potentiel, un fantôme venu des « profondeurs de la collaboration »? » Je crois que nous touchons là le nœud du problème. La période qui va de la Défaite à la Libération en passant par l’Occupation reste, en dépit de tous les travaux effectués, finalement assez mal connue. Car enfin, pendant ces cinq longues années, le pays a continué à tourner cahin-caha (et plus cahin que caha). Mon violon d’Ingres étant l’histoire de l’aviation, c’est plutôt par ce biais que j’ai découvert progressivement la réalité des choses (« L’armée de l’air des années noires » de Claude d’Abzac-Epezy chez Economica – http://www.aerostories.org/~aerobiblio/article401.html – On y découvre par exemple que c’est l’armée de l’air qui a prise les premières mesures anti-juives en France un mois avant les décrets de Vichy). La parenthèse gaulliste (1958-1981) n’aura finalement été qu’une parenthèse car chassez le naturel, il revient au galop. En 2014, les amateurs de courses hippiques sont gâtés.

            Bonne soirée
            .

            J'aime

          • Trouvé cette citation dans le livre de Thomas Disch « L’homme sans idées » publié chez Denoël, Présence du futur (dans cette nouvelle, l’auteur dépeint une société où il faut un permis pour parler!!!), citation qui me semble tout à fait appropriée à ce que nous vivons: « La lliberté planifiée est la voie vers un progrès durable. »

            J'aime

        • Excellents choix ! J’ajouterais juste Wall Street et l’ascension d’Hitler par Anthony Sutton

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Antony_Cyril_Sutton

          Il faut aussi lire Wall Street et la révolution Bolchévique, attention c’est décapant ! Et cela corrobore le travail de M. Bertez qui souligne bien que les appareils idéologiques ne font que masquer des mécanismes identiques d’appropriation de toutes les forces d’une nation au profit d’un Etat anthropophage… dirigé par des castes qui sont un peu toujours les mêmes..

          J'aime

      • Je crois que nous pouvons considérer, sans trop nous tromper, que nous avons des idéologues à la tête de ce pays (de l’Europe?). Vaclav Havel, avec sa parabole du marchand de légumes écrite en 1978, nous livre une pertinente réflexion, toujours d’actualités, qui nous donne une partie des clés requises à la compréhension de notre quotidien: « L’idéologie constitue l’un des piliers de la stabilité interne du système, mais c’est un pilier construit sur les fragiles fondations du mensonge. C’est pourquoi elle ne s’avère efficace que tant que l’individu est disposé à vivre dans le mensonge » (http://www.contrepoints.org/2014/01/19/153746-vaclav-havel-defenseur-de-lindividu-et-de-la-verite)

        J'aime

  3. Expliquer les conséquences possibles d’un totalitarisme en montrant la genèse du processus de construction du fascisme est très important. Une fois que les consciences sont formatées il est aisé de les mener où l’on souhaite les conduire.
    Merci monsieur Bertez de rappeler ce qui devrait être une évidence. Merci papa, « simple » paysan qui a vecu ado la Seconde Guerre mondiale et toute son horreur, de m’avoir rappelé sans cesse la nécessité te de cette veille intellectuelle, afin que le fascisme ne renaisse de ses cendres avec toute ses
    conséquences funestes. Car lorsque le train est lancé nul ne l’arrête.
    Oui il est bon de lire Tooze et Arendt en ces temps troublés.
    Le crime des gouvernements successifs est de ne pas l’enseigner dans les lycées. Mais Science-Po, l’incubateur à énarques l’enseigne-t-il seulement aux futurs serviteurs zélés de l’état ?

    J'aime

  4. En complément à votre billet, cet article de Contrepoints tombe à pic: « Le Nazisme a perdu la guerre. Hjalmar Schacht, le sorcier Nazi de l’économie, est en prison…Mais si Schacht et ses camarades regardent le monde aujourd’hui, ils doivent se sentir consolés. D’un point de vue intellectuel, le « schachtisme » a conquis l’Europe. Le système de contrôle des prix, de contrôle des salaires, de contrôle des profits, de contrôle des taux, de contrôle des changes, de contrôle du commerce international, les traités bilatéraux, les rations, priorités, allocations et quotas, avec une autorisation spéciale demandée pour presque tout, une inflation monétaire grimpante, cachée et empêchée par ces outils, c’est le schachtisme. Et c’est le système que presque tous les pays d’Europe ont adopté. » Le 9 Juin 1947 Henry Hazlitt dans Newsweek (http://www.contrepoints.org/2014/01/20/153753-ce-quil-faut-savoir-sur-leconomie-nazie)

    La seule différence réside dans le fait que, autant pour le nazisme, le résultat était le fruit d’une politique alors que, dans le cas de notre Europe, j’y vois le fruit d’une alliance d’opportunité entre une politique et une situation. Les allemands, et les pays du nord, profitent avant tout de la faiblesse intrinsèque des PIIGS (dont il faut remarquer qu’ils sont tous de culture catholique, ou orthodoxe pour la Grèce) et du comportement de leurs élites politiques (la France étant emblématique sur ce point).

    J'aime

    • Bonsoir,
      J’ai vu cet article et laissé un commentaire en-dessous, comme quoi Schacht était libre dès 1950 et reparti pour 25 ans de carrière comme banquier privé et ce qu’on appellerait aujourd’hui consultant international (Moyen-Orient et Asie), et son protégé Blessing dès les temps de la fondation de la BIS est devenu président de la Bundesbank rien de moins donc membre du board de la BIS pendant des années. Ailleurs sur leur site il y a un article sur l’échec économique du nazisme imputé à son socialisme intrinsèque, et le rejet du nazisme par la plupart des industriels allemands. Total bullshit, mais parler des liaisons mortelles du capitalisme (un certain capitalisme si on veut) et du fascisme ne fait visiblement pas partie de « ce qu’il faut savoir » chez les libertariens surtout de tendance « von ».

      J'aime

  5. Monsieur Bertez, je profite de l’occasion pour vous remercier de nous aider à réfléchir mais, pour rester dans l’authentique, remettez-moi cette fichue croix gammée à l’endroit. ;)

    J'aime

    • Le 100ème singe
      Le temps fuyait
      comme si une poignée d’humains s’en étaient appropriés,
      laissant le monde pétrifié.
      Jour après jour les populations dépossédées
      jetaient un regard inutile sur ce qui leur arrivait
      Détachés de la vision de la télé,quelques éclaireurs alertaient
      Ils avaient tout tenté
      mais le sommeil profond rythmé par la télévision avait éteint la pensée
      Les yeux ouverts,le regard vide,ils erraient en ces lieux à consommer.

      L’odeur du brûlé eut un effet :l’instinct de survie s’activa
      Dans les Chômières on commençait à manquer de l’essentiel
      et le ciel était noir
      La parole circula,d’abord inaudible,puis le murmure s’amplifia
      Enfin apparut

      Le 100ème SINGE

      J'aime

  6. Bonjour à tous !

    Bon, je ne vais pas encombrer votre forum en exposant mon avis, ce qui peut être assez long et surtout très subjectif.
    Je me contenterai de citer trois points, que chacun pourra creuser à sa convenance :

    a) le « Business Plot » : à rapprocher des travaux de Lacroix-Riz. (Ah, si nous avions eu un Smedley Butler !)

    b) Amin Al Husseini : le plan nazi pour les Juifs c’était « déportation » (guettos, camps, avec divers projets tels Plan Madagascar). Hitler et Al Husseini se rencontrent en Novembre 1941. Après, le plan devient « extermination ».

    c) le rapport EW-Pa 128 : pour comprendre la « construction » européenne et son futur.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s